•   

    Aujourd'hui,  j'ai refermé mon tiroir d'archives et  je suis sorti dans la nature. L'automne s'en va peu à peu, déjà, mais il reste encore de occasions de faire des photos colorées:

    De l'or à l'état pur... 

    Avertissement : j'ai laissé volontairement les premiers plans de certaines photos flous, histoire de mieux faire plonger le regard comme ici, sur ces feuilles  jaunes...

    De l'or à l'état pur...

    Le tapis de feuille jonche de plus en plus le sol,  preuve évidente de la fin de l'automne...

    De l'or à l'état pur...

    A travers les branchages maintenant en partie débarrassés de leurs feuilles, apparaissent de belles demeures...

    De l'or à l'état pur...

    Certains arbres semblent encore  briller de  mille feux...

    De l'or à l'état pur...

    L'or des feuilles tapisse à présent les fossés...

    De l'or à l'état pur...

    Fin de cette petite promenade campagnarde.

    A plus tard, car je ne suis pas sûr d'être là demain... 

     


    9 commentaires
  •   

    Premières paroles d'une chansonnette de jadis...

    Mais pour le moment,  les feuilles restent  pour beaucoup encore, bien accrochées dans les arbres. Et les temps gris ont succédés aux temps pluvieux. N'en déplaise à ceux qui ne voient la photographie qu'avec du soleil, je leur propose ma vision automnale...

    La feuille d'automne...

    Les haies d'arbre se sont colorées de multiples nuances, que quelques jours plus tard, le temps a déjà noircies.

    La feuille d'automne...

    Les traces des fortes pluies récentes sont encore bien présente, offrant l'aspect d'une terre de désolation...

    La feuille d'automne...

    Dans les flaques d'eau, des feuilles mais aussi des reflets...

    La feuille d'automne...

    Les champs de maïs  ont été récoltés, offrant une vue particulière alors que le soleil au loin disparaît...

    La feuille d'automne...

    Une modification des réglages et le paysage prend une autre dimension !

    La feuille d'automne...

    Un ciel encore bas et bien chargé, accentue  l'aspect automnal

    La feuille d'automne...

    Maintenant, pour ceux qui ne seraient pas persuadés que nous sommes en automne, juste une photo...

    La feuille d'automne...

    J'espère ne pas vous avoir mis le moral à zéro et je vous donne rendez-vous ici demain, pour des photos d'automne bien sûr, mais d'un autre genre...


    4 commentaires
  •   

    Après avoir remonté le cours du Dard, on butte sur les cascades de Baume les Messieurs. Site naturel très prisé des touristes, il s'impose à tous photographes. Je m'y suis donc collé encore une fois.

    Une douche naturelle

    Pour une fois, il y a avait un peu plus d'eau que d'habitude, mais ne se sont pas encore des grandes quantirés

    Une douche naturelle

    La difficulté du photographe est de ne pas se focaliser sur la cascade en son entier. Il faut chercher les détails, trouver ce qui peut accrocher l'oeil.

    Une douche naturelle

    On peut également varier les vitesses de prises de vue, comme ici et obtenir des cascades de lait...

    Une douche naturelle

    Certains apprécient cette façon de restituer les cascades...

    Une douche naturelle

    J'avoue qu'à petites doses,  cela passe encore. L'effet est garanti

    Une douche naturelle

    Voici à présent la cascade dans son intégralité au 1/125 de seconde.

    Une douche naturelle

    et la même bien sûr, au 1/8 de seconde. Je vous  laisse  libre  de choisir. Moi, mon choix est fait.

    Une douche naturelle

    Et une vue où la cascade perd de sa majesté, car elle est ancrée au pied des falaises de Baume, d'où sort toute cette eau...

    Une douche naturelle

    Enfin, une autre difficulté pour le photographe, est d'être là quand il y a du soleil. Le site est tellement encaissé, que les moments où le soleil peut apporter un peu de lumière, sont rares. 

    Une douche naturelle

    Voilà pour ce retour "aux sources"...

    A bientôt.


    9 commentaires
  •   

    Pour débuter notre promenade au fil de l'eau, un coup d'oeil sur Château-Chalon, un site immanquable dans la région.

    Le long de la rivière - 1

    Toujours Château-Chalon, mais vu des bords de Seille  à Nevy

    Le long de la rivière - 1

    L'eau court, bondit et file au loin...

    Le long de la rivière - 1

    Les vieux ponts de pierre jalonnent les cours d'eau de la région et même dans l'ombre, il s'en dégage une certaine poésie.

    Le long de la rivière - 1

    Ici, nous avons quitté la Seille pour longer son affluent le Dard, qui descent des grottes de Baume les Messieurs.

    Le long de la rivière - 1

    Encore un charmant pont de pierres.

    Le long de la rivière - 1

    Il offre une belle perspective vers les hauteurs

    Le long de la rivière - 1

    Nous sommes à présent à l'entrée du bas vilage de Baume les Messieurs avec son joli pont à double arche.

    Le long de la rivière - 1

    Le gel est déjà passé par là. Dans quelques temps, ces feuilles finiront dans l'eau...

    Le long de la rivière - 1

    Mais pas nous, même si nous allons poursuivre vers l'origine de cette eau... les cascades de Baume. 


    9 commentaires
  • De l'eau comme s'il en tombait...  Mes pas m'ont conduit vers une célèbre cascade que j'ai déjà maintes fois montrée. 

    Petites vacances- 3

    A demain, je serai de retour.


    6 commentaires
  • Bloc en pause. Parution automatique.

    L'eau m'accompagnera pendant mes trois reportages à venir, jusqu'à mon retour :

    Petites vacances -2

     

     

     


    1 commentaire
  • Nous voici donc sur cette ancienne ligne de chemlin de fer maintenant désaffectée.

    Accueil

    En quelques endroits de la voie, des panneaux sont restés en place, comme ici cet indicateur de pente bien vermoulu :

    Accueil

    Le même vu de l'autre côté mais traité différemment :

    Accueil

     Autre traitement photographique pour cette portion de voie où la végétation a repris ses droits : 

    Et en couleurs à présent,

     

     Cette ligne fut d'ailleurs un temps à double voie, si l'on en juge d'après le tablier du pont. Preuve de l'importance des moyens de communication typre ferroviaire avant guerre...

     Fin de ce voyage nostalgique pour les gens qui comme moi sont des amoureux des trains...

    Quand je vois tout cela, je ne peux m'empêcher de penser à tous ces gens qui sont passés par là, pour aller à la ville comme on disait alors, ou encotre au marché du bourg voisin... Sans oublier les déplacements dans le cadre familial.

    C'était le temps où on prenait le temps de vivre... 

     

    Retour vers le blog initial :  http://videolfskynetblogs.be/

     


    1 commentaire
  • Arlay dans le Jura, possède une petite place devant l'église et la mairie-école où les arbres sont liés par leurs branches supérieures, créant ainsi à la belle saison une belle zone ombragée. Mais à ce moment là, le feuillage cache cet aspect contigüe des arbres  à travers leurs branches.

    Il faut attendre la morte saison pour se rendre compte de ce phénomène.  Par chance et par beau tempps, j'ai découvert celA dont je vous offre quelques vues.

    Sur fond de clocher comtois, les arbres  s'unissent :

    Etonnante armature végétale qui ne demande quà se couvrir de feuille :

     Comme un dais menant les paroissiens vers l'église :

    Eglise dont la façade va se parer sous peu des ombres et de la croix, et de ces arbres intimement mêlés:

     Toutes ces images ont été retravaillées avec Lightroom 3.3.

    Retour vers le blog principal :  videolf.skynetblogs.be

     

     


    3 commentaires
  • Juste un regard sur une nature sauvage, vide de ses touristes en ce mois  d'octobre 2010 aux cascades du Hérisson (Jura).

    Le saut de l'Eventail : 65m. 

     

     

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique