• Paris - Ambiance(s) de gare.

    4 octobre 2018 : Fin de mon séjour à Paris.

    Gare de Lyon,  je tue le temps en recherchant l'insolite.

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    On prend son mal en patience en attendant le train. Le pianiste à sa façon crée l'ambiance pour quelques amoureux de la musique. 

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Image de quais déserts qui contraste avec celle du hall. 

    Un effet des mesures de sécurité dans les gares où l'accès aux quais n'est autorisé que quelques minutes avant le départ du train, après avoir montré patte blanche ( présenté son billet au portillon). J'ajouterai que cette mesure pénalise les photographes de train comme moi...

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    La verrière du hall d'attente s'est parée de vitres colorées. On est loin des plafonds ou autres verrières noircies de fumée... mais cela c'était avant, du temps où j'étais gamin.

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Mais quand même pas à une époque antédiluvienne. Non, je n'ai pas connu ce gentil volatile.

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Et ce panneau d'affichage qui ne veut pas m'indiquer le numéro du quai !

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

     Force est d'attendre.

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

     Pour les asiatiques, je me garderai bien d'évoquer une quelconque nationalité, c'est l'heure du regroupement. On fait corps autour des valises. Valises sans doute pleines d'achats de  produits made in Korea, Japan ou China ...

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Et pendant mon tour du propriétaire, je découvre un photographe en plein travail. Je ne suis donc pas seul à  faire des images.  J'ai quand même été plusieurs minutes avant de voir   sur quoi il travaillait. Et vous, vous avez une idée?

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Et maintenant la chose vous paraît plus évidente?

    -=-=-=-

    Paris - Ambiance(s).

    Voilà la clé du mystère. Une séance de pose pour je ne sais quelle promotion ou publicité.

     À noter que tout cela se déroule dans l'indifférence générale d'une  foule entièrement tournée vers son voyage.

     Et je n'en saurai pas plus. Car le photographe m'a vu en train de prendre des photos (Un 70x300 dans une gare, cela se remarque). J'ai bien compris que cela le dérangeait. A-t-il cru que je travaillais pour la concurrence? Au regard noir qu'il m'a adressé et après avoir signalé au modèle que j'étais là, j'ai préféré le laisser travailler. De toutes façons, moi j'avais mes photos qui elles ne me rapporteront rien, que le plaisir de les avoir faites.

    -=-=-=-

    À bientôt.

     

    « Scamandre - La nature à l'état pur - 2Une si jolie cascade . »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 28 Juillet à 13:53

    Coucou Albert,
    Que de monde, que je suis heureuse de ne plus vivre cela au quotidien depuis près de 30 ans !
    Sympa les deux dernières de la série, en recherche d'insolite, tu l'as trouvé.
    Une série pleine de vie, c'est le moins que l'on puisse dire ;-)
    Bises

    2
    Dimanche 28 Juillet à 20:33

    Une chouette série pleine de vie  et joyeusement estivale , avec le plaisir d'une devinette au bout -et sa solution insolite !On ne s'ennuie pas quand on passe chez toi !

    Bonne soirée !

    3
    Lundi 29 Juillet à 07:42

    En cette gare parisienne, tu as réussi à tuer le temps d'attente en trouvant de l'originalité dans tes photos mais aussi en relatant cet anecdote, merci Albert.

    4
    Lundi 29 Juillet à 13:25

    bonjour Albert

    tu as trouvé une belle chute à ta série et ton humour me fait sourire .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :