• Le  Jura appartient, encore,  à la Franche-Comté, berceau de la Montbéliarde..., mais non, pas l'habitante de Montbéliard qui se nomme une Montbeliardaise, encore moins la saucisse, que  l'on  nomme  tout simplement saucisse de Montbéliard...

    Ceci posé,  je veux parler de la vache dont le lait sert à produire le fromage de Comté, et non le gruyère,  fromage à trou suisse...

    Pour vous en persuadez, en voici quelques portraits réalisés à Passenans, fin octobre.

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    - Bonjour les filles (faut toujours être  poli ...) 

    -  Je ne fais que passer (visiblement, j'éveille  la curiosité)

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    - On se méfie?  On  me regarde  à la dérobée?

    --------------

    Des vaches brunes et blanches

    Seriez-vous des  vaches hippies, mesdemoiselles avec veau (oups pardon) vos anneaux? 

    --------------

    Des vaches brunes et blanches

     Oui  je suis photographe pourquoi? Et vous voulez une photo?

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -Alors soit. Mais vous êtes sûre que c'est votre meilleur profil?

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -Oh  je sais bien que vous m'avez à l'oeil. Quant à moi, j'ai le votre...

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -  Allez, vous m'êtes  sympathique, je vous fait un mode portait pour le même prix...

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

     Et il a fallu aussi que je fasse un portrait de famille avant de  partir... juste avant que la  pluie ne s'abatte sur nous... Au revoir, mesdames, et merci pour votre accueil.

    ---------------

    A bientôt 

     Et n'oubliez  pas mon autre blog quotidien :  ici

     


    17 commentaires
  • Encore une fois,  je vous présente mes excuses pour ne pas venir plus souvent que cela en  visite chez vous. Mais cette période de l'année est toujours pour moi, très tendue. J'ai  même du mal à approvisionner ce blog. En dépannage,  il  y a  celui-ci :Une photo au jour le jour que  j'alimente , enfin j'essaye, avec une photo par jour comme son titre l'indique...

    -------------------

     Passé ce préambule,  je vous propose aujourd'hui  de me suivre en bordure de forêt pour profiter des dernières couleurs de l'automne... Hé oui, déjà!

    ----------------

     La forêt enchantée

    Ce qui  m'a  le  plus  frappé dans cet endroit  à 2 km de  a maison,  c'est l'opposition des styles  entre sapins, épicéas  et  feuillus

    ----------------

    La forêt enchantée

    Cela nous  procure  de  belles couleurs 

    ----------------

    La forêt enchantée

     

     Toute  la  palette des verts et des jaunes s'y retrouvent.

    ----------------

    La forêt enchantée

     Les arbres sont de  haute  futaie, ce qui ajoute encore à la magie de l'endroit.

    ---------------

    La forêt enchantée

    Ici ou là, ce sont des explosions de couleurs comme le bouquet d'un feu d'artifice

    ----------------

    La forêt enchantée

    Mais par endroit, le regard plonge vers l'obscurité de la forêt au-dessus d elaquelle  la canopée est en pleine lumière

    ----------------

    La forêt enchantée

    Comme ici... dommage que je n'ai pas fait un second  voyage en montgolfière au-dessus de ces forêts.

    ----------------

    La forêt enchantée

    Il ne me reste que d'admirer le spectacle depuis le plancher des vaches et surtout de vous en faire profiter

    --------------

    A bientôt. Promis,  je reviens dès que possible.


    6 commentaires
  • Désolé de ne pas être plus présent sur ce blog actuellement. Mais je suis bien accaparé par ailleurs.

    Alors aujourd'hui et avant de retrouver des photos de vacances  (Bretagne 2014), je vous offre une histoire sans paroles : un coucher de soleil près de chez  moi.

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Toutes ces  photos ont été réalisées au même endroit, avec juste un déplacement latéral d'une trentaine de mètres.

    -----------

    A très bientôt, pour d'autres photos plus chaudes.

     

     


    12 commentaires
  • Petit post dans le sens du cartophile ... bien que ce ne soit pas mon truc. Mais pour une fois j'ai cédé à l'ambiance.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    L'ambiance... oui c'était ça le truc. Et on comprend mieux en voyant le paysage par un soir d'automne, pourquoi les tableaux de l'enfant du pays, Monsieur Gustave Courbet, étaient si tristes. Et on a appelé cela "réalisme".

    -------------------------

     Chez M. Courbet

    Alors du coup, je me suis mis aussi au "réalisme"...

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Mais  je  ne suis pas allé  jusqu'à reproduire "l'origine du  monde", au "réalisme" torride, c'est un pas que  je n'ai pas osé franchir. Il n'y a que la Loue que  j'ai  franchie, en empruntant la  passerelle.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et  puis  j'ai découvert le "réalisme" de la nature avec les berges à l'ombre et les sommets illuminés des derniers rayons du soleil.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et c'est sans compter sur le "réalisme" des  hommes, bien  inspirés à engranger du bois, au plus près du foyer...

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et puis les hommes ont poussé le "réalisme"  à comparer  Ornans  à Venise, l'affublant du qualificatif de "Petite Venise comtoise"...

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Alors  poussons le goût du "réalisme" en zoomant pour découvrir quelques détails de l'architecture  particulière des bâtiments,  les pieds dans l'eau.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et puis même la  photo, ici passablement ratée, apporte du "réalisme" dans la  vision du quotidien avec le linge qui sèche!

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Voilà,  si d’aventure vous passez par là,  mais évitez le jour de "l'enterrement  à Ornans"... allez  musarder dans les petites rues, et puis faites un tour au musée Courbet,  histoire de  faire le plein de "réalisme"...

    -------------------------

     

     

     


    15 commentaires
  • Dernière partie de mon voyage dans les airs,  dernières photos. C'est aussi la fin d'une belle aventure que je ne pensais pas vivre, quatre jours auparavant. Je garderai de ce  voyage, un merveilleux souvenir avec la sensation de flotter dans un espace intemporel, où le silence vous gagne, où les  yeux s'écarquillent à chercher la "petite bête", où enfin on se sent tout petit et en même temps supérieur... Même  pas  la sensation de  vide. C'est vraiment extraordinaire.

    ------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 301m

    Devant nous, plus de vignoble. Nous sommes trahis par le vent. Au  loin, de droite à gauche, Messia,  Courlans, Courlaoux et au fond,  l'Etoile et Arlay.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 276,30m

    Sous  la nacelle,  la Vallière serpente, tranquille au soleil levant. Et droit devant,  le terrain d'aviation.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 240,6m

    Ici ou là, subsistent quelques bancs de brume, à moins qu'il ne s'agisse de  fumée.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 319,2m

    Tout  là-bas,  les ruines du château d'Arlay, mais à vol d'oiseau, il y a encore une dizaine de km ! Et puis surtout à son pied, tout un extraordinaire vignoble. Hélas, nous n'irons pas  jusque là-bas...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 347,9m

    Comme on peut le constater, le château est vraiment très loin... mais l'aire de poser par contre est tout en bas à gauche

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 322,1m

    Une dernière photo en vol. Par  mesure de sécurité, ensuite, plus d'appareil photo, pas de bras hors de la nacelle et on attend tranquillement le poser...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : le  plancher des vaches...

    Atterrissage en douceur à  proximité de la  piste d'envol. Il n'y a  plus qu'à attendre le véhicule suiveur pour nous aider à maintenir le ballon au sol, en descendre et replier  l'ensemble.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    A présent,  il  faut expulser l'air de l'enveloppe pour pouvoir ranger...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Dernière  photo de notre vaisseau des airs... en effet, il faut prêter main forte au pilote pour le pliage, le démontage et le rangement...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Durée du vol : 57 minutes. Distance  parcourue,  + ou - 12 km. Carte éditée grâce à Lightroom 5 et au GPS de  mon APN Sony Alpha 99

    Comme on peut le voir, le vent nous a poussé au delà de la route 1083, qui marque la limite ouest du vignoble dans ce secteur...

    J'ai néanmoins pu réaliser quelques photos de celui-ci pour le journal. Et j'ai pu publier quatre photos pour mettre à l'appui de mon reportage.

     Reste le voyage. Certes loin de cinq semaines en ballon. Mais c'était déjà cela.

     Merci aux initiateurs de ce vol : le CIVJ = Comité Interprofessionnel des Vins du Jura et à mes collègues de la Voix du Jura pour m'avoir permis de faire ce reportage. Et  merci également à mon exceptionnel pilote.


    12 commentaires
  • Suite  du voyage en ballon...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 492m

    On monte peu à peu. Le soleil nous apparaît occasionnant des ombres au sol.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 500m

    Je  peux encore faire des photos du vignoble, ce pourquoi je suis à bord.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 408m

    Le  vent  à  30 km/h a tourné au nord ouest. Du coup, nous survolons non plus les vignes mais  les champs de maïs...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt  : 108m

     Notre pilote cherche des courants  porteurs. Il monte et descend ce qui explique les différences d'altitude.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt  : 686,30m

    Devant, voici Cesancey. Les serres sont tout en bas à droite. 

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 449,2m

    Je suis au dessus de Trenal, mais ces vignes aux formes caractéristiques sont situées du côté de Gevingey.  Ici, on se rend compte compte de  l'utilité du 70 x 300

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 450 m

    Voici Gevingey, mais hélas trop loin des coteaux.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 378,9m

    Toujours  Gevingey et Trenal est sous la  nacelle... Une très légère brume, additionnée de fumée, perturbe un peu les prises de vues. 

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    L'effet de la  brume se  fait bien sentir. Quelques  vallonnements pour des vignes mais je vais rester sur ma faim au niveau des photos du vignoble.

    ------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt  364,50

     Devant moi au loin, nouvel espoir de vignoble avec l'Etoile. Mais nous sommes au-dessus de Frébuans, soit à encore 9 km... Merci au zoom

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

     Alt  : 353,50m

    Encore plus loin, le château d'Arlay. A fond de zoom, avec du mouvement dans la nacelle. La photo s'en ressent.

    -------------

    Voilà  pour aujourd'hui. A plus tard pour la fin de cette aventure.

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires
  • Bonjour.

    Beaucoup d'entre vous semblent intéressés par ce voyage en montgolfière. Alors  je vous invite à bord mais serrez-vous car nous sommes déjà cinq dans la nacelle dont le pilote. Allez, c'est parti...

    -----------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 2

    Alt  : 239,30 m  - Alt au sol  :  225,6m

    Nous avons décollé de l'aire  viti-culturelle de la Caborde, du nom des cabanes de pierres près des vignes. Une réalisation toute récente,  près d'Orbagna.

    -----------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 2

    Alt  241m

    Quelques vignes près de la Caborde. Je ne perds pas de vue que je suis là pour un reportage sur le vignoble.

    -----------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 2

    Alt : 244m

    Coup de chance : je combine mes deux  passions : les trains et la photo. Un  objectif  inespéré.

    -----------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 2

    Alt  : 254m

     L'ascension se fait en douceur. Peu à peu les bruits du sol s'amenuisent... Seuls, par instant, les brûleurs viennent troubler bruyamment le silence, au point qu'on ne peut plus s'entendre.

    ----------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 2

    Alt  270m

    Comme tout devient petit, un peu à l'échelle des maquettes de  mon réseau de train électrique...

    -----------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 2

    Alt  : 277,8m

    Les villages semblent paisibles, s'éveillant doucement  aux rayons du soleil montant derrière le premier plateau.

    -----------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 2

    Alt  : 430m

    De  l'autre côté, la plaine de Bresse s'étend à perte de vue. La tache noire au centre, n'est pas une poussière sur mon capteur, mais l'ombre de notre ballon.

    -----------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 2

    Alt : 442,70m

    Tout en bas,  vers  la gauche,  notre aire de décollage. En dessous de  nous,  la D1083 et  la  ligne de chemin de fer  Lons - Bourg. Devant, c'est Orbagna,  puis Beaufort

    -----------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 2

    Alt  : 486,6 m

    Les  parcelles de vigne paraissent bien petites

    -----------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 2

    Alt : 491,10m

    Toujours plus haut. Le relief devient plus haché...

    -----------

    Mais ce sera tout pour aujourd'hui. A bientôt pour la suite.


    11 commentaires
  • Il y a quelques jours, j'ai, pour les besoins du journal pour lequel je travaille, effectué un voyage en montgolfière. Objectif, survoler le vignoble jurassien, pour en réaliser quelques  photos.

    Je vous propose en deux ou trois épisodes, de suivre cette expérience, la première du genre pour moi.

    ----------------

    La Voix du Jura prend la voie des air

    Rendez-vous à 8h00 du matin à l'aire viti-culturelle d'Orbagna au sud de Lons le Saunier pour découvrir qu'une montgolfière au départ, c'est ça....

     ----------------- 

    La Voix du Jura prend la voie des air

    Mise en place du moteur, pardon des brûleurs, car le vent reste le propulseur avec tous les aléas possibles...hélas

    ----------------- 

    La Voix du Jura prend la voie des air

    La lune là-haut, semble nous narguer sachant que ce n'est pas encore  aujourd’hui que nous irons la décrocher...  

    ----------------- 

    La Voix du Jura prend la voie des air

    Il s'agit à présent d'accrocher l'enveloppe à la nacelle.

    ----------------- 

    La Voix du Jura prend la voie des air

    Et elle est  longue cette enveloppe. Il a fallu la sortir du sac,  l'étirer,  l'étaler ce n'est pas aussi simple que cela.

    ----------------- 

    La Voix du Jura prend la voie des air

    La  préparation du matériel reste avant tout un travail d'équipe et tous ceux qui  participent au vol, se doivent de donner un coup de main et il y a de quoi faire

    ----------------- 

    La Voix du Jura prend la voie des air

    Gonflement de  l'enveloppe. Avec un grand  ventilateur,  l'air chaud  fourni par les tuyères est poussé à  'intérieur. 

    ----------------- 

    La Voix du Jura prend la voie des air

    Peu à peu notre vaisseau  prend  forme.

    ----------------- 

    La Voix du Jura prend la voie des air

    L'air chaud  permet à présent à l'enveloppe de s'élever.

    ----------------- 

    La Voix du Jura prend la voie des air

    Qu'il est majestueux notre ballon...

    ----------------- 

    La Voix du Jura prend la voie des air

    Dernier coup de gaz avant de partir. C'est l'heure de monter à bord pour  participer au voyage. Il aura fallu 30 minutes pour préparer le matériel. Allez  hop,  je  grimpe  à bord et je  m'envole....

    ----------------- 

    Mais ça, ce sera pour demain ... A bientôt.

     


    9 commentaires
  • Avant-propos : 

    Lors de la Triennale d'Art du Jura,  j'ai eu l'occasion de me rendre dans la salle d'exposition de Jean Bernard Butin, à Baudin. Les toiles aux blancs différents, mais peut-on encore  parler de blancs... s'exposent sur des murs blanchis à la chaux. Ce  jour là, à l'occasion du vernissage, les invités se sont réunis dans cette salle, arrêtant leurs ombres sur les murs et les toiles. Ce sont ces moments que j'ai choisi d'immortaliser.

     Je n'ai pas retouché les photos, faites à main levée. Les cadrages sont d'origine et  j'ai  laissé  quelques éléments extérieurs, qui  permettent de  mieux  situer  les clichés. Enfin,  je  n'ai pas voulu  travailler en N&B,  même si la tentation était grande. Après quelques essais, je me suis aperçu que  les photos  perdaient  une certaine humanité,  pour ne pas dire de la chaleur.  

    Je vous livre donc ci-après les résultats, sans commentaires de ma part, vous laissant la libre interprétation des  photos... 

    ------------

    Des ombres aux tableaux

    ------------

    Des ombres aux tableaux

    ------------

    Des ombres aux tableaux

    ------------

    Des ombres aux tableaux

    ------------

    Des ombres aux tableaux

    ------------

    Des ombres aux tableaux

    ------------

    Des ombres aux tableaux

    ------------

    Des ombres aux tableaux

    ------------

    Des ombres aux tableaux

    ------------

    Des ombres aux tableaux

    ------------

    Des ombres aux tableaux

    ------------

    A bientôt... 

     

     


    14 commentaires
  • Poursuivons notre promenade sur le sable des plages de Bretagne. On respire l'iode,  on prend des embruns dans  la figure,  on  mange du sable aussi parfois mais on vit de l'air du  large...

    ---------------

    Bretagne 2014 - Du sable et de l'eau - 2

    Oiseaux et humains côte  à côte pour la même chose : se  nourrir. Mais si pour les uns, cela reste un plaisir, pour les autres c'est une nécessité.

    ----------------

    Bretagne 2014 - Du sable et de l'eau - 2

    Plage réservée...

    ---------------

    Bretagne 2014 - Du sable et de l'eau - 2

    Il y a eu l'écume des jours, mais a-t-on écrit sur l'écume de mer?

    ---------------

    Bretagne 2014 - Du sable et de l'eau - 2

    Y aurait-il des crocodiles en Bretagne, Vu de loin, c'est ce que j'ai pensé!

    ---------------

    Bretagne 2014 - Du sable et de l'eau - 2

    La vision de la Bretagne que je préfère...

    ---------------

    Bretagne 2014 - Du sable et de l'eau - 2

    Sable et varech, plus quelques bateaux à marée basse,  une autre image traditionnelle de la Bretagne.

    ---------------

    Bretagne 2014 - Du sable et de l'eau - 2

    Ce n'est peut être pas le paradis, mais qu'est ce que cela y ressemble... enfin je  pense!

    ---------------

    Bretagne 2014 - Du sable et de l'eau - 2

    Une telle image méritait bien un petit traitement particulier... alors  je ne me suis pas gêné.

    ---------------

    Bretagne 2014 - Du sable et de l'eau - 2

    Sous les  pavés, la plage, y disaient en  68... J'ai "fait" mai 68. Mais alors, on m'aurait menti à "l'insu de mon plein gré"?  parce que la plage, c'est ici qu'elle était...

    ---------------

    J'ai écrit un peu plus haut "image traditionnelle de la Bretagne". Le problème, c'est que tout là-bas est image traditionnelle, alors je vais continuer à vous les offrir dans les  jours  à venir...

     


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires