• Besançon : une histoire de temps (1)

    21 mars 2019: Voilà c'est le printemps. Un mot dont je ne retiendrai qu'un morceau: temps.

    Et le hasard a voulu que je sois à Besançon ce jour là. Or Besançon, c'est LIP, c'est la Franche-Comté avec  son industrie horlogère toujours vivante.

    Du coup, le temps s'est imposé à moi et j'ai cherché comment l'évoquer.

    -=-=-=-

    Besançon : une histoire de temps  (1)

    Pour le promeneur, un circuit piétonnier est tout tracé, il suffit de suivre les marques au sol qui symbolisent justement le temps.

    -=-=-=-

    Besançon : une histoire de temps  (1)

     

    Presque 33 mois que le temps s’était arrêté place de la Révolution ! Mais à l'été 2018, la fameuse et unique « Senestrorsum » a fait son retour sur la façade du musée des Beaux-Arts, un endroit qu'elle avait quitté en raison du chantier de rénovation du musée. L'oeuvre du  créateur bisontin Philippe Lebru avait été réalisée pour décompter le temps qu'il restait avant que le premier TGV, n'arrive en gare.  À noter que les aiguilles s’emballent tous les quarts d’heure en sens senestre (vers la gauche...) et tournent 12 heures en 2 minutes avant de reprendre le cours du temps. 

    -=-=-=-

    Besançon : une histoire de temps  (1)

    Mais avant ce modernisme reposant sur un vrai mouvement comtois d'horlogerie, Besançon s'illustra d'une autre  façon. L'observatoire, inauguré le 16 août 1884, donnait une heure exacte aux horlogers bisontins. Il était un certificateur indépendant, et à partir des années 1897, il apposa un poinçon représentant une tête de vipère sur les montres qui avaient obtenu un bulletin de marche.   

    -=-=-=-

    Besançon : une histoire de temps  (1)

    Le temps ... Et si on imaginait que les poteau des lampadaires donnaient eux aussi le temps, à la façon d'un cadran solaire?

    -=-=-=-

    Besançon : une histoire de temps  (1)

    Mais le temps ne se lit pas que sur des cadrans d'horloge ou de montre. Visible depuis la place de la Révolution et située rue de Boucheries, l'enseigne de l'ancienne épicerie Jeanney, créée en 1890, marque elle aussi son temps à sa façon, avec son graphisme "Art Déco".  

    -=-=-=-

    Besançon : une histoire de temps  (1)

    Sur le pont Battant, près des horloges de l'église de la Madeleine, Jouffroy d'Abbans (1751 - 1832) semble prendre son mal en patience, lui qui est entré dans l'éternité, après avoir  expérimenté sur le Doubs, le premier bateau à vapeur. La statue en taille réelle du marquis brave ainsi  le  temps  qui passe et celui qu'il fait depuis 1998.

    -=-=-=-

    Besançon : une histoire de temps  (1)

    Par le passé, quand les ascenseurs n'existaient pas, il fallait prendre son temps pour emprunter les escaliers. Mais ici, celui-ci en valait la peine. Magnifiquement restauré, il montre des lignes très légères et graciles. (Près des passages Pasteur).

    -=-=-=-

    Voilà pour cette première partie où le temps a pris plusieurs formes. J'espère que vous, vous aurez pris le temps d'apprécier. La deuxième  partie, très bientôt.

    « Paris, je t'aime - 2.Besançon : une histoire de temps (2) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Mars à 09:16

    Bon jour Albert,
    Merci pour la balade dans la ville dans laquelle je ne suis pas retournée depuis... ouf, très longtemps.
    LIP, une horlogerie de qualité.
    Je retrouve encore ta patte dans tes choix de cadrages "décalés", ce que d'ailleurs tu revendiques ;-)
    Bises et bonne journée

    2
    Vendredi 22 Mars à 16:18

    Bonjour Albert,

    Je ne connais pas cette ville mais ton billet sait me montrer des belles et intéressantes choses.
    Bien-sûr je savais que l'horlogerie était reine et je trouve ton choix en ce jour de printemps très bon.

    Ce jour là il faisait très beau et j'aime lorsque le moderne se mixte avec l'ancien.

    Belle fin de semaine. je t'embrasse

    3
    Lundi 25 Mars à 07:45

    bonjour Albert

    une bonne idée du temps qui nous est comté ( compté aussi) à Besançon avec toutes ces pendules que j'aime bien voir lorsque j'y vais .

    super ton cadran solaire .

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Florence
    Lundi 25 Mars à 09:33

    Et toi, cher Albert, tu as arrêté le temps avec cet article très instructif et tes belles photos ! Merci !

    Mes meilleures 4 bises bretonnes pour une belle semaine mon ami ! et Kenavo !

    Florence

    5
    Lundi 25 Mars à 11:05

    Fantastique série de photos sur ce thème Albert ! rien n'a échappé à ton regard, tes compositions sont toujours très réfléchies avec ce qui nous entourre... bonne semaine.

    6
    Mardi 26 Mars à 16:50
    Bonjour Albert oui une ville à voir++ et les horloges c'est magnifique merci belle semaine coucou des vacances a++
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :