• 30 mai  2017. Du côté d'Arinthod.  Le parking sur la place devant l'église.

    -=-=-=-

    Que d'abeilles !

    14h42. Je viens de garer ma voiture un peu plus loin, quand je découvre cet arbre couvert d'abeilles.

    -=-=-=-

    Que d'abeilles !

    On connaît les ruches ou les essaims en forme de poire des abeilles sauvages, mais là .... aww

    -=-=-=-

    Que d'abeilles !

    Pas de téléobjectif avec moi sur ce coup là. Alors un agrandissement : ça"fourmille" d'abeilles.

    -=-=-=-

    Que d'abeilles !

    18h00 : un apiculteur est enfin arrivé. Objectif récupérer la colonie.

    -=-=-=-

    Que d'abeilles !

    Une  vaporisation d'eau sur les abeilles. But : leur faire croire qu'il pleut pour qu'elles se regroupent...

    -=-=-=-

    Que d'abeilles !

    Une caisse est positionnée sous l'essaim pour récupérer l'ensemble.

    -=-=-=-

    Que d'abeilles !

    A présent, il faut mettre les mains pour faire tomber la masse des abeilles. L'apiculteur et son assistante sur une échelle derrière l'arbre s'y emploient

    -=-=-=-

    Que d'abeilles !

    Une partie de l'essaim a déjà été récupérée. Question : la reine est-elle  dans la boite? Impossible de savoir.

     -=-=-=-

    Que d'abeilles !=-=-

    18 h 22 Une  partie de  l'essaim est encore sur l'arbre. Si la reine est dans la caisse, les abeilles en liberté finiront par la rejoindre.

    -=-=-=-

     Je ne connais pas l'issue de cette aventure . J'ai du partir avant la  fin. Dommage.

     Au final, deux piqûres pour moi, une au front et l'autre au lobe de l'oreille... mais un reportage sur le vif !

    -=-=-=-

     A bientôt.


    6 commentaires
  • Chez des amis en Ardèche,  j'ai eu  l'occasion d'observer le manège de deux oiseaux qui sortaient de dessous les tuiles du toit voisin.

    Ils partaient  pendant  15 minutes environ,  puis revenaient  chez eux où ils restaient encore une dizaine de minutes avant de repartir à nouveau.

    Mon 70 x 300  m'a permis de m'approcher un peu, j'ai  pu aussi agrandir les  photos mais pas trop pour ne pas perdre en qualité.

    Comme on le sait,  je ne suis pas doué en  ornithologie. Aussi,  je vous  laisse  le soin de me  dire quel est cet oiseau qui me paraît jeune.

    -=-=-=-

    Qui suis-je?

    -=-=-=-

    Qui suis-je?

    -=-=-=-

    Qui suis-je?

    -=-=-=-

    Qui suis-je?

    -=-=-=-

    Qui suis-je?

    -=-=-=-

    Qui suis-je?

    -=-=-=-

    Qui suis-je?

    -=-=-=-

    Merci  à vous.

     

     

     


    11 commentaires
  • Après ma série "papillon" , voici une série "abeilles" réalisée le 7 sept à Sellières.

    Photos effectuées à main levée, au 24 x 70 , pas de macro, recadrées et agrandies.

    -=-=-=-

    Pas des chomeuses  ...

    -=-=-=-

    Pas des chomeuses  ...

    -=-=-=-

    Pas des chomeuses  ...

    -=-=-=-

    Pas des chomeuses  ...

    -=-=-=-

    Pas des chomeuses  ...

    -=-=-=-

    Pas des chomeuses  ...

    -=-=-=-

    Pas des chomeuses  ...

    -=-=-=-

     Pas franchement évident de faire ce genre de photos. Les abeilles  sont particulièrement instables.

    Et si l'une se pose, c'est généralement dans le fond de la fleur, comme ici les hibiscus.

    Désolé,  je n'avais pas de marguerites sous la main.

     


    3 commentaires
  • Pour  une fois,  une - petite - série de photos sur le même  sujet,  à savoir un papillon.

    Car pour une fois que j'arrive à peu près à en saisir un,  je n'allais pas le lâcher.

    -=-=-=-

    Histoire de papillon.

    -=-=-=-

    Histoire de papillon.

    -=-=-=-

    Histoire de papillon.

    -=-=-=-

    Histoire de papillon.

    -=-=-=-

    Histoire de papillon.

    -=-=-=-

    Photos sans commentaires ou légendes. 

    1 ) parce que je connais pas ce papillon.

     2) parce que  je ne connais pas le nom de ces plantes.

    3) Parce qu'elles se  se laissent  voir sans explications.

    ** Ne rayez aucune affirmation, car les trois sont vraies... yes

    -=-=-=-

    A bientôt

     


    9 commentaires
  • Pour cet article,  je reproduis ici ce que j'ai déjà publié sur Facebook, dans "ma chronique du soir  ... à moi ..."! Voici en complément quelques photos de cette  balade.

    -----------------

    Instants heureux

    Aujourd'hui, il m'a été donné de vivre des instants heureux. Imaginez une promenade en voiture à chevaux en pleine forêt. Arpenter ainsi les sous-bois et n'entendre que le bruit tout juste étouffé des sabots sur les pistes et sentiers détrempés. Ou plus métalliques sur la petite route en bordure d'étang… Et mon ami le cocher, à côté de qui je suis assis, qui me conte à sa façon, les histoires (inventées) de la région tandis que devant moi, la lourde croupe des deux comtois, Morgane et Pandore, ondule au rythme de la course tantôt lente, tantôt plus soutenue. Mais c'est si beau à entendre et à voir. Et le vert tendre des arbres qui joue avec le bleu du ciel enfin lavé de ces nuages gris. On dit que le bonheur est dans le pré, mais ne serait-il pas là aussi en communion avec la nature, les animaux et … l'amitié. Merci l'ami Jean-Charles Giroud (Pichevel) pour cette promenade.

    --

    -=-=-=-=-

    45' de bonheur.

    Morgane et Pandore, mes compagnons du jour.

    -=-=-=-=-

    45' de bonheur.

    Et avec eux,  l'ami Jean-Charles.

    -=-=-=-=-

    45' de bonheur.

    Avant le départ, un bon brossage s'impose.

    -=-=-=-=-

    45' de bonheur.

    Une amitié à faire pâlir bien des humains...

    -=-=-=-=-

    45' de bonheur.

     Pas d'impatience Pandore, on va bientôt y aller.

    -=-=-=-=-

    45' de bonheur.

    Et voilà, c'est parti pour 45' d'un pur bonheur, mais ne m'oubliez pas !

    -=-=-=-=-

    45' de bonheur.

    Jean-Charles, l'homme qui parle aux chevaux mais aussi aux arbres et aux étangs..

    -=-=-=-=-

    45' de bonheur.

    Au pas tranquille des comtois, que la forêt est belle.

    -=-=-=-=-

    45' de bonheur.

     Tiens des cousins !

    -=-=-=-=-

    45' de bonheur.

    Et voilà  le  jeunes filles du coin..

    -=-=-=-=-

    Fin d'un voyage où le monde m'est apparu autrement... Mais ça, c'est mon secret !

    A  bientôt.

     

     


    13 commentaires
  • 7h00 du matin. Je suis réveillé par un claquement caractéristique. Celui des cigognes qui claquent leur bec en renversant leur cou... Vite debout, un œil à la fenêtre pour confirmation. Oui elles sont là, sur le toit de l'église. Malheureusement, la végétation entre ma chambre et l'église m'interdit d'avoir une vue dégagée. Et pas question de sortir car c'est à ce moment là qu'elles pourraient choisir de partir. Alors, je vais essayer de trouver une solution. 

    -=-=-=-=-

    Le  grand voyage

    Illustration de mon propos précédent.

