• Après plusieurs jours de vacances, retour sur les blogs de mes ami(e)s et en même temps sur le mien. 

    Je reprends donc ici mes souvenirs de vacances 2018 (... oui je sais, j'ai du retard !)  en Bretagne.

    13 août  2018 :. Mon circuit débute à Plougerneau et me conduit à l'Aber Wrac'h.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - De Plougerneau à l'Aber Wrac'h

    Le port de Plougerneau (Korejou) s'est vidé de son eau ... Les coques sont à nu.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - De Plougerneau à l'Aber Wrac'h

     Au bout du port ( Pen Enez), le corps de garde, dit aussi maison de garde, est bien esseulé pour assurer une quelconque surveillance.

     -=-=-=-

    Breizh 2018 - De Plougerneau à l'Aber Wrac'h

    Cette année là, en  2018,  j'ai également découvert un circuit des hortensias (il y en a plusieurs), dans le Finistère nord. Ici, l'église de Plougerneau est ceinte en partie par ces  magnifiques  arbustes.

     

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - De Plougerneau à l'Aber Wrac'h

     Une véritable marée colorée ...   

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - De Plougerneau à l'Aber Wrac'h

    L'embouchure de l'Aber Wrac'h à marée basse, permet de découvrir les parcs à huîtres.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - De Plougerneau à l'Aber Wrac'h

    Avec cette vue rapprochée, on découvre mieux ces parcs.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - De Plougerneau à l'Aber Wrac'h

    Le circuit des hortensias se poursuit sur les hauteurs de l'Aber Wrac'h,  près de l'ancien sémaphore.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - De Plougerneau à l'Aber Wrac'h

    Quand le bleu du ciel s'accorde aux pétales des hortensias.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - De Plougerneau à l'Aber Wrac'h

    La variété de couleurs et des teintes est étonnante et c'est ce qui fait la richesse de cette fleur.

    -=-=-=-

    À bientôt - Kenavo.


    3 commentaires
  • 18 septembre 2018 : St Nazaire en Royans. L'an passé, à cause du  niveau des eaux, je n'avais pu faire la promenade en bateau. Cette fois-ci, pas de problème.

    -=-=-=-

    Saint Nazaire en Royans : que d'eau

    Voici notre vaisseau à l'allure "Louisiane".

    -=-=-=-

    Saint Nazaire en Royans : que d'eau

    Au-dessus du port, l’aqueduc de Saint-Nazaire-en-Royans - longueur : 235 mètres, hauteur : 35 mètres - a été construit entre 1876 et 1878 pour amener de l’eau d’irrigation dans la plaine de Valence grâce à un système de canaux de 118 kilomètres. Toujours en fonction, le Canal de la Bourne débite en moyenne 7 mètres cubes / seconde. 

    -=-=-=-

    Saint Nazaire en Royans : que d'eau

    Dès le départ, on est étonné par cette masse ocre au niveau de la rivière, la Bourne.

    -=-=-=-

    Saint Nazaire en Royans : que d'eau

    N'y aurait-il pas là, le signe du passage d'un géant?

    -=-=-=-

    Saint Nazaire en Royans : que d'eau

    Le confluent de l'Isère et de la Bourne sur fond de Vercors.

    -=-=-=-

    Saint Nazaire en Royans : que d'eau

    A présent, on navigue sur l'Isère que l'on va remonter sur plusieurs kilomètres.

    -=-=-=-

    Saint Nazaire en Royans : que d'eau

    Les rives sont luxuriantes et les arbres un peu immergés servent de reposoir aux cormorans. Vous les voyez  les deux?

    -=-=-=-

    Saint Nazaire en Royans : que d'eau

    Ici, c'est un héron, les pattes dans l'eau, sur fond de noyers, 'arbre "national" dans la région.

    -=-=-=-

    Saint Nazaire en Royans : que d'eau

     Du coté de la Sône, terme du voyage aller, l'ancien château-fort entouré de douves, domine depuis son socle rocheux le vallée de l'Isère. Les parties les plus anciennes sont du XII° siècle et le donjon du XV°siècle. 

    -=-=-=-

    Saint Nazaire en Royans : que d'eau

    Sur le chemin du retour, les  cormorans, habitués aux passages du bateau, sont toujours à leur poste.

    -=-=-=-

    Saint Nazaire en Royans : que d'eau

     Et puis le final, le ballet des hirondelles. Pas facile à saisir.

    -=-=-=-

     À bientôt


    6 commentaires
  • 28 février  2019 : L'hiver n'est pas fini mais le temps est beau. De quoi donner des idées de promenade et aller jeter un œil à la cascade des Tufs près Arbois.

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade .

    Moins médiatisée que sa cousine de Baume les Messieurs

    Elle n'en attire pas moins quelques soient les cieux... 

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade .

    Ceux qui recherchent sa beauté  jaillissante,

    Qui de blanchissante peut devenir bleuissante.

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade .

    Elle sait par son bruit régulier, charmer le promeneur

    Qui dès qu'il l'entend, est tout à son bonheur

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade .

    De vasques en replats, par rebonds successifs, 

    Elle laisse s'échapper du massif

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade .

    Une onde limpide au caractère enjoué

    Mais qui parfois, en colère, peut surjouer

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade .

    C'est tout cela qui fait qu'aux Tufs, de cette cascade

     Je viens y guetter , comme en embuscade

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade .

    Les signes de sa bonne et belle vie

    Qui toujours me ravit.

    -=-=-=-

    À suivre et  à  bientôt.


    5 commentaires
  • 4 octobre 2018 : Fin de mon séjour à Paris.

    Gare de Lyon,  je tue le temps en recherchant l'insolite.

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    On prend son mal en patience en attendant le train. Le pianiste à sa façon crée l'ambiance pour quelques amoureux de la musique. 

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Image de quais déserts qui contraste avec celle du hall. 

    Un effet des mesures de sécurité dans les gares où l'accès aux quais n'est autorisé que quelques minutes avant le départ du train, après avoir montré patte blanche ( présenté son billet au portillon). J'ajouterai que cette mesure pénalise les photographes de train comme moi...

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    La verrière du hall d'attente s'est parée de vitres colorées. On est loin des plafonds ou autres verrières noircies de fumée... mais cela c'était avant, du temps où j'étais gamin.

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Mais quand même pas à une époque antédiluvienne. Non, je n'ai pas connu ce gentil volatile.

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Et ce panneau d'affichage qui ne veut pas m'indiquer le numéro du quai !

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

     Force est d'attendre.

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

     Pour les asiatiques, je me garderai bien d'évoquer une quelconque nationalité, c'est l'heure du regroupement. On fait corps autour des valises. Valises sans doute pleines d'achats de  produits made in Korea, Japan ou China ...

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Et pendant mon tour du propriétaire, je découvre un photographe en plein travail. Je ne suis donc pas seul à  faire des images.  J'ai quand même été plusieurs minutes avant de voir   sur quoi il travaillait. Et vous, vous avez une idée?

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Et maintenant la chose vous paraît plus évidente?

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Voilà la clé du mystère. Une séance de pose pour je ne sais quelle promotion ou publicité.

     À noter que tout cela se déroule dans l'indifférence générale d'une  foule entièrement tournée vers son voyage.

     Et je n'en saurai pas plus. Car le photographe m'a vu en train de prendre des photos (Un 70x300 dans une gare, cela se remarque). J'ai bien compris que cela le dérangeait. A-t-il cru que je travaillais pour la concurrence? Au regard noir qu'il m'a adressé et après avoir signalé au modèle que j'étais là, j'ai préféré le laisser travailler. De toutes façons, moi j'avais mes photos qui elles ne me rapporteront rien, que le plaisir de les avoir faites.

    -=-=-=-

    À bientôt.

     


    4 commentaires
  • 26 mai 2018 : Ma promenade à Scamandre (30) ne m'aura pas permis de faire des photos animalières au sens strict du terme. Néanmoins, j'ai fait quelques essais en fonction de ce qui passait dans mon champ de vision.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Une agitation au loin. Il s'agit d'un ragondin. J'avoue aimer cet animal pour son port de tête hors de l'eau...

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Tiens, un ptérodactyle? ou le Baron Noir attaquant un avion de l'escadrille des Cigognes? Que nenni. Juste un ibis falcinelle croisant le vol d'une mouette.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Le cygne  : " Quel est cet intrus?"

    Le ragondin : " Vous dérangez pas pour moi, je ne fais que passer"

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Heureusement qu'il a tourné sa tête vers moi. Grâce à ses dents orange, j'ai été sûr qu'il s'agissait d'un ragondin et non d'un castor.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

     Allez, une petite dernière pour la route.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Quant aux oiseaux, il y en avait. Mais hélas, perchés au loin dans les arbres et hors de portée de mon zoom. Dommage.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Un des petits jeux de l'après-midi : tenter de prendre des oiseaux en vol comme ici cette mouette...

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

     

    ou bien encore une sterne pierregarin. Pas évident et j'avoue qu'à ce jeu, j'ai perdu ... pratiquement les seules photos potables. Tout le reste, direct poubelle...

    -=-=-=-

     À suivre et  à  bientôt.


    3 commentaires
  • 13 août 2018  : Matin calme, basse mer. Occasion rêvée de se promener tranquillement le long de la grève, à Guissény.(29).

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - plage et grève.

    Un amas de rocher qui depuis la nuit des temps est planté là dans le sable et surmonté d'une croix...

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - plage et grève.

    Alors on fait le tour pour découvrir ce dont il s'agit.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - plage et grève.

    Pas vraiment un calvaire typique breton, mais plutôt une croix de mission. Nous sommes d'ailleurs sur la plage de la Croix, qui n'a de plage que le nom.  (Voir plus loin)

    Il y a 45 croix et calvaires sur le territoire de la commune de Guissény. Ce qui place la commune ex-æquo avec Plabennec au troisième rang parmi les communes du Finistère, tandis que Plougerneau (qui en compte 131) est première et Plouarzel (qui en compte 62) est deuxième. (Source Wikipédia)

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - plage et grève.

    Encore des roches levées et celles du haut sont particulièrement curieuses dans leur forme.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - plage et grève.

    La baie de Tresseny avec la  plage de la Croix.  Mais celle-ci ne répond pas aux futures normes européennes et fera partie des 131 plages françaises "interdites à la baignade".  (Source Wikipédia).

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - plage et grève.

    Seules mouettes et goélands s'aventurent sur le sable pour y trouver pitance.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - plage et grève.

    La mer s'est retirée, abandonnant de vastes flasques. Une aubaine pour le photographe.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - plage et grève.

    Retour vers la terre. À la limite du sable, la végétation terrestre reprend ses droits.

    -=-=-=-

    À bientôt.

     


    5 commentaires
  • 6 février 2019 : Ce  jour-là, je me suis rendu à Lamoura. Je n'imaginais pas alors, qu'au mois de juillet, à  l'instant où je le les mets en ligne, ces photos me rafraîchiraient alors que  nous subissons la canicule. Aussi,  je vous invite à venir prendre le frais avec moi.

    -=-=-=-

    Histoire de se rafraîchir

    À noter que j'ai privilégié les photos sans personne dessus. Mais à la station, il y avait du monde.

    -=-=-=-

    Histoire de se rafraîchir

    Je me demande bien ce qui a poussé quelqu'un, à cheminer ainsi. Peut-être un autre photographe !

    -=-=-=-

    Histoire de se rafraîchir

    Jeu de lignes...

    -=-=-=-

    Histoire de se rafraîchir

    Et voici le plan large du même endroit.

    -=-=-=-

    Histoire de se rafraîchir

    Quand j'ai écrit photo sans personne, pas vraiment. Pour les puristes, oui il y a les flares dus au soleil de face. Mais cela donne un genre !

    -=-=-=-

    Histoire de se rafraîchir

    Petite vision enneigée à quelques kilomètres de la station. 

    -=-=-=-

    Histoire de se rafraîchir

    Ici et avec la photo suivante, c'est exceptionnellement du N&B pour jouer avec les traces laissées par la dameuse.

    -=-=-=-

    Histoire de se rafraîchir

    Effet géométrique certain.

    -=-=-=-

    Histoire de se rafraîchir

    Image caractéristique du Haut Jura...

    -=-=-=-

    Histoire de se rafraîchir

    Mais plus encore ici, toute une ambiance.

    -=-=-=-

    À bientôt et en espérant que vous n'avez pas pris froid...

     

    -=-=-=-


    6 commentaires
  • Bonjour,

    Après une petite semaine de congés passée dans la région de Montpellier, me voici de retour (avant un autre départ dans 15 jours). Je vais tenter de récupérer mon retard sur vos blogs. Mais avant, voici une petite série réalisée le 7 juillet 2019, à Margon  (34).

     Précisions : 

    Je ne suis pas photographe animalier, mais pour l'occasion, je le suis devenu. Ce matin là,  j'ai été intrigué par un vol d'hirondelles qui, lesquelles sont venues se poser sur un cable électrique. La  fenêtre étant pourvue de moustiquaire grillagée, je ne pouvais pas faire de  photos. Je suis donc sorti en espérant que les oiseaux ne disparaissent pas entre temps ou ne s'enfuient à mon approche. C'est donc "armé" de mon 70 x 300 que  j'ai réalisé des photos du nourrissage de jeunes hirondelles par les parents. Dernière mise au point, c'est le cas de le dire, toutes les photos ont été réalisées en mode manuel, y compris la mise au point, car l'autofocus de l'objectif est mort.

    La qualité des photos s'en ressent bien entendu, d'autant que je les ai croppées. Avec donc toutes mes excuses.

    -=-=-=-

    Y en aura pour tout le monde.

    Les jeunes sont sortis du nid mais pour manger on compte encore sur papa et maman.

    Nota, il y avait 7 à 8 petits sur le fil. Je ne sais pas s'il s'agissait de plusieurs nichées.

    -=-=-=-

    Y en aura pour tout le monde.

    On guette le prochain passage de l'adulte...

    -=-=-=-

    Y en aura pour tout le monde.

    Le problème, c'est qu'il n'y en a que pour un à chaque fois.

    -=-=-=-

    Y en aura pour tout le monde.

    Pour l'adulte, c'est vraiment un exercice de style que de nourrir les petits.

    -=-=-=-

    Y en aura pour tout le monde.

    Attention, descente en piqué vers les becs ouverts.

    -=-=-=-

     

    Y en aura pour tout le monde.

    Et voilà pour un... au grand dam des autres !

    -=-=-=-

    Y en aura pour tout le monde.

     Qu'il est bon le soleil du matin. Cela fait du bien de tendre les ailes.

    -=-=-=-

    Y en aura pour tout le monde.

     

    Nouveau passage pour un nouveau ravitaillement.

    -=-=-=-

     

    Y en aura pour tout le monde.

    Mise en route des aérofreins. Et pas question pour le parent d'ouvrir le bec.

    -=-=-=-

    Y en aura pour tout le monde.

    Une dernière photo pour finaliser ce petit reportage inopiné. Dans quelques temps, ces jeunes sauront se nourrir seuls pour prendre des forces afin d'affronter la grande traversée.

    -=-=-=-

    À bientôt.

     

    -=-=-=-


    8 commentaires
  • 12 août 2018 : Fin de  ma promenade sur la presqu'île Saint Laurent du côté de Porspoder

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Presqu'île Saint Laurent Fin

    Le phare du Four semble tellement près... mais le zoom est trompeur.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Presqu'île Saint Laurent Fin

    La preuve, alors que la végétation tente de s'imposer aux rochers.

     -=-=-=-

    Breizh 2018 - Presqu'île Saint Laurent Fin

    Les rochers toujours présents sur les côtes bretonnes imposent leur masse sans agressivité.

    r-=-=-=-

    Breizh 2018 - Presqu'île Saint Laurent Fin

    Fenêtre sur mer ... 

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Presqu'île Saint Laurent Fin

     Les balises marquent les dangers de la côte mais également agrémentent de belle façon la photographie. 

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Presqu'île Saint Laurent Fin

    Beau temps, mer belle

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Presqu'île Saint Laurent Fin

    Le seigneur du lieu, un cormoran sur son rocher.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Presqu'île Saint Laurent Fin

    Et enfin une vue qui me régale... Petits  bateaux  sur des eaux turquoise. Et on me dit qu'il ne fait pas beau en Bretagne?

    -=-=-=-

    C'est sur ces photos que je vous quitte quelques jours, le temps pour moi de voir si du côté de Montpellier,  je peux trouver de nouvelles sources d'inspiration.

    À bientôt

     


    4 commentaires
  • 11 janvier 2019 : Par ces temps de canicule, un peu de fraîcheur ne fait pas de mal. Aussi je vous propose un retour en arrière avec cette courte promenade en Bresse Jurassienne, du côté de l'étang du Vernois. 

    -=-=-=-

    Le Vernois par temps froid

    Il fait froid mais pas suffisamment pour geler la surface de l'étang. Seules quelques plaques subsistent des rigueurs des jours précédents.

    -=-=-=-

    Le Vernois par temps froid

    Le temps est relativement clair et un peu de vent, ou de la bise, irise la surface de l'eau.

    -=-=-=-

    Le Vernois par temps froid

    Tout est très calme. Pas d'oiseaux en vue.

    -=-=-=-

    Le Vernois par temps froid

    Ce calme permet de se concentrer sur le paysage ou de laisser vagabonder son esprit vers les rives au loin. 

    -=-=-=-

    Le Vernois par temps froid

    Le soleil relativement pâle, m'autorise à jouer à cache-cache avec lui.

     -=-=-=-

    Le Vernois par temps froid

     Et puis en jouant du zoom, le même arbre que précédemment prend une autre dimension.

    -=-=-=-

    À bientôt.


    5 commentaires