• Même si le carnaval de Pérouges n'a pas l'aura de celui d'Annecy,  il n'en reste pas moins vrai qu'il est plus facile d'y faire des photos. Enfin , je veux dire, un peu plus facile...

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

     

     Ici,  on  me rétorquera que ces costumes n'ont pas la "touch Venise".... Moi ce que  je constate,  c'est le travail fourni pour réaliser ces habits.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Il faut aussi de temps en temps oser les couleurs opposées mais complémentaires ou presque.
    (Ici  l’illustration du  : un  peu plus  facile de faire des  photos...)

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Les vieilles pierres de Pérouges autorisent de belles compositions avec la complicité des "masques".

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Savoir prendre la pose et surtout en changer constamment, toute une technique à dominer.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

     Le regard entretient une part du mystère...

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Une bonne idée  pour  le recyclage de certains objets.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Une double difficulté : celle d'harmoniser les costumes des deux sexes.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Un jeu pour quelques masques, celui du miroir. Mais ça l'est beaucoup moins pour le photographe.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Une image toute en charme, comme on aimerait en voir plus souvent...

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Encore et toujours la recherche de ce qui se cache derrière le masque à travers les yeux...

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Tout est soleil même le chien...

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Mais la lune aussi  a droit de cité avec  ce Pierrot  à  la rose.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    En rouge et noir... la dame au chat.

    -=-=-=-=-=-

    Il  me reste encore quelques photos, alors à bientôt.

     


    4 commentaires
  • 13 mai, la journée est magnifique. Au retour de Besançon, arrêt à Quingey dans le Doubs.

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

    Une halte s'imposait pour se rafraîchir ... le gosier. Pas loin de la terrasse accueillante, un pont datant de 1840 enjambe  la Loue.  On va y faire un tour et même un aller retour.

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

    La Loue est un paradis pour les amateurs de kayak et canoé. Pour  la  pêche, ça  l'est  beaucoup moins aujourd’hui, à cause de la  pollution dans certains endroits... Il reste qu'on peut s'y exercer à la pêche à la mouche.

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

     Les piles de l'ancien pont datant de 1590, sont encore visibles depuis le pont actuel côté barrage : le pont traversait la Loue un peu en aval du pont actuel et arrivait dans la Rue Royale. Il y avait également un bac avec un passeur pour traverser.

     -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

    Le soleil a décidé de  jouer avec  moi en  m'imposant ses reflets. Mais au final,  cela  ne  gâte pas trop  la photo.

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

    Arrivé au  bout du  pont, demi-tour pour voir le côté amont. Le canard est encore au calme mais avec les beaux  jours qui approchent, les touristes vont envahir le camping à droite et  sortir les embarcations sur l'eau...

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

     Une  graine d'une plante quelconque a décidé d'élire domicile  deux pierres du pont. Certainement au prétexte de donner un côté original à la  photo.

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

    Dernier coup d'oeil sur le côté nature et champêtre du lieu pour le moment encore vierge de  touristes mais cela ne durera pas... Et souhaitons qu'ils aient  plus que  les  16 du jour.

    -=-=-=-=-


    5 commentaires
  • Le  10 mai, petite balade du côté de Frontenay et de son château.

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

     De ce château du XIIème siècle, magnifiquement conservé, nous ne ferons qu'une partie du tour de la bâtisse. A commencer par la terrase surplombant les  jardins et l'église du village

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

    Voici le porche d'entrée.  Plutôt imposant avec une véritable demeure le surplombant.

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

    Puis  on descend sous le château et l'on peut juger de l'excellent état de conservation de l'ensemble.

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

    De  nouveau un porche qui nous mène au jardin ou à l'église, suivant l'impulsion du moment...

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

    Le jardin derrière la grille est situé sous les terrasses vues au début du reportage.

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

     Et l'on repasse sous le porche pour revenir au point de départ. On peut juger de l'imposante  ouverture de la porte avec des pavés  garantis d'époque...

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

    Nous  voici de retour au début. Un endroit agréable qui dans quelques temps va vibrer des sons du Frontenay Jazz Festival , ici dans cette cour. Un festival auquel j'assisterai pour  faire quelques photos. Mon pass est déjà réservé...

    Infos festival,  ici  :   http://www.frontenayjazz.fr/

    -=-=-=-=-=-

     


    4 commentaires
  • Je vous  invite à terminer cette visite de Pérouges, ce petit village médiéval qui recèle tant de trésors pour autant que l'on sache les voir en sortant des clichés cartes postales

    ------------

    Au fil des  pavés - 3 fin.

    La pierre est partout dans le village et elle sait se parer d'ornements avec l'aide de la  nature. Un peu de mousse, quelques minuscules fleurs et tout de suite l'aspect change.

    ------------

    Au fil des  pavés - 3 fin.

    De  l'ombre à la lumière...

    ------------

    Au fil des  pavés - 3 fin.

    Et puis là, dans un clos  à l'abandon, une petite fenêtre qui pourrait faire penser à un vieil édifice religieux... que je n'ai pas trouver.

    ------------

    Au fil des  pavés - 3 fin.

    Quand on vous dit que Pérouges est un très vieux village.

    ------------

    Au fil des  pavés - 3 fin.

    A croire que nos anciens avaient déjà pensé qu'un jour on viendrait immortaliser les lieux !

    ------------

    Au fil des  pavés - 3 fin.

    Quelques hiéroglyphes dont je n'ai pu déchiffrer le sens. N'est pas Champolion qui veut.

    ------------

    Au fil des  pavés - 3 fin.

    Mais tout n'est pas que passé. La preuve avec ce figuier déjà prometteur.

    ------------

    Au fil des  pavés - 3 fin.

    Et puis le passé sait composer avec le présent pour préparer le  futur dans ce cliché encore imparfait.

    ------------

    Au fil des  pavés - 3 fin.

    Mais n'outrepassez pas vos droits. Je vous le dis artistiquement mais au moins vous être prévenus.

    ------------

    Au fil des  pavés - 3 fin.

    Comme depuis le début nous somme dans les vieilles pierres,  les  pavés et autres cailloux, en voici encore quelques unes.

    ------------

     J'en ai à présent terminé avec cette visite un peu spéciale de Pérouges.  Et s'il vous semble que je ne vous ai pas tout montré,  ne me  jetez pas la pierre. Allez  plutôt rendre visite à ce village et y goûter les galettes  pérugiennes.

    A bientôt

     


    9 commentaires
  • Nouvelle quête photographique au hasard des rues de Pérouges pour découvrir d'autres costumes dits vénitiens. Ils doivent répondre à des critères bien établis et les masques, c'est ainsi qu'on les appelle, ne doivent pas parler et aucune  partie de la peau ne doit être visible. De plus, si des chaussures de marche sont tolérées pour les femmes en robe longue sur de tels parcours,  par contre, ces dames se doivent de chausser escarpins,  bottes  ou chaussures à talons en harmonie avec le costume,  lors du défilé.

     Bon assez discuté, je vous laisse admirer ou non les costumes.

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    Pérouge costumée. - 2

    -------------

    La suite dans deux  jours...  enfin  peut  être.


    3 commentaires
  • Pour ne pas lasser le blogueur visiteur de ces  pages,  j'alterne un peu les vues de la cité et celles du carnaval. Alors retour sur les pavés...

    -----------

    Pérouges  : au fil des  pavés  - 2

    Située sur  une terrasse, cette  maison avec sa tour  a certainement eu  un rôle de guet par le passé.  

    -----------

    Pérouges  : au fil des  pavés  - 2

    Les tendres couleurs printanières commencent à envahir le paysage et pour une fois la tour de guet vue précédemment  pourra annoncer un événement pacifique.

    -----------

    Pérouges  : au fil des  pavés  - 2

    D'ailleurs, l'invasion a déjà débuté à l'intérieur de  la cité...

    -----------

    Pérouges  : au fil des  pavés  - 2

    Un claustrât à l'ancienne...  Comme quoi nos architectes modernes n'ont rien inventé avec leur décor de bois devant les  façades de nos immeubles.

    -----------

    Pérouges  : au fil des  pavés  - 2

    Ici par contre, ce n'est pas une découverte mais la perpétuation d'un geste ancestral à travers la fabrication du papier à l'ancienne.

    -----------

    Pérouges  : au fil des  pavés  - 2

    Petit travail de retouche inspiré par la géométrie du lieu. 

    ----------

    Pérouges  : au fil des  pavés  - 2

     Vieilles pierres aussi pour le clocher de l'église qui domine fièrement le village.

    -----------

    Pérouges  : au fil des  pavés  - 2

    Non  je  ne suis  pas en prison. Mais dans la rue d'où la vue s'échappe vers ce petit jardin intérieur,  plein de senteurs à la belle saison.

    -----------

    Pérouges  : au fil des  pavés  - 2

    Les  glycines envahissantes... mais tellement  belles quand elles sont arrivées à l'étape de la  pleine  floraison. Les  pierres rondes  ou  plates  n'ont pas eu l’exclusivité de la construction,  puisqu'ici elles cohabitent avec les briques.) 

    -----------

    Pérouges  : au fil des  pavés  - 2

    Allez,  un dernier délire  avec cette désaturation partielle qui permet de faire ressortir les panouilles, pardon, les épis de maïs séchant sous les poutres.

    -----------

    A bientôt pour un troisième volet de cette promenade sur les pavés de Pérouges.


    3 commentaires
  • Comme dit dans mon envoi précédent, je suis allé à Pérouges pour assister au carnaval vénitien. Nettement moins de monde qu'à Annecy, mais le cadre est tout autre. Alors voici  une  première série,  pour vous faire une  idée, à tête reposée...

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

    Pérouges costumée. - 1

    -------------

     Sciemment,  je n'ai pas commenté  ces photos, car hormis des superlatifs, qu'aurais-je pu dire d'autre que "c'est magnifique". Alors je laisse à chacun le soin de se faire une  idée. Car  les goûts et les couleurs...

     


    3 commentaires
  • 19 avril  2015,  carnaval vénitien à Pérouges (Ain). Je connais ce village  mais pas son carnaval. C'est donc une occasion de m'y rendre. Mais ce n'est pas aujourd'hui que vous le verrez... On va d'abord faire un petit tour du village,  tant  qu'il n'y a pas trop de monde.

    -----------

    Pérouges : au fil des pavés.

    Le logis du poète, peut être celui d'un barde...

    -----------

    Pérouges : au fil des pavés.

    Les  premières fleurs ont fait leur apparition mais on est encore loin de la magnificence de l'été.

    -----------

    Pérouges : au fil des pavés.

    Une foule d'objets ou de détails attestent de l'ancienneté de ce village médiéval et qui en font un des plus beaux villages de France.

    -----------

    Pérouges : au fil des pavés.

    Ferraille sur  la  pierraille...  Ici, minéral et végétal s'allient pour créer une nouvelle dimension.

     -----------

    Pérouges : au fil des pavés.

    Une nouvelle variété de glycine : la  glycine de Noël : particulièrement rare et surtout en cette saison...

    -----------

    Pérouges : au fil des pavés.

    Ce qui frappe le visiteur dans ce village,  ce sont les pierres. On en trouve de toutes les formes, ordonnancées ou non, sur les murs ou dans les rues...

    -----------

    Pérouges : au fil des pavés.

    Moins artistiquement disposées, ces pierres n'en concourent pas moins à l'architecture du  lieu et ce n'est pas le chat qui s'en  plaindra...

    -----------

    Pérouges : au fil des pavés.

    Cette porte de petit soupirail au ras des pavés,  m'a fait de l'oeil et m'a décoché un large sourire...

    -----------

    Pérouges : au fil des pavés.

    La présence de vitraux sur ces fenêtres à meneaux, témoignent  d'une certaine opulence à une époque ancienne.

    -----------

    Pérouges : au fil des pavés.

    Heureusement, ceux-ci en cul de bouteille, sont plus lumineux. Pour un peu, on pourrait croire que Vasarely est  passé par là.

    -----------

    C'est sur cette photo lumineuse que se termine cette première partie de visite. A demain pour la suite.


    6 commentaires
  • Bon, il est temps de boucler la boucle, c'est à dire de terminer  le tour du lac qui  réserve encore quelques surprises. 

    ------------

    Lac de  Besain :  suite et fin.

     

     Alors retour au bord de l'eau où je découvre  une grenouille...  Si,  je vous l'assure, elle est là. Et puis à y regarder de plus près, elle  n'est pas seule.

    ------------

    Lac de  Besain :  suite et fin.

    En effet en voici une autre, vraisemblablement une grenouille  rousse. Mais  moi et l'identification des animaux, ça fait deux.

    ------------

    Lac de  Besain :  suite et fin.

    Et  puis  je découvre cette  image. Je l'avoue,  je ne l'avais pas remarqué en faisant cette  photo même  au 70 x 300. Ce  n'est que sur mon écran d'ordinateur que  j'ai découvert que c'était la période de ponte.

    --------------

    Lac de  Besain :  suite et fin.

    Les œufs  par milliers vont agglutiner, puis dans quelque temps,  les têtards vont croître... Ainsi va  la vie!

    ------------

    Lac de  Besain :  suite et fin.

    J'ai donc abandonné  ces sympathiques grenouilles pondeuses pour reprendre mon chemin de  photographe. On voit ici, le chemin parcouru...

    ------------

    Lac de  Besain :  suite et fin.

    Quelques brins d'herbes et quelques fleurs pour casser la vision. C'est presque une photo au ras des pâquerettes.

    ------------

    Lac de  Besain :  suite et fin.

    Fin du voyage. Je suis rendu au point de départ de cette petite promenade très agréable.

    ------------

    Et si demain  on changeait complètement de sujet? Alors si  vous êtes curieux, vous reviendrez.

     


    6 commentaires
  • Allez,  on  poursuit la balade. Il y a encore  bien des choses  à voir... 

    -----------------

    Lac de Besain : Suite 2

    Par rapport à la rive d'en face, celle-ci est  moins abordable,  plus sauvage. Mais je ne m'en plaindrais pas, par rapport aux habitants, que je n'ai d'ailleurs pas vus. Mais  je suppose que lorsque la végétation retrouve sa vigueur, cela doit grouiller de vie.

    -----------------

    Lac de Besain : Suite 2

    Comme ici où les plantes lacustres reprennent vie.

    -----------------

    Lac de Besain : Suite 2

    Et sur cette autre photo,  j'ai  joué avec les nuances de couleurs, allant jusqu'à désaturer  l'eau ...

    -----------------

    Lac de Besain : Suite 2

    Tiens, de nouveau deux  spécimen de la gent ailée. Mais pas des grèbes ou des poule d'eau. Vraisemblablement des canards. Mais quelle variété? La encore, trop loin même au zoom,  pour une identification que je serais d'ailleurs bien incapable de faire... 

    -----------------

    Lac de Besain : Suite 2

    Fantôme de palette, arrivée sans doute sur les bords pour accéder sans s'enfoncer dans le terrain humide,  jusqu'à la rive. Mais voilà , vaincue par l'élément qu'elle était censée bloquer!

    -----------------

    Lac de Besain : Suite 2

    Un côté  beaucoup sauvage qu'en face, lequel est dévolu aux  pique-niques et aux parties de boules...

    -----------------

    Lac de Besain : Suite 2

     

    Plus  je m'aventure - heu  attention, c'est quand  même  pas  la  jungle - donc  plus  j'avance, et plus je retrouve le soleil dans l'axe du lac. Il  faut donc ruser pour la photo.

    -----------------

    Lac de Besain : Suite 2

      Tant qu'à ruser,  autant y aller de  face et là bingo, la pluie d'étoiles. Il y a comme ça des moments de  petits  bonheurs... 

    -----------------

    Une troisième partie à venir, il  faut bien finir le tour du  lac...

     


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires