•  11 juillet 2018 : Chatel . Toujours au col de Bassachaux.

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet - 2

    Les abeilles ou bourdons s'en donnent à cœur joie.

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet - 2

    Il y a abondance de fleurs.

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet - 2

    Devant moi, le Mont de Grange (2432m) me présente la face par laquelle j'ai accédé à son sommet. C'était, il y a .... longtemps !

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet - 2

    De nouveau un ouvrier très affairé, à moins qu'il ne soit glouton et à son propre compte.

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet - 2

    Toujours depuis le col de Bassachaux, on retrouve de gauche à droite, la tête du Linga  (2159m), la tête de Géant (2228m), la pointe de Boccor (2202m) et l'épaulement de la tête du Lindaret (1950). Seuls, le premier et le dernier ont vu mes semelles quand j'étais plus jeune.

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet - 2

    Et sur fond de Mont de Grange à gauche et de Morclan (1970m) au centre, j'abandonne ce pot d'edelweiss pour redescendre dans la vallée.

    -=-=-=-

     A bientôt

     


    5 commentaires
  • 21 mai  2018 - Rochesauve (près de Privas) - Petite promenade apéritive...

    -=-=-=-

    Rochesauve - le Pré ou le charme ardéchois  2 et fin

    Quand on parle de la beauté  intérieure, cela n'est pas un vain mot !

    -=-=-=-

    Rochesauve - le Pré ou le charme ardéchois  2 et fin

     Une image que je ne m'attendais pas à faire. Car c'est la première fois que je vois des vaches dans ce secteur. Elles non plus ne doivent pas voir passer souvent du monde, car elles sont  spontanément venues me voir.

    -=-=-=-

    Rochesauve - le Pré ou le charme ardéchois  2 et fin

    Allez, hop, un  petit portrait en passant, mais un peu remuante la bête...

    -=-=-=-

    Rochesauve - le Pré ou le charme ardéchois  2 et fin

    Un peu d'aridité dans ce concert de vert ponctué de rouge ... et de bleu !

    -=-=-=-

    Rochesauve - le Pré ou le charme ardéchois  2 et fin

    Et puis autant profiter des beautés (éphémères) de la nature.

    -=-=-=-

    Rochesauve - le Pré ou le charme ardéchois  2 et fin

     Et enfin une image rafraichissante au détour d'un petit cours d'eau couvert d'araignées d'eau, des gerridés. (Merci  Wiki...)

    --=-=-=-

    A  bientôt.

     

     


    3 commentaires
  • 22 septembre 2017 : Fin de ma promenade dans les rues de Nîmes, à la découverte des œuvres des graffeurs de l'Expo de Ouf.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 5 et fin

    Devrais-je commenter à chaque fois, ces images? Ne devrais-je pas plutôt laisser venir en vous votre propre ressenti? Ici ce dessin évoque d'addiction à la cigarette, voire plus... L'expression du visage évoque la gravité de la situation.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 5 et fin

    Des collages, mais j'avoue ne pas être trop en phase avec le sens caché de ceux-ci.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 5 et fin

    Ici encore, difficile de comprendre. Y a-t-il dans les collages de droite et de gauche, une admiration, de la peur devant les vagues ou l'exploit sportif? Quant à celui de tout en bas à droite, j'ai du mal à le positionner dans l'ensemble. Est-ce le deuil lors des funérailles d'un sportif emporté par la lame de l'océan?

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 5 et fin

    Deux autres interprétations de notre monde moderne. Une forme de contestation ou un combat?

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 5 et fin

    Retour au calme avec ce dessin particulièrement naturaliste.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 5 et fin

    Puis on aborde le domaine de la mer. Tout d'abord avec cette baleine mécanique qu'on croirait sortie d'un roman de Jules Verne.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 5 et fin

    La baigneuse du bord de plage, ou du moins, ce que je crois être.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 5 et fin

    Ambiance méditerranéenne par un collectif de dessinateurs.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture prend l'air - part 5 et fin

    Et pour finir, un vrai graf dans l'acceptation totale du terme.  Mais quelle  signification?

    -=-=-=-

    Ainsi s'achève cette promenade à Nîmes sur les lieux de l'exposition de Ouf. Qu'en dire? Je laisse à chacun,  le soin d'en penser ce qu'il veut. Pour ma part, j'ai vu des œuvres  magnifiques réalisées par des artistes de talent. D'autres m'ont laissé dans le questionnement, et d'autres enfin, n'ont pas fait monter en moi des sentiments particuliers. Mais c'est  bien connu, il  faut de tout pour faire un monde...

    A  bientôt.


    5 commentaires
  •  19 août 2017: Du côté de Brest puis à la pointe de l'Armorique, en face de Brest. 

    -=-=-=-

    BZH 2017 - du côté de  Brest

    Port de Brest. Pas besoin de bateau pour aller à la pêche en mer. Une petite canne ou juste un fil et un hameçon font le bonheur de quelques uns, directement depuis les quais.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - du côté de  Brest

    Ailleurs, c'est le repos pour le remorqueur d'intervention, d'assistance et de sauvetage . Voici un lien pour visionner dans quelles conditions, ce bâtiment est appelé à travailler  : 

    https://youtu.be/qpU4YJ-TpBg

    -=-=-=-

    BZH 2017 - du côté de  Brest

    Un peu plus loin, moins imposant mais tout aussi utile, l'Armorique, utilisé pour la pose et l'entretien des bouées de fort tonnage au large.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - du côté de  Brest

    Beaucoup plus petit, mais il faut un début à tout, un bateau  école ...

    -=-=-=-

    BZH 2017 - du côté de  Brest

    De l'autre côté de la rade, le tout petit port de Ti Floc'h.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - du côté de  Brest

    Depuis la jetée qui protège le petit port, on a vue sur Brest et son port.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - du côté de  Brest

    Quelques bateaux remuent doucement, soumis à la houle.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - du côté de  Brest

    Et  puis d'un coup de zoom, on découvre le pétrolier de la Marine Nationale, la Somme, numéro de coque A 631, au mouillage au large de Brest.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - du côté de  Brest

    Au fond, à l'abri du port militaire, le Monge  , numéro de coque A 601, pudiquement dénommé "bâtiment d’essais et de mesure". 

    -=-=-=-

    BZH 2017 - du côté de  Brest

    Un petit jeu amusant mais pas évident: prendre en photo une sterne. Un sport de haut vol.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - du côté de  Brest

    Heureusement, parfois on réussit... Mais je sais vraiment pourquoi je ne pratique la photo animalière...

    -=-=-=-

    A bientôt pour la suite.

     


    6 commentaires
  • Début d'un reportage effectué dans une région que je ne connaissais pratiquement pas, le Vercors, entre Isère et Drôme.

    C'est donc avec un regard de touriste mais quand même avec mon œil de photographe, que je vais vous proposer pendant plusieurs semaines, des vues de cette région.

    -=-=-=-

     Entre Drôme et Isère - Chatillon en Diois - 1

    16 septembre 2018 : Le voyage débute par une vue prise depuis le col du Rousset  (1254 m) avec une vue plongeante sur Die, tout au fond.

    -=-=-=- 

    Entre Drôme et Isère - Chatillon en Diois - 1

    Avec cette autre vue rapprochée, on comprend pourquoi cette route est très sillonnée par les cyclistes, motos et voitures... enfin par tous ceux qui aiment les virages !

     -=-=-=- 

    Entre Drôme et Isère - Chatillon en Diois - 1

    Un chemin empierré? Non, mais le lit du Bès, cours d'eau qui traverse Châtillon en Diois, mon étape du jour.

    -=-=-=- 

    Entre Drôme et Isère - Chatillon en Diois - 1

     Partir à la découverte d'un village est toujours sujet à des surprises. Comme ici, ce tag du Yin et du yang, quelque peu incongru sur ces vieilles pierres.

    -=-=-=- 

    Entre Drôme et Isère - Chatillon en Diois - 1

    Châtillon en Diois est le village aux 17 fontaines. Je ne suis pas sûr de les avoir toutes vues... mais toutes sont surprenantes avec à chaque fois un petit poème : 

    "Cris des martinets

    Main tendue sous  l'eau  fraîche

    Encore  l'été " (fontaine Dévoluy)

    -=-=-=- 

    Entre Drôme et Isère - Chatillon en Diois - 1

    Juste avant la tour de l'Horloge, dans la rue des Ecoles, l'église St Julien (1688 - 1705) particulièrement stricte dans l'apparence architecturale de son clocher-mur.

    -=-=-=-

    Entre Drôme et Isère - Chatillon en Diois - 1

    Retrouver une boutique à l'ancienne, est un plaisir qui ne se refuse pas.

    -=-=-=- 

    Entre Drôme et Isère - Chatillon en Diois - 1

    Et puis une autre encore pour les produits traditionnels du terroir, dont la Clairette de Die.

    -=-=-=- 

    Entre Drôme et Isère - Chatillon en Diois - 1

    Ambiance d'aujourd'hui revisité. Un charme fou, non?

    -=-=-=- 

    Entre Drôme et Isère - Chatillon en Diois - 1

    Châtillon en Diois recèle de nombreuses ruelles, passages dénommés  "viol" .  (du latin Via et du patois Viao) = ruelle.

    -=-=-=-

     A suivre et à bientôt .


    7 commentaires
  • 24 octobre 2018 : toujours dans les vignes à Bréry (39) 

    Petit annotation en passant pour répondre au commentaire de l'ami Philippe qui s'étonnait de la présence d'un tonneau en fer dans la nature ... Ces fûts de 200 l, ouvert sur le côté et sur roues,  sont typiques du vignoble et pas seulement dans le Jura. Ils permettent de brûler les bois coupés au moment de la taille et ils sont déplacés au fur et à mesure de l'avancement de la dite taille. Cela évite de faire des feux au sol en divers endroits. Ces fûts font donc partie du patrimoine viticole.

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge - 2  et fin 1 -

    Un joyeux mélange de couleurs et s'il ne gèle  pas, ce n'est pas fini.

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge - 2  et fin 1 -

     Difficile de se croire dans les coteaux du Jura avec ces charolaises  en arrière-plan.

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge - 2  et fin 1 -

    La nature a quand même de bien drôles d'idées à vouloir faire pousser de jeunes feuilles alors que la vendange est passée ...

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge - 2  et fin 1 -

    Tel un périscope ...

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge - 2  et fin 1 -

    Ici, le raisin a été égrappé sur place.

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge - 2  et fin 1 -

     Multiplicité des cultures dans le Jura où à côté de la vigne, on trouve une parcelle de choux, dans laquelle,  quelques graines de colza ont décidé de faire de la  résistance. Ah oui,  Philippe, je sais  il y a toujours le tonneau sarcastic.

    -=-=-=-

    A  bientôt pour une autre région.


    5 commentaires
  • 24 octobre 2018 : Avant que les premières gelées ne grillent les feuilles, petit tour dans les vignes près de chez moi.

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge

    Même si elles restent classiques, les photos de vigne durant l'automne sont toujours un objectif pour le photographe... et son  objectif !

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge

     Du vert pâle, en passant par le  jaune, l'orangé, le rouge ou le  marron,  on finit comme ici par le noir.

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge

    Élément indissociable du vignoble, les tonneaux qui permettront de brûler plus tard les tiges et autres sarments indésirables pour une nouvelle récolte.

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge

    L'échappée belle ...

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge

    Un brin esseulé ou plutôt une grappe délaissée.

    -=-=-=-

    Bréry : le vignoble vire au rouge

     Toute la beauté de la vigne automnale, en une seule photo.

    -=-=-=-

     A suivre.

    -=-=-=-

     


    6 commentaires
  • 1er septembre 2018 . Visite à Ornans (25), berceau de Courbet dont on fêtera l'an prochain, le bicentenaire de la naissance.

    -=-=-=-

    Ornans : ou l'eau de la Loue

    On peut comprendre, en regardant ces falaises au-dessus de la ville, que Courbet ait pu être inspiré par la nature qui l'entourait.

    -=-=-=-

    Ornans : ou l'eau de la Loue

    Les reflets des maisons dans la Loue restent une des valeurs fortes de la ville, même par un temps gris comme ce fut le cas ici. 

    -=-=-=-

    Ornans : ou l'eau de la Loue

     J'aurais préféré que la rivière ne soit pas ridée par un souffle d'air, mais finalement, je pense que l'on s'en accommode fort bien.

    -=-=-=-

    Ornans : ou l'eau de la Loue

    Je n'y suis pas retourné depuis le mois de septembre, mais il y a fort à parier que le niveau d'eau a sérieusement baissé.

    -=-=-=-

    Ornans : ou l'eau de la Loue

    Ce gris un peu délavé s'harmonise avec l'ensemble.

    -=-=-=-

    Ornans : ou l'eau de la Loue

    La restauration des maisons a laissé la part belle aux vieilles pierres, mais a aussi autorisé certaines façades, bardées de bois, à s’exprimer en couleurs. N'est-on pas au  pays d'un peintre?

    -=-=-=-

    A bientôt pour la suite de la visite.


    11 commentaires
  • 29 juillet 2018 : Promenade sur la route des sapins, dans le Jura, surtout pour découvrir ces arbres justifiant ainsi le titre de ce reportage, mais à découvrir surtout dans la seconde partie, à suivre...

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

     Avant de découvrir ces arbres gigantesques, un regard sur leur tronc et branches basses, couverts de mousses et lichens.

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

     L'ensemble compose des formes certainement dignes d'Halloween à la tombée de la nuit, au clair de lune ...

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

    A travers les forêts, quelques prairies déjà jaunies par la chaleur, et ce n'était que le début, créent des taches de couleurs à l'opposé des sombres futaies.

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

    Un peu jeu de cache-cache avec le soleil à travers les arbres.

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

    La nature a parfois de drôles d'idées...

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

    Depuis un belvédère, une vue bien élargie sur la région avec ici le village de Chapois (39).

    -=-=-=-

    Un peu de hauteur jurassienne -1 -

    Et puis un peu plus sur la gauche, cette forêt de sapins qui a donné son nom à la route du même nom, reliant en  42  km, Champagnole (39) à Levier (25).

    -=-=-=-

    A bientôt.


    4 commentaires
  • 11 juillet 2018 :  Escapade  à Chatel ( 74)  et  plus précisément au col de Bassachaux (1778 m d'altitude)

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

     Depuis le col de Basssachaux, le regard  porte sur le  lac de Montriond et au-delà vers le Roc d'Enfer (2244 m d'altitude).

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

    Les sommets avoisinants s'élancent en raides avancées vers le ciel.

     -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

    Il règne encore comme un petit air de printemps bien sympathique et un papillon a même eu la gentillesse de venir se poser sur une  fleur. 

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

     De délicates couleurs tapissent par endroits, le vert du tapis herbeux.

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

    Alors que par ailleurs, c'est à foison que les fleurs s'épanouissent.

    -=-=-=-

    Chatel - Au sommet  - 1

     Même les mouches participent à la fête de l'été.

    -=-=-=-

    A bientôt.


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires