• La  période est encore indécise, les verts sont encore présents tandis que les ocres tardent à venir... L'eau et son miroir complète le tableau d'une nature fraîchissante.

    Etang du Prince,  Petit Nance.

    -=-=-=-=-

    En matière de réflexion...

    Un instant agitée, la surface de l'eau casse les reflets.

    -=-=-=-=-

    En matière de réflexion...

    L'étang peu à peu, se couvre de feuilles, que l'arbre  généreusement  lui  offre.

    -=-=-=-

    En matière de réflexion...

    Par instant, une risée trouble la quiétude de l'onde, la taillant comme un brillant.

    -=-=-=-=-

    En matière de réflexion...

    Ah que les impressionnistes auraient été heureux ici. 

    -=-=-=-=-

    En matière de réflexion...

    Se rappelle-t-on seulement que ces étangs sont des réalisations de l'homme et non l'oeuvre de la nature?

    -=-=-=-=-

    En matière de réflexion...

    Et s'il fallait un titre : convergence....

    -=-=-=-=-

    En matière de réflexion...

    Histoire d'avoir la tête à l'envers.

    -=-=-=-=-

    En matière de réflexion...

    Petit effet photographique

    -=-=-=-=-

    En matière de réflexion...

    Un petit joyau dans un écrin, pour l'heure, encore de verdure.

    -=-=-=-=-

    A  bientôt.

     


    9 commentaires
  • Petite sortie nature pour les besoins du journal. Une nouvelle occasion pour moi de découvrir ma région.

    Direction la Bresse jurassienne et  l'un de ses nombreux étangs : l'étang Jacquot entre Sergenaux et Sergenon.

    Jacquot l'exubérant

    -=-=-=-=-

    Jacquot l'exubérant

    Les fortes pluies de fin avril ont considérablement fait monter le niveau des étangs et comme ici, l'eau s'est avancée dans les terres, en zones ordinairement humides mais non inondées.

    -=-=-=-=-

    Jacquot l'exubérant

    L'eau est très proche du chemin et l'on pourrait presque se croire en Guyane, mais la température nous ramène à la réalité.

    -=-=-=-=-

    Jacquot l'exubérant

     Par endroit, la végétation est moins dense et autorise le regard à explorer les alentours.

    -=-=-=-=-

    Jacquot l'exubérant

    Inutile de vouloir s'aventurer plus avant, au risque de s'embourber... Mais l'endroit est étonnant !

    -=-=-=-=-

    Jacquot l'exubérant

    Quelques trous dans la barrière végétale pour retrouver l'étang. 

    -=-=-=-=-

    Jacquot l'exubérant

    Ici, le mélange est total entre les différentes sortes de végétation. C'était d'ailleurs un but pour les participants à cette randonnée, que de retrouver les différentes essences d'arbres.

    -=-=-=-=-

    Jacquot l'exubérant

     Enfin on ressort de la lisière du bois pour voir l'étang Jacquot, bien agité par le  vent.

    -=-=-=-=-

    Jacquot l'exubérant

    Hôtes des milieux humides, les massettes ont explosées laissant fuir leur "coton". En ce qui concerne la faune, à part un cygne très  loin et deux grèbes qui  ne cessaient de plonger,  rien eu à photographier.

    -=-=-=-=-

    Voici donc un court aperçu, d'une région très proche de chez moi et qui a encore beaucoup à me montrer.

    A bientôt.

    -=-=-=-=-


    8 commentaires
  • Mon ordinateur principal étant chez le docteur pour non reconnaissance de clavier (s) et donc  avec la suite de mes photos sur son disque dur,  je  suis passé sur mon ordi de secours (ouf) pour mettre juste ces deux photos officiellement signes de printemps...

    -o-o-o-o-

    Il paraît que c'est le printemps

    En ce premier jour du printemps, les brumes ont tardé à se lever sur l'étang de Desnes.

     -o-o-o-o-

    Il paraît que c'est le printemps

     

    Il faudra encore quelque temps avant la verdure ne s'accapare le terrain... 

    -o-o-o-o-

    A bientôt


    9 commentaires
  • Je me suis rendu, il y a quelques temps, sur un chantier nature pour un reportage.

    Direction l'écopôle de Desnes par un matin frileux où brumes et frimas l'ont emporté sur le soleil...

    ------------

    Brumes et frimas.

    Alors que l'équipe de nettoyage a emprunté un chemin plus large,  j'ai choisi de passer par un petit sentier montant sur une butte  surplombant  le plan d'eau. 

    ------------

    Brumes et frimas.

    Avec le brouillard ambiant,  je me doutais bien que je ne verrais pas grand chose. Alors autant regarder au bout de son nez pour faire quelques photos en rapport avec la saison.

    ------------

    Brumes et frimas.

    L'humidité ne manquait pas et les gouttelettes de rosée s'accrochaient un peu partout

    -------------

    Brumes et frimas.

     

    Me voici sur le site. Alors que les équipes s'affairent derrière moi, j'en profite pour fixer le jeu de deux cygnes là-bas, derrière l’îlot. Tout est  gris entouré de coton...

    ------------

    Brumes et frimas.

    Les dernières inondations ont laissé quelques mares comme autant de  miroirs pour une éventuelle Vouivre...

    -----------

    Brumes et frimas.

     

    Ces miroirs font le jeu du photographe en modifiant l'ordre des choses, sans le subterfuge d'un quelconque logiciel de retouche.

    -------------

     

     

    Brumes et frimas.

    Puis je retrouve mes deux cygnes, alors que la clarté se fait plus  précise

    ------------

    Brumes et frimas.

    Mais pour autant, c'est en N&B que je termine ce reportage...

    ------------

    A bientôt, en espérant que ma charge de travail me laissera un peu de répit.


    20 commentaires
  • Poursuite de ma promenade autour des étangs. Leur diversité est un régal pour le photographe et plus les heures avancent, plus cela apporte de modifications dans le paysage. L'oeil a  parfois du mal  à s'y retrouver mais l'objectif de  l'APN pallie à ce manque.

    ---------------- 

    Recherche improbable

    J'ai couru les chemins,
    J'ai longé les étangs.
    Aussi fou qu'un gamin.
    Et tout autant haletant.
    Cent fois j'ai cru la voir
    Se cachant dans les joncs,
    Réveillant en moi l'espoir
    De faire avec elle le plongeon.
    Las, la Vouivre ne vint pas
    Et me laissa sur le champ
    Avec pour tout repas
    Pour la belle mon penchant.
    Mais je ne m'avoue pas vaincu
    Je reviendrai ici plus tard
    Car j'en suis convaincu
    Elle sera de mes nuits, la star.

    AW - 11 02 2014

    ------------------

    L'étang du Crêt est bien calme et les nuages s'y mirent à loisir.

    L'appel de la nature - 2 -

     Même le déversoir de l'étang peut offrir quelques surprises.

    L'appel de la nature - 2 -

     Un  peu plus loin, l'étang Vaillant s'étend mollement sous un ciel irisé par les derniers rayons du soleil.

    L'appel de la nature - 2 -

    Mais ce miroir,  est-ce  celui  de la Vouivre?

    L'appel de la nature - 2 -

    Pendant mon périple, peu d'oiseaux. Alors une mésange, cela ne se refuse pas... :

    L'appel de la nature - 2 -

     Alors que les bruits s'estompent, c'est un univers de calme, de sérénité qui s'installe autour de  moi...

    L'appel de la nature - 2 -

    Le soleil décline. Encore une trentaine de minutes et la nuit étendra son manteau sur ce lieu. Moi je ne serai plus là et la Vouivre ne me sera pas apparue...

    L'appel de la nature - 2 -

    A bientôt, pour une autre voyage dans lequel l'eau ne sera encore une fois pas absente.. Disons que ce sera mon fil conducteur... 


    10 commentaires
  • Je  pensais   vous  proposer de  nouvelles  photos de  Bretagne,  mais  le soleil  revenu, en a décidé autrement... Je  me suis donc rendu vers quelques étangs avec  une idée  en tête .... :

     

    Vers la nature...

     

    La nature m'appelle.

    Je veux plonger dans son irréel.

    Découvrir ses variances,

    M'y jeter en pleine confiance.

    Trouver dans ses largesses,

    La source de sagesse.

    Immortaliser ses paysages,

    Sans forme de maquillage.

    Pour qu'au travers mes photos,

    Je puisse dire plus tard : c'est beau.

    Alors sur ces quelques paroles

    Je pars chercher sans autre faribole,

    La fille des étangs, la Vouivre

    Ou du moins trouver sa piste, la suivre

    Et si ici, je ne reviens pas

    C'est que la belle de mon trépas

    En aura ainsi décidé

    Pour de ma curiosité, me vider.

     

    AW

     11 02 2014

    ----------------------------------------------

    Le  premier étang sur ma route, c'est l'étang Courlan. Calme, paisible, sous un ciel où passent quelques nuages.

    L'appel de la  nature  - 1 -

    Du côté du déversoir, vers l'étang Grieu, que je ne connais pas encore, le soleil joue à cache-cache

    L'appel de la  nature  - 1 -

    Ces arbres toujours sans feuilles, autorisent en ce moment de beaux reflets, pourquoi s'en priver?

    L'appel de la  nature  - 1 -

    Pauvre barque, je doute qu'elle puisse encore servir un jour !

    L'appel de la  nature  - 1 -

    Autre étang,  le Grand Virolot. Là-bas, tout au bout, gît une autre embarcation. Pour elle, s'est vraiment fini. 

    L'appel de la  nature  - 1 -

    Traitement en demi-teinte ... 

    L'appel de la  nature  - 1 -

    Etang de la Folie. Nuages, reflets composent un harmonieux paysage mais qui ne semble pas attirer la Vouivre...

    L'appel de la  nature  - 1 -

    Entyre deux  plans d'eau,  une photo au passage que j'aurais pu traiter en N&B... Une  grande aigrette blanche au  milieu des corbeaux...

    L'appel de la  nature  - 1 -

    Etang du Vernois, celui où précédemment a eu lieu la  pêche au filet  voir  ici  : pêche ancestrale . Depuis il a été remis en eau. Et comme on disait à l'armée : "Qui tient les hauts, tient les bas"... Ces deux canards semblent être au courant.

    L'appel de la  nature  - 1 -

    Voilà pour cette première partie, demain la suite.


    12 commentaires
  • Avant de retrouver la Bretagne,  passage par la Bresse jurassienne où a eu lieu dernièrement une pêche en étang, l'étang du Vernois près de Commenailles.

     Depuis tôt le matin, les hommes sont dans l'eau et la vase  à ramener les filets.

    Pêche ancestrale

    A 9h00 du matin, le soleil a encore du mal à se montrer.

    Pêche ancestrale 

    Ici la table de tri pour séparer les espèces et éliminer les variétés indésirables en  pisciculture.

    Pêche ancestrale

    Après le  petit  blanc,  les grosses espèces avec les carpes, très prisées dans la gastronomie locale.

    Pêche ancestrale

    Et toujours avec les grandes épuisettes récupérer les poissons dans les basses eaux.

    Pêche ancestrale

    On continue de remonter des carpes...

    Pêche ancestrale

    Au fond,  les grandes aigrettes blanches pêchent à leur façon, la petite friture emprisonnée dan les trous d'eau.

    Pêche ancestrale

    Même avec mon 300mm, elles restent un peu loin, mais l'image reste sympa.

    Pêche ancestrale

    Le ciel se plombe. De fait, la  pluie arrivera un peu plus tard.

    Pêche ancestrale

    Des étangs à sec,  offrent une vision tellement différente de celle où ils sont en eau....

    Pêche ancestrale

    Dernière photo pour immortaliser l'endroit, réalisée avec mon portable.

    Pêche ancestrale

    A  bientôt.


    9 commentaires
  • Petit  poème écrit  pour  l'occasion :

    Au  milieu de l'étang

    Dans  le  matin  miroitant

    Gît une branche condamnée

    Car par la glace emprisonnée.

    A moins que le dégel

    N'offre d'ici peu à la belle

    Dans sa  grande bonté

    Un espace de liberté.

    Mais que faire d'un cadeau de la sorte,  

     Quand on est déjà morte?

    AW 12 2013

    Requiem  pur  une  branche morte. 

     

    Requiem  pur  une  branche morte.

     

    Requiem  pur  une  branche morte. 

     

    Requiem  pur  une  branche morte. 

     

    Requiem  pur  une  branche morte.

     Photos réalisées au Parc des Thermes  à Lons le Saunier , le  5 déc 2013.

     Photos retraitées  avec Lightroom  5.1


    16 commentaires
  • Quelques photos prises aux derniers jours de pluie.

    Passant près de l'étang, alors que la pluie s'est à nouveau invitée,  je décide de m’arrêter. Bien m'en prend, car je peux  y voir un grèbe, lequel  ne tardera pas à disparaître sous  les eaux....  

    Sous la  pluie...

    Au bord de  l'étang, quelques iris d'eau ont tenté une sortie en attendant celle du soleil.

    Sous la  pluie...

    A la surface de l'eau,  une saute de vent marque sa présence alors  que la  pluie redouble.

    Sous la  pluie...

    Dans mon avancée, je fais fuir une nichée de canetons... Désolé les gens !

    Sous la  pluie...

    Là au moins, je suis sûr de ne déranger personne et en fait,  je suis attiré par les couleurs de cet arbrisseau, vraisemblablement un noisetier.

    Sous la  pluie...

    Tout comme je le suis par ce vieux toit :Je l'ai vu, 

    Moussu,
    Moulu,
    Vermoulu, 
    Et bien que sur lui, il ait plu,
    Il m'a plu.

    Sous la  pluie...

    Et  pour finir cette série pour le moins humide,  j'ai retrouvé le grèbe.

    Sous la  pluie...

    Demain  c'est sûr ...  je vous amène  le soleil...  ou autre chose.


    6 commentaires
  • Après les nuits pleines de décibels, les scènes enfumées, les éclairs des spots, les journées en studio radio, je me suis octroyé une heure de repos... si, si. La preuve :

    Non je ne suis pas allé à la pêche,  sinon à celle des  photos.

    J'ai retrouvé une surface qui me plait : l'eau et les reflets..

    Les couleurs du printemps sont à présent bien présentes.

    L'ensemble est paisible. Même le bouchon ne semble pas presser de plonger.

    Dernier regard sur l'étang de Commenailles, entièrement réaménagé pendant l'hiver.

    Bon, il est étang, pardon,  il est temps de partir travailler. A bientôt.


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique