• Avec cet article,  je débute la diffusion de mes photos de vacances 2016 en Bretagne.

    Je  ne sais pas quelle forme prendra  cette relation, au jour le jour ou pas,  étapes par étapes, thématiques?

     Certaines photos resteront dans leur jus, d'autres seront retouchées, colorisées,  passées en  N&B.

      Tout cela reste pour le moment le fruit du hasard mais surtout selon mon humeur du moment ou en fonction de mon ressenti devant chaque cliché.

    Pour débuter, je vous propose une vue de chaque jour de mes vacances.

    -=-=-=-

    Breiz 2016 : Prologue

    13 août 2016 : Plougrescant. Une nature purement bretonne gonflée de l'iode de la mer d'Iroise.

    -=-=-=-

    Breiz 2016 : Prologue

    14 août 2016. Beuzec Cap Sizun : Des falaises, des rochers, des bruyères et  la mer ... Ici,  nous sommes entre l'océan Atlantique et la Manche.

    -=-=-=-

    Breiz 2016 : Prologue

    15 août 2016 . Penn Enez  (Plougerneau) : Un lieu étrange qui attend son histoire. J'aurai l'occasion de développer ...  

    -=-=-=-

    Breiz 2016 : Prologue

    16 août 2016 : Lanvéoc :  Un  parfum côtier de vacances avec à mi-plan, l'Ile Longue et sa base de sous-marins. En arrière plan, Brest.

    -=-=-=-

    Breiz 2016 : Prologue

    17 août 2016 : Carantec : La Grève Blanche. La marée est très basse. Le temps est un peu plus gris et quelques taches de couleurs, égaient le tableau.

    -=-=-=-

    Breiz 2016 : Prologue

    18 août 2016  : Château de Kerjean  (St Vougay) : Le passé breton à travers une visite culturelle.

    -=-=-=-

    Breiz 2016 : Prologue

    19 août 2016 : Brest  : Évocation du temps de la voile à travers ces "vieux  gréements"...

    -=-=-=-

    Breiz 2016 : Prologue

    20 août 2016 : Lanildut : Aussi soudain que rapide, un grain comme seule la Bretagne en connaît. Un quart d'heure de pluie et ensuite, grand beau ...

    -=-=-=-

    Breiz 2016 : Prologue

    21 août 2016 : Saint Pol de Léon : Au pays des légumes, la cuisine se fait aussi à partir de la plage ...

    -=-=-=-

    Bien entendu, mes journées n'ont pas été centrées sur ces seules représentations.

    Il y en aura pour tous les goûts pour faire découvrir cette si belle région à ceux qui ne la connaissent pas.

    Pour raviver des souvenirs chez ceux qui l'ont quittée.

    Mais pour tous, pour le plaisir des yeux,  du moins,  je l'espère.

    A bientôt.


    5 commentaires
  • Il m'aura fallu un an pour poster ma série de photos sur mes paysages de Bretagne 2015. Bien entendu,  les reportages ont été espacés mais à chaque fois, j'ai redécouvert des sites  magnifiques, fait resurgir des souvenirs. C'est aussi cela la magie de la photo qui agit en trois temps : le plaisir de prendre la photo, celui de la retravailler et celui de la redécouvrir  ultérieurement.

    Alors pour finir, on quitte l’Île de Batz pour rejoindre le continent et jeter un dernier regard sur cette terre qui s'e't révélée à moi, il y a maintenant trois ans... 

    -=-=-=-=-

    Voilà c'est la fin ...

    Dans  le sillage de la vedette qui  me ramène à Roscoff, l'île de Batz s'éloigne tandis qu'un autre bateau y conduit une nouvelle nuée de touristes... ou va rapatrier ceux qui sont encore  là-bas. 

    -=-=-=-=-

    Voilà c'est la fin ...

    Face à moi, la proue du bateau fend les flots. C'est hélas mon dernier jour de vacances. Le lendemain je prendrai la route, l'appareil photo chargé de souvenirs.

    -=-=-=-=-

    Voilà c'est la fin ...

    Pour les bateaux venant du  large d'au-delà de l’île, il leur faut emprunter la passe balisée.

     -=-=-=-=-

    Voilà c'est la fin ...

    Parmi les rochers roses annonçant la côte de granit, une aigrette (?) fait son marché.

    -=-=-=-=-

    Voilà c'est la fin ...

    Retour au port. Au départ, à cause de la marée basse, on emprunte cette longue passerelle pour rejoindre le bateau.

    Au retour, la marée était haute et donc, on a pu débarquer au port directement. 

    -=-=-=-=-

    Voilà c'est la fin ...

    Le  port de Roscoff. Des bateaux de pêcheurs, des filets, des couleurs, des chaînes, un peintre ... 

     Ma dernière vision de la mer en août 2015 et ma dernière photo.

    -=-=-=-=-

     Août 2016. Dans une semaine, je pars à nouveau vers cette terre qui m'attire comme un aimant et quel que soit le temps, dont au passage je n'ai pas eu à me plaindre, j'irai remplir  à nouveau ma carte mémoire .

     

     


    9 commentaires
  • "Faire" de la photo peut paraître facile à certains. Mais ce n'est pas toujours évident. Voici quelques exemples, de ce qu'on peut facilement faire et surtout éviter.

    Et pas comme moi, ce  jour-là,  je devais être  fatigué. 

    -=-=-=-

    Que d'erreurs... Dole 2016

    Le  port de Dole. C'est joli. Oui mais le bateau à gauche est coupé, à droite vers  le haut,  il y a un bout de  fleur brun,  disgracieux et surtout le premier plan est rikiki .

    -=-=-=-

    Que d'erreurs... Dole 2016

    Deux couples enlacés qui se reposent. Si, cherchez bien. Cela pouvait faire une belle photo. Seulement, ils sont trop loin et écrasés par la perspective . Quant aux arbres coupés au sommet, on n'en parle même  pas !

     -=-=-=-

    Que d'erreurs... Dole 2016

    Vouloir faire un  flou avec l'eau, qui tombe par rapport à l'eau du bassin supérieur, est louable. Seulement encore faut-il avoir un pied, supprimer le premier plan (la barre) et éviter le pot de yaourt qui flotte... 

    -=-=-=-

    Que d'erreurs... Dole 2016

     Encore une fois, un premier plan  à gauche hasardeux,  une bouteille d'eau minérale au fond et au final, un cadrage aléatoire.

    -=-=-=-

    Que d'erreurs... Dole 2016

    Une  règle des tiers pas appliquée et une photo à jeter dans le canal

    =-=-=-

    Que d'erreurs... Dole 2016

    Un nouvel essai. Seulement le premier plan est flou. Un mauvais réglage en est la cause. Et puis ce bout de barrière en bas à gauche. Bref horrible.

    -=-=-=-

    Que d'erreurs... Dole 2016

     Allez  pour me rattraper, la seule photo acceptable de la journée.

    -=-=-=-

     Que ces photos servent d'exemples à ne pas faire, à ceux qui veulent faire de la  photo. Mais je ne m'inquiète pas trop pour eux, mais surtout pour moi. Cela va de mal en  pis.


    6 commentaires
  • Face à Roscoff,  à quelques encablures, se trouve l'île de Batz. Le défilé des bateaux est incessant. C'est la queue pour embarquer. 

    Curiosité touristique pour beaucoup ou illusion d'embarquer pour une terre lointaine? Alors j'ai  fait comme d'autres,  j'ai pris le bateau...

    -=-=-=-=-

    Batz - un bout de terre dans l'eau

    A la découverte d'une autre terre.

    -=-=-=-=-

    Batz - un bout de terre dans l'eau

    Pour les touristes, un bon moyen de locomotion : la  bicyclette. J'ai préféré marcher . Et comme Roscoff paraît loin tout à coup...

    -=-=-=-=-

    Batz - un bout de terre dans l'eau

     Marée basse. Le ciel est bas lui aussi.

    -=-=-=-=-

    Batz - un bout de terre dans l'eau

    Peut-on faire plus breton?

    -=-=-=-=-

    Batz - un bout de terre dans l'eau

    Même avec ce palmier en reflet comme dans un miroir, cette photo ne fera pas date... 

    -=-=-=-=-

    Batz - un bout de terre dans l'eau

    Plusieurs petites anses se répartissent sur le pourtour de l'île. Autant d'abris pour les bateaux.

    -=-=-=-=-

    Batz - un bout de terre dans l'eau

     Circulation automobile limitée à son maximum. Que cela fait du bien.

    -=-=-=-=-

    Batz - un bout de terre dans l'eau

    Le  phare qui  surmonte l'île :  construit en 1836, édifié en granit de l’île. Hauteur : 44 mètres, 198 marches. Je n'y suis pas monté.

    -=-=-=-=-

    Batz - un bout de terre dans l'eau

    Une autre maison typique de Bretagne.

    -=-=-=-=-

    Batz - un bout de terre dans l'eau

    Sur fond de phare, quelques fleurs jaunes qui résistent au vent

    -=-=-=-=-

    Batz - un bout de terre dans l'eau

    Toujours le phare, mais cette fois-ci, des fleurs orange ... et des artichauts !

    -=-=-=-=-

    Bientôt la fin de ce voyage de l'été 2015.

     

    -=-=-=-=-


    9 commentaires
  • Eté 2015. Promenade sur les quais de Roscoff, alors que la mer est à marée basse.. Ce qui permet d'avoir un autre regard sur ce lieu.

    -=-=-=-=-

    Le long du quai - Roscoff

    Depuis le quai, côté mer on peut surveiller le balai des mouettes et autres goélands. Là ils sont posés mais le ballet est néanmoins incessant.

    -=-=-=-=-

    Le long du quai - Roscoff

     Petite capture d'un vol au ras des  flots...

    -=-=-=-=-

    Le long du quai - Roscoff

     Ne me demandez pas d'identifier. C'est pour moi mission impossible.sarcastic

    -=-=-=-=-

    Le long du quai - Roscoff

     Il  y a des  jeunes ou juvéniles et des anciens. Mais après...

    -=-=-=-=-

    Le long du quai - Roscoff

    Retour sur le port où les bateaux ne vont pas tarder à avoir les pieds au sec.

    -=-=-=-=-

    Le long du quai - Roscoff

    Pas de première jeunesse, mais elle rend encore certainement bien des services.

    -=-=-=-=-

    Le long du quai - Roscoff

     Là on touche le fond.

    -=-=-=-=-

    Le long du quai - Roscoff

    Une image insolite pour ceux qui ne sont pas habitués au rythme des marées et surtout à leur amplitude.

    -=-=-=-=-

    Le long du quai - Roscoff

    Et puis toujours à marée basse qui dégage les fonds. On y découvre d'anciennes constructions. Mais quelles sont-elles? Si vous avez la réponse,  je suis  preneur. Merci.

    -=-=-=-=-

    A bientôt


    12 commentaires
  • La nature est proche de chez moi, à moins que ce ne soit moi qui soit proche d'elle, en matière de distance.
    Alors rien de plus simple que de faire un petit tour à la campagne et plus précisément à Sellières, dans le Jura.

    -=-=-=-=-

    100 m de chez moi

    "Home sweet home", "Mon chez moi". Bref, c'est, vous l'avez compris, l'endroit d'où je vous adresse ces quelques mots et photographies. 

    -=-=-=-=-

    100 m de chez moi

     L'église sans clocher est juste derrière chez moi. Le rêve de tout citadin qui veut habiter la campagne et faire interdire les cloches du village...

    -=-=-=-=-

    100 m de chez moi

    Et puis il y a la rivière, légèrement boueuse suite aux dernières précipitations importantes.

    -=-=-=-=-

    100 m de chez moi

    Petite image bucolique, sur fond de rivière. Certains  pour définir celui-ci parlent de bokeh. Certes, c'est le terme technique qui convient. Mais je trouve cela  pompeux, voir  présomptueux . Alors restons modeste. C'est peut être un beau fond, voilà tout. 

    -=-=-=-=-

    100 m de chez moi

    Quelques feuilles naissantes rappellent que la nature est toujours en évolution,

    -=-=-=-=-

    100 m de chez moi

    Comme des groseilles ou des mini-pommes... Mais je me garderai bien d'y goûter. Par contre pour l'opposition des couleurs, oui je garde..

    -=-=-=-=-

    100 m de chez moi

    Le petit chemin qui sent la noisette... 

    -=-=-=-=-

    100 m de chez moi

    Quel embrouillamini... Comme la nature peut être complexe parfois, mais certainement jamais sans raison.

    -=-=-=-=-

    100 m de chez moi

    Une  végétation luxuriante à travers laquelle on à parfois du mal à atteindre la rivière.

    -=-=-=-=-

    Voilà ce qu'il y a, entre autres, à peine 100 m de chez moi...


    10 commentaires
  • Désolé de ne pas être plus  présent actuellement sur le blog. Mais les occasions de faire de la photo se font rares...

    Alors pour passer le temps, voici une photo pour réfléchir sur la géométrie comparée des droites et des courbes et autres rondeurs...

    -=-=-=-

    Géométrie en rupture

    A bientôt.


    11 commentaires
  • Le coquelicot est synonyme de beau temps, de chaleur... Oui mais il pleut ! Pas vraiment un temps à mettre un photographe dehors. Pourtant si. La preuve ... 

    -=-=-=-=-

    Les coquelicots s'enrhument

     Juste quelques photos malgré un temps pourri. Et les coquelicots font le gros dos.

    -=-=-=-=-

    Les coquelicots s'enrhument

    Des gouttes d'eau s'accrochent aux tiges tandis que d'autres en longs traits fins tombent au sol.

    -=-=-=-=-

    Les coquelicots s'enrhument

     Petite  variation en N&B & rouge ...

    -=-=-=-=-

    Les coquelicots s'enrhument

    Au  loin  j'ai cherché  la  lumière...

    -=-=-=-=-

    A bientôt


    13 commentaires
  • Poursuite du reportage sur la cascade de Baume les Messieurs. Cela ne se voit peut être pas, mais il pleuvait. J'ai du essuyer mon objectif à  plusieurs reprises. Ceci a pu altérer la qualité des photos en raison d'un léger voile de buée résiduelle.

    Comme  précédemment, pas de commentaires. Juste le plaisir des yeux.

     -=-=-=-

    Les grandes eaux  à Baume (Suite et fin)

     -=-=-=-

    Les grandes eaux  à Baume (Suite et fin)

     -=-=-=-

    Les grandes eaux  à Baume (Suite et fin)

    -=-=-=-

    Les grandes eaux  à Baume (Suite et fin)

      -=-=-=-

    Les grandes eaux  à Baume (Suite et fin)

    -=-=-=-

    Les grandes eaux  à Baume (Suite et fin)

     -=-=-=-

    Les grandes eaux  à Baume (Suite et fin)

    -=-=-=-

    Les grandes eaux  à Baume (Suite et fin)

     -=-=-=-

    A  bientôt. 


    11 commentaires
  • Suite aux  fortes de pluie de ces derniers jours,  je me suis rendu le 19 mai à la cascade de Baume les Messieurs pour  y admirer le spectacle. C'est la première partie de celui-ci que je vous livre aujourd'hui. Je ne commenterai pas ces  photos, mes mots ne parviendraient pas à décrire le spectacle. 

    Pour les amateurs,  j'ai fait quelques photos filées. 

    -=-=-=-=-

    Les grandes eaux à Baume

    -=-=-=-=-

    Les grandes eaux à Baume

    -=-=-=-=-

    Les grandes eaux à Baume

    -=-=-=-=-

    Les grandes eaux à Baume

    -=-=-=-=-

    Les grandes eaux à Baume

    -=-=-=-=-

    Les grandes eaux à Baume

    -=-=-=-=-

    Les grandes eaux à Baume

    -=-=-=-=-

    Les grandes eaux à Baume

    -=-=-=-=-

    Les grandes eaux à Baume

    -=-=-=-=-

    Les grandes eaux à Baume

    -=-=-=-=-
    C'est sur cette dernière photo un  eu spéciale, que je vous dis à bientôt pour la suite.


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires