• 29 juillet 2018 : Promenade sur la route des sapins, dans le Jura, surtout pour découvrir ces arbres justifiant ainsi le titre de ce reportage, mais à découvrir surtout dans la seconde partie, à suivre...

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

     Avant de découvrir ces arbres gigantesques, un regard sur leur tronc et branches basses, couverts de mousses et lichens.

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

     L'ensemble compose des formes certainement dignes d'Halloween à la tombée de la nuit, au clair de lune ...

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

    A travers les forêts, quelques prairies déjà jaunies par la chaleur, et ce n'était que le début, créent des taches de couleurs à l'opposé des sombres futaies.

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

    Un peu jeu de cache-cache avec le soleil à travers les arbres.

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

    La nature a parfois de drôles d'idées...

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

    Depuis un belvédère, une vue bien élargie sur la région avec ici le village de Chapois (39).

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

    Et puis un peu plus sur la gauche, cette forêt de sapins qui a donné son nom à la route du même nom, reliant en  42  km, Champagnole (39) à Levier (25).

    -=-=-=-

    A bientôt.


    5 commentaires
  • 11 juillet 2018 :  Escapade  à Chatel ( 74)  et  plus précisément au col de Bassachaux (1778 m d'altitude)

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

     Depuis le col de Basssachaux, le regard  porte sur le  lac de Montriond et au-delà vers le Roc d'Enfer (2244 m d'altitude).

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

    Les sommets avoisinants s'élancent en raides avancées vers le ciel.

     -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

    Il règne encore comme un petit air de printemps bien sympathique et un papillon a même eu la gentillesse de venir se poser sur une  fleur. 

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

     De délicates couleurs tapissent par endroits, le vert du tapis herbeux.

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

    Alors que par ailleurs, c'est à foison que les fleurs s'épanouissent.

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

     Même les mouches participent à la fête de l'été.

    -=-=-=-

    A bientôt.


    4 commentaires
  •  21 mai 2018 : Du côté de Privas vers Rochesauve, un petit village perdu dans la montagne ardéchoise.

    -=-=-=-

    Rochesauve le Pré ou le charme ardéchois.  - 1 -

    Une nature qui semble laissée à elle-même, ce qui fait le charme du coin.

    -=-=-=-

    Rochesauve le Pré ou le charme ardéchois.  - 1 -

    Puis au détour d'une maison, une rose magnifique aux rayons du soleil.

    -=-=-=-

    Rochesauve le Pré ou le charme ardéchois.  - 1 -

     Un chatoyant mélange abandonné par la main de l'homme.

    -=-=-=-

    Rochesauve le Pré ou le charme ardéchois.  - 1 -

     Nature par endroit, ingrate ...

    -=-=-=-

    Rochesauve le Pré ou le charme ardéchois.  - 1 -

    Mais qui sait nous offrir des trésors comme ce coquelicot.

    -=-=-=-

    Rochesauve le Pré ou le charme ardéchois.  - 1 -

    Ou comme ici , ce qui ressemble à un fâcheux fouillis!

    -=-=-=-

    Rochesauve le Pré ou le charme ardéchois.  - 1 -

     Des traces de civilisation avec ce mur de vieilles pierres.

    -=-=-=-

    Rochesauve le Pré ou le charme ardéchois.  - 1 -

     Un gué vivifiant sur  ce ruisseau : la Payre.

    -=-=-=-

    Rochesauve le Pré ou le charme ardéchois.  - 1 -

     Pratiquement la même photo mais pour un essai de pose longue (ce qui ne me plait toujours pas... à l'inverse de certains  photographes)

    -=-=-=-

    Rochesauve le Pré ou le charme ardéchois.  - 1 -

     Alors vite, on retrouve le caractère impétueux (à mes yeux) de ce cours d'eau.

    -=-=-=-

     A bientôt .

     


    4 commentaires
  • 18 août  2017  - J'ai quitté le bateau qui me ramenait de l'île Vierge. Et je m'attarde sur le port.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge - fin

    Un vert intense qui contraste avec le bleu du ciel

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge - fin

    Alors qu'ici, le bleu de la proue s'accorde avec le ciel.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge - fin

    Puis mon regard se porte vers ces goélands leucophées où se mêlent  jeunes et adultes.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge - fin

    Un petit coup de zoom pour mieux voir les taches brunâtres du plumage.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge - fin

    Mais ici, plus guère de taches sur le plumage hormis la tête et le poitrail : bientôt un goéland adulte.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge - fin

    Arrivée d'un nouveau membre dans la colonie.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge - fin

    Puis un autre survolant les bateaux de pêche, peut-être à la recherche d'une quelconque pitance... 

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge - fin

    Et enfin, une capture en  plein  vol...

    -=-=-=-

    A bientôt  - Kenavo

     

     


    7 commentaires
  • Toujours au hasard ou  presque, des rues de ce quartier de Nîmes, dédié au street art,  à la découverte de ces tags qui parfois ne laissent pas différents.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 4

    Pas un tag,  mais un papier collé au dessin d'une grande finesse.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 4

    Pas toujours facile la vie d'un tag, surtout derrière des barreaux...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 4

    La  Mecque du Street Art à Nîmes  :  tout à la fois, lieu associatif, cantine, bar,  salle d'exposition. Incontournable.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 4

    Comment décrypter quand on n'a pas le code?

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 4

    Aériennes,  siamoises,  lesbiennes, dualité féminine?

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 4

    La famille dans la crainte? Les regards sont parlants.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 4

    Encore un univers bien  particulier...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 4

    L'univers marin !

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 4

    Certainement une oeuvre qui se voulait chouette.

    -=-=-=-

    Des réalisations bien différentes dont j'aurais aimé avoir le sens. J'en ai été réduit à laisser aller mon imagination et je ne suis pas sûr d'avoir toujours interprété justement la pensée des artistes.

     Il me reste un dernier volet pour en finir avec cette  présentation. Alors à bientôt.


    4 commentaires
  • 25 avril 2018 - Je termine ma visite de ce petit coin du Vercors, toujours à St Antoine l'Abbaye, en Isère.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor - 4 (fin)

    Une vue depuis l'intérieur de la cour de l' abbaye - J'ai  laissé la distorsion de l' objectif, pour le genre que cela donne à la photo.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor - 4 (fin)

    Une abbaye sans liqueur? Que nenni.

     Vulnéraire  : Adjectif et nom  masculin (latin vulnerarius, de vulnus, -eris, blessure). Se disait d'une substance propre à guérir une blessure, une plaie. (Déf lAROUSSE)

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor - 4 (fin)

    Dans une cour intérieure de l'abbaye, on découvre un ravissant petit jardin qui invite à la méditation.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor - 4 (fin)

    Une fontaine au centre du jardin, emplit l'espace du doux bruit du jaillissement de l'eau, des têtes de dragons.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor - 4 (fin)

    Intérieur de l'église abbatiale : une nef immense...avec  ses 62m de longueur,  32m de de largeur et  22m de hauteur. 

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor - 4 (fin)

    Mais l'extérieur vaut largement l'intérieur.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor - 4 (fin)

    Dans  un coin du bâtiment, une porte qui a du en voir passer du monde...

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor - 4 (fin)

    Fin de mon escapade. J'ai repris la route de Combe Laval (ouverte en 1898) qui  mène de St Jean en Royans à Vassieux en Vercors. Elle fait partie d'un ensemble de routes de la région, dénommées , routes vertigineuses et on comprend  pourquoi...

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor - 4 (fin)

    Les tunnels permettent de s'affranchir des arêtes ou éperons rocheux.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor - 4 (fin)

    Au bout de la route, après le mémorial de la résistance du col de la Chau, on découvre le panorama qui s'ouvre sur le massif des Ecrins. 

    -=-=-=-

     Une superbe découverte que cette région, que je vais approfondir pendant une semaine, dans peu de temps. A bientôt.


    7 commentaires
  • 22 septembre 2017 : Je poursuis ma route à travers ce quartier de Nîmes, qu'on appelle à présent le petit Berlin, pour le moins défavorisé. Sur les murs, des grafs sensés redonner une âme à ces maisons vides.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 3

    Lavoir du puits Couchoux. Enfin une représentation imagée de ce qu'il a pu être. Le lavoir est maintenant transformé comme salle polyvalente semi ouverte.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 3

    Pour la réalisation suivante, une photo d'ensemble. L'oeuvre ayant été réalisée sur une maison d'angle.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 3

    De nombreuses sources d'inspiration, sans doute. Mais effectivement, ils ont été trois à mettre la main à la bombe... Supocaos, Grumo et Caine.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 3

    Finalement, un patchwork qui se laisse regarder. Bien sûr, ce n'est que mon  avis...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 3

    Intéressant le regard de cette jeune fille sur 20 000 lieues sous les mers. Jules Verne à droite, se pose sans doute des questions.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 3

    L'essence même du Street Art

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 3

    Savoir  jouer avec le terrain, les volumes, tout un art.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 3

     Une note romantique, au détour d'une rue. Apaisant.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 3

    L'ami Georges s'est immiscé dans ce déferlement de couleurs. 

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 3

    Deux visions et surtout deux façons de travailler différentes sur ce mur. Comme quoi, il n'y a pas qu'un seul style de grafs.

    -=-=-=- 

    A suivre...

     


    3 commentaires
  • 18 août 2017  : C'est la fin de visite du  phare de l'île Vierge. Avec  le retour, c'est le moment de profiter de la mer et de la côte depuis  le  bateau qui nous ramène vers la terre ferme.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge

     

     Non je n'ai pas de drône et je n'ai pas survolé l'île. Ce n'est qu'une photo sur un panneau d'information qui permet de se  faire une idée plus précise de l'île.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge

    Assemblé par la main de l'homme ce cairn ou sculpté par la mEr?

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge

    Retour en mer. Toujours impressionnants ces bouillonnements.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge

     Au large, quelques îlots dont il vaut mieux ne pas e'approcher avec un bateau.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge

     L'embouchure de l'Aber Wrach est à droite  (tribord). Au centre, on distingue le phare de  l'île Wrach qui en marque l'entrée.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge

    Les aléas de la photo depuis une embarcation. C'est le risque de prendre quelques gouttes d'eau sur l'objectif. Mais c'est aussi ce qui fit le charme de cette photo.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - retour de l’île Vierge

    Le port de l'Aber Wrach est  face à nous. C'est la fin d'un beau voyage et  de nouveaux souvenirs pour plus tard..

     -=-=-=-

    À bientôt  - Kenavo.


    4 commentaires
  • 23 juin 2018. Une sortie en direction de Château-Chalon,  haut lieu du tourisme dans ma région.

    Espoir secret de faire des photos qui sortent de l'ordinaire.

    Espoir déçu par manque d'inspiration.

    -=-=-=-

    Château-Chalon  - Manque d'inspiration.

    Le Froid Pignon qui offre une belle vue sur la plaine et Voiteur en contrebas.

    -=-=-=-

    Château-Chalon  - Manque d'inspiration.

     

    Entre la plaine et moi, le Froid Pignon ... et une rambarde

    -=-=-=-

    Château-Chalon  - Manque d'inspiration.

    Au moment de ma visite, de nombreux artistes exposaient en plein air. Comme ici Jenny Jacottet.

    -=-=-=-

    Château-Chalon  - Manque d'inspiration.

    Ou encore  Benoit Jaillet avec ses sculptures

    .-=-=-=-

    Château-Chalon  - Manque d'inspiration.

    Les murs de Château-Chalon étaient aussi recouverts de photos grand format, comme ici celle réalisée par  Jean Paul Fermet.

    -=-=-=-

    Château-Chalon  - Manque d'inspiration.

    Finalement, pas  inspiré, je suis reparti mais je me suis consolé avec cette photo à la sortie du village. Comme quoi, le bonheur est dans le pré.

    -=-=-=-

    À bientôt.

     


    3 commentaires
  • En ce  25 avril 2018,  je suis en Isère à la découverte d'un endroit que je ne connais pas du tout. Saint Antoine  l'Abbaye, un des plus  beaux  villages de France.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor -3

    L'imposante abbaye dont les débuts de la construction de style gothique remonte à 1280, veille sur la cité médiévale.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor -3

    Les vieilles rues pavées sont bordées de maisons bourgeoises, hautes en cachet.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor -3

    La porte de l'abbaye, érigée en 1657-1658. En 1256, le pape Alexandre IV autorisa les hospitaliers de St Antoine, à construire un hôpital aux portes du  prieuré bénédictin. Sans doute cet  hôpital devint-il le Grand hôpital qui accueillait les personnes frappées du "du mal des ardents"  ou "feu Saint Antoine" . Peu  à  peu  abandonné,  il fut démoli en 1655. (Transcription de la plaque figurant en bas à  gauche du mur du  bâtiment). 

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor -3

    Emplacement de l'église dédiée à Notre Dame en  1741. Il ne reste aujourd'hui plus que la façade... 

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor -3

    Retour sur le haut du porche de l'abbaye pour en admirer la toiture dauphinoise en tuiles vernissées. À noter sur le haut du  portail central, la devise de  la République et l'inscription : République  Française !

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor -3

    Face au village, la chaîne des Alpes.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor -3

    Le clocher de l'église abbatiale se découpe dans le ciel alors que le printemps a fait éclater la nature environnante.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor -3

     La  glycine est généreuse et invite à la promenade dans les ruelles.

    -=-=-=-

    Vercors - Quel décor -3

    La cour de l'abbaye dont les anciens bâtiments sont pour partie, occupés par des échoppes d'artisans (tailleurs de pierre par ex).

    -=-=-=-

    À suivre et merci de votre visite.


    6 commentaires