    -=-=-=-=-

    Le  grand voyage

    Celle-ci est sur un pignon, mais le feuillage me fait obstacle. Il faut que je trouve une autre fenêtre.

    -=-=-=-=-

    Le  grand voyage

     Voilà, c'est mieux. Mais laissons la parole à notre visiteuse.

    "Moi, je n'ai pas besoin de cure-dents."

    -=-=-=-=-

    Le  grand voyage

    "Et un peu de gymnastique le matin, pour échauffer les muscles, c'est toujours bon"

    -=-=-=-=-

    Le  grand voyage

    "Ah que ce soleil levant me fait du bien... Et notre avantage, à nous les oiseaux, c'est qu'on peut en profiter avant tout le monde!"

    -=-=-=-=-

    Le  grand voyage

    "Bon, il faut que je remette un peu d'ordre dans tout cela, ça fait négligé."

    -=-=-=-=-

    Le  grand voyage

    "Il est  temps de  faire le point... et de vérifier d'où vient le vent."

    -=-=-=-=-

    Le  grand voyage

    "Quelques étirements ne seront pas de trop. C'est que j'ai de la route à faire."

    -=-=-=-=-

    Le  grand voyage

    "Le Jura c'est beau, mais en hiver,  j'ai un peu peur à cause de mes rhumatismes... J'ai besoin de chaleur!"

    -=-=-=-=-

    Le  grand voyage

    "Allez, c'est parti. Direction le Club Med... la  grande bleue...   A l'année prochaine."

    -=-=-=-=-

    C'est fait. Elles ont pris leur envol,  pour  un  périple qui  les  conduira  jusqu'en Afrique. An noter que cette cigogne avait deux bagues, une à chaque patte.

     


    8 commentaires
  • Quelques photos prises pour m'exercer, lors d'une épreuve de saut d'obstacle au  CSI de la Jument verte,  dimanche 2 août 2015.

     N'étant pas un spécialiste de la chose équestre et encore moins du saut d'obstacle, je ne commenterai pas ces  photos.

    -=-=-=-=-=-=-

    Et hop au CSI

    -=-=-=-=-=-=-

    Et hop au CSI

    -=-=-=-=-=-=-

    Et hop au CSI

    -=-=-=-=-=-=-

    Et hop au CSI

    -=-=-=-=-=-=-

    Et hop au CSI

    -=-=-=-=-=-=-

    Et hop au CSI

    -=-=-=-=-=-=-

    Et hop au CSI

    -=-=-=-=-=-=-

    Et hop au CSI

    -=-=-=-=-=-=-

     


    6 commentaires
  • Retour sur les canards de Clairvaux les lacs, objets de ma première photo de la série précédente .

    -=-=-=-=-

    Il faisait un froid de canards, paraît-il...

    M'approchant  près du  lac,  je remarque tout un tas de canards. Un temps pour eux paraît-il..

    -=-=-=-=-=-

    Il faisait un froid de canards, paraît-il...

    Survient un vieux monsieur. Tous les canards se dirigent vers lui. Il commence à leur donner à manger.

    -=-=-=-=-=-

    Il faisait un froid de canards, paraît-il...

    Je laisse faire, le temps de prendre quelques photos. D'autant qu'il en arrive encore. J'ai peur que me voyant venir,  ils ne s'envolent.

    --=-=-=-=-=-

    Il faisait un froid de canards, paraît-il...

    Ils se sont regroupés autour du monsieur, épiant le moindre jet de pain de sa part.

    -=-=-=-=-=-

    Il faisait un froid de canards, paraît-il...-

    Puis je me suis rapproché . Aucun ne s'est enfui. Alors  j'ai entamé la discussion : 

    - Ils vous attendaient...

    - C'est à dire que je suis passé par là tout à l'heure et je les ai vus qui venaient vers moi, alors je suis reparti en ville pour leur acheter à manger.... et  me voilà.

    -=-=-=-=-=-

    Il faisait un froid de canards, paraît-il...

     

    Et comme chez les canards, il y a toujours le vilain petit canard,  je l'ai cherché et je l'ai trouvé. Il faisait le malin :

    - Regardez les copains,  je marche sur l'eau...

    -=-=-=-=-=-

     A demain,  pour d'autres  paysages enneigés.


    8 commentaires
  • Le  Jura appartient, encore,  à la Franche-Comté, berceau de la Montbéliarde..., mais non, pas l'habitante de Montbéliard qui se nomme une Montbeliardaise, encore moins la saucisse, que  l'on  nomme  tout simplement saucisse de Montbéliard...

    Ceci posé,  je veux parler de la vache dont le lait sert à produire le fromage de Comté, et non le gruyère,  fromage à trou suisse...

    Pour vous en persuadez, en voici quelques portraits réalisés à Passenans, fin octobre.

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    - Bonjour les filles (faut toujours être  poli ...) 

    -  Je ne fais que passer (visiblement, j'éveille  la curiosité)

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    - On se méfie?  On  me regarde  à la dérobée?

    --------------

    Des vaches brunes et blanches

    Seriez-vous des  vaches hippies, mesdemoiselles avec veau (oups pardon) vos anneaux? 

    --------------

    Des vaches brunes et blanches

     Oui  je suis photographe pourquoi? Et vous voulez une photo?

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -Alors soit. Mais vous êtes sûre que c'est votre meilleur profil?

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -Oh  je sais bien que vous m'avez à l'oeil. Quant à moi, j'ai le votre...

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -  Allez, vous m'êtes  sympathique, je vous fait un mode portait pour le même prix...

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

     Et il a fallu aussi que je fasse un portrait de famille avant de  partir... juste avant que la  pluie ne s'abatte sur nous... Au revoir, mesdames, et merci pour votre accueil.

    ---------------

    A bientôt 

     Et n'oubliez  pas mon autre blog quotidien :  ici

     


    20 commentaires
  • Pour les accrocs de la Bretagne et d'Annecy, rassurez-vous j'y reviens bientôt. Mais  là j'avais un  petit reportage bien sympa à faire partager.

    ----------

    Sans être passéiste, on peut regretter certaines pages de notre histoire patrimoniale et plus précisément du terroir. Clichés réalisées dans le cadre d'une fête du cheval et du travail à l'ancienne. D'où le parti pris de traiter certaines photos...

    ----------

    Retour sur le passé.

    Le comtois est  un cheval costaud, robuste, doux. Tirer une faucheuse est un jeu d'enfant (ou de poulain) pour lui.

    ----------

    Retour sur le passé.

    Une fois que l'on a retourné le champ de patates, il faut encore les ramasser à la main.

    ----------

    Retour sur le passé.

    Ici, cette  jument, une franche-montagne, se prête bien aux travaux dans les maïs, grâce à son petit gabarit

    ----------

    Retour sur le passé.

    Une charrue-soc menée par un attelage à deux comtois. C'est tout un art à conduire ...

    ----------

    Retour sur le passé.

    Du temps où les récoltes se faisaient à la main.

    ----------

    Retour sur le passé.

    Mais un cheval, on l'entretient. D'où la présence d'un maréchal-ferrant.

    ----------

    Retour sur le passé.

     Certes un vieux métier mais qui conserve toute son importance. Si auparavant, le maréchal-ferrant  tenait échoppe sur rue dans chaque  village, aujourd'hui le corps de  métier est restreint et  les  maréchaux-ferrants se déplacent avec leur camionnette.

    ----------

    Retour sur le passé.

    Prise d'empreint sous le sabot du cheval. Qu'on se rassure, c'est indolore pour l'animal

    ----------

    Retour sur le passé.

    Et peu à peu, la mécanisation a envahi les champs. Alors quand on peut se souvenir ou pour les plus jeunes,  imaginer ...

    ------------

    A demain  (et toujours mon autre blog  :   instant photo dujour


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique