• 10 octobre 2020 : La visite de la taillanderie se poursuit pour découvrir un patrimoine industriel révélateur d'une certaine époque et d'une façon de vivre et surtout de travailler

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la Taillanderie - Part 2

     Élément indissociable de l'usine, la forge.

    =-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la Taillanderie - Part 2

    Enclume, marteau, pince, outils indispensables pour façonner des outils.

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la Taillanderie - Part 2

    Un petit  martinet, un de ceux qui permettait la finition et l’aiguisage dans un petit atelier où toutes les machines tournent avec la force d’une turbine. Ici le martelage à froid avec le petit martinet de 10 kg qui frappe à 500 coups minute (à comparer aux martinets du reportage précédent d'un poids de 250 kg et frappant le métal à la cadence de 150 coups par minute.) L'entraînement n'est plus avec une roue à came, mais une courroie que l'on voit à l'arrière.

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la Taillanderie - Part 2

    Il s'agit là d'un travail de précision.

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la Taillanderie - Part 2

    Un travail rythmé par le mouvement du martinet, celui-ci ne retombant jamais à la même place sur la faux.

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la Taillanderie - Part 2

    C'est le ruisseau dit de « l'Arcange » qui fournit grâce à un aqueduc, l'eau nécessaire au fonctionnement de la roue actionnant les soufflets de forges.  

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la Taillanderie - Part 2

     

    Sur ce croquis (Source Wikipédia), on comprend mieux le système mis en place : l'eau arrive en eau et fait tourner la roue à aube, laquelle par de nombreux engrenages entraînent  deux soufflets de forge, suspendus et fonctionnant en alternance. Ils délivrent ainsi en continu par l'intermédiaire de tuyauterie de l'air aux forges situées à l'étage inférieur.

    -=-=-=-

    En espérant vous retrouver demain pour la suite et la fin de ce reportage.

    -=-=-=-


    3 commentaires
  • 10 octobre 2020 : Un reportage un peu technique dans l'antre d'une usine bien spéciale : la Taillanderie de Nans sous Ste Anne dans le Doubs.

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la taillanderie - Part 1

    Voici le bâtiment aujourd'hui musée, d'où sont sortis des milliers d'outils agricoles depuis 1828, jusqu'en 1969.

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la taillanderie

     Un outil industriel exceptionnel qui fonctionne uniquement par la force de l'eau

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la taillanderie

    Un ensemble de roue à augets et de couronnes en fonte, système de 17 tonnes, actionne des martinets de 80 à 150 kg.    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la taillanderie

    Et pour faire quoi tout ce matériel ? Tout simplement pour fabriquer des lames de faux.

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la taillanderie

    Au début, était le lopin d’acier d’une quinzaine de centimètres (dans la main du  guide) et à la fin, une lame de faux de soixante-dix centimètres.

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la taillanderie

    Les  marteaux vont servir à ébaucher les outils qui seront fini sur les enclumes dans la forge traditionnelle. On peut distinguer les cames sur les roues à l'arrière des marteaux. Les cames en appuyant sur le bout du tronc, font remonter le marteau. En fin de course de la came, le marteau chute par son propre poids et le processus se renouvelle.

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la Taillanderie - Part 1

     Voici un schéma trouvé sur le net.

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la taillanderie

    Les roues sont mues par l'eau comme on en voit dans les augets, à gauche.

    -=-=-=-

    Nans sous Ste Anne  - Au cœur de la taillanderie

    On pourrait croire que l'eau qui actionne ces roues, passe par en-dessous comme dans un moulin à eau traditionnel. Mais en fait l'eau, par un système de canalisation provient d'une chute d'eau artificielle et entraîne les roues par le haut.

    -=-=-=-

     À bientôt, pour la suite, bien entendu.

     


    4 commentaires
  • 8 octobre 2020 : Premeaux-Prissey, en Côte d'Or dans le vignoble bourguignon. À l’occasion d'une sortie photo ferroviaire - oui je spotte des trains - et donc entre deux trains,  je me suis tourné vers les  vignes toutes  proches.

    -=-=-=-

    Pas tout à fait l'automne.

    En ce début d'octobre, les vignes n'ont pas encore revêtu leurs habits automnaux.

    -=-=-=-

    Pas tout à fait l'automne.

    Dans un premier temps, je me suis fixé sur toutes ces nuances de vert où malgré tout, la rouille fait son apparition.

    -=-=-=-

    Pas tout à fait l'automne.

    La  preuve en grand. La nature fait son œuvre.

    -=-=-=-

    Pas tout à fait l'automne.

    Et par ci, par là, quelques feuilles prouvent que l'automne est quand même bien là.

    -=-=-=-

    Pas tout à fait l'automne.

    Quelques grains de raisins sont encore accrochés, résistants au temps mais qui bientôt seront par lui desschés.

    -=-=-=-Pas tout à fait l'automne.

    Et puis des grappes ignorées des vendangeurs, impropres sans doute aux vendanges.

    -=-=-=-

    Pas tout à fait l'automne.

    Et ici, on comprend mieux pourquoi cette grappe a été laissée pour compte...

    -=-=-=-

    Pas tout à fait l'automne.

    Mais je vous laisse, voici un train qui arrive...

    À bientôt...

    -=-=-=-

     


    7 commentaires
  • 11 août 2019 : Une dernière série de ces nuages qui m'ont accompagné durant ces vacances 2019 mais qui pourtant m'ont épargné la pluie. (mystère breton mais comme on dit là-bas, il ne pleut que sur les c..s).

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 3

     La mer remonte et les bateaux sur  leurs amarres, ont pris le sens de la marée, alors que les nuages se suivent sans forcément se ressembler.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 3

     Et pourtant, contrairement aux apparences de la photo précédente, le ciel bleu pointe son nez.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 3

    Même sur la plage, le sable s'amuse à jouer aux nuages...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 3

    Et puis entre les nuages, un hélicoptère de l'Aéronavale (la base de Landivisiau n'est qu'à une trentaine de km) en mission au dessus de la mer d'Iroise.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 3

    Même ce cormoran semble intrigué par ce drôle d'oiseau qui passe là-haut en faisant du bruit...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 3

    À Porsgern, le temps s'est dégagé, permettant de jeter un œil sur ces rochers aux formes improbables, autant que celles des nuages.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 3

    Par contre à quelques km de là, au port de Mogueriec (commune de Sibiril) le temps est bien chargé et un grain est bien visible au loin.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 3

     

    Pourtant, sur la droite, une éclaircie apparaît. Je ne quitterai donc pas la Bretagne sur une note négative.

    -=-=-=-

    Voilà, j'en ai fini avec mes photos de vacances en Bretagne en 2019. Mais soyez sans crainte, si vous aimez cette région, vous retrouverez ses photos dans quelques temps puisqu'en  2020,  j'y suis retourné. En attendant, nous allons explorer d'autres horizons si vous le voulez bien. 

    À bientôt - Kenavo.


    5 commentaires
  • 11 août 2019 : Sur le port de Porz Guen, je continue de regarder les nuages, le nez au vent...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 2

    Tout d'abord, un regard sur ces voiliers sur la grève, alignés comme à la parade, alors que des nuages s'étirent paresseusement au-dessus..

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 2

    Parfois, l'un de ces nuages se prend à imiter la lune ... 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 2

    Tandis qu'un peu plus loin, un autre fait le gros dos, et un autre encore, verse son grain...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 2

    Pour cette photo, j'ai eu recours à un preset HDR pour mieux faire ressortir toutes les nuances.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 2

    Là-haut, le ciel se couvre. Mais s'il pleuvra là-bas, ici pas d'ondée. Toute la magie de la Bretagne.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 2

    La mer sous la couverture nuageuse grise, se teinte en vert. Effet Kisscool?

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern - 2

    Et puis cette photo, au 70x300. Toute simple, elle m'a plu pour la couleur du bateau qui tranchait complètement avec son environnement...

    -=-=-=-

     À bientôt  - Kenavo


    2 commentaires
  • 11 août 2019 : En Bretagne, j'ai toujours un faible pour les nuages, d'où cette petite série qui nous montre l'aspect changeant en bord de mer et plus précisément à Porz Guen, un petit port près de Plouescat.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern

    Porz Guen est un port d’échouage d'accès difficile entre les roches, surtout par fort vent de Nord-Ouest et Nord. Mais aujourd’hui, c'est une légère brume qui s'installe pour un temps sur le littoral

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern

    Après quelques minutes, le vent du large a chassé la brume et découvert un beau nuage blanc. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern

    La  jetée en béton, protège le port, tandis que le ciel est bien partagé.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern

    Mais vus sous un autre angle, les nuages paraissent bien lourds et bien bas.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern

    Au fur et à mesure que le temps passe, les nuages se déforment donnant à l'esprit l'occasion de changer mille fois d'inspiration.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern

    Les  nuages offrent une toile de fond à nulle autre pareille, aux mouettes et autres goélands.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Les nuages de Porsgern

    Simples nuées , lourds, vaporeux, étirés, gris ou blancs, ces nuages naviguent dans le ciel à l'instar des navigateurs bretons. 

    -=-=-=-

    À bientôt - Kenavo. 

    -=-=-=-

    -=-=-=-

    -=-=-=-


    5 commentaires
  • 10 août 2019 : Toujours à Penmarc'h mais cette fois-ci au pied du phare .

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Au pied du phare.

    La marée est basse, c'est l'occasion de s'aventurer vers là où on trouve des flaques pour voir ce qu'on y trouve.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Au pied du phare.

    Différentes algues filiformes ou en touffes partagent l'espace avec des cailloux et des débris végétaux divers.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Au pied du phare.

    Et puis ailleurs, ces poissons minuscules qui vont attendre la prochaine marée pour retrouver un peu plus d'espace vital.  Désolé pour la qualité de la photo mais ces petits poissons  étaient sans cesse en mouvement et cherchaient à se cacher sous les algues.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Au pied du phare.

    Revenons au sec pour observer la grève couverte sur des m2 de petits coquillages vides.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Au pied du phare.

    Il y en a des tonnes et je n'ai pas trop vu ce phénomène sur d'autres plages bretonnes. Alors pourquoi ici?

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Au pied du phare.

    Il  y a toutes les couleurs, toutes les formes.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Au pied du phare.

    Et un gros plan pour juger des différentes teintes.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Au pied du phare.

    J'avoue que même en N&b, l'ensemble est plaisant à regarder.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Au pied du phare.

    Enfin, une dernière photo de la vigie et du phare d'Eckmühl qui assurent la sécurité au large de nos côtes.

    -=-=-=-

    À bientôt - Kenavo.


    6 commentaires
  • 10 août 2019 : Au bout de l'un des doigts du Finistère à la pointe Saint Pierre sur la commune de Penmarc'h, sur un site exceptionnel

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Phare et vigie

    Mais on  jette d'abord un regard sur le large, avec toujours des nuages qui parlent à l'imaginaire.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Phare et vigie

    Après le ciel, l'eau. La petite rampe de mise à l'eau se découvre peu à peu, du fait de la marée descendante.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Phare et vigie

     C'est l'occasion d'immortaliser le lieu. Mais, pas assez de recul, car il me manque le principal, le phare d'Eckmühl qui pourtant n'est pas loin...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Phare et vigie

    Une seule solution, se rapprocher au près de la marée qui heureusement poursuit sa descnte...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Phare et vigie

     Et là du coup, je peux  fixer dans l'objectif  l'ensemble des constructions. À savoir, (de g à dr) : le sémaphore, la « Vieille tour », la chapelle Saint-Pierre, le « Phare de Penmarc'h » et le phare d'Eckmühl.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Phare et vigie

    Vu de l'autre côté, voici le phare d'Eckmühl, inauguré en 1897,  qui doit son nom à la marquise Adélaïde-Louise d'Eckmühl de Bloqueville qui avait légué dans son testament la somme de 300 000 francs pour la construction d'un phare. 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Phare et vigie

    Ce phare se distingue par la coupole protégeant la lanterne d'une  portée de 45 km.

    Hauteur du phare 65 m - Nombre de marches : 307

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Phare et vigie

    Le prédécesseur du phare d'Eckmühl, construit en 1832.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Penmarc'h : Phare et vigie

    Et enfin, le sémaphore, gardien moderne du large et géré par la Marine Nationale

    -=-=-=-

    À bientôt - Kenavo 

    -=-=-=-

     


    6 commentaires
  • Le Guilvinec mais en fait c'est officiellement Guilvinec : 10 août 2019. Poursuite de ma promenade sur les quais du port.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 3

    Ces lourdes plaques métalliques amassées sur le quai appartiennent (ou appartenaient) à des chalutiers, comme ici l' Arvoric. Il s'agit de panneaux qui permettent d'écarter les deux bords de la poche d'un chalut au fond de la mer et tracté par le bateau.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 3

    Le bastingage des bateaux est soumis à rude épreuve comme cette photo en atteste.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 3

    Sur le quai, des filets sont étendus pour le séchage et surtout pour être visités et réparés si besoin est.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 3

    Puisqu'on parle de filets, autant s'en approcher pour en découvrir l'architecture !

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 3

    Filets , cordages et flotteurs, tout ou partie de l'équipement de pêche...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 3

    Manilles, chaînons et autres cordes ou élingues, sont là, abandonnés sur le quai.  

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 3

    Guilvinec, un port de pêche assurément.

    -=-=-=-

    À Bientôt - Kenavo.

     


    3 commentaires
  • Le Guilvinec :  10 août 2019. Hier, nous avons laissé le Pax Vobis quitter le  port ...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 2

    Nous le retrouvons à présent un peu plus au large et il a franchi la passe et ses hauts fonds visibles à la couleur brune de l'eau.  

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 2

     Si vous doutiez encore d'être en Bretagne, ici le doute n'est plus permis

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 2

    Sur la  plage et la côte de rochers, la mer est agitée.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 2

    Et cela reste un spectacle, mais bien loin des tempêtes dévastatrices.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 2

    Il  y a quand même de belles  vagues, ce qui n'empêche pas notre Pax Vobis en haut à gauche, de tracer sa route  vers les lieux de pêche.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 2

    Et un petit détail de ces vagues, juste pour le plaisir

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 2

    Derrière le mur de la jetée, on est bien à l'abri du vent...

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : Le Guilvinec - Port de pêche  - 2

     Une dernière vue du port, depuis la jetée. On distingue ce grand  bâtiment blanc et rouge au fond. Il s'agit d'un feu posté dans ce qu'on appelle ici,  l'alignement de Léchiagat. Situé dans l'alignement d'autres balises situées plus en avant, il permet d'accéder à l'entrée du port. Construit en 1871 et rehaussé en 1902, sa hauteur est de 25 m et sa portée de 8 milles, soit  près de  15 km.

    -=-=-=-

    À bientôt pour la suite. - Kenavo.

     


    2 commentaires