• 19 octobre 2019 : Pour une fois, mes photos collent à l'actualité.

    Passage à Pont de Poitte (Jura) pour découvrir l'Ain gonflé à bloc au lieu-dit les Marmites. Nous sommes à peu de distance en amont de la naissance du lac de Vouglans.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    Voici une photo (crédit Mapiot.net) pour découvrir l'endroit en temps normal.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    Et puis la photo d'aujourd'hui pratiquement au même endroit. Les fortes pluies se sont abattues sur la région et les inondations sont à craindre.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    Je vous laisse découvrir la puissance de l'eau et le volume qui transite ici.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    À présent le côté aval qui n'a rien à envier  au côté amont.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    -=-=-=-

    Ain... pressionnant.

    -=-=-=-

    Oui impressionnant et il y a fort à parier que ce n'est pas fini.

     À bientôt.


    2 commentaires
  • 30 mai 2018 : Voici la fin de la relation de mon séjour dans le Languedoc en mai 2018. Avec une curiosité que j'avais toujours ignorée : la Tout Carbonnière.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

      La tour Carbonnière est une tour de guet construite à la fin du XIIIème siècle pour protéger la ville fortifiée d'Aigues-Mortes.

    Elle était le passage obligé pour accéder à Aigues-Mortes : son franchissement faisait l'objet d'un péage. Elle était tenue par une garnison composée d’un châtelain et de plusieurs gardes. La terrasse pouvait supporter jusqu'à quatre pièces d'artillerie.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

     

    Elle se dresse au milieu des marais, entre le Vistre et le canal du Rhône  à Sète, sur l'ancienne route reliant Saint-Laurent d'Aigouze à Aigues-Morte.

    Sa terrasse offre une vue panoramique sur la Petite Camargue.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Là-bas, au-delà des marais, paissent de "paisibles" bovidés : les taureaux de Camargue.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    En haut de la terrasse, une guérite pour surveiller les environs... mais surtout se mettre à l'abri du vent  !

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Comme on peut le constater, les marais sont omniprésents.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

     Retour vers le parking et découverte d'un animal qui fait la fierté  de la Camargue : son célèbre cheval blanc - Désolé pour les puristes, si ce n'est pas la dénomination exacte de la robe de ce cheval... 

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Oups, pardon, je ne voulais pas déranger ....

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Dernière passage au Grau du Roi pour assister à l'arrivée d'un bateau de pêche suivi de sa cohorte de mouettes et goélands.

    -=-=-=-

    Tour Carbonnière : Que d'eau, que d'eau.

    Et enfin un dernier regard sur la plage du Grau du Roi, déjà aseptisée. Il est 17 h 31 mn et 56 s en ce 30 mai 2018. 

    -=-=-=-

    À bientôt.


    7 commentaires
  • 5 octobre 2019 : Lons le Saunier, salon du chocolat avec le Lions Club et l'association Jurapromotion.

    Pour l'occasion, les apprentis du CFA de Gevingey, mention complémentaire patisserie spécialisée du Jura, avaient mis la main dans le chocolat pour réaliser ces oeuvres sur le thème de la route des épices. Je vous laisse juger pour savoir si le contrat a été rempli.

    Nota : Conditions pas idéales pour la photo, compte tenu de l'affluence...

    Et pis c'est chocolat ...

    Le modèle d'entrée donnait le ton et le thème.

     Allez, d'accord, je vous laisse saliver!

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Et pis c'est chocolat ...

    -=-=-=-

    Voilà les réalisations de ces jeunes apprentis.

    Personnellement, je trouve cela remarquable, avec beaucoup d'imagination pour rester dans le thème.

    Léchez vous les doigts, essuyez votre bouche et moi je vous dis à bientôt.

    -=-=-=-


    5 commentaires
  • 14 août 2018 :Le temps est un peu bouché sur la plage de Locmaria-Plouzané. 

    Je vais donc me concentrer sur le sable, les mouvements de  l'eau et ce qui va avec.

    -=-=-=-

    -=-=-=-Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

     

    Mais auparavant, je découvre un bâtiment de la Marine Nationale au mouillage.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Il s'agit d'une  frégate de lutte anti-sous-marine, le Latouche-Tréville. N° de coque  D646.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord.

    Et en exploitant la photo, je constate qu'il y a énormément de civils à bord. J'en ai déduit qu'il s'agissait d'une sortie en mer à l'intention des familles. Nous ne sommes pas loin de Brest.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Puis  je retourne à  l'observation du rivage avec le reflux de l'eau après la marée.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Le léger courant crée des rigoles entraînant les grains de sable les plus fins.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Sable,  rochers, algues : un monde plus vivant qu'il n'y paraît.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Sur  l'estran, les vagues viennent mourir.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Tandis qu'un peu plus haut, de minis falaises se creusent.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouzané ou la mer au loin et au bord.

    Comme à chaque fois que je vois des vagues, je suis captivé.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Locmaria-Plouané ou la mer au loin et au bord.

    Et je suis du regard ces vagues qui viennent mourir en écume à mes pieds.

    -=-=-=-

    À bientôt.


    6 commentaires
  •  

    28 février 2019 : Voici la suite de ce reportage ( cliquez ici  ) axé sur la cascade des Tufs à les Planches près Arbois. 

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    C'est un endroit que j'aime particulièrement.

    Il se dégage de celui-ci, une atmosphère que je ne retrouve pas à la cascade de Baume les Messieurs, ce haut lieu du tourisme jurassien. Peut-être trop visité justement, ce qui lui retire de son charme.

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    Quel que soit l'angle de prise de vue, elle est magnifique.

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    Ce n'est pas une cascade queue de cheval, mais plutôt longue chevelure.

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    Une multitude gouttes d'eau crée un rempart toujours en mouvement

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    Et puis là, une ouverture comme une invitation à pénétrer ...

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

     

    Alors oui, il y a la cascade, mais je pense que ce qui ajoute à son attrait, c'est l'environnement avec ces troncs d'arbres qui se voudraient une barrière .

    -=-=-=-

    Une si jolie cascade (fin)

    Presque vue de face, la cascade révèle son allure princière. Oui, je l'aime cet endroit et à défaut de la Vouivre,  j'espérerais presque y voir gnomes, elfes et autres  farfadets.

    Le rêve à portée de main... 

    -=-=-=-

    À bientôt

     

     

     

     


    9 commentaires
  • Autrans , 20 septembre 2018.  Après avoir fait le tour du village, on sort de celui-ci pour une promenade plus alpestre.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Autrans est célèbre pour avoir été choisi en 1968, comme site nordique pendant les JO. Les installations sont encore là, agrémentées de parcours de luge d'été, et d'hiver.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Pour loger les 615 athlètes, un village avait été construit, reconverti à présent en centre de vacances.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Le chemin s'élève et domine un peu plus les tremplins de saut.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    À l'évidence, on est  bien dans les Alpes comme des décorations florales en attestent.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    La  jeunesse s'apprête à prendre le relais...

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Une image qui ne manque pas de sel.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Un peu plus loin, les adultes se reposent au milieu d'une végétation qui sent déjà l'automne.

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

    Il est difficile d'ignorer le site olympique... à moins de passer derrière la colline,  ce que je n'ai pas fait !

    -=-=-=-

    Autrans : suspend ton vol ... (2)

     

    Une nature apaisée, un peu d'air pur.  De quoi se refaire une santé.

    -=-=-=-

     À bientôt.


    5 commentaires
  • 13 août 2018 : Direction une partie de la route des hortensias, dans l'intérieur des terres.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    La plupart des sites répertoriés sont des chapelles. Comme ici à Kernouës.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    Une poignée de bénévoles se dévouent pour entretenir les lieux 

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    Souvent, des lieux de promenade jouxtent les chapelles et sont ornés de ces hortensias.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    Des lieux bien évidemment fréquentés par une foule d'insectes, comme ici ce papillon.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    Un régal pour les yeux.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    À Guiquelleau, les hortensias onT envahi pacifiquement un angle de l'extérieur de l'église.  

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    Mais aussi, une partie du petit parc.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    Une fleur d'hortensia, ou un condensé du temps qui passe.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    Un bleu qui n'est peut-être pas aussi bleu que cela... 

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    Belles nuances de bleu

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    Saint Méen : dès l'entrée du village, le décor est planté.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    Ici, c'est un petit parc aménagé qui profite des largesses des hortensias.

    -=-=-=-

    Breizh 2018 - Oh!... rtensia

    Une variété étonnante d'hortensia, sur fond de clocher breton, toujours à Saint Méen.

    -=-=-=-

    À bientôt.

     

     


    5 commentaires
  • 30 mai 2018. Toujours à Aigues-Mortes et passage dans l'église de la ville qui s'est appropriée la couleur...

    -=-=-=-

    L'église Notre Dame des Sablons est le dernier témoignage de l'embarquement de Saint Louis pour les droisades. La date exacte de sa construction n'est pas connue. Elle a vraisemblablement été construite avant les remparts, vers le milieu du 13e siècle, à l'époque de saint Louis et est de style gothique. (Source Wikipédia).

    Lorsque je suis entré à l'intérieur,  j'ai été surpris par le style dépouillé de l'édifice, mais surtout d'y trouver des vitraux de facture moderne.

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Le symbolisme des couleurs

    Je vous livre ici quelques photos qui, désolé, ne sont pas des chefs-d'oeuvre, compte tenu des conditions d’éclairage du bâtiment. 

    Et pour mieux comprendre le style particulier de ces vitraux signés Claude Viallat, voici un lien Les vitraux de Viallat

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Le symbolisme des couleurs

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Le symbolisme des couleurs

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Le symbolisme des couleurs

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Le symbolisme des couleurs

    Et pour les curieux, l'explication en couleurs...

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Le symbolisme des couleurs

    Et des couleurs, il y en aurait bien fallu en ce début d'après-midi mouillé par la pluie et qui a chassé les touristes...

    -=-=-=-

    À bientôt.

    -=-=-=-


    4 commentaires
  • 19 septembre 2019 : Si  je devais suivre la chronologie de mes photos, vous ne verriez celles-ci que dans un an, tant  j'ai de retard. Mais pour une fois, j'oublie le temps.

    Il s'agit d'une série réalisée à la tombée de la nuit alors que le soleil a déjà disparu derrière l'horizon. Pour les connaisseurs, je suis entre Carnon et Palavas, au seul endroit où l'on peut stationner à hauteur des  étangs.

    Pour une fois, je pense que les légendes ne s'imposent pas.

     Photos réalisées entre 19h49 et 20h12, d'où le subtil changement de luminosité et avec deux  objectifs  25 x 70  et  70 x 300.

    -=-=-=-

    Carnon - Le coucher des flamants

    -=-=-=-

    Carnon - Le coucher des flamants

    -=-=-=-

    Carnon - Le coucher des flamants

    -=-=-=-

    Carnon - Le coucher des flamants

    -=-=-=-

    Carnon - Le coucher des flamants

    -=-=-=-

    Carnon - Le coucher des flamants

    -=-=-=-

    Carnon - Le coucher des flamants

    -=-=-=-

    Carnon - Le coucher des flamants

    -=-=-=-

    Carnon - Le coucher des flamants

    -=-=-=-

    Carnon - Le coucher des flamants

    -=-=-=-

    -=-=-=-


    5 commentaires
  • 30 mai 2018 - Malgré un temps incertain, passage à Aigues-Mortes avec l'incontournable visite des remparts.

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Pas si morte que cela...

     Je ne vais pas vous imposer une visite en règle de la ville. Ce sont d'ailleurs les seules photos que j'ai faites lors de mon passage.

    Comme ici la porte de l'Organeau qui s'ouvre sur les marais salants, tout au fond. Une visite que  je me propose de faire lors de ma prochaine  venue.

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Pas si morte que cela...

    Plusieurs passages sont réalisés dans les remparts. Comme ici l'imposante porte des Moulins. À noter que là,  j'ai patienté plus d'un quart d'heure avant de faire une photo sans  personne.

     

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Pas si morte que cela...

    De nouveau la porte de l'Organeau mais cette fois-ci avec vue sur l'intérieur de la ville.

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Pas si morte que cela...

    Le temps a passé et laissé sa marque...

    Aigues-Mortes - Pas si morte que cela...

    Les remparts côté ouest avec la tour de Constance et à gauche, la ligne de chemin de fer Nîmes - Grau du Roi. 

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Pas si morte que cela...

    Toujours la tour de Constance, mais vue depuis l’intérieur de la ville. Au sommet, la tour de guet servait du XIIIème au XVIème siècle, de phare.

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Pas si morte que cela...

     Dans les petites rues, on peut trouver des décorations originales.

    -=-=-=-

    Aigues-Mortes - Pas si morte que cela...

    Et comme il faut bien gagner sa vie, certains, (ici certaine) n'hésitent pas à faire la manche...

    -=-=-=-

    À bientôt.

     

     


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires