• 12 novembre 2019 : en attendant de photographier des trains qui ne passent pas,  j'ai le temps de quitter des yeux les voies et de tourner mon regard vers le vignoble bourguignon, à Prémeaux-Prissey (21), tout à côté de Nuits-Saint-Georges. 

    -=-=-=-

    Vignes et nuages.

    Nombre de photographes se plaisent à nous montrer les vignes après les récoltes quand les couleurs passent du vert au jaune, voire au rouge ou au marron. Cette fois-ci,  j'ai voulu aller plus loin, quand les vignes ont perdu leurs feuilles ou presque.

    -=-=-=-

    Vignes et nuages.

    Il reste encore bien des clichés à faire et quelques petits trésors à découvrir.

    -=-=-=-

    Vignes et nuages.

    Squelette dérisoire d'une grappe jugée sans doute trop petite, et qui a séché sur pied. 

    -=-=-=-

    Vignes et nuages.

    Par contre, celle-ci malgré son apparente fierté, a sans doute eu le tort de naître trop tard... 

    -=-=-=-

    Vignes et nuages.

    Dans le titre,  j'ai parlé de nuages, les voici mais encore bienveillants...

    -=-=-=-

    Vignes et nuages.

    Étonnante vision de deux parcelles traitées différemment.

     Certes la différence ne saute pas tout de suite aux yeux... (réponse à la fin de l'article).

    -=-=-=-

    Vignes et nuages.

    Plus au sud, les nuages sont apparus et avec eux des ondées. Par chance,  je serai épargné.

    -=-=-=-

    Vignes et nuages.

    La masse nuageuse évolue rapidement. Toutes les cinq minutes,  j'aurais pu faire des photos.

    -=-=-=-

    Vignes et nuages.

    Une trouée dans les nuages et le soleil reprend ses droits avant d'aller se coucher. 

    -=-=-=-

     À bientôt.

    -=-=-=-

    Réponse : Les deux parcelles ont été traitées différemment.

    L'une à gauche a conservé quelques feuilles, l'autre à droite, pas du tout. Effet d'un traitement  mécanique ?  De plus, celle de droite est plus enherbée.

    -=-=-=-


    1 commentaire
  • 20 avril 2019 : Petite sortie à l'étang de l'Heute que certains appellent lac de Besain, du nom du village éponyme et voisin.

    -=-=-=-

    Etang ou lac? L'Heute  ou Besain?

    Je n'en parcourrai que la moitié. Le lieu paraît calme. C'est que je me suis efforcé de ne pas photographier les pêcheurs présents.

    -=-=-=-

    Etang ou lac? L'Heute  ou Besain?

    L'endroit est magnifique, reposant. Malheureusement, à mon goût, les pécheurs de carpes sont envahissants. Je sais bien qu'ils assouvissent leur passion... 

    -=-=-=-

    Etang ou lac? L'Heute  ou Besain?

    Le vieux ponton m'inspire. Mais là encore, difficile de faire une photo correcte. Il m'a fallu attendre qu'un apprenti pêcheur en culottes courtes, quitte les lieux, pour que je puisse faire  mon cliché .

    -=-=-=-

    Etang ou lac? L'Heute  ou Besain?

    Effectivement en observant l'étendue d'eau, on peut imaginer qu'il s'agit d'un lac. Mais c'est bien un étang, mis en eau en 1975.

    -=-=-=-

    Etang ou lac? L'Heute  ou Besain?

    Une légère brise m'empêche d'avoir des reflets lisses.

    -=-=-=-

    Etang ou lac? L'Heute  ou Besain?

    Alors après la vue du bas, voici celle du haut.

     -=-=-=-

    Etang ou lac? L'Heute  ou Besain?

    L'endroit représente 6 hectares et l'autre bout est marécageux. L'autre rive est peut praticable, même à pied. Il n'y a d'ailleurs pas de sentier en bordure de l'étang.

    -=-=-=-

    Etang ou lac? L'Heute  ou Besain?

    Un dernier coup d'eau permet de constater que la brise souffle par endroits. Alors à défaut de beaux reflets, on compose une image  comme on peut.

    -=-=-=-

    À bientôt.


    8 commentaires
  • Autrans, 20 septembre 2018 : Petite promenade digestive sur les hauteurs du village.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (fin)

    Le chemin que j'emprunte, commence à grimper. Il va me conduire dans les sous-bois proches, où je vais retrouver une ombre salutaire. Car même en cette fin de mois de septembre, il fait chaud.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (fin)

    Les dernières fleurs d'un été en train de mourir, m'accompagnent.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (fin)

    Dans le sous-bois, le soleil joue à cache-cache à travers les branches dont certaines commencent à se parer de leur tenue automnale.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (fin)

    Par moment, la vue est dégagée. Instant privilégié pour s'arrêter et profiter du paysage.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (fin)

    Échappée belle vers les sommets du Vercors et de la Drôme.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (fin)

    Dernière  photo de cette journée sur laquelle un moro sphinx s'est invité.

    -=-=-=-

    À bientôt.

     


    6 commentaires
  • 14 août 2018 : Je suis toujours sur la plage de Locmaria-Plouzané. Le ciel est plombé. Personne sur le sable mais celui-ci vit...

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord. (2)

    Difficile de croire que je suis à 10 cm du sol. On pourrait croire à une vue d'avion. Et il ne s'agit que d'un filet d'eau qui coule vers la mer.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord. (2)

    La mer est bien présente. Dommage,  j'ai un peu raté la photo...

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord. (2)

    Toujours sur la grève, sous le sable... un rocher !

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord. (2)

    Le bateau de la Royale est toujours là, mais plus tout seul. Rencontre de quatre types ...

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord. (2)

    Oui l'estran est vivant, l'eau à marée descendante continue de s'écouler en une multitude de filets.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord. (2)

    D'ici, de là, des morceaux d'algues, de varech aux couleurs différentes, sont éparpillés sur le rivage.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord. (2)

    Encore une  fois, illusion parfaite d'un survol de montagnes avec une rivière. Mais les blocs de pierre ne font que 30 cm de  haut ! 

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord. (2)

    Décidément, il aura bien occupé mon espace photographique, mais je ne vais pas m'en plaindre.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord. (2)

    Une forme de  land art créée par Mère Nature : feuille ou cœur?

    -=-=-=-

    À bientôt - Kenavo.


    4 commentaires
  • 19 octobre 2019 : Pour une fois, mes photos collent à l'actualité.

    Passage à Pont de Poitte (Jura) pour découvrir l'Ain gonflé à bloc au lieu-dit les Marmites. Nous sommes à peu de distance en amont de la naissance du lac de Vouglans.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    Voici une photo (crédit Mapiot.net) pour découvrir l'endroit en temps normal.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    Et puis la photo d'aujourd'hui pratiquement au même endroit. Les fortes pluies se sont abattues sur la région et les inondations sont à craindre.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    Je vous laisse découvrir la puissance de l'eau et le volume qui transite ici.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    À présent le côté aval qui n'a rien à envier  au côté amont.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    -=-=-=-

    Oui impressionnant et il y a fort à parier que ce n'est pas fini.

     À bientôt.


    9 commentaires
  • 30 mai 2018 : Voici la fin de la relation de mon séjour dans le Languedoc en mai 2018. Avec une curiosité que j'avais toujours ignorée : la Tout Carbonnière.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

      La tour Carbonnière est une tour de guet construite à la fin du XIIIème siècle pour protéger la ville fortifiée d'Aigues-Mortes.

    Elle était le passage obligé pour accéder à Aigues-Mortes : son franchissement faisait l'objet d'un péage. Elle était tenue par une garnison composée d’un châtelain et de plusieurs gardes. La terrasse pouvait supporter jusqu'à quatre pièces d'artillerie.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

     

    Elle se dresse au milieu des marais, entre le Vistre et le canal du Rhône  à Sète, sur l'ancienne route reliant Saint-Laurent d'Aigouze à Aigues-Morte.

    Sa terrasse offre une vue panoramique sur la Petite Camargue.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Là-bas, au-delà des marais, paissent de "paisibles" bovidés : les taureaux de Camargue.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    En haut de la terrasse, une guérite pour surveiller les environs... mais surtout se mettre à l'abri du vent  !

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Comme on peut le constater, les marais sont omniprésents.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

     Retour vers le parking et découverte d'un animal qui fait la fierté  de la Camargue : son célèbre cheval blanc - Désolé pour les puristes, si ce n'est pas la dénomination exacte de la robe de ce cheval... 

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Oups, pardon, je ne voulais pas déranger ....

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Dernière passage au Grau du Roi pour assister à l'arrivée d'un bateau de pêche suivi de sa cohorte de mouettes et goélands.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Et enfin un dernier regard sur la plage du Grau du Roi, déjà aseptisée. Il est 17 h 31 mn et 56 s en ce 30 mai 2018. 

    -=-=-=-

    À bientôt.


    7 commentaires
  • 5 octobre 2019 : Lons le Saunier, salon du chocolat avec le Lions Club et l'association Jurapromotion.

    Pour l'occasion, les apprentis du CFA de Gevingey, mention complémentaire patisserie spécialisée du Jura, avaient mis la main dans le chocolat pour réaliser ces oeuvres sur le thème de la route des épices. Je vous laisse juger pour savoir si le contrat a été rempli.

    Nota : Conditions pas idéales pour la photo, compte tenu de l'affluence...

    Et pis c'est chocolat ...

    Le modèle d'entrée donnait le ton et le thème.

     Allez, d'accord, je vous laisse saliver!

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Voilà les réalisations de ces jeunes apprentis.

    Personnellement, je trouve cela remarquable, avec beaucoup d'imagination pour rester dans le thème.

    Léchez vous les doigts, essuyez votre bouche et moi je vous dis à bientôt.

    -=-=-=-


    5 commentaires
  • 14 août 2018 :Le temps est un peu bouché sur la plage de Locmaria-Plouzané. 

    Je vais donc me concentrer sur le sable, les mouvements de  l'eau et ce qui va avec.

    -=-=-=-

    -=-=-=-Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

     

    Mais auparavant, je découvre un bâtiment de la Marine Nationale au mouillage.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Il s'agit d'une  frégate de lutte anti-sous-marine, le Latouche-Tréville. N° de coque  D646.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord.

    Et en exploitant la photo, je constate qu'il y a énormément de civils à bord. J'en ai déduit qu'il s'agissait d'une sortie en mer à l'intention des familles. Nous ne sommes pas loin de Brest.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Puis  je retourne à  l'observation du rivage avec le reflux de l'eau après la marée.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Le léger courant crée des rigoles entraînant les grains de sable les plus fins.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Sable,  rochers, algues : un monde plus vivant qu'il n'y paraît.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Sur  l'estran, les vagues viennent mourir.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Tandis qu'un peu plus haut, de minis falaises se creusent.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord.

    Comme à chaque fois que je vois des vagues, je suis captivé.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Et je suis du regard ces vagues qui viennent mourir en écume à mes pieds.

    -=-=-=-

    À bientôt.


    6 commentaires
  •  

    28 février 2019 : Voici la suite de ce reportage ( cliquez ici  ) axé sur la cascade des Tufs à les Planches près Arbois. 

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    C'est un endroit que j'aime particulièrement.

    Il se dégage de celui-ci, une atmosphère que je ne retrouve pas à la cascade de Baume les Messieurs, ce haut lieu du tourisme jurassien. Peut-être trop visité justement, ce qui lui retire de son charme.

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    Quel que soit l'angle de prise de vue, elle est magnifique.

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    Ce n'est pas une cascade queue de cheval, mais plutôt longue chevelure.

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    Une multitude gouttes d'eau crée un rempart toujours en mouvement

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    Et puis là, une ouverture comme une invitation à pénétrer ...

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

     

    Alors oui, il y a la cascade, mais je pense que ce qui ajoute à son attrait, c'est l'environnement avec ces troncs d'arbres qui se voudraient une barrière .

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    Presque vue de face, la cascade révèle son allure princière. Oui, je l'aime cet endroit et à défaut de la Vouivre,  j'espérerais presque y voir gnomes, elfes et autres  farfadets.

    Le rêve à portée de main... 

    -=-=-=-

    À bientôt

     

     

     

     


    9 commentaires
  • Autrans , 20 septembre 2018.  Après avoir fait le tour du village, on sort de celui-ci pour une promenade plus alpestre.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Autrans est célèbre pour avoir été choisi en 1968, comme site nordique pendant les JO. Les installations sont encore là, agrémentées de parcours de luge d'été, et d'hiver.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Pour loger les 615 athlètes, un village avait été construit, reconverti à présent en centre de vacances.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Le chemin s'élève et domine un peu plus les tremplins de saut.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    À l'évidence, on est  bien dans les Alpes comme des décorations florales en attestent.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    La  jeunesse s'apprête à prendre le relais...

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Une image qui ne manque pas de sel.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Un peu plus loin, les adultes se reposent au milieu d'une végétation qui sent déjà l'automne.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Il est difficile d'ignorer le site olympique... à moins de passer derrière la colline,  ce que je n'ai pas fait !

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

     

    Une nature apaisée, un peu d'air pur.  De quoi se refaire une santé.

    -=-=-=-

     À bientôt.


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires