• BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

    18 août 2017. J'ai pris pas mal de retard dans l'envoi de mes photos. Merci de m'excuser, mais elles restent de saison...

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

    Depuis la vedette qui nous emmène vers l'île Vierge, la silhouette du phare grandit au fur et à mesure.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

    Nous approchons du but. Le petit port n'est plus très loin. Le  gardien de l'entrée de l'Aber Vrac'h est là, me dominant de sa haute stature

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

    Moi, j'ai privilégié la vedette, d'autres sont venus à la force des bras, en kayak de  mer. Respect.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

    Petit jeu de parallaxe avec celui qui depuis 7 ans, me nargue depuis que je viens en vacances ici dans la  région. Le grand phare mesure 82, 50 m. C'est le plus haut d'Europe. Le petit blanc ne fait que 33 m. Seule sa corne de brume est activée par temps de brouillard.  

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

     Un gros plan sur le haut du phare. A droite, une tête dépasse, donnant l'échelle du phare.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

     Au pied du phare, c'est typiquement la lande bretonne que la mer vient recouvrir par moments.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

    Voilà, j'y suis. L'instant tant attendu est arrivé : 365 marches à gravir pour aller voir là-haut ce qu'il s'y passe.

    Le tour de granit est recouverte de 12 500 plaques d'opaline. J'avoue que pendant la montée, je ne m'y suis guère intéressé, préoccupé de garder mon souffle...

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

    Ça y est, le sommet est atteint. L'occasion de jeter un œil sur Plougerneau.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

    Autre plan légèrement décalé. L'embouchure de l'Aber Vrac'h est tout- à-fait à droite.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

    Aujourd’hui, les vagues étaient calmes. Je n'ose imaginer ce qui se passe lors des tempêtes.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

    Et dire qu'ici, des hommes ont vécu. Au milieu du XVe siècle, les frères mineurs cordeliers de l'Observance, fondèrent un monastère où ils restèrent une soixantaine d'année, avant de revenir sur la terre ferme. On peut les comprendre.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

    Souvenir d'un temps révolu, des enclos,  preuve de l'activité humaine.

    -=-=-=-

    BZH 2017 - Enfin l'île Vierge.

     Il est temps à présent de redescendre. Un dernier regard de façon hélicoïdale sur ce géant des mers, construit par les hommes pour sauvegarder la vie des marins. 

    Et en grimpant jusqu'en haut,  je me suis senti plus près de ceux-ci.

    -=-=-=-

     A Bientôt  - Kenavo

     

    « Un chat de garde à Sellières

  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Août à 07:56

    Me voilà rassuré Albert, vous êtes enfin arrivé yes quel courage d'avoir monté toutes ses marches, j'avoue que je ne l'aurais pas fait même si les vues sont très belles... j'aime beaucoup la lande qui différencie ce paysage breton. Amitiés

    2
    Samedi 11 Août à 07:39

    bonjour Albert

    le voilà ce fameux phare ! en effet il est haut à couper le souffle quand on veut y monter , mais il en vaut la peine , tu as fait de magnifiques photos .

    l'escalier en colimaçon est splendide avec une préférence pour la première photo , dommage que tu n'aies pas regardé les plaques d'opaline , ce devait être joli .

    les vues sont très belles , bravo pour cette série .

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :