• 22 septembre  2017 : Après le parc ornithologique du Pont de Gau et ses flamants roses, on reste dans la couleur en allant à Nîmes y découvrir la 6ème exposition de Ouf,  c'est son titre.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture  prend l'air - part 1.

     Avant, direction le SPOT, un lieu hybride et alternatif voué à la culture du street art. On y découvre des œuvres en tous genres avec  une salle d'exposition (murs, sol et plafond utilisables par les artistes). Il y a une salle de concert multiactivités, un bar.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture  prend l'air - part 1.

    Le chat ne semble  pas même troubler par son environnement un peu particulier.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture  prend l'air - part 1.

     Les  murs  ont des  yeux ...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture  prend l'air - part 1.

    Univers coloré du  côté du  bar.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture  prend l'air - part 1.

     A présent,  à la découverte des œuvres au fil des rues du quartier Gambetta, un quartier pour le moins défavorisé, avec  des maisons délabrées, des squats...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture  prend l'air - part 1.

    Au fil du temps, les œuvres disparaissent, s'effritent, ajoutant ici ou là au caractère désolé du quartier.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture  prend l'air - part 1.

    D'une année sur  l'autre,  les grafs et autres peintures se recouvrent ou sont retravaillés par d'autres artistes.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture  prend l'air - part 1.

    La locomotive a déjà bien vécu avec  une signature si particulière  en bas  à droite  : " Le carnet de voyage d'un  mec sur place" .

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture  prend l'air - part 1.

    Même les poteaux délimitant les trottoirs ont subi les  humeurs des tagueurs, sous le regard d'une princesse aztèque?

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 : La peinture  prend l'air - part 1.

    Deux styles différents au carrefour.

    -=-=-=-
     Nota : Je ne prends pas position sur la qualité graphique de ces œuvres. Je me contente de vous les faire découvrir car elles font partie de notre vie quotidienne ici ou là.

    -=-=-=-

     A suivre.

     

    -=-=-=-


    4 commentaires
  • 18 août 2017 : je vais enfin découvrir le phare de l'île Vierge , mais auparavant...

    -=-=-=-

    BZH 2017 - en route pour l’île Vierge

    Auparavant, il faut rejoindre le bateau. J'en profite pour faire quelques instantanés du port.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - en route pour l’île Vierge

    Quelques beaux bateaux sont à quai. Et leur gréement autorise des photos originales.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - en route pour l’île Vierge

    Aber Wrach est aussi, et encore, un port de pêche et une flottille de pêche subsiste.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - en route pour l’île Vierge

     Mais la plaisance comme partout, y a pris ces quartiers d'hiver, quand ce ne sont pas ceux d'été ...

    -=-=-=-

    BZH 2017 - en route pour l’île Vierge

     Ça y est, je suis à bord. On double les balises du chenal.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - en route pour l’île Vierge

    Dont celle, insubmersible..., de la Roche aux Moines

    -=-=-=-

    BZH 2017 - en route pour l’île Vierge

     Nous rattrapons bien vite un amoureux de la pêche en mer .

    -=-=-=-

    BZH 2017 - en route pour l’île Vierge

    Sur tribord, une ancienne maison de garde  (?).

    -=-=-=-

    BZH 2017 - en route pour l’île Vierge

    Notre pêcheur est toujours là. Tandis que le phare de l'île Vierge apparaît dans le fond. Mais pour l'atteindre, il faut faire le tour de nombreux îlots.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - en route pour l’île Vierge

     La preuve avec le phare de l'île Wrach et encore une maisonnette bien isolée sur un îlet.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - en route pour l’île Vierge

    Et pour finir cette série, un peu des remous et vagues produits par notre vedette qui prend de la vitesse pour affronter la houle de pleine mer.

    -=-=-=-

     A bientôt - Kenavo.

     


    4 commentaires
  • 24 et 25 avril 2018 : Petite sortie dans le Vercors avec hébergement à cheval sur deux départements Isère et Drôme... à la Balme de Rencurel

    -=-=-=-

    Vercors, quel décor ! - 1

    Au détour d'un virage du côté de Chorange, le paysage éclate aux yeux,  laissant entrevoir au fond une cime enneigée. Ma méconnaissance des lieux m'interdit de détailler le site.

    -=-=-=-

    Vercors, quel décor ! - 1

    Face à mon hébergement, l'éclat blanc des falaises du Vercors.

    -=-=-=-

    Vercors, quel décor ! - 1

    19 h 00, escapade  gustative à Villard de Lans avec  vue sur la Montagne de Lans qui barre la route de Grenoble

    -=-=-=-

    Vercors, quel décor ! - 1

    21 h 00: une autre vue plus rapprochée alors le soleil ne va tarder à aller se coucher... comme  moi, avec ce qui me semble être la Grande Moucherolle (2284m).

    -=-=-=-

    Vercors, quel décor ! - 1

    Lendemain matin, réveil en douceur au sein d'une campagne accueillante.

    -=-=-=-

    Vercors, quel décor ! - 1

    Accueillante mais curieuse la campagne! Et content de retrouver des montbéliardes...

    -=-=-=-

    Vercors, quel décor ! - 1

    Quel paysage... Vue dégagée sur le département de la Drôme au premier plan et sur celui de l'Isère, à hauteur du village de la Balme de Rencurel au centre.

    -=-=-=-

    Vercors, quel décor ! - 1

    Sur la route des  Petits  Goulets, dite route historique du maquis du Vercors

    -=-=-=-

    Vercors, quel décor ! - 1

    Quand on voit le relief, la route passe en dessous de l'aplomb rocheux à gauche, on comprend mieux l'importance stratégique du lieu et l'implantation des maquis dans toute la  région. 

    -=-=-=-

    Vercors, quel décor ! - 1

    Ici aussi la végétation pleure ses morts...

    -=-=-=-

     A bientôt pour la suite de cette promenade géographico historique.

    -=-=-=-


    5 commentaires
  • 22 septembre 2017 : Dernières photos depuis la réserve de Pont de Gau .

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 5 - fin

    Une aigrette garzette. Toujours étonné de voir avec quel sens de l’équilibre, ces oiseaux tiennent sur les branches.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 5 - fin

    Un héron cherche sa pitance, ou plutôt, il l'attend.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 5 - fin

    Mais ce même héron décide de s'envoler quand je continue de le photographier. Pas eu le temps de changer les réglages.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 5 - fin

    Vite, allons voir là-bas, le nourrisseur arrive.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 5 - fin

    Mais  il  y a un intrus ici....

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 5 - fin

    Dis, tu vas me le laisser ce grain de riz?

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 5 - fin

    Sortie du  parc. Direction Nîmes pour de nouvelles aventures... Au passage un troupeau de taureaux de  Camargue.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 5 - fin

     Un arrêt s'impose pour la photo. Mais ils sont un peu loin, dommage.

    -=-=-=-

     A bientôt, toujours  dans la région pour un sujet haut en couleurs...

     

     


    4 commentaires
  • Journée consacrée au phare de l’île Vierge. Mais avant l'embarquement, il faut passer le temps. Alors un petit tour sur la côte du côté de l'Aber Vrac'h

    -=-=-=-

    BZH 2017 - En attendant l'île Vierge.

    Je ne sais que dire devant ce paysage... hormis que j'aime !

    -=-=-=-

    BZH 2017 - En attendant l'île Vierge.

    Le phare de  l'île Vierge est là-bas. On pourrait le croire posé sur la côte ... mais  il est bien en mer

     -=-=-=-

    BZH 2017 - En attendant l'île Vierge.

    Un somptueux  mélange de  bleus et de  verts...

    -=-=-=-

    BZH 2017 - En attendant l'île Vierge.

    Tiens une aigrette... 

    -=-=-=-

    BZH 2017 - En attendant l'île Vierge.

    La voici  en quête de pitance,  dans le vent.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - En attendant l'île Vierge.

    Les pattes dans l'eau, l'oiseau est attentif au moindre signe qui  signifierait  repas.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - En attendant l'île Vierge.

    Rien par  là,  je vais tenter ma chance ailleurs.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - En attendant l'île Vierge.

    Quelle belle allure.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - En attendant l'île Vierge.

    Vraiment étonnante l'amplitude des pattes. Je comprends mieux comment un tel animal peut se tenir debout sur les algues... 

    -=-=-=-

    BZH 2017 - En attendant l'île Vierge.

    Bon décidément, rien à manger ici. Je file ailleurs...

    -=-=-=-

    BZH 2017 - En attendant l'île Vierge.

    Et  pendant ce temps,  la navette de bateaux pour l'île Vierge, se poursuit. Mais mon tour va venir...

     -=-=-=-

    A bientôt - Kénavo

    =-=-=-


    4 commentaires
  • L'eau dans le Jura, ce sont avant tout les étangs de Bresse, les rivières et torrents mais aussi les lacs Dont un d'importance : le lac de Vouglans avec ses 30 km de long sur la rivière d'Ain. Petit tour à la base de Bellecin

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Du côté de Vouglans

    En cette mi-avril, les prairies peinent encore à reverdir. Le soleil se fait rare, quant aux touristes ou baigneurs, ils n'ont pas du être encore inventés...

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Du côté de Vouglans

    Le lac de Vouglans  a été mis en eau en 1968 à la construction d'un barrage et c'est la vallée de l'Ain qui lui sert d'écrin.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Du côté de Vouglans

    Les plages sont désertes. Mais au mois d'août, il n'en n'est plus de même.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Du côté de Vouglans

    Suite à divers lâchers d'eau, la masse liquide est en diminution. Pour preuve, les branchages amassés sur les rives. On pourrait presque imaginer que le lac est sujet aux marées...

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Du côté de Vouglans

    Quelquse coffres ou bouées attendent que d'hypothétiques embarcations viennent s'amarrer. Mais c'est un peu tôt dans la saison.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Du côté de Vouglans

    Quelques branches ou racines arrachées à la montagne, viennent s'échouer sur le rivage. Elles feront le bonheur de sculpteurs sur bois.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Du côté de Vouglans

    Échoué à même le rivage, le ponton fait triste mine.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Du côté de Vouglans

    De l'autre côté, c'est à peine plus gai, malgré quelques touches de couleur.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Du côté de Vouglans

     

    Le silence est bien présent, à peine troublé par le bruit d'un jet-ski, surgit de nulle part.

    -=-=-=-

     A bientôt.

     

    -=-=-=-


    5 commentaires
  • 22 septembre  2017 : Toujours au  pont de Gau. L'endroit est réputé pour sa colonie de flamants roses. Je  vais  mieux comprendre  pourquoi dans quelques instants.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 4

    Au hasard de ma promenade, quelques échassier autres que les  flamants, comme ici cette aigrette.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 4

    Ou ici ce héron, les pieds, pardon les pattes dans l'eau.

    Occitanie 2017- La vie en rose - 4

    Et puis tout à coup, sans que rien à mes yeux ne l'annonce, les flamants vus à l'entrée du parc se dirigent en masse vers un autre endroit de l'étang. 

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 4

    Les bruissements d'ailes, le clapotis des pattes dans l'eau, les cris des flamants, tout cela se fait de plus en plus intense...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 4

    La raison de cet agissement est simple. L'employé du parc avec son quad et sa remorque vient d'arriver. A coup de pelles, il distribue la nourriture aux flamants. Celle-ci est composée de riz de Camargue. Le phénomène se reproduira tout au long de la journée en divers endroits.  Les  oiseaux sont conditionnés et réagissent donc au mouvements du quad. C'est un peu comme le nourrissage des otaries dans les parcs aquatiques ou d'autres animaux ailleurs dont on fait un spectacle ...

    J'avoue que le plaisir de voir ces oiseaux en liberté m'a quitté...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 4

    Même s'il s'agit d'un retardataire au repas, j'avoue que du coup, je préfère cette photo qui fait plus naturelle, par rapport aux précédentes.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 4

     Alors j'oublie pour un temps les flamants roses, pour me consacrer à une partie de volatiles pas concernés par les agapes au riz...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 4

     Et là, ne serait pas un héron garde-boeuf ? (Merci Google... sarcastic

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 4

    Cet endroit du parc est couvert d'arbres, des lieux habités par les hérons. Et je suis toujours surpris de l'équilibre dont font preuve ces oiseaux pour se maintenir ainsi au faîte des arbres.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017- La vie en rose - 4

    Un  petit coup de 70 x 300 pour le portrait. Merci Monsieur.

    -=-=-=-

     A bientôt, pour un dernier volet sur ce parc.

     

     

     

     


    6 commentaires
  • Depuis la côte du côté de Plougerneau, il  attire immanquablement le regard.

    Je ne m'attarderai pas aujourd'hui sur la description du phare de l'île Vierge. J'aurai l'occasion d'en reparler, et pour cause. 

    Je  vous  laisse regarder ce  géant, sans mettre mes commentaires, aujourd'hui. 

    -=-=-=-

    BZH - Un  phare au loin

    -=-=-=-

    BZH - Un  phare au loin

    -=-=-=-

    BZH - Un  phare au loin

    -=-=-=-

    BZH - Un  phare au loin

    -=-=-=-

    BZH - Un  phare au loin

    -=-=-=-

    BZH - Un  phare au loin

    -=-=-=-

    BZH - Un  phare au loin

    -=-=-=-

    BZH - Un  phare au loin

    -=-=-=-

     A bientôt  - Kenavo 

     

    -=-=-=-


    4 commentaires
  • 24 mars  2018. Le beau temps était revenu, d'où l'envie d'aller se promener pour poursuivre cette série sur l'eau dans le Jura.

     S'il  n'y a pas de rivière nommée Jura ... dans le Jura, il y a une rivière appelée Ain, qui a donné son nom à un autre département voisin...

    Et c'est à Champagnole, perle du Jura, que j'ai retrouvé l'eau de l'Ain... 

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Quelques barrages retiennent l'eau et calment celle-ci .

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Le bassin est d'une grande limpidité.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Des échelles à poissons permettent à ceux-ci de remonter le courant. Était-ce au temps où il y avait des saumons dans le Jura? Parce que maintenant ...

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    En cette fin de mois de mars, le débit à cet endroit est relativement limité, ce qui n'est pas toujours le cas.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Effet de reflets sur fond de roches.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Toujours des barrages. Mais il est regrettable que la rive droite, celle où je suis, ne soit pas mieux adaptée pour la vue sur la rivière. Car il va devenir bientôt difficile d'apercevoir la rivière, dès que la végétation aura repris sa croissance.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    La couleur de l'eau est ici aussi, extraordinaire.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

     Une grande partie de la ville de Champagnole se trouve sur les hauteurs. On en aperçoit les maisons derrière la cime des arbres.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Le pont de l'épée. Origine avant 1134, plusieurs fois reconstruit. N'a plus aujourd'hui qu'un rôle mineur.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Il a d'ailleurs été doublé par le pont Neuf.

    A droite, la centrale hydroélectrique érigée en 1891. Champagnole devint ainsi l'une des  premières communes électrifiées de France. Le site de production appartiendra à EDF de 1948 à 1952, qui le cédera à la commune en 1980, après en avoir cessé l'exploitation en 1952. Remise en état, elle a aujourd’hui une puissance de  300 kW.  C'est une base de ressources  pour la commune qui  vend  l'électricité  à EDF. 

    -=-=-=-

     A bientôt.

     

     


    6 commentaires
  • 22 sept  2017 : Poursuite de la promenade au parc de l'étang de Gau.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Pas  facile d'isoler un flamant du reste de ses congénères. Pourtant l'un deux s'est détaché du groupe. Autant en profiter.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Et puis à ses côtés, un autre en fait de même. Pour le coup, j'ai deux profils avec en prime, les gouttes d'eau qui tombent du bec.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Sur une des maisons du parc, une cigogne en profite pour se refaire une beauté.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

     Un héron plus loin , est occupé à faire de même, bien campé sur un morceau de bois à demi immergé.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Un quatuor bien occupé, là encore, à faire un brin de toilettes, quitte à y laisser quelques plumes.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Le nettoyage semble être une activité importante dans la vie de ces oiseaux.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Mais il faut quand même de temps en temps penser à se sustenter...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Tiens, une aigrette un peu perdue dans ce monde de flamants et qui ne se mélange pas avec eux.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    D'ailleurs, la cigogne non plus, ne semble pas être attirée par ces grands échassiers, somme toute, un peu bruyants au moment des repas. Repas dont on reparlera au prochain épisode.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

     

    Et pour finir pour aujourd'hui, cette photo de quatre chevaux camarguais, qui me rappelle que je suis  chez eux.

    -=-=-=-

     A  Bientôt.


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires