• Ma vision de la Toison à Dijon. - 1 -

    La Toison d'Or à Dijon est un centre commercial qui vient de s'agrandir. L'espace récupéré l'a été en  partie, sur l'ancien centre nautique. Est-ce pour cela que figure dans un bassin  une queue de cétacé?

    Ma vision de la Toison à Dijon. -  1 -

    Le style est léger, aérien, fluide. Ce qui ne m'a pas empêché d'intervenir sur mes photos...

    Ma vision de la Toison à Dijon. -  1 -

    Mon goût des reflets ne  m'a pas quitté...

    Ma vision de la Toison à Dijon. -  1 -

    Sur le sol, on pourrait croire que l'eau du  bassin s'est répandue... 

    Ma vision de la Toison à Dijon. -  1 -

    Autre reflet en trompe l'oeil...

    Ma vision de la Toison à Dijon. -  1 -

    Et puis  un  piano,  magnifique, qui trône  au  milieu d'un  bassin. Je l'avais déjà remarqué et  m'étais  posé  la question de sa  présence... Un  peu de  patience  pour  la réponse. Mais pourquoi cette  photo? c'est sur  le PC que j'ai trouvé  pourquoi j'allais la garder. En effet j'ai découvert que  j'avais  photographié  un  monsieur dans un  des fauteuils répartis autour du  bassin. Seulement, comme  il avait laissé son caddie devant lui,  on a  l'impression qu'il est assis dedans...

    Ma vision de la Toison à Dijon. -  1 -

    Revenons au piano. Celui-ci joue de la  musique tout seul. Seulement la mélodie rythme les jets d'eau, créant ainsi le spectacle.

    Ma vision de la Toison à Dijon. -  1 -

    Les  jets sont tantôt continus, tantôt saccadés. J'ai réalisé plus de quarante photos de ceux-ci pour tenter d'obtenir quelque chose de visuel.

    Ma vision de la Toison à Dijon. -  1 -

    Demain,  on poursuivra la visite.

    « Les tufs sous l'eau -2-Ma vision de la Toison à Dijon. - 2 - »

  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Février 2014 à 07:19

    Bon jour Albert,
    Jolie présentation de ce centre commercial tout refait si je comprends bien.
    Beaucoup de présence aquatique en effet.
    Je me demande depuis combien de temps je n'ai pas mis les pieds dans un centre commercial ???
    Bises et bonne journée à toi

    2
    Samedi 8 Février 2014 à 09:23

    Ils n'ont pas fait les choses à moitié

    C'est presque le palais des glaces ... les reflets sont rois

    Bon WE

    3
    Samedi 8 Février 2014 à 10:41

    Vraiment très étonnant. Tu as réussi à nous donner une idée du spectacle. Pas facile pourtant !!!


    Et l'on voit que c'est tout neuf : tout brille et se mire dans les reflets de cette rutilance !!


    Bisous et bon week-end.

    4
    Samedi 8 Février 2014 à 14:36

    Ah ces centres commerciaux musées des temps modernes... je n'y mets guère les pieds, préférant encore les vrais MUSEES !

    5
    Samedi 8 Février 2014 à 18:56
    on dirait bien qu'il est assis dans son caddie , le monsieur qui se repose !
    je crois bien que je ne suis jamais allée là bas .
    pas mal tes jets d'eau , ce n'est pas facile de les fixer comme on veut .
    6
    Samedi 8 Février 2014 à 19:54

    Bonsoir Albert, tu es très fort dans ces compositions... on voit bien que tu maîtrises le sujet, excellent week-end l'Ami.

    7
    Dimanche 9 Février 2014 à 18:53

    Bonsoir

    un centre commercial n'est pas ma tasse de thé  mais vu sous  cet angle et peu de monde   je veux bien y aller !

    j'ai été dans ce centre commercial dans les années 1980  tout beau tout neuf !   ça a du bien changé depuis la belle soeur n'habite plus Dijon dommage j'aimais bcp cette ville 

    je vais voir la suite

     

    8
    luce
    Lundi 10 Février 2014 à 09:13

    Bonjour Albert,

    Je n'ai pas encore osé y remettre les pieds depuis les transformations, ces grands espaces me donnent le tournis, mais tu m'en as donné une bonne idée avec ces photos bien choisies. Il doit y avoir foule et atmosphère bruyante. Amusant ce monsieur "dans" son caddy, tu as toujours l'oeil pour découvrir des situations cocasses.

    Bonne journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :