• 6 juin 2020 : Avant de trouver une place à une terrasse, pour étancher la soif (nous étions en période hors confinement pour les vacances), quelques photos de port si caractéristique.  

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage (2 et fin)

    Tout d'abord, une vue que je n'ai pas retravaillée car il y a une telle palette de couleurs avec ces pointus ...

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage (2 et fin)

    Par contre ici, un petit traitement "sélénium" (gris métallique).

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage (2 et fin)

    Mais je vous offre quand même l a photo originale avec toute sa gamme de bleus.

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage (2 et fin)

    Une autre couleur très présente sur le port, mais pas seulement, celle du bougainvillier.

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage (2 et fin)

     Façade d'un hôtel à la décoration maritime, proximité oblige? avec un style vaguement new orléans...

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage (2 et fin)

    Et enfin cette photo "à l'ancienne" sur fond de château médiéval.

    -=-=-=-

    À bientôt pour une autre visite ailleurs...

    -=-=-=-

     


    11 commentaires
  • 06 juin 2020 : Petite déambulation sur le port de Cassis (13). Ne cherchez pas les calanques,  je n'y suis  pas allé...

    Juste une  simple promenade pour faire quelques photos. Avec le piège de faire des photos cartes postales.

    Et en regardant plus tard mes clichés,  je me suis dit que le mal était fait. Alors autant poursuivre et donner à certaines, un côté ancien, suranné.

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage  (1)

    Sur la place de la République, trône une fontaine ... et beaucoup de monde, d'où cet effet tronqué du monument.

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage  (1)

    Du monde, il y en avait, tout comme les pointus pittoresques de la flotte locale.

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage  (1)

    Sur les hauteurs, les connaisseurs apprécieront la silhouette du château médiéval transformé aujourd'hui en demeure de chambres d'hôtes d'exception... hors  de portée de mon budget ! 

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage  (1)

    Allez, ici je vous laisse la photo originale pour que vous profitiez de la luminosité propre à la région.

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage  (1)

    Encore un traitement à l'ancienne...

    -=-=-=-

    Cassis : restez assis pour le voyage  (1)

    Le port de Cassis n'est pas constitué que de pointus. La preuve avec cette flottille de bateaux modernes, du simple hors-bord au plus gros yacht.

    -=-=-=-

    Voilà pour cette première partie, en espérant ne pas vous avoir trop déstabilisé avec mes post-traitements.

    À bientôt.


    5 commentaires
  • 19 septembre 2019 : Pour finir ma promenade du côté de l'étang de Thau, mes pas me mènent à Marseillan.

    -=-=-=-

    Thau et Marseillan

    Pour un temps, on oublie les parcs à huîtres pour la plaisance.

    -=-=-=-

    Thau et Marseillan

    Ici une partie du petit port de Marseillan qui abrite voiliers et autres bateaux

    -=-=-=-

    Thau et Marseillan

    Une trop courte promenade, à mon gré, permet de découvrir le charme des petites rues fleuries  par endroits.

    -=-=-=-

    Thau et Marseillan

    Quelques façades s'ornent de décorations en phase avec l'ambiance languedocienne. 

    -=-=-=-

    Thau et Marseillan

     

    Autre aperçu méridional, du plus pur style provençal, l'église de la Nativité  de Saint-Jean Baptiste et son campanile.

    Édifice datant du XVIIe siècle, l'église a été construite sur le site d'une église romane du XIe siècle. 

    -=-=-=-

     

     

    Thau et Marseillan

    Et puis c'est le moment de reprendre la route. Celle-ci surplombe les installations des pêcheurs.

    -=-=-=-

    Thau et Marseillan

    On s'arrête afin de jeter un dernier regard sur les tables à huîtres et à moules sur fond de Mont Saint Clair surplombant Sète.

    -=-=-=-

    À bientôt.


    1 commentaire
  • 19 septembre 2019 : Étang de Thau, endroit bien connu pour ses productions d'huîtres et de moules.

    -=-=-=-

    Les moules de Thau (1)

    Direction le Mourre Blanc où l'on trouve une  grande partie des éleveurs de moules et huîtres.

    -=-=-=-

    Les moules de Thau (1)

    On trouve une multitudes de petits hangars, les lotissements conchylicoles, dans lesquels les récoltes sont nettoyées puis ensuite préparées pour les expéditions.

    -=-=-=-

    Les moules de Thau (1)

    Les moules sont élevées dans des filets en suspension accrochés aux tables, ces piquets que l'on aperçoit au loin.

    -=-=-=-

    Les moules de Thau (1)

    Des enrochements protègent les lieux des colères de l'étang et de vastes parkings ont été créés pour accueillir les norias de camions frigorifiques.

    -=-=-=-

    Les moules de Thau (1)

    Partout, sur les pontons et dans les  hangars c'est rempli de seaux, bassines et autres récipients, tandis que les bateaux attendent l'heure de la prochaine récolte.

    -=-=-=-

    Les moules de Thau (1)

    Là-bas, sur l'étang, derrière les herbes, hélas, passe une plate, cette barque qui permet de rejoindre les champs de récolte.

    -=-=-=-

    Les moules de Thau (1)

    Sur terre, entre filets et caisses, certains y trouvent leur bonheur.

    -=-=-=-

    Les moules de Thau (1)

    Tout heureux, ce goéland arbore son trophée, une moule parmi d'autres délaissées par le producteur.

    -=-=-=-

    Les moules de Thau (1)

    Personne à l'horizon, c'est le moment de déguster et il peut, car les moules de Bouzigue sont grasses et charnues, rien à voir avec les Bouchots de Bretagne (mais ce sont celles que  je  préfère ...)

    -=-=-=-

     À suivre et  à bientôt.

     


    6 commentaires
  • 18 septembre 2019 : la visite des salins de la Baleine à Aigues Mortes touche à sa fin.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (3 et fin)

    Il s'agit bien de montagnes de sel. Difficile à croire, mais après traitement ce tas gris sale deviendra ce beau sel tout blanc qui accompagne nos plats. 

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (3 et fin)

    De biens grosses machines sont au travail, un peu comme lors de la construction d'une autoroute.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (3 et fin)

    L e cristallisoir, là où la magie opère, là où l'eau va disparaître.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (3 et fin)

    L'endroit est un havre de paix pour de nombreuses espèces d'oiseaux dont les flamants qui se délectent des crevettes qui elles mêmes se sont nourries de la micro algue, la Dunaliella Salina donnant cette fameuse teinte rose.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (3 et fin)

    Inlassablement, ces magnifiques oiseaux, les pattes dans l'eau sont en quête de nourriture.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (3 et fin)

    Ce  jour-là, la nature m'a autorisé à lui tirer le portrait. Et sur ce coup-là, je ne peux que lui dire merci.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (3 et fin)

    Un endroit qui semble être marqué par la désolation mais qui en fait est d'une grande richesse.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (3 et fin)

    Une dernière photo, pas très nette, de la cité d'Aigues Mortes, devant laquelle des oiseaux se prélassent.

    -=-=-=-

    Mais au fait,  pourquoi la Baleine?

    Icone légendaire des animaux marins, la Baleine fut choisie pour représenter/défendre le sel de mer face au Lion, roi des animaux terrestres, symbole du sel de terre raffiné de la région Franche-Comté. C'est le dessinateur Benjamin Rabier, le célèbre illustrateur de  "La Vache qui rit", qui dessina la première baleine en s'inspirant de l'aventure d'un de ses personnages fétiches: Gédéon traverse l'atlantique.

    -=-=-=-

    À bientôt

     


    11 commentaires
  • 18 septembre 2019 : près un détour par chez moi, nous voici de retour à Aigues-Mortes. Et plus précisément du côté de la Baleine.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (1)

    Sur la dernière photo de mon reportage à Aigues Mortes, on pouvait distinguer une mince bande rose présageant de ma destination future. Et sur cette photo un peu retravaillée (le  gris et le rose s'harmonisent) on découvre ces immenses marais salants appartenant au groupe la Baleine.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (1)

    L'eau de mer est devenue rose en se chargeant d'une micro algue, la Dunaliella Salina, qui permet de nourrir les crevettes et donner la couleur rose aux flamants. 

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (1)

    Petite précision avant d'aller plus loin, toutes ces photos ont été réalisées à partir du petit train qui nous a servi pour la visite et certains clichés seront peut-être douteux ...

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (1)

    À côté des bassins où l'eau s'évapore au fur et à mesure grâce à l'action du soleil et du vent, se dressent des montagnes de sel...  

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (1)

    Des vraies collines dont l'une se prête à l’ascension pour mieux découvrir le paysage environnant.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (1)

    Peut-on imaginer en voyant cette photo, que l'on gravit un tas de sel? Et l'on grimpe sur une croûte de sel aussi dure que de la boue séchée.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (1)

    Et du haut, on aperçoit une partie des marais salants, alors qu'au fond se dresse la cité d'Aigues Mortes.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (1)

    Au 70 x 300, sans trépied, pas évident d'avoir une photo bien nette, mais au moins, c'est une vue originale.

    -=-=-=-

    Une Baleine dans le Midi (1)

    Autre vue originale, le sel qui se déverse tout au long de la journée sur des tas et des tas de sel.

    -=-=-=-

    À suivre et à bientôt.

    -=-=-=-


    6 commentaires
  •  

     

    18 septembre  2019 : un passage rapide  à Aigues Mortes 

    -=-=-=-

    Aigues dedans et dehors.

    La  fière silhouette des murailles d'Aigues-Mortes d'où Saint Louis partit pour les croisades

    -=-=-=-

    Aigues dedans et dehors.

    En s'approchant, on admire la magnifique architecture de cette muraille qui fait le tour de la ville.

    -=-=-=-

    Aigues dedans et dehors.

    Il suffit de passer par l'une des portes majestueuses pour être en ville.

    -=-=-=-

    Aigues dedans et dehors.

    Mais en ce mois de septembre, les rues sont paisibles, désertées par les touristes.

    -=-=-=-

    Aigues dedans et dehors.

    On en profite pour jeter un œil sur l'architecture du lieu et découvrir cette fenêtre un peu particulière...

    -=-=-=-

    Aigues dedans et dehors.

    L'eau est présente autour de la ville. Canaux, étangs sont nombreux.

    -=-=-=-

    Aigues dedans et dehors.

    Qu'elle a fière allure cette cité. Ce qui ne semble pas déplacer une plume à cette aigrette en quête de son repas.

    -=-=-=-

    Aigues dedans et dehors.

    Enfin,  une dernière vue qui vous donnera peut-être une idée  de ma  prochaine destination.

    -=-=-=-

     À bientôt.

     

     

     


    5 commentaires
  • 18 septembre 2019 : Toujours  sur la plage du  petit Travers pour suivre le mouvement des vagues mais avec les paroles d'une chanson dans la tête...

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers - 3 et fin

    "Je voudrais partir
    Jusqu'à la mer..."

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers - 3 et fin

    "Allongé sur le sable
    Reprendre un peu l'air..."

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers - 3 et fin

    "Sentir les embruns
    Rester encore..."

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers - 3 et fin

    "Rester jusqu'à
    M'ensaler le corps..."

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers - 3 et fin

    "On s'rait juste toi et moi
    Près d'ici ou là-bas..."

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers - 3 et fin

    "Sans règles dignes et sans foi
    Quand tu veux on y va..."

    -=-=-=-

    Merci à Guillaume Grand pour cette magnifique chanson  à écouter  :  ici   

    -=-=-=-

    À bientôt, ici ou là-bas... 


    9 commentaires
  • 18 septembre 2019: Sur la plage du Petit Travers à Carnon. 

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers -  2

    Les espaces protégés de la nature sont délimités par des piquets en bois et du fil de fer. Comme une palissade en sorte, mais ajourée. Son graphisme m'attire.

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers -  2

    Objets égarés, avez-vous une âme? Cette tétine accrochée au fil de fer, n'est certainement pas venue là, emportée par le vent !

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers -  2

    Cette plante maritime bicolore, s'accroche dans le sable et permet de le fixer.

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers -  2

    Mais elle n'est pas la seule. Quant aux barrières, elles s'écroulent. Effet naturel ou intrusion?

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers -  2

     Encore une photo pour faire réfléchir. Je pourrais intituler cette photo: la nature enfermée.

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers -  2

    On a vu le côté terrestre de la plage. Jetons à présent un regard sur le côté maritime. Là où les vagues battent l'estran.

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers -  2

    Ici, au bord de l'eau, les traces laissées par les humains disparaissent très vite. Mais ce sont bien les seules traces humaines qui ne subsistent pas...

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers -  2

    Un reflet qui va s'évanouir très vite.

     -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers -  2

    Le sable garde un temps les empreintes que la vague s'empressera d'effacer. Ainsi va la vie.  

    -=-=-=-

    Dans le prochain épisode, je vous proposerai des portraits de vagues. Une sorte d'histoire sans paroles, mais pas sans fin... 

    À bientôt.


    10 commentaires
  • 18 septembre 2019 :  Tous ceux qui vont à la Grande Motte, connaissent la plage du Grand Travers. Sauf moi, qui ne vais pas à la Grande Motte... mais  à Carnon. C'est pourquoi l'an passé, j'ai décidé de faire un tour à la plage du Petit Travers, plage de Carnon,  justement, mais avec mon œil à moi qui n'est peut-être pas celui des vacanciers.

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers

    Alors le petit travers c'est quoi? C'est un espace remarquable de par la richesse de sa faune et de sa flore. Seulement je ne suis pas photographe naturaliste... Alors,  il  me rste  les dunes et  sable, et  peut-être autre chose... 

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers

    Je laisse  à la sagacité des ornithologues le loisir de déchiffrer ces hiéroglyphes animaliers.

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers

     Et comme les oiseaux,  j'avance pas à pas dans ma quête... Des pas dont il sera à nouveau question bientôt.

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers

    Tiens je ne pensais pas si bien dire. Neil Armstrong serait-il passé par ici? Je ne serais donc pas le premier humain à fouler ce sol? Déception!

     -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers

    Ces dunes sont remarquables, encore faut-il les préserver des agissements de certains êtres humains. Ce site a fait l’objet d’un classement Natura 2000.

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers

    Et puis au détour d'une brindille, une libellule, enfin disons un agrion. Mais pas facile  à chopper surtout quand  tu n'as pas de pied, qu'il y a du vent et que l'insecte ne cesse de changer de place. Voilà pourquoi,  je ne pratique pas ce genre de photo... 

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers

    Cet univers m'est beaucoup plus familier et contente tout-à-fait mon objectif... et mon œil.

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers

    Une autre fascination pour moi, ce sont les vagues. Qu'elles soient réduites ou immenses, je pourrai rester des heures à observer leur mouvement et à deviner comment sera la  suivante.

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers

    Envol, retournement, éclatement pour finir apaisée et repartir vers le large. Vie et mort de la vague.

    -=-=-=-

    Dans le travers du Petit Travers

    Et puis il y a ceux pour qui le monde ne semble ne tenir qu'à un fil...

    -=-=-=-

    À bientôt pour d'autres découvertes en espérant que ces reportages ne vous resteront pas en travers.

    -=-=-=-


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique