• Nous sommes  presque au terme de  la visite. L'obscurité n'est pas encore totale, mais  peu à peu elle va s’installer, pour permettre je l'espère un émerveillement  dans  l'oeil de chacun. Pour ma part, c'est mon regard de photographe qui va me guider. Et pour parfaire le spectacle,  je vais modifier quelques photos pour leur donner plus de peps. Alors entre réalité et rêve,  je vous laisse le choix.

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

     

    Les étoiles et ampoules d'un autre siècle,  ne  m'ont guère  inspirées. Heureusement,  la toile d'araignée a été tissée sur les arbres près de la  place du marché aux fruits.

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

     Le ciel est encombré de  nuages. Les dernières lueurs du jour me permettent de  jouer avec... 

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

     

     De  nouveau sur  le  parvis du Kaufhaus. La foule est compacte. Les éclairages  se laissent enfin admirés

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

    Mais à toute ces  lumières, je leur  préfère celle  plus discrète  éclairant le clocher du temple Saint Matthieu.

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

     

    Le petit marché de la  place Jeanne d'Arc est rempli de couleurs mais inabordable... Je me contenterai d'une vue d'ensemble des illuminations.

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

     

    Les alentours de la même place sont agrémentés de guirlandes

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

    Quant aux arbres, on les croirait envahi de milliers de vers luisants...

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

    Ailleurs, c'est  plus sobrement que cette maison et ce magasin jouent  le jeu de Noël.

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

    Place de la  mairie. Un décor de  Noël  "féerique" mais pas évident à prendre en photo à moins de n'en  faire que des détails...

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

     

    Le  petit square devant le musée Unterlinden s'est transformé en sapinière le temps des fêtes.

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

     

     Vrais et faux sapins cohabitent pour certains, sous une couverture de neige, en attendant la vraie qui tarde à venir.

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

     

     Pour le retour vers le  bus,  on emprunte  le champ de Mars comme à l'aller. Cette fois-ci les décorations guident nos pas.

    ------------------

    Colmar, un marché de Noël (3 et fin)

    Une dernière  image en guise d'adieu...

    -----------------

     J'ai essayé de rendre ces reportages les plus attrayants possibles. Certains  auront appréciés. J'en suis heureux. Pour mon compte,  je suis reparti quelque peu déçu. Je  m'attendais à plus de clinquant, d'effets lumineux. La  magie de Noël n'a pas fonctionné. L'esprit mercantile de ce genre de manifestation est trop présent.

     

    Et  je vais vous faire un aveu...  J'ai fréquenté pendant neuf ans le marché de Noël de Strasbourg. Pas celui d'aujourd'hui qui voit débarquer par TGV et cars complets des hordes de touristes que  l'on  mène d'un site à l'autre, au pas de charge.

     Non, celui dont je vous parle était installé place Broglie, près de la mairie. C'était dans  les années soixante. Deux grandes allées garnies de petits chalets (déjà) qui vendaient uniquement des décorations de Noël et des friandises et aussi des jouets !  Il flottait dans l'air, l'odeur des marrons  chauds se mêlant à celle des gaufres. Et tout au bout,  devant le théâtre, était le marché aux sapins exhalant les senteurs résineuses. Je sortais du collège, puis du lycée ensuite et mon plaisir à cette  période, était de flâner entre les boutiques. Pas de touristes,  mais des gens qui venaient faire des emplettes, voir, respirer l'atmosphère d'avant Noël.  

    Alors c'est peut être cette nostalgie qui me fait voir différemment les marchés d'aujourd’hui et ne plus les apprécier pour ce qu'ils sont censés apporter :  le rêve...  

     

     


    10 commentaires
  • Poursuivons notre déambulation au long des rues  à la découverte de quelques images sortant de l'ordinaire à l'occasion de cette visite du marché de Noël de Colmar..

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

     Rue du Rempart, c'est une brasserie qui fait l'angle. Les  vapeurs d'alcool ont permis un développement rapide des sapins...

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

    Le décor de Noël a quand  même  bien du mal à se  mettre en place. Et un œil exercé pourra seul  déterminer la période de cette  photo, une fois sortie de son contexte.

    --------------

     Colmar, un marché de Noël (2)

     

    Un  peu de  neige,  nous rappelle que  l'on est  proche  de l'hiver. Température extérieure du  moment  :  + 8°...

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

     

     Peu à peu, les bâtisses s'éclairent. La ville va-t-elle  prendre son habit de  lumière?

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

    L'angle du Kaufhaus (toit en tuiles  vernissées).  A  l'intérieur,  les salles sont dédiées aux artisans  d'art. Une belle  pagaille sur l’escalier  pour y accéder... Il faut  jouer des  coudes

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

    Dans les grandes salles,  plutôt que de photographier sacs,  foulards et autres colifichets, j'ai  préféré m'attarder sur ce sapin "artisanal",  plein de fraîcheur.

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

     

    En ressortant, j'ai réussi à me poser sur l'escalier du Kaufhaus... Le temps de  prendre  vite fait une photo sans trop gêner la circulation sur l'escalier étroit. Une consolation,  je ne suis pas le seul mais ça grogne derrière !

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

     

     Au détour d'un stand, une simple image que je  parviens à capter entre deux têtes...

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

     

    Près de la Petite Venise,  ce restaurant capte tous les regards. Obligé de prendre la photo à bout de bras. Certains touristes  n'ont visiblement pas connaissance des règles de politesse entre  photographes. Retenez-moi ou je fais  un malheur.  N'est ce  pas, le  monsieur dont on voit le haut du crâne, tout en bas de la photo.... 

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

     

    La nuit s'avance mais pas assez pour mettre en valeur ce coin de la Petite Venise, alors, merci  Lightroom ,  mon fidèle logiciel... 

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

     

    Un peu d'originalité avec ce sapin ...

     

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

    Un  marché de Noël,  c'est  fait aussi de gourmandises. Comme ici cette construction spéciale en bredele... (Je vous laisse  le soin de chercher sur Mister Google)

    ---------------

    Colmar, un marché de Noël (2)

    La touche finale de cette deuxième partie. Nous allons entrer dans la  nuit, mais ce sera  pour demain .

     Allez,  hopla bisame... bis  bàll

     (C'est tout ce qui  me reste de mon passage de huit ans à Strasbourg)

    ---------------

     


    5 commentaires
  • Ce titre  peut paraître peu accrocheur. Je le concède. Mais  il reflète  mon état d'esprit après une visite de ce marché de  Noël de Colmar, dont on m'avait vanté les mérites.

    Suis-je  par trop exigeant ou  blasé?  Toujours est-il que quelque part je n'ai pas ressenti cette fièvre de Noël... Je pense d'ailleurs que mes photos vous le montreront aisément.

    Il  faut savoir que  je suis  parti  à 6h00 du matin, en bus. Arrivé à 10h30,  il a fallu attendre le départ pour le retour à 19h30... Imaginez un  marché de Noël pendant 9h00... sans compter que les illuminations ne prennent leur plein effet que vers  17h00 !

    Alors si cela vous amuse, suivez-moi pendant trois épisodes pour tenter de vous faire une idée.

     Petit aparté : ne vous attendez  pas à voir les stands...  Il y avait trop de monde. Et  les photos de foule, dans ce cas là, ne m’intéressent pas.

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

     Histoire d ce  mettre dans  l'ambiance en traversant  le Champ de Mars.

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

    Du côté de la Petite Venise...

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

     

    Quelques sapins  illustrent (?) Noël près du  marché couvert.

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

     Et sous  le sapin ... la crêche?

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

     

     Tiens ,  une cigogne ! Elle doit être affolée par la foule.

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

     Il serait  peut  être temps de  parler Noël,  à présent. Ici,  place de  l'ancienne douane.

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

     Au hasard des rues,  je tente de trouver des images qui  parlent de Noël...

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

     Pour cet artisan boulanger,  place Jeanne d'Arc,  il s'agit de porter bien haut les produits de sa profession.

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

     Rue de la Cigogne,  les  maisons alsaciennes apportent leur touche pittoresque au décor de Noël... 

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

     

    Quelques babioles de Noël. Mais  pour faire ce genre de  photo,  il  faut  mettre l'appareil à bout de bras pour passer au-dessus des  têtes...

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

     

    Et dans tout cela, quelle est la part de fabrication française? Société de consommation, quand tu nous tiens... A ce propos,  je viens de  voir que le made in China ou Taïwan était banni du  marché de  Noël de Besançon ...

     ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

     Pauvre Père Noël, c'est un peu la galère avec tous ses cadeaux dispersés...

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

    Le luxe s'affiche chez Swarovski...

    ---------------------

    Colmar, un marché de Noël  (1)

    Pas d'Alsace sans salon de thé. L'endroit est bien connu à Colmar, rue des Têtes et les garnitures de Noël ont remplacé les géraniums.

    ---------------------

    Voilà  pour cette  première  partie, au gré des rues. Je vous laisse  juge.


    7 commentaires
  • Je me suis rendu, il y a quelques temps, sur un chantier nature pour un reportage.

    Direction l'écopôle de Desnes par un matin frileux où brumes et frimas l'ont emporté sur le soleil...

    ------------

    Brumes et frimas.

    Alors que l'équipe de nettoyage a emprunté un chemin plus large,  j'ai choisi de passer par un petit sentier montant sur une butte  surplombant  le plan d'eau. 

    ------------

    Brumes et frimas.

    Avec le brouillard ambiant,  je me doutais bien que je ne verrais pas grand chose. Alors autant regarder au bout de son nez pour faire quelques photos en rapport avec la saison.

    ------------

    Brumes et frimas.

    L'humidité ne manquait pas et les gouttelettes de rosée s'accrochaient un peu partout

    -------------

    Brumes et frimas.

     

    Me voici sur le site. Alors que les équipes s'affairent derrière moi, j'en profite pour fixer le jeu de deux cygnes là-bas, derrière l’îlot. Tout est  gris entouré de coton...

    ------------

    Brumes et frimas.

    Les dernières inondations ont laissé quelques mares comme autant de  miroirs pour une éventuelle Vouivre...

    -----------

    Brumes et frimas.

     

    Ces miroirs font le jeu du photographe en modifiant l'ordre des choses, sans le subterfuge d'un quelconque logiciel de retouche.

    -------------

     

     

    Brumes et frimas.

    Puis je retrouve mes deux cygnes, alors que la clarté se fait plus  précise

    ------------

    Brumes et frimas.

    Mais pour autant, c'est en N&B que je termine ce reportage...

    ------------

    A bientôt, en espérant que ma charge de travail me laissera un peu de répit.


    20 commentaires
  • Le  Jura appartient, encore,  à la Franche-Comté, berceau de la Montbéliarde..., mais non, pas l'habitante de Montbéliard qui se nomme une Montbeliardaise, encore moins la saucisse, que  l'on  nomme  tout simplement saucisse de Montbéliard...

    Ceci posé,  je veux parler de la vache dont le lait sert à produire le fromage de Comté, et non le gruyère,  fromage à trou suisse...

    Pour vous en persuadez, en voici quelques portraits réalisés à Passenans, fin octobre.

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    - Bonjour les filles (faut toujours être  poli ...) 

    -  Je ne fais que passer (visiblement, j'éveille  la curiosité)

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    - On se méfie?  On  me regarde  à la dérobée?

    --------------

    Des vaches brunes et blanches

    Seriez-vous des  vaches hippies, mesdemoiselles avec veau (oups pardon) vos anneaux? 

    --------------

    Des vaches brunes et blanches

     Oui  je suis photographe pourquoi? Et vous voulez une photo?

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -Alors soit. Mais vous êtes sûre que c'est votre meilleur profil?

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -Oh  je sais bien que vous m'avez à l'oeil. Quant à moi, j'ai le votre...

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -  Allez, vous m'êtes  sympathique, je vous fait un mode portait pour le même prix...

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

     Et il a fallu aussi que je fasse un portrait de famille avant de  partir... juste avant que la  pluie ne s'abatte sur nous... Au revoir, mesdames, et merci pour votre accueil.

    ---------------

    A bientôt 

     Et n'oubliez  pas mon autre blog quotidien :  ici

     


    20 commentaires
  • Encore une fois,  je vous présente mes excuses pour ne pas venir plus souvent que cela en  visite chez vous. Mais cette période de l'année est toujours pour moi, très tendue. J'ai  même du mal à approvisionner ce blog. En dépannage,  il  y a  celui-ci :Une photo au jour le jour que  j'alimente , enfin j'essaye, avec une photo par jour comme son titre l'indique...

    -------------------

     Passé ce préambule,  je vous propose aujourd'hui  de me suivre en bordure de forêt pour profiter des dernières couleurs de l'automne... Hé oui, déjà!

    ----------------

     La forêt enchantée

    Ce qui  m'a  le  plus  frappé dans cet endroit  à 2 km de  a maison,  c'est l'opposition des styles  entre sapins, épicéas  et  feuillus

    ----------------

    La forêt enchantée

    Cela nous  procure  de  belles couleurs 

    ----------------

    La forêt enchantée

     

     Toute  la  palette des verts et des jaunes s'y retrouvent.

    ----------------

    La forêt enchantée

     Les arbres sont de  haute  futaie, ce qui ajoute encore à la magie de l'endroit.

    ---------------

    La forêt enchantée

    Ici ou là, ce sont des explosions de couleurs comme le bouquet d'un feu d'artifice

    ----------------

    La forêt enchantée

    Mais par endroit, le regard plonge vers l'obscurité de la forêt au-dessus d elaquelle  la canopée est en pleine lumière

    ----------------

    La forêt enchantée

    Comme ici... dommage que je n'ai pas fait un second  voyage en montgolfière au-dessus de ces forêts.

    ----------------

    La forêt enchantée

    Il ne me reste que d'admirer le spectacle depuis le plancher des vaches et surtout de vous en faire profiter

    --------------

    A bientôt. Promis,  je reviens dès que possible.


    7 commentaires
  • Désolé de ne pas être plus présent sur ce blog actuellement. Mais je suis bien accaparé par ailleurs.

    Alors aujourd'hui et avant de retrouver des photos de vacances  (Bretagne 2014), je vous offre une histoire sans paroles : un coucher de soleil près de chez  moi.

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Toutes ces  photos ont été réalisées au même endroit, avec juste un déplacement latéral d'une trentaine de mètres.

    -----------

    A très bientôt, pour d'autres photos plus chaudes.

     

     


    12 commentaires
  • Petit post dans le sens du cartophile ... bien que ce ne soit pas mon truc. Mais pour une fois j'ai cédé à l'ambiance.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    L'ambiance... oui c'était ça le truc. Et on comprend mieux en voyant le paysage par un soir d'automne, pourquoi les tableaux de l'enfant du pays, Monsieur Gustave Courbet, étaient si tristes. Et on a appelé cela "réalisme".

    -------------------------

     Chez M. Courbet

    Alors du coup, je me suis mis aussi au "réalisme"...

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Mais  je  ne suis pas allé  jusqu'à reproduire "l'origine du  monde", au "réalisme" torride, c'est un pas que  je n'ai pas osé franchir. Il n'y a que la Loue que  j'ai  franchie, en empruntant la  passerelle.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et  puis  j'ai découvert le "réalisme" de la nature avec les berges à l'ombre et les sommets illuminés des derniers rayons du soleil.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et c'est sans compter sur le "réalisme" des  hommes, bien  inspirés à engranger du bois, au plus près du foyer...

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et puis les hommes ont poussé le "réalisme"  à comparer  Ornans  à Venise, l'affublant du qualificatif de "Petite Venise comtoise"...

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Alors  poussons le goût du "réalisme" en zoomant pour découvrir quelques détails de l'architecture  particulière des bâtiments,  les pieds dans l'eau.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et puis même la  photo, ici passablement ratée, apporte du "réalisme" dans la  vision du quotidien avec le linge qui sèche!

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Voilà,  si d’aventure vous passez par là,  mais évitez le jour de "l'enterrement  à Ornans"... allez  musarder dans les petites rues, et puis faites un tour au musée Courbet,  histoire de  faire le plein de "réalisme"...

    -------------------------

     

     

     


    15 commentaires
  • Dernière partie de mon voyage dans les airs,  dernières photos. C'est aussi la fin d'une belle aventure que je ne pensais pas vivre, quatre jours auparavant. Je garderai de ce  voyage, un merveilleux souvenir avec la sensation de flotter dans un espace intemporel, où le silence vous gagne, où les  yeux s'écarquillent à chercher la "petite bête", où enfin on se sent tout petit et en même temps supérieur... Même  pas  la sensation de  vide. C'est vraiment extraordinaire.

    ------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 301m

    Devant nous, plus de vignoble. Nous sommes trahis par le vent. Au  loin, de droite à gauche, Messia,  Courlans, Courlaoux et au fond,  l'Etoile et Arlay.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 276,30m

    Sous  la nacelle,  la Vallière serpente, tranquille au soleil levant. Et droit devant,  le terrain d'aviation.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 240,6m

    Ici ou là, subsistent quelques bancs de brume, à moins qu'il ne s'agisse de  fumée.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 319,2m

    Tout  là-bas,  les ruines du château d'Arlay, mais à vol d'oiseau, il y a encore une dizaine de km ! Et puis surtout à son pied, tout un extraordinaire vignoble. Hélas, nous n'irons pas  jusque là-bas...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 347,9m

    Comme on peut le constater, le château est vraiment très loin... mais l'aire de poser par contre est tout en bas à gauche

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 322,1m

    Une dernière photo en vol. Par  mesure de sécurité, ensuite, plus d'appareil photo, pas de bras hors de la nacelle et on attend tranquillement le poser...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : le  plancher des vaches...

    Atterrissage en douceur à  proximité de la  piste d'envol. Il n'y a  plus qu'à attendre le véhicule suiveur pour nous aider à maintenir le ballon au sol, en descendre et replier  l'ensemble.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    A présent,  il  faut expulser l'air de l'enveloppe pour pouvoir ranger...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Dernière  photo de notre vaisseau des airs... en effet, il faut prêter main forte au pilote pour le pliage, le démontage et le rangement...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Durée du vol : 57 minutes. Distance  parcourue,  + ou - 12 km. Carte éditée grâce à Lightroom 5 et au GPS de  mon APN Sony Alpha 99

    Comme on peut le voir, le vent nous a poussé au delà de la route 1083, qui marque la limite ouest du vignoble dans ce secteur...

    J'ai néanmoins pu réaliser quelques photos de celui-ci pour le journal. Et j'ai pu publier quatre photos pour mettre à l'appui de mon reportage.

     Reste le voyage. Certes loin de cinq semaines en ballon. Mais c'était déjà cela.

     Merci aux initiateurs de ce vol : le CIVJ = Comité Interprofessionnel des Vins du Jura et à mes collègues de la Voix du Jura pour m'avoir permis de faire ce reportage. Et  merci également à mon exceptionnel pilote.


    12 commentaires
  • Suite  du voyage en ballon...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 492m

    On monte peu à peu. Le soleil nous apparaît occasionnant des ombres au sol.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 500m

    Je  peux encore faire des photos du vignoble, ce pourquoi je suis à bord.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 408m

    Le  vent  à  30 km/h a tourné au nord ouest. Du coup, nous survolons non plus les vignes mais  les champs de maïs...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt  : 108m

     Notre pilote cherche des courants  porteurs. Il monte et descend ce qui explique les différences d'altitude.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt  : 686,30m

    Devant, voici Cesancey. Les serres sont tout en bas à droite. 

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 449,2m

    Je suis au dessus de Trenal, mais ces vignes aux formes caractéristiques sont situées du côté de Gevingey.  Ici, on se rend compte compte de  l'utilité du 70 x 300

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 450 m

    Voici Gevingey, mais hélas trop loin des coteaux.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt : 378,9m

    Toujours  Gevingey et Trenal est sous la  nacelle... Une très légère brume, additionnée de fumée, perturbe un peu les prises de vues. 

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    L'effet de la  brume se  fait bien sentir. Quelques  vallonnements pour des vignes mais je vais rester sur ma faim au niveau des photos du vignoble.

    ------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

    Alt  364,50

     Devant moi au loin, nouvel espoir de vignoble avec l'Etoile. Mais nous sommes au-dessus de Frébuans, soit à encore 9 km... Merci au zoom

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - 3

     Alt  : 353,50m

    Encore plus loin, le château d'Arlay. A fond de zoom, avec du mouvement dans la nacelle. La photo s'en ressent.

    -------------

    Voilà  pour aujourd'hui. A plus tard pour la fin de cette aventure.

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires