• 12 juillet 2020  : après avoir passé en revue, la quasi totalité des fresques du village, attardons-nous à présent sur quelques curiosités.

    -=-=-=-

    Mijoux à la  mi-juillet (3/4)

     

     Comme par exemple ces petites sculptures bien  mignonnes. Rappelons nous que nous sommes dans l'Ain, dans le massif du Jura où le bois est omniprésent et depuis longtemps travaillé par les habitants.

    -=-=-=-

    Mijoux à la  mi-juillet (3/4)

    Particularité du village qui jouera un rôle durant la seconde guerre mondiale. Cette photo est prise depuis le pont enjambant la Valserine. Je suis encore dans l'Ain mais la maison en face de moi est dans le Jura... J'y reviendrai dans mon prochain post.

    -=-=-=-

    Mijoux à la  mi-juillet (3/4)

    L'église Saint Christophe et Saint Jacques est construite en 1759, 1760 sur le territoire de Lajoux mais proche du village de Mijoux dont elle n'est séparée que par la rivière Valserine qui formait la frontière entre la Franche-Comté et le pays de Gex, aujourd'hui frontière entre le département du Jura et celui de l'Ain.  -=-=-=-

    Mijoux à la  mi-juillet (3/4)

    Elle occupe l'emplacement de la chapelle de l'hôpital, construit en 1334, en ruines en 1657 et uni à l'hôtel-Dieu de Saint-Claude en 1699. 

     

    -=-=-=-

    Mijoux à la  mi-juillet (3/4)

    Une belle échappée vers les pentes jurassiennes du département voisin.

    -=-=-=-

    Mijoux à la  mi-juillet (3/4)

    Cette magnifique horloge, hors de fonctionnement hélas, rappelle la tradition horlogère du massif  du Haut Jura.

    -=-=-=-

    Mijoux à la  mi-juillet (3/4)

    Les armoiries du village, intéressantes à plus d'un titre. 

    Retranscription des écritures sous le blason :

    "Ce blason commémore le traité signé le 13 août 1334 entre Jean de Roussillon, abbé de Saint Oyend

    (Saint Claude) et Hugard de Joinville, sire de Gex. La haute vallée de la Valserine, alors inhabitée, devint possession

    commune des 2 seigneurs. L'hôpital qu'ils décidèrent de construire pour les pèlerins se rendant aux

    tombeaux des saints de Condat (Saint Claude), fut la première maison de Mijoux 

     

    Le blason représente les armes de l'abbaye (un aigle de sable éployé sur fond d'or) et celle des

    Joinville (d'azur à trois morailles d'or, au chef d'argent chargé d'un lion issaut de gueules. Il associe la

    force du lion à l'esprit d'indépendance de l'aigle. Et la "croisette de gueules" qui figure au centre  symbolise

    l'hôpital primitif, situé à (ou près de) l'emplacement de l'église actuelle"

    -=-=-=-

    Mijoux à la  mi-juillet (3/4)

    À noter à gauche du blason, des plaquettes de bois, relatives à l'horoscope sylvestre. Celle-ci correspond à mon mois de naissance  (Janvier).

    -=-=-=-

    Mijoux à la  mi-juillet (3/4)

    Ne serait-ce pas le paradis? Mais il y a d'autres endroits comme celui-là . Alors?

    -=-=-=-

    À bientôt pour la suite et fin de cette promenade dans Mijoux.


    4 commentaires
  • 11 août 2020 : Poursuite de la découverte du site de la vallée des Saints.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (2)

     

    Parmi toutes les statue présentes sur le site, celle-ci sort un peu du lot. Les particules d'oxyde de fer ont teinté la roche, ce qui n'est pas le cas des autres statues. Preuve que tous les granits ne viennent pas du même endroit.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (2)

    Le site accueille de nombreux visiteurs. Les photos en pâtissent mais au moins, elles me permettent de montrer la taille des statues par rapport aux promeneurs.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (2)

     Malgré l'aspect massif du granit, il y a beaucoup de délicatesse dans cette œuvre.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (2)

    Ici le travail est beaucoup plus fouillé.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (2)

    Influence bretonne inévitable. Obélix le livreur de menhir est certainement passé par ici.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (2)

    Sur certaines statues, c'est un bestiaire qui apparaît.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (2)

    La belle et la bête. Mais la belle a l'air bien triste.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (2)

    L'intérêt d'avoir plus d'une vingtaine d'artiste, c'est qu'on est assuré d'avoir différents styles propres à eux. Ce qui rompt la monotonie éventuelle  de la  promenade, car indéniablement chaque œuvre attire le regard. 

    -=-=-=-

    À bientôt.

    -=-=-=-


    4 commentaires
  • 11 août 2020 : Carnoët et la vallée des saints. Une appellation qui m'interpellait d'où ma curiosité.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (1)

     

    La Vallée des Saints regroupera à terme 1000 statues de 4 m de haut. Ils représentent les Saints fondateurs de la Bretagne. Ce projet « fou » a pour ambition de devenir une vitrine mondiale du granit breton et un pôle touristique majeur en Bretagne. 

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (1)

    Dès l'entrée du site, on est tout de suite dans l'ambiance avec deux statues géantes qui vous accueillent. Elles donnent le ton de ce qui attend le visiteur.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (1)

     Les sculpteurs travaillent sur place dans le bruit et la poussière. Du mois de mai au mois d'octobre, des chantiers sont organisés qui durent une trentaine de  jours, ce qui permet la livraison de 5 à 7 statues.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (1)

    Lorsqu'on aborde la butte féodale, on découvre une scène impressionnante avec les premières statues monumentales qui semblent sortir de terre au fur et  à mesure que l'on avance.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (1)

    Est-ce la représentation d'un saint, je ne sais trop.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (1)

    Saint Malo... Une des rares statues que j'identifierai. Il y en a plus de 140. J'ai parcouru l'immensité du parc mais je n'ai pas pu voir toutes les réalisations.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (1)

    Pour retrouver les statues et leurs concepteurs,  je vous invite à lire suivre ce lien : La Vallée des Saints

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (1)

     La grande difficulté encore une fois, est de faire des photos sans personne dessus.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Des saints dans la roche (1)

     L'intéressant dans cette visite est de voir le résultat obtenu à partir d'un bloc de granit exclusivement breton. Et avec une vingtaine de sculpteurs différents, on pourra à loisir comparer les styles. Il reste trois parutions pour en juger. 

    -=-=-=-

    À bientôt. 


    5 commentaires
  • 9 août  2020 : Retour sur la plage de la presqu'île Ste Marguerite.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (4)

    Vu au  70 x 300, le phare de l'île Vierge se détache sur  l'horizon.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (4)

    Et en fouillant la côte, toujours au 70 x 300, je découvre cette construction qui ressemble à un un cairn. Mais c'est trop  régulier et  même en consultant  les  cartes, je  n'en trouve  pas  mention. Il s'agit certainement d'un amer,  point de repère fixe et identifiable sans ambiguïté utilisé pour la navigation maritime.

     -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (4)

    Retour à terre où la végétation parsemant le sable blanc, régale mon objectif.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (4)

    Peu à peu, l'ouest se couvre d'une brume qui change totalement la physionomie du lieu mais que j'affectionne particulièrement.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (4)

    Le teint laiteux du ciel s'accorde avec le paysage terrestre. Même le bleu de la mer d'Iroise s'est effacé...

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (4)

    Contraste étonnant avec les plantes précédentes, ce qui fait  le charme des côtes bretonnes.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (4)

    Non, je ne me suis pas trompé de photo. Je suis toujours au même endroit, mais côté est, la  brume n'est pas encore arrivée. Et on découvre cet endroit que  l'on pourrait qualifier de méditerranéen !

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (4)

    Et encore une autre forme de végétation. Décidément, il n'y a rien de monotone en longeant la côte. La surprise est à chaque virage...  C'est peut-être aussi  pour cela que j'aime la Bretagne.

    -=-=-=-

    À bientôt

     


    4 commentaires
  • 9 août  2020 : Je retrouve la mer après un an d'absence.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (1)

    La presqu'île Ste Marguerite se trouve dans les environs de Landeda ( Finistère). Mais avant de découvrir le sable blanc de la plage, un peu de marche à pied en longeant la côte.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (1)

    La marée est basse, le  temps ne sait pas de quel côté pencher.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (1)

    Puis de temps à autre, des éclaircies qui permettent d'apprécier les rochers de la côte et leurs couleurs si particulière.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (1)

    Les divers bleus attirent le regard tandis qu'au loin, le cordon de sable blanc apparaît.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (1)

    De part en part, des îlots soupent  la  ligne d'horizon, tandis que paddles et planches à voile sillonnent la surface de  l'eau.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (1)

    La végétation typique de bord de mer est bien présente.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (1)

    Le célèbre chemin des douaniers, le GR34 passe au plus près du rivage. Un chemin extraordinaire par les vues qu'il propose au randonneur.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (1)

    Et enfin la plage de Ste Marguerite où l'on constate que la mer s'est bien éloignée.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Ste Marguerite au sable blanc (1)

    Sans explications, on pourrait croire cette photo réalisée dans le Sahara. Mais non, je suis bien en Bretagne et cette photo a été prise pratiquement au ras du sol.

    -=-=-=-

    À suivre et  à bientôt.

     

     


    2 commentaires
  • 8 août 2020 : Je ne me suis pas suffisamment arrêté à Guingamp pour en apprécier tous les atouts. Ce n'était qu'une étape de midi sur la route de mes vacances finistériennes. Je ne  peux donc partager avec vous que quelques bribes de la ville où par ailleurs,  j'ai eu à composer souvent avec le contre-jour, d'où certaines  photos  un peu "retravaillées".

    -=-=-=-

    -=-=-=-Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

     La ville est traversée par le Trieux, offrant de ci, de là, quelques perspectives intéressantes.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

    Des îlots de verdure au milieu de la rivière rompent la monotonie du cours d'eau.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

    Attention, regardez-y à deux fois ... Ça y est, vous avez vu? Oui c'est une photo grandeur nature, en forme de trompe-l'œil.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

    Comment  légender cette photo? La vitre brisée, le reflet cassé ou invasion végétale?

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

    Une passerelle de 180 m de long zigzague au-dessus du Rieux depuis décembre 2017 et relie Saint-Sébastien aux Ponts-Saint-Michel. Un projet structurant pour la cité mais aussi un but de promenade de plus pour les touristes.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

    Les vestiges des remparts du XVe siècle sont encore bien visibles à l'emplacement de l'ancienne porte Saint Jacques.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

    Puis sur le chemin du retour, on découvre une autre perspective de la basilique Notre Dame de Bon Secours.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

    Je ne me lancerai pas dans une description de l'édifice. Bien qu'intéressant, ce serait long et fastidieux. Je me suis juste arrêté à quelques détails comme ici ce reflet de vitrail qui vient  éclairer de ses couleurs vives un des nombreux piliers. 

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

    Difficile de rester insensible devant cet enchevêtrement savant d'arcs, cintres, ogives et autres piliers. Tout simplement magnifique. 

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

    Voici l'ancien monastère des religieuses hospitalières, puis ancien hospice, actuel hôtel de ville. L'entrée se fait par la gauche du bâtiment.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

    Une dépendance de l'ancien hospice abrite aujourd'hui les services de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie des Côtes d'Armor.

    -=-=-=-

    Penn ar bed 2020 : Guingamp (2 et fin)

     

     À la fin de ma trop courte visite, j'ai vu à côté de l'ancien monastère, cette maison aux fenêtres occultées par des reproductions photographiques sur drap. Je n'ai pas trouvé  d'explications, mais j'imagine qu'il y a un lien avec le Centre d'Art GwinZegal proche, "plateforme de travail pour aborder les différentes facettes de la photographie telle qu’elle se crée, se produit, se diffuse, fait l’objet d’études, s’édite, se collectionne dans notre société contemporaine" .

    -=-=-=-

    En espérant vous avoir intéressés, à bientôt.

     


    4 commentaires
  • 9 juin 2020 : Le centre de Mèze est parcouru de nombreuses petites rues que je continue d'arpenter.

    -=-=-=-

    Mèze encore?

    Et puis il y aussi de sympathiques impasses. À noter la vieille plaque de rue qui ne date pas d'aujourd'hui...

    -=-=-=-

    Mèze encore?

    Un endroit que j'ai trouvé sympa ou du moins la démarche de la mairie qui a mis à l'honneur les commerçants permanents du marché, sur leur lieu de travail.

    -=-=-=-

    Mèze encore?

    Un peu à l'écart du port officiel de Mèze, un autre petit port face au Mont Saint Clair surplombant la ville de Sète 

    -=-=-=-

    Mèze encore?

    Quand les couleurs se dédoublent au gré des vaguelettes.

    -=-=-=-

    Mèze encore?

    Retour sur le vrai port, avec ces deux barques aux couleurs vives. Peut-être des barques qui servent aux joutes nautiques mais qui ne sont pour l'instant pas encore équipées du ponton pour le jouteur.

    -=-=-=-

    Mèze encore?

    Au-delà de la jetée et de son phare, à l'horizon, une mince bande de terre fermant l'étang de Thau.

    -=-=-=-

    Mèze encore?

    Le vent se lève sur le parking des Tonneliers. Effectivement quelques minutes plus tard, un grain nous surprenait. Heureusement que la voiture n'était pas loin.

    -=-=-=-

    Fin de cette courte visite.  À bientôt pour une autre promenade.

     


    12 commentaires
  • 9 juin 2020 : Petite escapade dans cette petite ville qui affiche son caractère méditerranéen bien trempé.

    -=-=-=-

    Mèze où suis-je?

    Un port, des palmiers. De quoi rêver ...

    -=-=-=-

    Mèze où suis-je?

    Une publicité bien restaurée. Aujourd'hui encore, il y a en dessous un restaurant.

    -=-=-=-

    Mèze où suis-je?

    La grosse interrogation de la journée. Il y n'avait pourtant pas de librairie ou de magasin d'antiquités ou brocante à proximité

    -=-=-=-

    Mèze où suis-je?

    Et puis commence la découverte de ces ruelles près du centre-ville.

    -=-=-=- 

    Mèze où suis-je?

    Pas de doute, le caractère méditerranéen est bien affirmé.

    -=-=-=-

    Mèze où suis-je?

    La végétation s'est emparée des murs, à en cacher les façades.

    -=-=-=-

    Mèze où suis-je?

    En ce mois de juin, en pleine après-midi, personne dans les rues. Faut-il rappeler que nous sortions d'une période de confinement. Mais cela explique-t-il cette absence de vie? 

    -=-=-=-

    À bientôt pour d'autres images d'ici ... à Mèze (Hérault) pour ceux qui n'auraient pas suivi...  

    -=-=-=-

     


    6 commentaires
  • 7 juin 2020 : Avec mes amies, nous prenons la route en direction des calanques. Mais le temps nous est compté. 

    -=-=-=-

    Un tout petit peu des calanques

    Un arrêt rapide pour jeter un coup d'oeil aux Goudes, quartier et port du 8ᵉ arrondissement de Marseille, à l'entrée de la route des calanques.

    -=-=-=-

    Un tout petit peu des calanques

     Un plan plus large toujours aux Goudes. Mini village, mini port et mini plage ...

    -=-=-=-

    Un tout petit peu des calanques

    Arrivée au bout de la route des calanques qui se termine en impasse. Le parc des Calanques est un site naturel protégé. La route est en impasse, à l'entrée du port de Callelongue.

    -=-=-=-

    Un tout petit peu des calanques

    Les garages à bateaux sont impressionnants et la mise à l'eau doit être spectaculaire.

    -=-=-=-

    Un tout petit peu des calanques

    Quelques cabanons composent le paysage aux allures et couleurs typiquement méditerranéen. Même la parabole à gauche, a pris les teintes locales...

     -=-=-=-

    A bientôt,  ici ou là.


    3 commentaires
  • 7 juin 2020 : Petite échappée du côté de Marseille

    -=-=-=-

    Un bout de mer du Sud

    Depuis le bout du boulevard du Mont Rose, la vue élargie sur Marseille, avec  juste en face la Bonne Mère et tout à droite, le Stade Vélodrome de l'OM.

    -=-=-=-

    Un bout de mer du Sud

    Sur l'immensité de la mer, qu'il paraît bien petit ce ferry qui arrive à babord...  

    -=-=-=-

    Un bout de mer du Sud

    Si Marseille, c'est un port de commerce, il y a en périphérie, une multitude de petits ports de pêcheurs, comme ici à la Madrague de Montredon.

    -=-=-=-

    Un bout de mer du Sud

    La basilique Notre Dame de la Garde, droit devant, veille sur Marseille et peut-être un peu plus sur les pêcheurs.

    -=-=-=-

    Un bout de mer du Sud

    Si d'aventure, vous aviez envie d'une tasse de thé, vous n'avez qu'à choisir votre flèche.  

    -=-=-=-

    Un bout de mer du Sud

    Ma photo étant un peu ratée, je lui ai fait subir un petit traitement en n&b pour sauver les meubles ... Le petit port vu du restaurant.

    -=-=-=-

    Un bout de mer du Sud

    Et donc ce restaurant "Au bord de  l'eau", le bien nommé,  à la Madrague de Montredon.

    -=-=-=-

    À bientôt pour une petite suite, un peu plus  loin.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique