• 30 mai 2018 : Sur le port de Carnon.  Comme une certaine nostalgie à quitter l'endroit. Le temps m'accompagne dans mes divagations subconscientes... 

    -=-=-=-

    Carnon - Quand le temps dit non.

     L'eau du port sous un drôle de ciel, a pris des couleurs bizarres

    -=-=-=-

    Carnon - Quand le temps dit non.

    On ne peut pas dire que les bateaux ont mis les voiles.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand le temps dit non.

    Un rare rayon de soleil ... sur le bâtiment du fond.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand le temps dit non.

    J'ai emprunté la passerelle d'un style très moderne pour aller voir de l'autre côté.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand le temps dit non.

    Les ouvertures asymétriques s'ouvrent sur le port

    -=-=-=-

    Carnon - Quand le temps dit non.

     Une vue de l'intérieur. Quand je vous disais que la passerelle était plutôt moderne. Mais tellement, que je n'ai pas jugé bon de la prendre en photo.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand le temps dit non.

    Dans l'eau décidément très verte, des lignes brisées. 

    -=-=-=-

    Carnon - Quand le temps dit non.

    Des droites pas parallèles ...

    -=-=-=-

    Carnon - Quand le temps dit non.

     

    Tiens, un peu de  couleurs pour se remonter le moral dans la grisaille ambiante.

    -=-=-=-

    À bientôt.

     


    3 commentaires
  • 20 septembre 2018 : Lors de mon séjour dans la Drôme,  je me suis échappé de ce département pour filer en Isère, à Autrans, célèbre site des Jeux Olympiques de 1968 avec  le ski de fond, le biathlon, le saut (tremplin de 90 m) et le combiné nordique.

    -=-=-=- 

    Autrans : suspend ton  vol ... (1)

    Pour aller en Isère, il n'y avait qu'un pas à faire, ma chambre d'hôte étant dans la Drôme avec vue sur le département voisin. La preuve à Rencurel.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton  vol ... (1)

    Mais nous voici à Autrans, en fait Autrans-Méaudre, maintenant. Les géraniums décorent les maisons dans la plus pure tradition montagnarde. Je n'ose dire savoyarde...

      -=-=-=-

    Autrans : suspend ton  vol ... (1)

    Avant de partir en promenade aux alentours, on commence par un tour du village. L’église Saint Nicolas possède un clocher datant du XII / XIII siècle, sa flèche de pierre daterait elle du XVII / XVIII siècle, quant au chœur et la nef du bâtiment, de 1875. Une  architecture plutôt "cosmopolite".

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton  vol ... (1)

    La place du village est exempte de voitures. Un bonheur.

    -=-=-=- 

    Autrans : suspend ton  vol ... (1)

    La mode des montagnes ne laisse pas de surprendre...

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton  vol ... (1)

    À peu de distance du centre ville, on est déjà dans la prairie.

    -=-=-=- 

    Autrans : suspend ton  vol ... (1)

    Les fleurs décorent agréablement le village.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton  vol ... (1)

    Une autre vue pour conforter mes propos précédents. 

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton  vol ... (1)

    Et enfin une nouvelle preuve d'un village fleuri. Mais maintenant, il est temps de prendre de  l'altitude.

     -=-=-=-

     Alors ,à bientôt.

    -=-=-=- 


    5 commentaires
  • 26 mai 2018 : Je termine le tour des étangs de Scamandre. Il fait déjà chaud en ce mois de mai. Et pas beaucoup d'animaux à voir.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin

    Un grand calme apparent semble régner sur les étendues d'eau.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin

     Pourtant la vie continue, mine de rien. Comme avec ce ragondin qui se fiche pas mal de moi.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin

    Tandis que dans le ciel, le ballet des ibis falcinelles se poursuit... mais pas facile à saisir !

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin-

     Heureusement qu'un belvédère artificiel existe et qui me permet de prendre un peu de hauteur si d'aventure l'un de ces ibis passe un peu plus bas, comme ici. 

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin

    Puis en limite du parc,  je trouve ces jeunes taureaux (ou vachettes) de Camargue qui doivent bien s'amuser avec ces fûts .

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin

    Un plan plus large donne un meilleur aperçu du troupeau.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin

    Sur le chemin du retour,  je suis en arrêt devant ce magnifique lézard vert, un mâle, aux couleurs chatoyantes.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin

    Il mesurait près de 20 cm de long (maxi 40 cm)

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin

    J'ai quitté le parc de Scamandre et à peu de distance,  je suis tout heureux de voir ces chevaux de Camargue.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin

    L'un d'entre eux viendra même me saluer. En échange, je lui ai tiré le portrait.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin

     Et puis juste après, je découvre ce nid de cigognes où un adulte veille sur deux cigogneaux. 

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à  l'état pur - 3 et fin

    Le nid est implanté sur une vieille construction ( tour, château d'eau ou encore moulin ?) 

    -=-=-=-

    À  bientôt.

     


    4 commentaires
  • 19 septembre  2018 : Suite et fin de mon voyage - hommage avec la découverte du village martyr de Valchevrière.

    -=-=-=-

    Ce hameau, en pleine forêt, servit de camp aux maquisards avant d’être le lieu d’un sévère affrontement les 22 et 23 juillet 1944.
    Sur le belvédère qui domine le village, des hommes se sacrifièrent pour retarder l’avancée des armées nazies et moururent les armes à la main.
    Les maisons furent ensuite incendiées, seule la chapelle sera épargnée.
    Le hameau est resté en l’état, avec ses pierres à nu et noircies par le feu. (source : https://www.villarddelans.com)

    -=-=-=-

    Je vous laisse visionner les images que je ne commenterai pas.

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur (3 - fin)

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur (3 - fin)

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur (3 - fin)

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur (3 - fin)

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur (3 - fin)

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur (3 - fin)

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur (3 - fin)

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur (3 - fin)

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur (3 - fin)

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur (3 - fin)

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur (3 - fin)

    -=-=-=-

    SE SOUVENIR...

    -=-=-=-

    À bientôt

     


    5 commentaires
  • 19 septembre 2018 : Quelques jours de vacances me conduisent en Vercors. Comment ignorer en ce lieu, les drames qui se sont joués en juillet et août 1944?

    Je ne me transformerai pas en historien. Aussi je vous renvoie si vous le souhaitez, sur ce site :  https://www.vercors-resistance.fr

    Pour ne pas rompre le fil de l'histoire, je vous proposerais trois reportages à la suite, sur les lieux de  mémoire.

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur  (1)

    La Chapelle en Vercors :  25 juillet  1944. Ici, seize habitants sont assassinés par les troupes SS. 

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur  (1)

    L'église Notre Dame de la Chapelle en Vercors payera elle aussi son dû lors des combats. Les bombardements allemands endommageront la voûte de l'édifice. La restauration s’achèvera en 1951. Le clocher, de style savoyard, est protégé au titre des monuments historiques  (1983).

        -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur  (1)

    Un instant de paix dans ce paysage encombré de souvenirs de guerre.  Ce chien , un patou ?, veille sur le troupeau de brebis.

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur  (1)

    Ces lieux sont chargés d'histoire. Les sommets du Vercors, " le plateau", ont servi de lieu de repli pour les résistants. Ce fut hélas aussi leur sanctuaire.

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur  (1)

    La grotte de la Luire est située derrière moi. Elle devint hôpital de fortune au  plus fort des combats. 

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur  (1)

    Malheureusement, les troupes SS s'en emparèrent et assassinèrent les grands blessés, le 27 juillet 1944.

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur  (1)

     À peu de distance de ces lieux, Vassieux en Vercors et sa nécropole. Les carcasses des planeurs qui déposèrent les troupes allemandes au matin du 21 juillet 1944, sont restées sur place , érigées en monuments du souvenir.

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur  (1)

    La nécropole nationale de Vassieux accueille les tombes de ceux qui sont tombés pour notre liberté.

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur  (1)

    187 maquisards et civils morts lors des combats du Plateau, sont ensevelis ici, immortalisant de funeste  façon, leur sacrifice pour que l'on n'oublie pas.

    -=-=-=-

    Vercors, terre de douleur  (1)

    Enfin le village rend hommage à sa façon, aux combattants de la  liberté, devenus martyrs.

    -=-=-=-

     À suivre.


    3 commentaires
  • 26 mai 2018 : Ma promenade à Scamandre (30) ne m'aura pas permis de faire des photos animalières au sens strict du terme. Néanmoins, j'ai fait quelques essais en fonction de ce qui passait dans mon champ de vision.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Une agitation au loin. Il s'agit d'un ragondin. J'avoue aimer cet animal pour son port de tête hors de l'eau...

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Tiens, un ptérodactyle? ou le Baron Noir attaquant un avion de l'escadrille des Cigognes? Que nenni. Juste un ibis falcinelle croisant le vol d'une mouette.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Le cygne  : " Quel est cet intrus?"

    Le ragondin : " Vous dérangez pas pour moi, je ne fais que passer"

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Heureusement qu'il a tourné sa tête vers moi. Grâce à ses dents orange, j'ai été sûr qu'il s'agissait d'un ragondin et non d'un castor.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

     Allez, une petite dernière pour la route.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Quant aux oiseaux, il y en avait. Mais hélas, perchés au loin dans les arbres et hors de portée de mon zoom. Dommage.

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

    Un des petits jeux de l'après-midi : tenter de prendre des oiseaux en vol comme ici cette mouette...

    -=-=-=-

    Scamandre - La nature à l'état pur - 2

     

    ou bien encore une sterne pierregarin. Pas évident et j'avoue qu'à ce jeu, j'ai perdu ... pratiquement les seules photos potables. Tout le reste, direct poubelle...

    -=-=-=-

     À suivre et  à  bientôt.


    3 commentaires
  • 18 septembre 2018 à Pont en Royans (38) : Continuons la découverte de ce village pittoresque.

    -=-=-=-

    Pont en Royans : eau et montagne - 4

    Face au restaurant où j'ai pris mon repas, voici la cascade illustrée par ailleurs (  voir ici  ) et son côté artificiel façonné par l'homme.

    -=-=-=-

    Pont en Royans : eau et montagne - 4

    La ville possède un musée. Si je vous dis que c'est le Musée de l'eau  (ici ), vous ne serez pas surpris. Et sur son esplanade, des jets d'eau ...

    -=-=-=-

    Pont en Royans : eau et montagne - 4

    Un ruissellement de fraîcheur par temps de fortes chaleurs.

    -=-=-=-

    Pont en Royans : eau et montagne - 4

    J'ai décidé de m'aventurer dans les ruelles du village. Vu le soleil, je vais très vite chercher l'ombre...

    -=-=-=-

    Pont en Royans : eau et montagne - 4

    De vieilles maisons, sans doute abandonnées, jalonnent mon chemin. Et la nature en profite.

    -=-=-=-

    Pont en Royans : eau et montagne - 4

     Et puis au détour d'un chemin, une rencontre surprenante.

    -=-=-=-

    Pont en Royans : eau et montagne - 4

    Elle aussi a choisi l'ombre. Je ne sais ce qu'elle faisait là, d'autant qu'elle était attachée à une corde assez longue.

    -=-=-=-

    Pont en Royans : eau et montagne - 4

    Un chemin pittoresque mais qui aurait mérité d'être un peu entretenu surtout quand on voit l'état du réverbère en haut, qui n'a plus aucune utilité.

    -=-=-=-

    Pont en Royans : eau et montagne - 4

    Ici, à l'ombre bienfaitrice de la maison, la végétation s'exprime tout en couleurs

    -=-=-=-

    Pont en Royans : eau et montagne - 4

    Enfin au sommet du chemin, une vigne un peu sauvage s'ouvre sur les monts lointains.

     -=-=-=-

    À suivre et à bientôt, ailleurs.


    6 commentaires
  • 3 octobre 2018: Ma promenade dans Paris se poursuit. Mes pas me mènent vers le passage Jouffroy (9°) dont une des entrées se situe sur le Boulevard Montmartre.

    -=-=-=-

    Paris, je t'aime -  5

    Dès l'entrée, on est dans une ambiance rétro, un certain charme qui nous ramène près de 183 ans en arrière, puisque le passage a été créé en 1836. Pour un peu, on s'attendrait à voir des homme en haut de forme et des dames aux vastes robes à volants....

    -=-=-=-

    Paris, je t'aime -  5

    Restons dans le rétro avec cette boutique de jouets anciens, ou pas !

    -=-=-=-

    Paris, je t'aime -  5

    L'Hôtel Chopin, incontournable du lieu et l'une des sorties d'un autre élément incontournable de Paris,  le Musée Grévin. À propos de  l'Hôtel Chopin, à l’époque nommé hôtel des familles, sa porte n’a jamais été fermée depuis 1846, elle n’a d’ailleurs pas de serrure! Il y a donc une personne à la réception depuis cette date, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Soit un total de 61 320 jours d’ouverture pour l’hôtel Chopin ! (Extrait de la page internet de l'Hôtel)

    -=-=-=-

    Paris, je t'aime -  5

    Pour ceux qui connaissent les bouquinistes des quais, ici la différence est notoire. Une vraie bibliothèque ouverte.

    -=-=-=-

    Paris, je t'aime -  5

     Derrière la vitrine, cet escalier semble défier l'espace. Surtout avec un petit jeu de reflets.

    -=-=-=-

    Paris, je t'aime -  5

    Une belle perspective sous une verrière magnifique.

    -=-=-=-

    Paris, je t'aime -  5

    Et enfin , cette  photo pour finir sur un sourire. Vu cet appareillage chez un antiquaire. Peut-on parler d'œuvre d'art. Quelle utilité?

    -=-=-=-

    À suivre, mais autre part dans Paris.


    5 commentaires
  • 29 mai 2018 : visite de la réserve naturelle régionale du Scamandre près de Vauvert (30)

    -=-=-=-

    Scamandre - la nature à l'état pur - 1

    Une découverte dans la Camargue, cette zone d'étangs préservée. Je me garderai bien d'en faire la description. Je préfère vous renvoyer sur le site  :  Le site de Scamandre . Mes photos vous aideront peut-être à vous faire une idée du lieu.

    -=-=-=-

    Scamandre - la nature à l'état pur - 1

    Ce qui frappe au premier chef, ce sont les cris d'oiseaux, les battements d'ailes. Mais pour observer les animaux, à moins d'un grand coup de  chance, il faut être équipé et surtout  rester  à l'affût... ce que je ne sais pas faire !

    -=-=-=-

    Scamandre - la nature à l'état pur - 1

    Les étangs sont en ce mois de mai, couverts de plantes à fleurs jaunes.

    -=-=-=-

    Scamandre - la nature à l'état pur - 1

    Le décor est magnifique. Des pontons, comme au fond permettent de se rendre sur les différents îlots pour faire des observations.

    -=-=-=-

    Scamandre - la nature à l'état pur - 1

    Nous sommes survolés par des oiseaux mais qui me paraissent insaisissables, mais qui surtout restent invisibles à mes yeux.

    -=-=-=-

    Scamandre - la nature à l'état pur - 1

    Je me concentre alors sur ces étangs, sans pour autant y découvrir une quelconque vie.  

    -=-=-=-

    Scamandre - la nature à l'état pur - 1

    Quant à cette plante qui pullule à la surface de l'étang, il s'agit de la jussie (Ludwigia peploide). Merci à Plantnet (application smartphone)  pour son identification.

    -=-=-=-

    Scamandre - la nature à l'état pur - 1

     Enfin j'en tiens un...  Une aigrette garzette, bien loin. (merci au 70 x 300). Mais pour le moment, je reste quand même sur ma faim en matière d'animaux.

    -=-=-=-

     À suivre . À bientôt.


    6 commentaires
  • 28 mai 2018 : Quittant Maguelone,  je rejoins Carnon. Le vent s'est levé. Ce n'est pas la tempête, mais cela fait le bonheur de quelques-uns.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand la mer bouge un  peu.

    Le premier heureux, ce sera moi. Je peux enfin faire quelques photos de la mer qui bouge ... Photos que je vous laisse regarder sans commentaire.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand la mer bouge un  peu.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand la mer bouge un  peu.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand la mer bouge un  peu.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand la mer bouge un  peu.

    Et puis il y a les autres heureux. Ceux qui pratiquent le sky-surf. Là encore, les images parlent d'elles mêmes.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand la mer bouge un  peu.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand la mer bouge un  peu.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand la mer bouge un  peu.

    -=-=-=-

    Carnon - Quand la mer bouge un  peu.

    -=-=-=-

    À bientôt.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique