• Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    30 mai 2018 : Voici la fin de la relation de mon séjour dans le Languedoc en mai 2018. Avec une curiosité que j'avais toujours ignorée : la Tout Carbonnière.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

      La tour Carbonnière est une tour de guet construite à la fin du XIIIème siècle pour protéger la ville fortifiée d'Aigues-Mortes.

    Elle était le passage obligé pour accéder à Aigues-Mortes : son franchissement faisait l'objet d'un péage. Elle était tenue par une garnison composée d’un châtelain et de plusieurs gardes. La terrasse pouvait supporter jusqu'à quatre pièces d'artillerie.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

     

    Elle se dresse au milieu des marais, entre le Vistre et le canal du Rhône  à Sète, sur l'ancienne route reliant Saint-Laurent d'Aigouze à Aigues-Morte.

    Sa terrasse offre une vue panoramique sur la Petite Camargue.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Là-bas, au-delà des marais, paissent de "paisibles" bovidés : les taureaux de Camargue.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    En haut de la terrasse, une guérite pour surveiller les environs... mais surtout se mettre à l'abri du vent  !

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Comme on peut le constater, les marais sont omniprésents.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

     Retour vers le parking et découverte d'un animal qui fait la fierté  de la Camargue : son célèbre cheval blanc - Désolé pour les puristes, si ce n'est pas la dénomination exacte de la robe de ce cheval... 

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Oups, pardon, je ne voulais pas déranger ....

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Dernière passage au Grau du Roi pour assister à l'arrivée d'un bateau de pêche suivi de sa cohorte de mouettes et goélands.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Et enfin un dernier regard sur la plage du Grau du Roi, déjà aseptisée. Il est 17 h 31 mn et 56 s en ce 30 mai 2018. 

    -=-=-=-

    À bientôt.

    « Et pis c'est chocolat ...Ain... pressionnant. »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Octobre à 09:42

    Bon jour Albert,
    Mai 2018 en effet, pas mal d'eau. L'ambiance est très différente ces jours-ci.
    Merci pour ce partage, j'ai apprécié de voir la Tour Carbonnière sous un autre regard.
    Bises et bonne journée

    2
    Mercredi 9 Octobre à 11:12

    Bien joli reportage. Bonne journée.

    3
    Mercredi 9 Octobre à 19:18

    bonsoir Albert

    une belle tour pour protéger cette ville et des marécages qui ne gênent pas les chevaux camarguais et les taureaux  .un endroit que je n'ai jamais visité ( parmi tant d'autres )

    4
    Mercredi 9 Octobre à 21:11

    bonsoir Albert , oui cette tour est superbe et les vues de la haut sont magnifiques ! on y retournera !   ces marais tout autour on aime beaucoup ! et +++

    belle soirée  a+

    5
    Jeudi 10 Octobre à 19:07

    Comme je l'ai déjà précisé ton reportage dans le Sud me replonge dans mes premières années de vacances... j'avais bien sûr visité l'endroit et par deux fois la Camargue, je me souviens principalement des moustiques et de ma chute d'un cheval lors d'une balade. La riche est riche de belles découvertes, bravo et merci pour le partage Albert.

    6
    Lundi 14 Octobre à 13:45

    Bonjour,

    Ces photos de la Tour Carbonnière et de son environnement sont très chouettes. Un monument que j'ai découvert lors de mon dernier séjour dans le Sud, on allait à Aigues-Mortes et ma sœur m'a suggérer de faire le détour par là. Ce jour là le temps était encore plus couvert, il pleuvait, si bien que je n'ai même pas fait de photos ! Il y avait des Flamants roses dans les marais. Avec les pins parasols à l'arrivée c'était féérique. Merci pour le partage !

    A bientôt.

    7
    Vendredi 18 Octobre à 13:51

    Bonjour Albert,

    En Mai 2018 la pluie était bien tombée je m'en souviens. On se demandait même si les beaux jours allaient enfin nous arriver !

    Je ne connaissais pas la Tour Carbonnière et son histoire.

    J'étais entre la grande Motte et le Grau du Roi et l'ambiance était toute autre. Déjà, les marais étaient asséchés tout était grillé et le manque d'eau était flagrant.
    Belle fin de semaine. Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :