• 17 août 2017 : Au bout de la Bretagne... Mais il y a toujours un bout en Bretagne dès qu'on regarde la mer ...

    -=-=-=-

    BZH - Rochers et  mini-vagues

     Une image classique dans un petit port breton, ici à Penn Enez commune de Plougerneau

    -=-=-=-

    BZH - Rochers et  mini-vagues

    Du côté de Beg ar Spins (Plougerneau)

     Mon regard s'attache aux vagues, fasciné par leur mouvement incessant.

    -=-=-=-

    BZH - Rochers et  mini-vagues

    Et  puis le côté déchiqueté des rochers et leur amoncellement interrogent le curieux.

    -=-=-=-

    BZH - Rochers et  mini-vagues

    Toujours ce mouvement lancinant des  vagues qui à la fin, hypnotise.

    -=-=-=-

    BZH - Rochers et  mini-vagues

    Heureusement, par endroits, il y a des havres de paix.

    -=-=-=-

    BZH - Rochers et  mini-vagues

    Des endroits au calme pour les bateaux. Mais la nature rocheuse de la côte est toujours bien présente comme nous le rappelle les proéminences au loin.

    -=-=-=-

    BZH - Rochers et  mini-vagues

    Inévitablement, le large m'attire

    -=-=-=-

    BZH - Rochers et  mini-vagues

    Finalement, que ne suis-je un oiseau pour aller voir là-bas, au loin?  Fais comme l'oiseau .....

    -=-=-=

    Kenavo

    -=-=-=-


    5 commentaires
  • La Brenne est un petit cours d'eau qui passe derrière chez moi.

    La commune vient d’aménager en bord de rive, un sentier lequel permet à présent d'offrir de nouvelles perceptives sur cette rivière et donc l'occasion d'y  faire de nouvelles photos.  

    -=-=-=- 

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

    Après s'être séparée en deux pour alimenter une usine électrique (il y a bien longtemps...), la Brenne se retrouve pour poursuivre sa route.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

    Le pont de fortune ne permet plus guère le passage qu'à des funambules.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

     

    À moins qu'ils ne souhaitent passer par ici en jouant les écureuils !

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

    Les crues importantes de la fin de l'hiver ont bien marqué le paysage.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

    La végétation est encore hésitante.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

    Par endroits, la surface de  l'eau est lisse, jouant par là un rôle de miroir dont je suis friand.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

    J'adore ce mélange où les éléments s'imbriquent formant un tableau parfois renversant.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

    Tout sens dessus, dessous. Avec une pensée pour Pascale M.D

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

    L'ancien abattoir se mire dans les eaux calmes tandis qu'un nuage vient assombrir le lieu. Mais  je ne dis rien, sans lui, je n'aurais pas fait cette photo.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

    Juste après, un petit barrage pour créer au fond une dérivation qui alimente un moulin. 

    -=-=-=- 

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

    La presque même photo pour les inconditionnels de l'eau cotonneuse (réalisée sans filtre)

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Derrière chez moi

    Au-delà du barrage et du pont, la Brenne va courir jusqu'à la Seille, à plusieurs dizaines de km, y mêlant ses eaux pour rejoindre ensuite la Saône.

     -=-=-=-

    À bientôt

    -=-


    6 commentaires
  • Aujourd'hui,  j'ai eu l'occasion de faire deux sorties avec un point commun : l'eau.

    Voici donc le premier de ces reportages du côté de Chapelle-Voland, avec quelques vues d'un étang de  pêche.

    Petite  précision, je ne pêche pas (ou plus...). Je suis  juste venu faire quelques photos pour mon ami, propriétaire de cet étang.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Les étangs - 1

    Pas  grand chose à en dire, si ce n'est qu'on profite du grand calme.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Les étangs - 1

    La  nature est encore paresseuse et ce matin, c'était gelée blanche.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Les étangs - 1

    Le peu de vent autorise la photo de reflets, tandis que les pêcheurs taquinent le poisson...

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Les étangs - 1

    Un peu plus artistique avec du flou rajouté...

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Les étangs - 1

    Le roseau commun a passé l'hiver et s'est asséché. Dans quelque temps, de jeunes pousses prendront la relève.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Les étangs - 1

    Un dernier reflet traité en N&B pour mieux le faire ressortir de la surface de l'eau un peu trop brunâtre, à mon coût.

    -=-=-=-

    A SUIVRE.


    4 commentaires
  • 22 septembre  2017 :  Toujours au parc ornithologique du Pont de Gau. Poursuite de ma promenade autour des étangs.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose  - 2-

    Arrivée sur les pattes d'un flamand. Toujours impressionnant à voir mais tout aussi difficile à capter dans l'appareil photo.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose  - 2-

    Sur ce coup, j'ai un peu de chance, puisque j'arrive à fixer le bec et la goutte d'eau... J'ai du m'y reprendre à plusieurs fois pour avoir une photo presque nette

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose  - 2-

    Tiens l'arrivée d'un retardataire... Attention à l "étangssage"... Bah oui,  on ne peut pas parler d'atterrissage,  d’amerrissage et encore moins d'alunissage...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose  - 2-

    Oui  c'est  bien le même : "Poussez-vous les copains,  place ... "

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose  - 2-

    "Et voilà le  travail? Je ne vous ai pas trop éclaboussé?"

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose  - 2-

    Retour sur la terre ferme, avec à nouveau  le petit ragondin. 

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose  - 2-

    Au parc, il existe deux  ou trois  grandes volières et dans l'une d'elle, ce que je suppose être un grand duc. Dommage pour lui, de ne plus connaître la liberté qui est celle des flamants et autres oiseaux du coin.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose  - 2-

    Quant à eux,  il y en a quand même beaucoup au mètre carré

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose  - 2-

    Ici  le coin est plus calme et à mon sens, plus naturel que précédemment. Il y a même un ragondin dans un coin... si, si .

    -=-=-=-

     A suivre,  si vous le voulez bien.

     


    6 commentaires
  • 17 août 2017 : Un temps gris au réveil. Mais en Bretagne, il en faut beaucoup plus plus rester au lit. Alors, en avant direction la mer, pardon ,la côte... du côté de Guisseny.  

    -=-=-=-

    BZH - Un temps pour réfléchir

    Ce temps maussade pousse à la réflexion.

    Alors, réflexion : Que l'homme paraît bien petit face aux éléments...

    -=-=-=-

    BZH - Un temps pour réfléchir

    Réflexion bis : 17 août, le 15 est déjà passé, c'est la fin de l'été?

    -=-=-=-

    BZH - Un temps pour réfléchir

    Réflexion encore : Un four à goémon. Peut-on imaginer la vie de ceux qui le servaient?

    -=-=-=-

    BZH - Un temps pour réfléchir

    Réflexion toujours : L'abri des goémoniers où ceux-ci passaient la nuit. A quoi pouvaient-ils réfléchir en attendant le lever du jour, signalé par l'extinction du phare de l'île Vierge?

    -=-=-=-

    BZH - Un temps pour réfléchir

    Nouvelle réflexion :  Comme il paraît si loin et si haut ce phare de l'île Vierge. Promis, je vais y aller.

    -=-=-=-

    BZH - Un temps pour réfléchir

    Réflexion en  mémoire de tous ceux qui ont  péri en mer.

    -=-=-=-

    BZH - Un temps pour réfléchir

    Réflexion sur la beauté d'une plante ballottée par les vents bretons et  mouillée par les embruns.

    -=-=-=-

    BZH - Un temps pour réfléchir

    Réflexion à partager :  Quand tout va par deux... 

    -=-=-=-

    A bientôt,  Kenavo ar wech all.

     


    8 commentaires
  • 1er mars. Un déplacement me conduit vers Baume les Messieurs. L'occasion de sortir l'APN.

    -=-=-=-

    Le temps d'un clic...

    Une pellicule de neige fraîche est tombée pendant la nuit. Le clocher de l'abbaye de Baume les Messieurs se détache du sombre de la reculée.  

    -=-=-=-

    Le temps d'un clic...

    Un plan rapproché permet de visualiser le clocher restauré il y a un an (?)  et qui s'harmonise  avec  la neige.

    -=-=-=-

    Le temps d'un clic...

    Retour  vers la maison et passage en dessous de Château-Chalon et son terroir, berceau du vin jaune, qui contrairement aux apparences, n'a rien à voir avec un vin blanc.

    -=-=-=-

    Voilà, pas eu le temps de m’approfondir sur ces magnifiques paysages pour vous en  faire profiter.

    Et moi qui  les connaît  bien,  je dis dommage pour vous.


    5 commentaires
  • Un tout petit peu de soleil, beaucoup de bise et voilà l'occasion d'aller à Dole pour flâner et faire que l'appareil photo ne gèle pas en ce 23 février 2018

    -=-=-=-

    Pêle-mêle dolois

    Pour une fois, j'ai fait un peu de photo carte postale. Il  faut dire que  j'ai plus souvent l'occasion de voir le port avec les bateaux à louer pour  naviguer sur  le canaux. De plus,  les arbres  dégagent la  perspective. Une occasion à ne pas manquer pour mieux apprécier la collégiale de Dole.

    -=-=-=-

    Pêle-mêle dolois

    Ici aussi, la vue est totalement différente de ce celle que je connais en été. L'endroit est rempli de fleurs ... et de touristes, le long du canal des tanneurs.

    -=-=-=-

    Pêle-mêle dolois

    Et puis cette découverte avec cette fresque peinte et inaugurée en septembre  2017. Pour la description de ces femmes et de  ces hommes qui ont fait  l'histoire de Dole, je vous renvoie ici 

    -=-=-=-

    Pêle-mêle dolois

    Le bas du mur est occupé par cette autre fresque, aussi en trompe l'oeil, mais vous le savez déjà, si vous avez pris la peine de jeter un œil sur le lien que je remets ici

    -=-=-=-

    Pêle-mêle dolois

     Juste à côté, un détail de l'architecture intérieure des arrières cours avec ces escaliers. 

    -=-=-=-

    Pêle-mêle dolois

    Et puis en face, un magasin dont un miroir dans la vitrine reflète la fresque ... ainsi que ma silhouette. Une  façon pour moi de jouer aussi au passe-muraille.

    -=-=-=-

    Pêle-mêle dolois

    Une  porte  murée... et un coeur perdu

    -=-=-=-

    Pêle-mêle dolois

    Est-ce l'influence espagnole évoquée par la présence de Charles Quint sur la fresque, mais j'ai cru voir une danseuse espagnole de  flamenco.

    -=-=-=-

    Pêle-mêle dolois

     Et comme on a commencé par la collégiale, on finit avec elle. J'avais pensé vous présenter cette photo en N&B, mais finalement, les ocres l'ont emporté.

    -=-=-=-

    A bientôt

     


    10 commentaires
  • 22 septembre 2017. Les étangs du Languedoc sont réputés pour être un lieu de prédilection des flamants roses. Malheureusement, ceux que  j'ai vus, étaient trop loin pour être  photographiés dans de bonnes conditions. N'étant pas du coin, je ne me suis pas aventuré en pleine nature pour les traquer avec mon appareil photo.

    Une seule solution, le parc ornithologique du Pont de Gau.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose

    Dès  l'entrée, un bruit se fait entendre, indéfinissable et plus on avance,  plus il devient audible. Avant de le définir,  je  profite d'un héron et d'une aigrette, perchés, ne sachant ce qui  m'attend par la suite.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose

    La réponse est au bout du virage. Devant moi, l'étang et au bord, des centaines de flamants qui crient, qui piaillent, qui  jacassent. Enfin bref, ils font du bruit tout en fouillant la surface de l'eau ou le fond... mais pas autant que le groupe de touristes italiens qui est arrivé juste avant moi ... Quelle horreur ! Je n'ai rien contre les Italiens, mais contre les groupes, si, même s'ils sont  français ...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose

    Allez , j'oublie un temps les touristes italiens, pour me consacrer à la photo. Et c'est là que je mesure le travail encore à accomplir pour réussir de belles photos animalières. Alors au  passage, bravo encore Pascale MD et je sais pourquoi,  je ne suis pas attiré par la réalisation de ce  genre de photos. 

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose

    Une autre photo pour mieux apercevoir la fluidité du vol de flamant.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose

    Et puis changement de territoire avec l'arrivée de ce jeune ragondin, pas du tout gêné par la foule...

     -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose

    Et  un plus  jeune encore qui  va s'apprêter à traverser le chemin en passant entre les jambes de mes touristes italiens...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose

    Retour sur la concentration de ces beaux volatiles roses. J'ai  pas compté et vous?

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose

    Même dans l'eau, finalement, il n'est pas si aisé de les prendre en photos car ils sont du genre plutôt remuant !

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose

    Ouf,  en voilà un de cadré... Et zut, il manque la goutte d'eau au bout du bec. Et c'est pas faute d'avoir essayé ... Tant pis !

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose

    L'effervescence du moment est passé, le lieu retrouve son calme.  (les Italiens ont disparu...!) . Chacun vaque à ses occupations. Je ne comprendrai que plus tard, pourquoi il y avait tant d'oiseaux rassemblés. Mais ça, je ne le vous dirai qu'à la fin du reportage.

    -=-=-=-

    A bientôt

     


    4 commentaires
  • 16 août 2017 :Toujours à Camaret. 

    -=-=-=-

    BZH - Dans le gris de Camaret

    Un dernier regard, sur le chemin du retour, sur ces épaves. Le temps est à l'unisson du spectacle. Temps gris et crachin.

    -=-=-=-

    BZH - Dans le gris de Camaret

     Squelettes en partie démembré qui subissent les aléas météorologiques.

    -=-=-=-

    BZH - Dans le gris de Camaret

     A l’intérieur, le grand vide, le moteur n'est plus que l'ombre de lui-même...

    -=-=-=-

    BZH - Dans le gris de Camaret

    Pendant de temps, au large, certains éprouvent quelques difficultés à maintenir le cap.

    -=-=-=-

    BZH - Dans le gris de Camaret

    Un peu plus loin, le petit qui veut se faire aussi grand ... que le grand !

    -=-=-=-

    BZH - Dans le gris de Camaret

     

    Petite photo que je qualifierai de "marine", à  l'instar des toiles peintes... mais surtout parce que je n'ai pas d'idée de légende ...

    -=-=-=-

    BZH - Dans le gris de Camaret

    Avant de repartir, une vue du port de Camaret à marée basse. A revoir impérativement en août 2018.

    -=-=-=-

    A bientôt.  Kenavo

     


    5 commentaires
  • A défaut de neige dans le bas Jura,  il me reste les étangs, hélas, même pas gelés.... Du côté  de l'étang Boisson à Lombard, en limite de Recanoz.

    -=-=-=-

    Entre ciel et eau.

    Un endroit propice au refuge pour les oiseaux mais là aussi, c'est le grand vide.

    -=-=-=-

    Entre ciel et eau.

    Un petit contre-jour, histoire de s'amuser.

    -=-=-=-

    Entre ciel et eau.

    De vrais arbres morts  et des reflets d'arbres vivants... 

    -=-=-=-

    Entre ciel et eau.

    Un endroit habituellement humide mais pas inondé. En cause, les fortes pluies des jours passés.

    -=-=-=-

    Entre ciel et eau.

    Toujours ces roseaux qui tranchent avec la ligne d'arbres à l'arrière-plan.

    -=-=-=-

    Entre ciel et eau.

    Et pour finir, ce plan rapproché de la roselière.

    Comme  je l'ai  écrit, peu d'oiseaux, à part un couple de cygnes, une aigrette et quelques foulques. Mais tous bien trop loin pour être photographiés. Dommage.

    -=-=-=-

    A bientôt


    5 commentaires