• Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (1)

    9 août 2019 : Souvenez-vous.

    Le 16 mars 1978, à 21 h 39, l'Amoco-Cadiz touchait le fond à moins de deux milles des côtes du Finistère, soit approximativement, 3,7 km au large de Portsall. 400 kilomètres de plages et de rochers seront englués dans un magma visqueux qui s’étend alors de Portsall dans le Finistère à l’île de Bréhat dans les Côtes d'Armor.... 

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (1)

    Cet endroit de la mer d'Iroise est beau. La lande se développe jusqu'aux rochers où les vagues s'abattent... Les récifs, îles et roches émergent à peine de la mer et constituent une bonne  protection contre la houle. De loin en  loin,  marques et balises avertissent des dangers mais c'était sans compter ...

     -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (1)

    C'était sans compter sur un bateau, un super tanker, incapable de manœuvrer et qui va venir se fracasser sur quelques récifs là-bas au large!

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (1)

    200 000 tonnes de pétrole vont venir souiller ces côtes. Entre 19 000 et 37 000 oiseaux trouvent la mort dans la catastrophe, selon l’association « Bretagne vivante ». Sur 1 300 km2, 30 % de la faune et 5 % de la flore marine sont détruits.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (1)

    Aujourd’hui, le temps a passé et celui qui ne sait pas, ne peut imaginer le drame qui s'est déroulé sur des centaines de km de côtes bretonnes. En dehors d'une plaque ici et l'ancre de l'Amoco Cadix au port de Portsall, rien ne permet de rapprocher ces lieux de la catastrophe.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (1)

    Ces rochers souillés ont été nettoyés, lavés, grattés, tout comme les plages. Et ici, il  faut rendre hommage à tous ces hommes et ces femmes, de tous horizons qui se sont battus mois après mois, pour rendre à cette côte sa beauté naturelle.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (1)

    Aujourd'hui, on mesure le travail accompli pour permettre à la nature de reprendre ses droits.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (1)

     Et sur les hauteurs, dominant le rivage, la chapelle de Saint Samson et une fontaine, au premier et visible en bordure du sentier côtier, attestent de l'ancienneté d'un culte à cet emplacement. Du reste l'eau de la source est toujours sensée guérir rhumatismes et maladies des yeux.

    -=-=-=-

    Finistère 2019 : L'odeur de Portsall (1)

    Cette chapelle, construite en 1785, a pu en remplacer une autre plus ancienne. Elle était traditionnellement le but d'un Pardon de la Mer. Le  lieu est propice à la méditation quand il  n'y a pas de touristes (ici, j'ai dû attendre un bon moment pour faire cette  photo). Alors, peut-être que dans le silence à peine troublé par le ressac des flots de l’Iroise, vous sentirez malgré l'iode marine, cette odeur de pétrole qui a envahi cette contrée, une nuit de mars 1978.

    -=-=-=-

    À suivre et à bientôt. Kenavo.

     

    « Finistère 2019 : Le gris de l'Aber Wrac'hFinistère 2019 : L'odeur de Portsall (2) »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Septembre à 10:18

     

    La 1 et la 8 , c'est pour cela que j'aime la Bretagne !

    Et croisons les doigts pour qu'une catastrophe comme celle que tu rappelles ne se reproduise plus .Le travail de nettoyage a été extraordinaire et comme tu le dis ,  il faut saluer la persévérance et l'ingéniosité tous ceux qui ont uni leurs efforts pour y parvenir !

    Bonne journée !

    2
    Jeudi 3 Septembre à 09:17

    je m'en souvient bien j'avais 35 ans !! j'ai plus du double maintenant et la pollution est plus sournoise. mais j'aurai toujours devant les yeux les images de ces oiseaux englués, de ses plages emmazoutées etc..... ont ils été assez punis ces pollueurs, je ne pense pas, combien de temps le Finistère et ses habitants ont t ils mis pour s'en sortir ????

    Plus jamais ça et pourtant  !!

    bonne journée a toi bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :