• 16 août  : Au bout de la jetée du port de Camaret.

     Un lieu un peu particulier...

    -=-=-=-

    BZH - Les kerns de Camaret

    Avant de voir les cailloux de Camaret, un regard sur les défenses côtières datant de la dernière guerre, tandis qu'un vieux gréement file bon vent sous le crachin.

    -=-=-=-

    BZH - Les kerns de Camaret

    Voici ces fameux cailloux que je ne m'attendais pas à trouver ici. D'ordinaire, on les rencontre en montagne près d'un sommet ou d'un col... Ce sont des kerns.

    -=-=-=-

    BZH - Les kerns de Camaret

    Ici, les promeneurs ont joué avec l'équilibre. 

    -=-=-=-

    BZH - Les kerns de Camaret

    Plusieurs dizaines de mètres de la jetée en sont couverts...

    -=-=-=-

    BZH - Les kerns de Camaret

    Une photo que je garderai dans mes souvenirs... pour l'atmosphère qu'elle dégage, loin de la foule des touristes.

    -=-=-=-

    A bientôt  - Kenavo.


    5 commentaires
  • 21 septembre 2017. Plage de Palavas. En fin de soirée,  je décide d'aller faire quelques photos sur la plage et plus précisément des vagues.

    Seulement voilà. Je ne suis pas seul.

    Voici donc l'histoire en photo d'une non rencontre.

    Pour l'histoire à proprement parler,  je vous la laisse découvrir à la fin de ce reportage.

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - Une  histoire de vagues

     Est-il besoin de décrire ces photos?

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - Une  histoire de vagues

    Pas de  vague monstrueuses, mais je suis toujours fasciné par leurs formes et leur mouvement incessant.

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - Une  histoire de vagues

     Une vague plus forte que les autres et c'est tout de suite un peu plus d'écume.

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - Une  histoire de vagues

    Sable et eau mélangés  = couleurs aux mille nuances.

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - Une  histoire de vagues

    Pas évident de capturer le rouleau, surtout quand ils ne sont pas importants.

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - Une  histoire de vagues

    Et à chaque fois, c'est différent.

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - Une  histoire de vagues

    Et puis ce fut la rencontre ...

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - Une  histoire de vagues

    Enfin quand  je dis rencontre,  j'étais sur la jetée avec le zoom !

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - Une  histoire de vagues

    Une autre façon de croquer les vagues, enfin d'après ce que je voyais....

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - Une  histoire de vagues

    L'artiste en  plein travail.

    -=-=-=-

    Et voici ce que j'avais écrit dans ma chronique du soir sur Facebook, suite à cette "rencontre" :

    216 - La non rencontre.

     

    La plage, la mer, un jeune homme sur une serviette de bain, une jeune femme qui fait des croquis et un photographe. Celui se rend au bord des allers et venues d'une mer un peu paresseuse. Il passe entre le jeune homme et la jeune femme. Arrivé près des vaguelettes, il se penche vers le sable, s'accroupit puis au bout de quelques minutes, repart vers la dune. Arrivé en haut, il voit le jeune homme en discussion avec la dame. Il prend quelques clichés des alentours et s'en va. Après un certain temps, il retourne à sa voiture et retrouve sur le parking, le jeune homme à la serviette. Un dialogue s'instaure :

    - Vous n'avez pas été voir la jeune femme?

    - Non, je l'ai laissée à ses dessins

    - Elle se demandait ce que vous photographiez, sans doute des coquillages, ou des empreintes de pas, pensait-elle.

    - Heu non, simplement l'écume des vagues.

    - Il fallait aller voir ce qu'elle dessinait.

    - Je n'ai pas osé la déranger.

    - Moi si. C'est une artiste. Elle faisait des croquis des rares personnes qui passent sur la plage. Et elle elle vous a dessiné. Il faut oser dans la vie, moi j'ai osé.

    - Non, vraiment, je n'ai pas osé. Du coin de l’œil, je la voyais très affairée. Mais pour ma part, je l'ai prise en photo de loin... Donc match nul !

    Les deux hommes se sont quittés dans un grand éclat de rire. Quant à la jeune femme, elle continuait ses dessins.

    ........

     

    Finalement, j'aurais du oser ! Et peut être aussi que je finirai dans une exposition, sous forme de croquis réalisé à la hâte sur une plage languedocienne. Mais grâce à cette photo, j'ai une trace de cette non rencontre.

    -=-=-=-

     

    A bientôt.


    3 commentaires
  • Le  lac de Bonlieu attire en toutes saisons, les passionnés de photo et les promeneurs amoureux d'une nature privilégiée.

    Etant les deux à la fois,  je me suis donc rendu au lac pour immortaliser cet épisode neigeux.

    Désolé de vous proposer une histoire sans paroles,  mais que rajouter de plus à la beauté du lieu?

    -=-=-=-

    Depuis, elle a fondu - Bonlieu - 1

    -=-=-=-

    Depuis, elle a fondu - Bonlieu - 1

    -=-=-=-

    Depuis, elle a fondu - Bonlieu - 1

    -=-=-=-

    Depuis, elle a fondu - Bonlieu - 1

    -=-=-=-

    Depuis, elle a fondu - Bonlieu - 1

    -=-=-=-

    Depuis, elle a fondu - Bonlieu - 1

    -=-=-=-

    Depuis, elle a fondu - Bonlieu - 1

    -=-=-=-

    Fin du premier épisode et à bientôt pour la suite.


    2 commentaires
  • En ce 29 décembre, un arrêt photo au belvédère du Drouvenant, après Clairvaux les Lacs.

    -=-=-=-

    Neige au Drouvenant

    Pas de commentaires inutiles, il faut juste regarder. 

    -=-=-=-

    Neige au Drouvenant

    Malgré le blanc de la neige,  il  y a encore des couleurs variées.

    -=-=-=-

    Neige au Drouvenant

    Et à présent, deux traitements différents d'une même photo.

    -=-=-=-

    Neige au Drouvenant

    Comme quoi, il faut se méfier des photographes qui déguisent la nature à leur convenance. 

    -=-=-=-

     A bientôt.


    4 commentaires
  • 21 septembre  2017 . Suite et fin de mon passage à Uzès.

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - A l'ombre du  Duché  - fin

      Tous les quartiers restaurés  d'Uzès ont à présent fière allure. Et c'est  un plaisir de les découvrir.

     -=-=-=-

    Occitanie  2017 - A l'ombre du  Duché  - fin

    L'architecture des immeubles est remarquable et attire l'œil.

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - A l'ombre du  Duché  - fin

     La  place aux  herbes est  un lieu  propice à la  flânerie et au repos à l'ombre des arbres.

    -=-=-=-

    Occitanie  2017 - A l'ombre du  Duché  - fin

    Voici sans doute la photo que j'ai eu le plus de mal à faire.

     Pas techniquement mais tout simplement pour avoir place nette devant la fontaine.

    J'ai du attendre près de 20 minutes, qu'un couple d'anglais veuille bien laisser la place vide. 

     Ils avaient décidés de manger des gâteaux d'une pâtisserie voisine, assis sur le rebord de la fontaine.

    On peut d'ailleurs les voir sur la photo précédente, à droite...

     J'ai pris mon mal en patience, en buvant un verre à la terrasse voisine.

     Quand ils sont enfin partis, je me suis précipité pour faire ma photo, non sans laisser passer aussi quelques  piétons.

     Et en espérant que dans ce laps de temps, personne ne vienne  s'y installer à nouveau.

    C'est cela aussi,  la  photo...

    -=-=-=-


    1 commentaire
  • 16 août 2017. Me voici à Camaret par un temps improbable, c'est à dire breton, c'est à dire imprévisible...

    -=-=-=-

    BZH 2017 - un cimetière pour rêver

    Vu  le temps oscillant entre crachin et rayon de soleil,  je me suis permis un traitement HDR pour immortaliser la chapelle Notre-Dame de Rocamadour (?) et la tour Vauban.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - un cimetière pour rêver

    Les cimetières à bateaux sont encore nombreux en Bretagne. Celui de Camaret marque encore le paysage local.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - un cimetière pour rêver

    Comment ne pas rêver devant ces épaves, aux risques qu'elles ont courus sur les mers?

    -=-=-=-

    BZH 2017 - un cimetière pour rêver

    Les immatriculations attestent encore des propriétaires, les marins-pêcheurs de Camaret .

    -=-=-=-

    BZH 2017 - un cimetière pour rêver

    Battus pas les flots à marée haute, ils ne rêvent même plus de reprendre la mer.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - un cimetière pour rêver

    Dans  la chapelle Notre-Dame de Rocmadour, les cierges et bougies témoignent de la piété de la population et du recueillement des nombreux touristes en hommage aux marins disparus.

     -=-=-=-

    BZH 2017 - un cimetière pour rêver

     Autre forme de reconnaissance suite à un péril dont les marins  ont été sauvés, les ex-voto sous forme de bateaux suspendus au plafond ou encore les bouées au nom d'un bateau.

    -=-=-=-

    A bientôt, kenavo.


    2 commentaires
  • Ma promenade au lac Saint Point se poursuit. Je suis à présent à l'extrémité nord de celui-ci, là où le Doubs reprend son régime de rivière, un peu avant Oye et Pallet.

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point ... et ailleurs.

    Ici, le lac Saint Point se termine. Le soleil est caché par la colline. Ses rayons ne réchauffent plus que la rive opposée.

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point ... et ailleurs.

    Après le barrage, c'est à nouveau la rivière qui coule.

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point ... et ailleurs.

    Voilà plus précisément l'endroit où les eaux encore apaisées, offrent un miroir à la nature environnante. 

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point ... et ailleurs.

    Depuis la route, sous Montperreux, on a une vue plongeante sur le lac alors que le soleil jette ses derniers feux.

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point ... et ailleurs.

    Déjà dans l'ombre, le village typique de Port-Titi vit dans la léthargie en attendant le retour des vacanciers de l'été prochain.

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point ... et ailleurs.

     J'ai quitté à présent le lac pour Métabief, à 1000 m d'altitude, histoire de profiter d'un bar, tandis que les skieurs inlassablement montent et descendent de la montagne, au soleil qui  disparaît.

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point ... et ailleurs.

     Retour à la maison. Et un arrêt pour profiter de la beauté du lieu, sublimé par le soleil à Maison-Neuve. C'est beau et pourtant je n'ai encore rien vu...

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point ... et ailleurs.

    Au détour d'un virage, Rochejean émerge de la brume naissante. Une bonne claque en pleine figure.

     -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point ... et ailleurs.

    La brume rasante envahit peu à peu la plaine, estompant dans la ouate maisons et végétation.

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point ... et ailleurs.

    La conclusion d'un après-midi où mes yeux ont profité de spectacles comme seule la nature sait en donner. 

    -=-=-=-

    A bientôt. Sous d'autres températures... 

     

     


    2 commentaires
  • 25 décembre.  Destination le lac Saint Point dans le Doubs. La neige est tombée sur le Haut Jura, alors, il est temps d'y aller faire un tour.

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point ! - 1

     Premier arrêt sur le parking du restaurant l'Escale.

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point !

    Le lac est calme, à peine troublé par quelques mouettes au loin.

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point !

    Vers le sud, une légère brume envahit l'horizon. 

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point !

     Outre les mouettes, quelques foulques macroules que la froideur de l'eau ne vient pas gêner, s'aventurent près de la rive.  

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point !

    Village de Saint Point Lac et son petit pont au dessus du petit  port... 

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point !

     Quand le lac joue les miroirs...

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point !

    Sur la rive opposée, les villages de Chaudron en bord du lac et de Montperreux en haut, au fond.

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point !

    Le petit port de Saint Point Lac où la glace est présente..

    -=-=-=-

    Tiens, de la neige au lac Saint Point !

    Comme elle est reposante cette photo...

    -=-=-=-

     A suivre.

     


    2 commentaires
  • Suite et fin de ce passage à Besançon pour un marché de Noël qui ne m'aura pas laissé grande impression.

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard - Suite et fin

    La "foule" dans une des rues principales de Besançon. Il est quand même 18h01...  (Petit traitement HDR de la  photo)

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard - Suite et fin

     Sur le  marché. Les vapeurs de vin chaud envahissent le stand. Ce sont bien les seules. Où est l'époque où on faisait la queue pour avoir un vin chaud?

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard - Suite et fin

    Pour me rattraper, il me reste la voûte céleste à photographier. D'abord d'un côté...

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard - Suite et fin

    Puis d'un autre ...  !

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard - Suite et fin

    Fin de la visite avec ce regard sur le musée du temps.

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard - Suite et fin

    Et du coup, pour mon plaisir personnel, la même mais avec un traitement HDR, plus conforme à mon état d'esprit du moment.

    -=-=-=-

     


    3 commentaires
  • 8 décembre 2017. Je suis à Besançon pour profiter du marché de Noël et des illuminations.

    Autant le dire tout de suite,  je serai déçu.

     Ce n'est  pas une avalanche de lumière. J'ai connu mieux par le  passé. Quant au marché de Noël, il ne retiendra pas mon attention, avec ses sempiternelles baraques de foire, plus ou  moins décorées où on trouve les mêmes produits qu’ailleurs.

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard

    Une des rares rues où un effort est visible.

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard

     

    Sur quelques bâtiments, des projections laser.  Pas de chance,  c'est le lendemain que le spectacle en façade était programmé.

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard

    J'espère pour les spectateurs, qu'il  y avait plus d'imagination dans les scènes présentées.

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard

    Des étoiles, des cadeaux, oui je sais, c'est  Noël ...

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard

    Passage Pasteur. Cette galerie commerciale a pris quelques airs de fête.  

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard

    Sous le gui de l'an neuf. Enfin, un peu en avance et surtout sous les boules et les guirlandes de la décoration.

    -=-=-=-

    Avant qu'il ne soit trop tard

    Direction à présent le marché de Noël, avec au passage cette photo qui à elle seule, représente le plus le symbole de Noël

    -=-=-=-

     A suivre et et donc à bientôt

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires