• 9 août 2019 : Lorsque l'on se promène sur le sentier des douaniers, le célèbre GR34, on ne peut que s'extasier devant le spectacle offert.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (2)

    Mais encore une fois, il faut se projeter un peu plus de 40 ans en arrière et tenter d'imaginer ces côtes engluées sous une couche de pétrole...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (2)

    La  mer a continué pour partie, le grand travail de nettoyage commencé par les hommes.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (2)

    La lande bretonne vient lécher le rivage.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (2)

    Un rivage fait d'amas de rochers "rouillés".

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (2)

    Le travail de la nature, heure après heure,  jour après jour, qui façonne le visage de ces endroits  magnifiques.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (2)

    Et ces vagues qui s'écrasent inlassablement sur les rochers. En 1978, elles étaient lourdes et  noires...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (2)

    Aujourd'hui, on ne peut qu'être conquis par cette beauté sauvage.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (2)

    Et l'odeur marine est venue remplacée celle pestilentielle de ce pétrole perdu par un bateau échoué, un peu loin au large.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (2)

    Alors pour finir ce reportage en forme de souvenir, une image reposante. Celle de cette chapelle Saint  Samson, qui contre vents et marées est un lieu de réflexion pour certains. Pour  moi, c'est avant tout un sujet photographique, mais l'endroit inspire le respect et  je peux comprendre ceux qui viennent  ici, en prière.

    -=-=-=-

     À bientôt - Kenavo

     


    2 commentaires
  • 8 août 2019 : Beaucoup de photographes ne voient que par le soleil pour faire leurs clichés. Certes l'astre du jour apporte la luminosité mais j'avoue que je ne dédaigne pas les ciels  chargés de Bretagne comme ici, à l'Aber Wrac'h. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le gris de l'Aber Wrac'h

    Voici un endroit emblématique de la Bretagne, au belvédère de Beg ar C'hastell au dessus de l'Aber Wrac'h. Le port de Paluden est sur la gauche et l'estuaire du fleuve est un mouillage sûr.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le gris de l'Aber Wrac'h

    Le fleuve décrit un grand coude vers  la  mer et là encore, nombreuses sont les embarcations qui profitent de la clémence du lieu.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le gris de l'Aber Wrac'h

    Depuis la rive droite de  l'Aber Wrac'h, le port éponyme s'étire sur la rive opposée sous un ciel pour impressionnistes. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le gris de l'Aber Wrac'h

    Et  pour finir ce court reportage, un peu de couleurs quand même, avec les célèbres hortensias de Bretagne.

    -=-=-=-

     À bientôt, kenavo.

     


    5 commentaires
  • 8 août 2019 : Korejou, le port de Plougerneau, c'est tout à la fois, un port de pécheurs bien sûr, mais aussi un des ports goémoniers du Finistère nord.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté port

    Pour les pêcheurs des ports qui ne sont pas en eau profonde, il importe de rentrer à marée haute comme c'est le cas avec le Tenace, un caseyeur de 1979.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté port

    Au bout de la jetée, le goémonier Gwemajoreen est déjà arrivé. Il attend les camions pour le déchargement.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté port

    Après quelques minutes, les camions sont arrivés, le déchargement est en cours.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté port

    Ce goémon de fond récolté par les bateaux va servir dans les industries agroalimentaire (gélifiants) et pharmaceutique.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté port

    La densité du goémon est telle que la pelle mécanique mettra peu de temps à remplir la benne du camion.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté port

    Les lamelles sont récoltées au fond de la mer grâce à un axe tournant sur lui même et équipé à la base d'un genre de crochet.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté port

    le Gwemajoreen est issu de la transformation d’un chaland ostréicole en 2013. Il devient ainsi le plus gros goémonier de la flottille nord-finistérienne.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté port

    D'aspect pataud, il reste un bateau qui tient la mer et encaisse le mauvis temps car il est appelé à sortir toute l'année. Son aspect général atteste des conditions de travail.

    -=-=-=-

     


    5 commentaires
  • 8 août 2019 : le temps est maussade mais cela ne doit pas dégoûter le photographe. Alors direction Plouguerneau.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté  mer

    Malgré le temps, la  mer d'Iroise, à marée haute est calme.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté  mer

    Un environnement des plus agréables, lorsque le soleil est présent.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté  mer

    Une petite plage autorise la baignade, lorsque le temps n'est pas trop frais ...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté  mer

    Juste  à côté, la maison de garde du fort du Korejou (défense des côtes XVII-XVIIIe siècle) fut occupée au XIXe siècle par les douanes et au XXe siècle par les goémoniers.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté  mer

    Un lieu marqué par le temps, à la fois celui qui passe et celui qui gère la température.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté  mer

    De l'autre côté, l'accès au port où les embarcations des pécheurs côtoient la plaisance.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Plougerneau côté  mer

    C'est l'heure du départ pour ce pêcheur sous l’œil d'un goéland perché sur la cabine du bateau en bas à droite.

    -=-=-=-

     À bientôt - Kenavo

     


    8 commentaires
  • 7 août 2019 : j'ai quitté cette rue St Malo si typique pour rejoindre un peu plus haut, un quartier tout à fait à l'opposé.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Brest au dessus du Penfeld.)

    Cette photo du fleuve la Penfeld et du pont de Recouvrance, dont le tablier se lève pour laisser passer les bateaux au fort tirant d'air de la Marine Nationale, est prise depuis les Ateliers de Capucins,  j'y reviens un peu plus loin. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Brest au dessus du Penfeld.)

     Pour le moment  je m'intéresse à ce téléphérique, datant de 2016 et qui relie les quartiers de Siam (rue commerçante) et des Capucins. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Brest au dessus du Penfeld.)

    La ligne naît à la station Jean Moulin, construite en belvédère au bord du boulevard du même nom, à 90 mètres environ de la station Château du tramway. La ligne s'élève immédiatement pour franchir la Penfeld et l'arsenal de Brest en montant à son point culminant, l'unique pylône de la ligne, avant de rejoindre les Ateliers des Capucins et sa station terminale, Ateliers, construite au sein de l'ancien bâtiment militaire, au 1er étage. (Wikipédia)

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Brest au dessus du Penfeld.)

    L'originalité de ce téléphérique réside dans le fait que que les cabines se croisent l'une au-dessus de l'autre et non côte à côte comme habituellement sur un tel ouvrage. Pour s'en convaincre,  je vous emmène à bord...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Brest au dessus du Penfeld.)

    Pendant la traversée de la Penfeld, on profite du panorama.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Brest au dessus du Penfeld.)

    Instant particulier du croisement des deux cabines. Lewin passe au-dessus de l'autre cabine dénommée Charlotte. À noter le hublot dans le plancher de la cabine pour voir le petit  monde  d'en-bas...   

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Brest au dessus du Penfeld.)

    Enfin, voici les fameux Ateliers du Plateau des Capucins. Le lieu  fut occupé par des moines capucins, avant d'être investi par les ateliers de la Marine Nationale, vers 1840. En  2009, la Marine cède le plateau des Capucins à la Ville de Brest pour un montant de deux millions d’euros. La municipalité a profité de cette opportunité pour créer un nouveau quartier et transformer les ateliers en un vaste lieu culturel et commercial. (Wikipédia)

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Brest au dessus du Penfeld.)

    La surface couverte par les ateliers est imposante : 160 m de côté, trois nefs monumentales, 200 baies vitrées, 3 000 à 5 000 m2 de locaux commerciaux et services. La "place des machines" (voir  photo précédente), au centre de l'édifice, représente la plus grande halle couverte d'Europe avec ses 10 000 m2 de surface.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Brest au dessus du Penfeld.)

    Restaurés, les ateliers ont conservé à l'extérieur,  leur caractère militaire.

    -=-=-=-

    À bientôt.


    7 commentaires
  • 8 août 2019 : Après le port, un tour dans le quartier de Recouvrance, un des rares quartiers de Brest à ne pas avoir subi de gros dégâts durant la Seconde Guerre Mondiale. Mais un quartier qui a failli disparaître dans les années 1990.

    -=-=-=-=-

    Finistère 2019 : Un quartier hors du temps

    Direction donc la rue St Malo qui est la plus ancienne rue pavée de Brest (plus de 10 000 visiteurs par an en 2012-près de 20 000 en 2015)

    -=-=-=-=-

    Finistère 2019 : Un quartier hors du temps

    Aujourd’hui si elle garde, au sol, les pavés d’autrefois, elle revit grâce aux bons soins d’une association et à la Présidente aux mains vertes.

    -=-=-=-=-

    Finistère 2019 : Un quartier hors du temps

    Si  j'osais,  j’appellerais cela des mots pavés...pour une lecture apaisante.

    -=-=-=-=-

    Finistère 2019 : Un quartier hors du temps

     

    Des maisons des XVIIIe et XIXe siècles aux arrières desquelles se dressent des jardins et cours en terrasse. 

    -=-=-=-=-

    Finistère 2019 : Un quartier hors du temps

    Sur le sol, ici ou là, des pierres gravées exprimant la culture bretonne.

    -=-=-=-=-

    Finistère 2019 : Un quartier hors du temps

     

    Un peu de créativité pour une  nouvelle forme d'art. 

    -=-=-=-=-

    Finistère 2019 : Un quartier hors du temps

    Après un peu de jardinage, vous prendrez bien quelque repos?

    -=-=-=-=-

    Finistère 2019 : Un quartier hors du temps

    Tout l'art de la dissimulation ou de la mise en évidence de l'art breton au niveau du mobilier. Mais aussi un grand sens de la récupération.

    -=-=-=-=-

    Finistère 2019 : Un quartier hors du temps

     La rue St Malo est devenue un lieu d’expression artistique et d’ épanouissement qui attire beaucoup de visiteurs. Même les lieux d'aisance ont pris des couleurs.

    -=-=-=-=-

    Finistère 2019 : Un quartier hors du temps

    Désormais, c’est un endroit magique et vivant : lieu d’expression artistique et d’ épanouissement. Le promeneur passe un agréable moment dans ce lieu témoin du passé qui sans la démarche citoyenne, de l'association Vivre la Rue et un accord avec Pierre Maille, maire de la ville de Brest, en 1990, a su faire la rue Saint Malo, belle et rebelle.

    À bientôt .

     

     

     


    7 commentaires
  • Brest, le 7 août 2019: Direction les ports, du moins pour ceux qui sont accessibles au public.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Vous reprendrez bien un peu de port?

    En suivant la route de la Corniche, on a quelques  ouvertures sur le port militaire. Ici on peut apercevoir deux  frégates furtives au design anti-radar...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Vous reprendrez bien un peu de port?

    Un autre bâtiment important, le Monge, tout blanc hérissé de radars. C'est un bâtiment d'essais et et de mesures (BEM) . Ses missions techniques principales sont : la trajectographie et l'observation radar et optique des missiles balistiques ou tactiques, la poursuite de satellites. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Vous reprendrez bien un peu de port?

    Juste après les installations  militaires, en direction du phare de Portzic. De l'autre côté de la rade,  Crozon.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Vous reprendrez bien un peu de port?

    Retour en ville avec  un coup d’œil sur le fleuve, la Penfeld avec au premier plan, la Belle Poule, ce bâtiment à voiles qui participa à la Seconde guerre mondiale dans les Forces navales françaises libres. Elle sert actuellement à l'entraînement des futurs chefs du quart passerelle de la Marine nationale

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Vous reprendrez bien un peu de port?

    Le célèbre pont levant de Recouvrance. Inauguré le 17 juillet 1954, il fut longtemps le plus grand pont levant d'Europe. Chaque pylône, construit en béton armé, mesure 70 m de haut. La travée mobile actuelle, en acier, installée en 2011, est longue de 88 m, large de 15 m, et pèse 625 tonnes. Sur la gauche,  on distingue  la tour Tanguy, du XIVe siècle. Le bateau du  premier plan, le Terenez de la compagnie Morlenn Express, assure avec d'autres, le transport des personnels habilités à travailler sur l’île Longue, la base des sous-marins nucléaires. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Vous reprendrez bien un peu de port?

    A présent, le port "civil ". Ici  le "Clairvoyant" un remorqueur du port. Avec ses frères, , il assiste les bateaux qui arrivent ou qui partent, assure les entrées en cale sèche, la mise à quai des porte-conteneurs, le transport de barges… 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Vous reprendrez bien un peu de port?

    Le port de Brest c'est aussi un port de pêche avec sa criée. La flottille se compose de 70 bateaux (40 fileyeurs et 30 coquilliers en saison hivernale).

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Vous reprendrez bien un peu de port?

    Et voici la vedette du port : le remorqueur de haute mer : l'Abeille Bourbon, remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage (RIAS). Il assure la sécurité sur le rail d'Ouessant

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Vous reprendrez bien un peu de port?

    Et pour finir, un cormoran, autre star du port qui profite du soleil ...

    -=-=-=-

    À bientôt pour voir un quartier atypique de Brest.

     


    8 commentaires
  • 06 août 2019 : Toujours sur la plage du Pouldu face à l’île de Sieck. Le temps est en train de changer. L'occasion de faire des photos différentes.

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec? (2)

    Maman les p'tits bateaux ont-ils des  jambes ?  Je pense que oui... sinon, ils ont au moins des roues !

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec? (2)

    Du côté nord, le ciel était bleu. Mais du coté sud, il en va  autrement ... 

    -=-=-=-

     Santec : Une plage bretonne - sans dec? (2)

    Les  nuées roulent les unes sur les autres...

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec? (2)

    La plage s'est bien dégarnie.

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec? (2)

    Voilà à nouveau le côté nord, avec ce bâtiment qui abrita les viviers de Sieck.  À noter le graph d'un artiste local de renom,  Heol. "On n'est  pas  nés de  la dernière marée."

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec? (2)

    Il y a du vent pour le bonheurs des skysurfeurs.

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec? (2)

    La même photo que précédemment mais cette fois-ci avec le gros plan du séneçon de Jacob.

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec? (2)

    La démarcation du temps est particulièrement visible ici. L'île de Sieck est encore abordable. Mais dans quelques heures, elle reprendra son rang d'île.

    -=-=-=-

    À bientôt.

     


    3 commentaires
  • 06 août 2019 : Plage du Pouldu à Santec (29).  Rien à voir avec les plages du Midi, mais tellement reposant avec en toile de fond, l'île de Batz.

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec?

    Marée basse, les bateaux attendent que la marée les remette à flot, sous le regard du phare de l'ïle de Batz

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec?

    Pendant que la mer s'est retirée pour vaquer à d'autres occupations,  je scrute la grève où d'innombrables coquillages subsistent, attendant le prochain brassage des vagues.

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec?

    En zoomant, on découvre une multitude de formes et de couleurs.

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec?

    Un cordage qui relie deux mondes bien différents mais qui restent unis par la volonté des algues.

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec?

     

    Des patelles ou chapeaux chinois qui vivent au rythme des marées à moins que l'homme n'en fasse son ordinaire dans une préparation culinaire.

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec?

    Autre habitant de l'estran, l'algue, comme ici qui sèche au soleil.

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec?

    Ou encore ces autres variétés qui baignent dans de vastes flaques, laissées par la marée descendante.

    -=-=-=-

    Santec : Une plage bretonne - sans dec?

    Nous ne sommes plus à Ploumanac'h. Les rochers ont changé de texture et de forme mais restent impressionnants.

    -=-=-=-

    -=-=-=Santec : Une plage bretonne - sans dec?-

    Comme tout est calme... Peu à peu, la mer va remonter et regagner les plages de sable fin et blanc.

    -=-=-=-

     

    Santec : Une plage bretonne - sans dec?

    En attendant, chacun peut à loisir, s'adonner à la promenade, à la pèche ou au cerf-volant.

    -=-=-=-

     À bientôt 


    7 commentaires
  • 6 août  2019 : Direction Morlaix, mais non pas la partie historique et la ville haute mais le port et le fleuve.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    En fait de fleuve,  il s'agit du rassemblement de plusieurs rivières au sein de la ville qui vont donner naissance à la rivière de Morlaix (c'est son nom) qui se transforme très vite en bras de mer. Ce dont n'ont cure les cormorans qui ont élu domicile sur un hôtel flottant.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    La rivière Morlaix abrite un port fermé par une écluse que les bateaux doivent franchir pour rejoindre la mer.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    En amont, vers la ville, on découvre le célèbre viaduc ferroviaire.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Des oies et des canards ont leur embarcadère privé... que nombre d’habitants connaissent car ils viennent les nourrir!

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Entre les mats des bateaux, on aperçoit l'ancienne manufacture des tabacs édifiés entre 1736 et 1740. Elle accueille à présent des ateliers d'artistes, des entreprises et des bureaux. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Le nombre de bateaux amarrés est comme dans tous ports, impressionnant.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Le Dacani, caseyeur de 18,60 m, construit en 1976 par le chantier Sibiril, à Carantec. Ce navire en bois est l'un des plus anciens de la quinzaine de caseyeurs de la baie de Morlaix.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Pour un passionné de trains comme moi, je ne pouvais pas être plus heureux en immortalisant ce TGV passant sur le magnifique viaduc de Morlaix.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Il y a certes des bateaux à Morlaix, mais aussi de ravissantes demeures qui à mon avis ont toutes plein d'histoires à raconter...

    -=-=-=-

    À bientôt. On va quitter la Bretagne  pour retrouver le Jura.


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique