• 5 juillet 2020 : Le fort Saint André, avec son voisin, le fort Belin, domine Salins les Bains. Je n'avais encore jamais mis mes pieds dans ces secteurs.

    -=-=-=-

    Salins les Bains et ses deux forts (St André)

    Le fort Saint André est aujourd'hui privé. Il sert pour des réceptions et possède également un gîte. N'ayant pu pénétrer à l'intérieur, voici une capture d'écran (Google Maps) pour vous faire une idée de l'endroit.

    -=-=-=-

    Salins les Bains et ses deux forts (St André)

     Érigé en 1674 par Vauban, sur les ruines d'un ancien fort, on note tout de suite l'imposante architecture militaire.

    -=-=-=-

    Salins les Bains et ses deux forts (St André)

    Je vous laisse découvrir la plaque rappelant l'histoire du fort.

    -=-=-=-

    Salins les Bains et ses deux forts (St André)

    La destination militaire du bâtiment échappera à personne...

    -=-=-=-

    Salins les Bains et ses deux forts (St André)

    Face à l'entrée ouest du fort, se déploie la campagne jurassienne jusqu'aux limites bourguignonnes.

    -=-=-=-

    Salins les Bains et ses deux forts (St André)

    Les meurtrières permettaient de surveiller l'avance ennemi et de l'annihiler. Mais à l'époque, les terrains étaient  vierges de végétation.  

    -=-=-=-

    Salins les Bains et ses deux forts (St André)

    Sur les hauteurs du fort, on retrouvait le même système de défense ainsi que des créneaux, hérités du Moyen-Âge.

    -=-=-=-

    Salins les Bains et ses deux forts (St André)

    Une date, 1861, peut être l'année de l'édification du mur de défense?

    -=-=-=-

    Salins les Bains et ses deux forts (St André)

    Bien sûr, il y a  maintenant une route moderne, là où auparavant s'établissait la première ligne de défense.

    -=-=-=-

    Salins les Bains et ses deux forts (St André)

    Un peu d'art, comme cette corniche en haut, ne nuit pas au système de défense en pointe de diamant, préconisé par Vauban, comme on le voit bien ici..

    -=-=-=-

    Salins les Bains et ses deux forts (St André)

    Voici vu de loin, le fort Saint André, sur un éperon rocheux du même nom, à 604 m d'altitude.

    -=-=-=-

    À bientôt pour la "visite" du second fort, celui de Belin.

     


    7 commentaires
  • 6 août  2019 : Direction Morlaix, mais non pas la partie historique et la ville haute mais le port et le fleuve.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    En fait de fleuve,  il s'agit du rassemblement de plusieurs rivières au sein de la ville qui vont donner naissance à la rivière de Morlaix (c'est son nom) qui se transforme très vite en bras de mer. Ce dont n'ont cure les cormorans qui ont élu domicile sur un hôtel flottant.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    La rivière Morlaix abrite un port fermé par une écluse que les bateaux doivent franchir pour rejoindre la mer.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    En amont, vers la ville, on découvre le célèbre viaduc ferroviaire.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Des oies et des canards ont leur embarcadère privé... que nombre d’habitants connaissent car ils viennent les nourrir!

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Entre les mats des bateaux, on aperçoit l'ancienne manufacture des tabacs édifiés entre 1736 et 1740. Elle accueille à présent des ateliers d'artistes, des entreprises et des bureaux. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Le nombre de bateaux amarrés est comme dans tous ports, impressionnant.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Le Dacani, caseyeur de 18,60 m, construit en 1976 par le chantier Sibiril, à Carantec. Ce navire en bois est l'un des plus anciens de la quinzaine de caseyeurs de la baie de Morlaix.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Pour un passionné de trains comme moi, je ne pouvais pas être plus heureux en immortalisant ce TGV passant sur le magnifique viaduc de Morlaix.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Morlaix, côté fleuve

    Il y a certes des bateaux à Morlaix, mais aussi de ravissantes demeures qui à mon avis ont toutes plein d'histoires à raconter...

    -=-=-=-

    À bientôt. On va quitter la Bretagne  pour retrouver le Jura.


    6 commentaires
  • 5 août 2019 : Locronan a de quoi plaire aux touristes. Peut-être trop à mon goût. D'où la difficulté de  vouloir  faire des  photos sans personnes.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan (2)

    Alors en attendant que le lieu que je veux  photographier se libère, je m'intéresse aux fleurs de l'endroit. Comme ici avec cette  variété d'hortensia paniculé.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan (2)

    Mais revenons à cette photo. J'ai du attendre plus d'un quart d'heure pour qu'il y ait place nette. C'est incroyable le nombre de touristes qui veulent se faire photographier devant...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan (2)

    Dans une venelle aux pavés bosselés qui descend le flanc du coteau, longe l'emplacement, aujourd'hui marqué seulement par quelques vestiges de maçonnerie, comme cette porte, d'un hôpital du XVème siècle, dit de Saint Eutrope 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan (2)

    Où l'on retrouve des pierres, à profusion. Tout le charme de ce charmant village breton.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan (2)

    Un autre des charmes de l'endroit: les hortensias

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan (2)

     

    La chapelle de Bonne Nouvelle (1560) et sa fontaine dont l'eau, selon les écrits, avaient des vertus miraculeuses.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan (2)

    Voici une dernière photo qui ne manque pas de piquants... Il s'agit ici du Castanea sativa, autrement dit un châtaignier.

    -=-=-=-

    À bientôt, en Bretagne ... ou ailleurs.


    11 commentaires
  • 05 août 2019 : Qui n'a pas entendu parler de Locronan, village préféré des Français, Petite Cité de Caractère en Bretagne, l'un des plus Beaux Villages de France?  

    Je vous rappelle que nous sommes au mois d'août et je me suis lancé un défi, faire des photos sans personne dessus.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan  (1)

    Depuis l'un des accès à la ville, on découvre cette perspective avec l'église Saint Ronan au clocher élancé. Ici la pierre est partout.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan  (1)

    Des murs épais, des toits d'ardoise. La rose trémière a beau jeu d'afficher ses couleurs.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan  (1)

    De vieux volets et du granit qui se laissent envahir par la végétation.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan  (1)

    Hortensias au fond, agapanthe au premier plan, tous deux, fleurs emblématiques de la Bretagne.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan  (1)

    Tout le caractère breton de l'architecture locale.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan  (1)

    Encore un symbole fort de l’identité de la région avec ces ancres marines rappelant son activité maritime.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan  (1)

     Pierres dans les demeures, les murs, les rues et les croix. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Les pierres de Locronan  (1)

     Une venelle comme on en trouve beaucoup dans le village et la pierre toujours omniprésente

    -=-=-=-

    Voilà pour cette première partie, réalisée sans trucage, mais en patientant souvent longtemps avant de faire la photo. Et s'il  n'y a personne sur mes photos, il n'y a pas non plus un seul câble électrique ou de téléphone. Mais là,  je n'y suis pour rien. Merci à la commune.

    Reportage  garanti sans trucage.

    À bientôt pour la suite.

     

     


    4 commentaires
  • 24 août 2019 . Le parc des Bains est en fête, la fête du bio croule sous le soleil et la chaleur. 

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (2 et fin)

    Bio et écologie  = nature. Alors l'appareil photo joue les touristes et s'émerveille des beautés de la nature, ou de la vie tout simplement.

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (2 et fin)

    Une maman canard et sa progéniture explore l'une des petites pièces d'eau du parc, loin de l'agitation de celui-ci.

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (2 et fin)

    Ah que le bain est bon par les fortes chaleurs. Voilà donc des canards heureux comme des poissons dans l'eau, à l'image de celui qu'on remarque en haut de la photo.

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (2 et fin)

    Retour sur la terre ferme où Cadichon promène les enfants...

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (2 et fin)

     Pas sûr que cette journée soit pour lui des plus plaisantes. Alors profitons de cet instant de repos, bien à l'ombre.

    -==-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (2 et fin)

     La saison a été bonne semble-il. Mais  la  vogue du bio serait-elle suffisante pour vider l'étal de ce producteur alors qu'il est déjà 16 h 00...

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (2 et fin)

    Heureusement qu'il y a de grands arbres dispensant une ombre salvatrice, recherchée par les visiteurs. Et heureusement pour les vaches aussi!

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (2 et fin)

    Retour du côté de l'ami Bernard Bretin et son répertoire de Brassens. Sous son chapeau, il en avait bien du courage, comme le petit cheval de la chanson.

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (2 et fin)

     

    Et pour finir, une photo pour sourire.  

    -=-=-=-

     À bientôt  pour un retour en Bretagne.


    5 commentaires
  • 24 août 2019 : C'est la fête du bio à Lons. Je décide de m'y rendre.

    Petite précision, je ne suis pas écologiste, au sens engagé du terme. Mais disons que j'aime la nature. Mais ce jour-là, ma préoccupation est autre. Je suis allé à cette fête pour y écouter un ami chanteur, Bernard Bretin. Et puis l’appareil photo à la main,  je fais quelques clichés dans les conditions du direct, sans préparation...

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (1)

    Une  première surprise, la présence de vaches provenant d'un GAEC local. Mais le  plus surprenant  pour quelqu'un qui s'intéresse aux vaches, c'est qu'il s'agit de vosgiennes, une race en voie d’extinction , il y a une trentaine d'années mais qui est en voie d'être sauvée.

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (1)

    Et il n'y en avait pas qu'une mais deux. Moi qui suis lorrain, cela m'a fait plaisir.

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (1)

    Une troisième vache était présente donc malheureusement j'ai oublié la race. Mais ce qui m'a surpris, c'est la curiosité de certaines personnes. À croire que certains n'ont jamais vu de tels animaux.

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (1)

     Allez, pendant qu'on y est, une petite photo de famille.

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (1)

    Et voilà, on passe du coq à l'âne. Pardon mon ami Bernard, c'était une façon de parler.  Bernard Bretin est un ami qui interprète des chansons de Brassens.

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (1)

    Il en a pris la moustache et il connaît toute sa vie. Je me demande si quand il dort, il ne rêve pas à la façon de Brassens, mêlant gorille, coin de parapluie et Margot.

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (1)

    Une  petite promenade pour la vosgienne. Il est vrai qu'au piquet pendant plusieurs heures peut ankyloser les pattes. Alors autant les dérouiller de temps en temps.

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (1)

    J'aime cette photo prise au débotté. Elle mêle les genres...

    -=-=-=-

    Lons le Saunier : Fête du bio 2019 (1)

     Un marché  bio sans produits bio ?  Alors en voici.

    -=-=-=-

    Allez, je vous prépare la suite pour demain. Peut-être ... avant de repartir en Bretagne.


    8 commentaires
  • 5 août 2019 : On a beau avoir l’œil un peu exercé quand on fait de la photo, on en arrive à louper des choses. Ce n'est qu'en regardant sur l’ordinateur que l'on découvre parfois des éléments qui vous ont échappé...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (2 et fin)

     Comme sur cette photo près du Steir, la rivière qui coulent en contrebas. Ici  j'ai cru voir un ovni. En fait, une sorcière échappée de Brocéliande et en train de se poser sur un toit.  Comment ? C'est un pigeon? Si vous le dites... 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (2 et fin)

     Ici sur cette photo, rien d'anormal. Je me suis même demandé pourquoi je l'avais prise. À la réflexion, c'est sans doute à cause des nuages.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (2 et fin)

    La quartier du centre a été magnifiquement restauré et les vieilles demeures n'en n'ont que plus d'attraits.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (2 et fin)

    Une superbe architecture et un magnifique travail des artisans.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (2 et fin)

    Que dire devant tant de majesté, de finesse? Tiens à droite, une statue de bretonne que je n'avais pas remarquée en passant.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (2 et fin)

    Et puis à peine plus loin, cet autre breton. J'avoue être  perplexe, s'agissant de deux  statues profanes. Heureusement, Internet m'a livré un peu du secret de ces statues. Il s'agit pour  l'une du Petit Breton.  La statue représente un paysan, habillé en habits traditionnels du Pays glazik, datant des années 1850. Ce costume est reconnaissable au bleu clair de sa veste. Il mesure un mètre dix huit. Fabriqué en bois, seul son chapeau est fait de métal.

    Le petit Glazik a aussi ses mystères, comme sa main levée, qui semble avoir tenu un objet. Et sur le mur d'en face, (voir la photo précédente) la statue représentant une femme en costume traditionnel regarde dans les yeux le petit Breton. C’est son amoureuse, Philomène. À partir, d'où, commence la légende? Mais l'histoire est belle. Surtout pour la dame, au-dessus d'une macaronerie, les Macarons de Philomène. Alors, une sorte d'enseigne pour faire pendant au petit Breton?  

    Du coup, mon regret : ne pas avoir pris  de photos de ces charmantes statues. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (2 et fin)

    Ces avancées de toit sont remarquables et attestent de la richesse, sinon de la puissance de ceux qui y vivaient par le passé.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (2 et fin)

    Tiens, un chapeau de paille d'Italie...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (2 et fin)

    Pas facile d'avoir toute la cathédrale dans l'objectif. Des arbres me bouchent la perspective. Alors  on se débrouille.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (2 et fin)

     Immanquable à Quimper, le mur de ce magasin de souvenirs : l'Art de Cornouaille. Les faïences de Quimper sont renommées.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (2 et fin)

    Et puis juste à côté, ces petits personnages qui soutiennent les larges rebords de fenêtres. Et puis au dessus, Ste Anne protectrice des écoles, mais à priori, pas des toiles d'araignées derrière les carreaux...

    -=-=-=-

    Ainsi se termine ma courte visite à cette ville chargée d'histoire (s).

    À bientôt, mais ailleurs, pour voir d'autres régions. Mais promis, on revient en Bretagne photographique dans peu de  temps.

    -=-=-=-

     


    5 commentaires
  • 5 août 2019 : Aujourd'hui, au programme, une courte visite à Quimper.

    Pour une fois, je vais jouer les touristes et faire de la photo carte postale ... Pas vraiment ce que j'aime le mieux

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (1)

    Exemple de mes propos ci-dessus avec cette vue de la cathédrale Saint Florentin et de l'un des ponts fleuris sur l'Odet.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (1)

    Les  bords du musée départemental breton  sont abondamment  fleuris.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (1)

    Allez,  on abandonne un peu la photo cliché pour découvrir ces maisons restaurées, au coin de la rue Ar Barzh Cadiou, du nom d'un barde du XIe siècle. C'est dire si le Breton est reconnaissant et fier de sa culture.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (1)

    Dès que l'on quitte le centre ville, les  petites rues sympathiques s'offrent à vous sans grand monde. On peut alors flâner le nez au vent.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (1)

    la cathédrale est visible depuis de nombreux endroits et la ville n'est pas aussi plate qu'on pourrait le croire...  

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (1)

    Du côté de la place Mesgloaguen, un quartier qu'on pourrait croire oublié par le temps, si ce n’était quelques façades rénovées.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (1)

    Et puis, ici ou  là, des  demeures qui en imposent, aux allures de forteresses.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 - Quimper et gagne (1)

    Puis retour avec le commerce et l'animation, le long du Steir, affluent de l'Odet.

     À noter la présence d'un barde moderne... 

    -=-=-=-

     À bientôt  pour la suite.

     


    5 commentaires
  • 04 août 2019 : Du côté de la promenade de Penarth, la marée est basse tout comme le ciel est bien bas....

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (2)

    Les bateaux paraissent abandonnés à un triste sort alors que l'eau manque sous leur quille.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (2)

    La mer s'est retirée laissant apparaître le sable, la vase, les algues. Un paysage qui capte le regard, bien loin de certaines plages de sable fin baignées de soleil.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (2)

    Un regard sur l'infini à travers le prisme du passé.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (2)

    Navigue-t-il seulement encore de temps en temps? Lorsque je regarde tous ces bateaux au coffre, dans les ports, je me pose souvent la question de leur vie maritime.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (2)

    Invraisemblable amas de rochers, fissurés, usés mais toujours debouts.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (2)

    En redécouvrant cette  photo, j'ai eu un coup de cœur, comme si ce n'était pas moi qui l'avait prise...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (2)

    Un peu de bruit photographique - 300 mm et agrandissement  obligent  - pour ce cliché. J'espère que Jonathan saisi en plein vol, ne m'en voudra pas.

    -=-=-=-

    À bientôt

     


    6 commentaires
  • 4 août 2019 : Du côté de Saint Pol de Léon. Le temps est franchement breton, ou comme on s'imagine qu'il est souvent. Mais il en faut plus pour me décourager.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (1)

    Nuages blancs sur fond gris. Des ciels que j'aime et toujours en mouvement.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (1)

     Un quart d'heure plus tard, le ciel a évolué. Du coup, moi aussi pour le traitement de la photo.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (1)

    Pendant ce temps là, l'Armorique s'apprête à pénétrer dans le port de Roscoff pour déverser son lot de touristes britanniques. Mais ça, c'était avant le Brexit...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (1)

    Les annexes sont restées à quai. Pas de sortie en mer aujourd'hui.

    Nota  : les annexes sont des petites embarcations qui permettent de rejoindre le bateau amarré à une bouée, en période de marée haute. Elles sont très souvent manœuvrées à la godille.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (1)

    Deux charmants oiseaux limicoles cherchent leur nourriture à marée basse. Je  pense qu'il s'agit d’huîtriers-pies juvéniles. Mais je ne suis pas spécialiste. (En fait des tournepierres  à collier, merci Ghislaine).

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Sale temps sur l'anse (1)

    Le vieil anneau ne sert plus beaucoup. Du coup,  les algues diverses y restent accrochées à chaque marée composant un tableau original.

    -=-=-=-

    À bientôt  pour la suite.


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires