• Deuxième étape de cette sortie photo, doublée d'un rallye. Nous voici à présent chez Stéphan Cuzenic,  795 route de Sâne, 71500 La Chapelle Naude, horticulteur et responsable de la société Hortus Veneris, entreprise de  production horticole spécialisée dans les nouveautés horticoles, plantes d'ombre ou e soleil.

    Et une des spécialités de la maison c'est ....

    ------------------------------------------------------------------------------------

    Sur la route des fleurs - La Chapelle Naude - 71

    C'est ici le règne du sabot de Vénus

    Qui n'attendait à l'en croire que ma venue

    ---------

    Sur la route des fleurs - La Chapelle Naude - 71

    Chargé de pourpre et de blanc

    Pour sa  beauté, il ne fait pas semblant.

    ---------------

    Sur la route des fleurs - La Chapelle Naude - 71

    Quand sa timidié explose

    Alors il est grandiose.

    ---------------

    Sur la route des fleurs - La Chapelle Naude - 71

    Ce bouquetchargé de nombreuses inflorescences,  

    S'offre à nous dans sa munificence

    -------------

    Sur la route des fleurs - La Chapelle Naude - 71

    Hésitant entre le bleu et violet

     Il joue ici les feux-follets.

    -------------

    Sur la route des fleurs - La Chapelle Naude - 71

    Le soleil touche à la clairière

    Celle-ci devient alors hospitalière

    -----------

    Sur la route des fleurs - La Chapelle Naude - 71

    Qu'elles sont jolies ces feuilles d'érable

    Car photogéniques, elles sont photographiables...

    --------------

    Sur la route des fleurs - La Chapelle Naude - 71

    Le rouge naissant sous  le vert,

    Donne ici et là des effets divers.

    -------------

    Sur la route des fleurs - La Chapelle Naude - 71

    Mystérieuse  plante au nom sans doute imprononçable

    Tu  possèdes  une forme inoubliable...

    ------------

    Sur la route des fleurs - La Chapelle Naude - 71

    Simple,  gracile, élancée

     Tu es faite pour au gré du vent, te balancer...

    ---------------

    Dés que possible, la troisième étape, dans un autre genre...


    12 commentaires
  • Le 24 mai,  j'ai organisé pour quelques amis photographes, membres du club que j'ai créé :  "Instantanés de comptoir", un rallye tournant autour de la thématique des fleurs.  L'idée m'est venue grâce à  l’initiative de professionnels de pépinières et jardins, qui ont ouvert leurs établissements pendant le week-end.  Je vais donc vous emmener à ma suite dans quatre jardins ou serres, particulièrement remarquables.

    Petite précision, je ne nommerai pas les fleurs rencontrées ou très peu, étant fâché avec leur nom que je ne retiens pas. Et pour plus de plaisir, je me suis résolu à ne pas trafiquer mes photos pour leur laisser l'air le plus naturel possible.

    La  première étape conduisait au Jardin des Sources,  chez Nicole et Gérard Saccard,  le Bourg,  71310 La Chaux

    ----------------

    Sur la route des fleurs  - La Chaux - 71

    Elles paraissent légères,  

     Mais de la beauté ne sont pas mensongères.

    ----------------

    Sur la route des fleurs  - La Chaux - 71

    Quel vacarme à la  mare...

    Grâce aux grenouille, ce tintamarre !

    ----------------

    Sur la route des fleurs  - La Chaux - 71

    Je  me présente en bouquet

    Pour avoir un aspect plus coquet...

    ----------------

    Sur la route des fleurs  - La Chaux - 71

    Tels des papillons,

     Sur le tronc nous grappillons.

    ----------------

    Sur la route des fleurs  - La Chaux - 71

    Si d'aventure vous cherchez un micro,  

     Demandez de l'aide au coquelicot !

    ----------------

    Sur la route des fleurs  - La Chaux - 71

    Même pour rendre hommage à ces roses,  

     Je n’utilise pas la prose.

     ----------------

    Sur la route des fleurs  - La Chaux - 71

    Tout au  bout du terrain,  

    Veille l'église dans un écrin.

    ----------------

    Sur la route des fleurs  - La Chaux - 71

    En rouge et  noir,  

    Je sais bien me faire voir.

    ----------------

    Sur la route des fleurs  - La Chaux - 71

     Je suis la digitaline

     Et si je parlais, ma voix serait cristalline.

    ---------------

    Sur la route des fleurs  - La Chaux - 71

    Quelques  gouttes de rosée, 

    Sur  moi se sont posées...

    ----------------

    A demain  pour  la seconde étape

     


    13 commentaires
  • Aujourd'hui, je  me suis fixé un petit challenge, faire dix photos de poteries avec effet ou reflets... Alors direction Baume les Messieurs pour le marché de potier. Au final,  je  n'aurai eu  besoin que de  13 photos pour réaliser cette présentation.

    L'oeil  ne voit  généralement qu'un ensemble et ne s'attarde pas sur  l'insignifiant,  le  petit ou tout simplement sur la première couche..

    Au  passage,  merci  à tous  les artisans, artistes et créateurs qui m'on autorisé à faire ces photographies. En échange,  je leur ai promis de mettre leurs coordonnées, ici.

    ----------------

    La  poterie, un art effet..mère ?

    A  y regarder de près, cette coupe est-elle pleine ou vide? 

    Julien Mazard, Beauvène (07) 04 27 61 00 06

    ----------------

    La  poterie, un art effet..mère ?

    Ici,  l'objet nous fait profiter de son intérieur...Non , séreiux?...

    http://www.loeildanssapoche.com/ELODIE-BOUESNARD.html

    ----------------

    La  poterie, un art effet..mère ?

    Ici pas de reflets  particuliers mais comme  une transparence

    Françoise Plüsse 67 Balbronn  06 83 95 61 93

    ----------------

    La  poterie, un art effet..mère ?

    Le soleil a fait craquer le vernis... Cela aurait pu être cela,  mais  non.,  c'est la technique Raku qui est l'artisan de ce travail

    Coralie Amanton:     http://www.coralieamanton.com/

    ----------------

    La  poterie, un art effet..mère ?

     

    Les gouttes d'eau descendent lentement sur le flanc de la tasse. Peut-être ou  pas ! 

    http://www.annececileallegre.fr/crbst_4.html

    ----------------

    La  poterie, un art effet..mère ?

    Le reflet du monde ... et du  monde il y en avait.

    http://duguet.potier.free.fr/

    ----------------

    La  poterie, un art effet..mère ?

    Son créateur s'appelle  Lacour,  et dans son  oeuvre,  on distingue  ... la cour de Baume et  moi ... mais on est tombé sur la tête.

    http://francois-lacour.com/

    ----------------

    La  poterie, un art effet..mère ?

    Dans le bleu du plat, le bleu du ciel , si, si, je vous l'assure...

    http://www.euroceramique.com/expolain/expolainenligne/exposantsexpolainenligne/kohutjeanpierre/textekohutjeanpierre/kohutjeanpierreenligne/kohutjeanpierre.html

    ----------------

    La  poterie, un art effet..mère ?

    Fenêtre sur cour...

    http://annethiellet.amagalerie.com/

    ----------------

    La  poterie, un art effet..mère ?

    Décor ou ombres? Qu'importe, car que ce soit l'un ou l'autre, il participe à la beauté.

    Elisabeth Collardey Dailland - Montrond le Château - 39  - 03 81 86 78 40

    ----------------

    A bientôt.

     


    9 commentaires
  • Ce soir, je vous propose de découvrir quelques lieux et objets hors du temps. Mais par respect pour la vie privée des propriétaires,  je ne vous dirai pas où j'ai pris ces photos.

    -------------------

    Quelques vieilleries...

    Commençons par redécouvrir ce qui fut un élément d'une force par le passé.  Une  vanne  pour contenir l'eau ...

    -------------

    Quelques vieilleries...

    Il y a  bien longtemps que cette crémaillère n'a pas fonctionné...

    -------------------

    Quelques vieilleries...

    pour preuve le mécanisme !.

    ------------------

    Quelques vieilleries...

    Changeons de domaine... je vous invite à passer à table, dans la tradition des moines...

    --------------------

    Quelques vieilleries...

     La soupe réchauffe dans l'âtre... époque Louis XV

    --------------------

    Quelques vieilleries...

     Après le repas, un peu de médiation dont ce  mur vous donne une idée ...

    -----------------------

    Quelques vieilleries...

      Pour vous aider un signe architectural un peu plus parlant...

    ------------------------

    Quelques vieilleries...

    Et enfin la découverte

    ----------------

    Quelques vieilleries...

    Si vous souhaitez faire une promenade dans le jardin, c'est par là ...

    ----------------------

    Quelques vieilleries...

    Je vous laisse méditer devant ces  photos et vous dis à demain... 


    11 commentaires
  • Au mois de juin, je me suis rendu chez des amis. A cette occasion, nous sommes allés à Barbizon.,  un des endroits mythiques de la période pré-impressionniste en France. Seulement, n'étant pas comme tout le  monde, je vous invite à une visite particulière de ce charmant village. A commencer par cette oeuvre d'art bien loin  de la peinture de la fin du 19ème siècle...

    Barbizon,  du bon et du  moins  bon...

    Si je reconnais le travail de l’artiste,  je m'interroge encore sur le sens à donner à cette oeuvre. Je vous livre l'inscription située sous  l'oeuvre  : "Archéologie de  l'angélus - Ils ont rejoint les ancêtres, seules leurs empreintes demeurent -  Yvon  le Bellec  2010. Vu sur Internet  :  "Oeuvre monumentale rendant hommage à Jean-François MILLET. La démarche symbolique de l'artiste est d'avoir parcouru le lieu où Millet a peint son chef- d'oeuvre, d'avoir creusé la terre et d'avoir retrouvé des vestiges. Ces trouvailles, galoches, sabots et fourche brisée seront implantées sur un support mouvementé représentant un champ de pommes de terre."

    Barbizon,  du bon et du  moins  bon...

    Face  à cette  oeuvre  monumentale,  on trouve l'espace culturel où il y a une exposition sur les sept péchés capitaux. Je  ne  vous en livre que  quelques-uns. Comme  ici l'avarice : "C'est la soif ,  la fièvre exécrable de l'or, son  insatiable accumulation" (Texte accompagnant l'oeuvre)

    Barbizon,  du bon et du  moins  bon...

    Pour le créateur,  voici la représentation de l’orgueil .. "C'est le prince des péchés, la racine de tous les maux. Autour de l'homme  politique  : Tout ce qui brille  n'est pas d'or - Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or (Baudelaire). (Texte accompagnant l'oeuvre)

    Barbizon,  du bon et du  moins  bon...

    En extérieur,  une création surprenante  : la pollution sauvage qui détériore l’environnement : une graine de bronze géante entourée de « dépôts sauvages » dans la forêt de Fontainebleau

    Barbizon,  du bon et du  moins  bon...

    Un  péché  parmi d'autres : la gourmandise .  "C'est le péché le  plus enfantin, le  "péché mignon" de celui qui est esclave de son ventre. (Texte accompagnant l'oeuvre)

    Barbizon,  du bon et du  moins  bon...

    Autre évocation d'un péché : la luxure. "C'est la jouissance excessive par les plaisirs charnels" (Texte accompagnant l'oeuvre)

    Barbizon,  du bon et du  moins  bon...

    On est bien loin de ce que fut Barbizon, avec ces peintres aventureux et audacieux (Corot, Courbet, Millet…) qui, à partir des années 1830, ont jeté un pont entre le classicisme et l’impressionnisme et ont été parmi les premiers à sortir de leurs ateliers et à planter leur chevalet en pleine nature pour capter la lumière naturelle. 

    Alors  pour revenir à ce que fut Barbizon à une certaine  époque,  je vous  offre cette photo retravaillée dans l'esprit des peintres avant-gardistes pour  l'époque .

    Barbizon,  du bon et du  moins  bon...

    Pour comprendre les motivations des auteurs de  l'expo d'art  moderne,  je vous invite à suivre ce lien.

    http://www.barbizon.fr/wp-content/uploads/DP-web-Expo-ML.-VIEBEL-B.TOGUO-GALOPEC-Barbizon.pdf

    Demain,  promenade  à Barbizon ... suite.

     


    10 commentaires
  • Retour à la photo couleur et pour l'occasion, je vous offre un petit voyage en forêt. Mais ce n'est qu'une forêt miniature. Les hasards d'un reportage m'ont conduit à une exposition de bonsaïs. Mais plutôt que de mettre des photos en pied de ces arbres,  je suis entré un peu au coeur du sujet. 

    Voici par exemple un mélèze d'Europe qui comme les grands, fleurit.

    Zenitude...

    A suivre un bouleau blanc (25 ans d'âge)

    Zenitude...

    Ici un hêtre, également 25 ans, dont on voit qu'il a été formaté par l'homme.

    Zenitude...

    Voici à présent un érable palmé, magnifique par ses couleurs.

    Zenitude...

    Un jeune mélèze d'Europe  (18 ans)

    Zenitude...

    Le genévrier de Chine n'a rien à envier à ses  prédécesseurs...

    Zenitude...

    L'aubépine, qui comme la grande, fournit des fleurs au  printemps et des petites  baies à l'automne

    Zenitude...

    Et pour finir cette présentation,  un buis âgé de trente ans.

    Zenitude...

    La culture du bonsaï n'est pas ma tasse de saké. Mais j'avoue que faire de la  photo de la nature dans  un salon chauffé,  par les temps qui courent, cela ne se refuse pas.

     A demain.


    10 commentaires
  •   

    Voici donc le dernier volet de ce reportage  un peu particulier. Encore une fois,  mon propos n'est pas de faire de la photo travaillée, avec un souci d'esthétisme. Ni de défendre ou d'attaquer qui que ce soit.  Je veux ici,  montrer. C’est ce que l'on appelle : le  choc des images... Que vous soyez  interpellés, ne  me surprend pas et vos réactions ne m'étonnent pas.

    Le Chaois : art ou cauchemar ? Part 3

    Nelson Mandela, comme d'autres, a droit à son effigie. Serait-il heureux de se savoir ici, ainsi entouré?

    Le Chaos : art ou cauchemar ? Part 3

    Cet avis autorisé du propriétaire ne met pourtant pas fin aux poursuites. Enfin, d'après ce que j'ai pu récupéré comme  informations,  ici ou là.... Car cet arrêté précédent  visait "à interdire tout simplement, toute activité relative au travail des métaux, découpe, soudure, manipulation de diverses plaques métalliques… et utilisation d’engins bruyants en extérieur sur la propriété Domaine de la Source (Demeure du Chaos). "

    Le Chaos : art ou cauchemar ? Part 3

    Des caméras partout,  on l'a déjà vu.  Crainte, dissuasion? Craint-il une attaque des CRS?

    Le Chaos : art ou cauchemar ? Part 3

    La fin  du monde était inscrire sur le mur. Thierry  Ehrmann y a -il cru? J'en doute.. Alors  pourquoi? C'est tout le  mystère de la Demeure. Un de plus.

    Le Chaos : art ou cauchemar ? Part 3

    Sigles caballistiques, voir ésotériques  pour qui ne connaît pas la clé de déchiffrement et  puis une pancarte de ville : humour sous forme d'auto-dérision

    Le Chaos : art ou cauchemar ? Part 3

    Petit note humoristique quand même avec ces deux miroirs situés devatn un des portails...

    Le Chaos : art ou cauchemar ? Part 3

    Voilà, nous sommes à la fin de ce reportage dans lequel on s'aperçoit que le monde est parfois renversant ...

    Le Chaos : art ou cauchemar ? Part 3

    En conclusion,  j'apporterai quand  même quelques éclaircissements.

    Texte de Céline Moine, historienne de l'art, extrait du fascicule  à disposition des visiteurs par Thierry Ehrmann - (Ext Fasc TH) :

    "Dada ou la Demeure du Chaos, c'est le règne du désordre et de l'incompréhension, de la provocation et de l'énergie créatrice. A la question du "pourquoi?" la réponse est la même : révolutionner le regard et les modes de pensées, sortir le spectateur de ses acquis, créer contre l'absurdité du monde, retrouver le terrain des émotions et de l'ivresse. A la question "Comment?", les réponses se ressemblent encore : dissoudre les limites de l'art, abolir les genres, briser les frontières artistiques, créer un ordre nouveau dans l'incohérence apparente".

    Ce qu'il faut encore savoir, c'est que Thierry Ehrmann est président fondateur de Artprice leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 27 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 500 000 artistes.

    Alors  où est le fond du problème au sujet de ce lieu qui est le deuxième site culturel le plus fréquenté de Rhône Alpes, après le musée de Lyon? Tout simplement, cela dérange. Cela fait tâche dans le paysage. Thierry Ehrmann a  eu le tort de "salir"  les murs en pierres jaunes. et d'empiler  du matériel "hétéroclite". 

    Je n'entends pas prendre position pour contre cet état de fait. Mais je sais que je reviendrai, car dans la propriété  il y a matière à faire de la photographie mais cette fois-ci d'une manière plus étudiée... avec le recul qui sied aux oeuvres d'art qui existent bel et bien.

    Une dernière chose, avant moi, Pastelle a eu l'occasion de se rendre à la Demeure du Chais. Plusieurs de ces reportages sont  à voir ici . Merci à elle  pour cette découverte...

     Heu, demain, promis,  on change complétemnet de sujet... ce sera  plus  lumineux.


    8 commentaires
  •   

    Je me doutais bien que ce reportage amènerait quelques commentaires intéressants et je respecte les uns et les autres...

    Comme je l'ai écrit précédemment, le musée d'art moderne, car c'en est un, était fermé. C'est donc au travers des grilles et par dessus les murs que j'ai fait ces  photos... L’amoncellement hétéroclite fait plutôt bric à brac...

    Le Chaos : art ou cauchemar - Part 2

    Toute la propriété comme les bâtiments intérieurs sont bardés de caméras de surveillance... Intox, esbroufe  je ne peux répondre  à la question mais quand on connait l'intérieur, tout est possible

    Le Chaos : art ou cauchemar - Part 2

    Je n'aurais pas eu assez de ma carte  mémoire de 16 GB pour faire des photos de tous  les "petits mots" disséminés partout ... Ici "999", un nombre qui  revient comme une litanie... "999" évoque la constitution de la République du Chaos le  09/09/09, juste avant l'acte de naissance de la Demeure du Chaos : 9 décembre  1999.

    Le Chaos : art ou cauchemar - Part 2

    Ici, une carcasse d'avion,  là  une sculpture en fer (un totem initiatique,  il y en a  99...). Un savant désordre  que je ne comprends toujours pas. Malgré le recueil de 145 pages que j'ai entre les mains,  je  ne parviens  pas  à trouver l'idée maîtresse de ce chaos... Je vous livre un  nouvel extrait du fascicule  à disposition des visiteurs par Thierry Ehrmann - (Ext Fasc TH)   : Alors, à ta véritable question, "pourquoi cette  noirceur?", je te réponds simplement : quand tu verras la  noirceur, réjouis-toi car c'est le début de l'Oeuvre... 

    Le Chaos : art ou cauchemar - Part 2

    Thierry Ehrmann est un artiste plasticien, un sculpteur de l'acier passé maître dans la réalisation d'oeuvres monumentales. Les photos n'en montrent hélas qu'une petite partie. 

    Le Chaos : art ou cauchemar - Part 2

    Et puis  il y a ses "références"  comme François Protat  ( ici)  ou encore André Robillard ()     _   

    Le Chaos : art ou cauchemar - Part 2

    Je vous laisse le  soin de retrouver les autres noms  écrits  ici et là, sur Internet... "La fin du monde approche" : je suis prêt à parier que ce n'est pas celle annoncée  pour le  21/12/2012, dont nous parle ici Thierry Ehrmann. Tiens, une clé au  : les noms des artistes sont sur fond bleu. Et sur fond violet : des médicaments... 

    Le Chaos : art ou cauchemar - Part 2

    Ici une chaîne. Que signifie-t-elle  pour Thierry Ehrmann, que veut-il nous dire, quel est son message.  Cette simple photo résume à elle seule la complexité de la démarche de  l'artiste...

    Le Chaos : art ou cauchemar - Part 2

    Demain le dernier volet de ce reportage pour en savoir un peu plus sur notre homme. 

    Merci de continuer à me donner  votre sentiment...


    7 commentaires
  •   

    AVERTISSEMENT : Le reportage qui suit et les deux autres à venir, sortent de mon contexte de photographe. Donc pas de recherche photographique poussée, juste de l'information, un peu comme ce que je fais au journal.

    Le sujet est particulier. Je ne prends pas parti, laissant à chacun le soin d'en penser ce qu'il veut. J'accepterai tous les commentaires dans la mesure où ils respecteront les personnes et les idées, objets de ce reportage.

    ------------------------------------------------------------------

    Pendant mon séjour à Lyon, j'ai eu l'occasion de me rendre dans ce charmant petit village de St Romain au Mont d'Or. Je connaissais l'existence ici, d'un lieu  exceptionnel, mais ce que j'ai vu, m'a sidéré... Je tâcherai tout au long de ces trois reportages, de vous apporter toutes les explications nécessaires. Je sais qu'aujourd'hui, aux dires de certains, nous sommes à la veille de la fin du monde  .  Les images à venir sont peut être prémonitoires...  

    Devant  moi au coin d'une rue,  s'offre à la vue une bâtisse, tout en pierre jaune du Mont d'Or. Les murs sont couverts de graffitis et de  portraits divers. Graffitis n'est peut être pas le mot juste,  parlons de sentences, ou de maximes...

    Le Chaos : art ou cauchemard?

    Le mur qui ceint la propriété est à l'identique. Couverts de signes cabalistiques,  de figures peintes au réalisme extraordinaire. En l'occurence,  il ne peut s'agir de  graphs réalisés par des jeunes en goguette...

    Le Chaos : art ou cauchemard?

    Je poursuis ma descente dans la rue. Des superstructures étonnantes m'interpellent. Comme ici une tête de mort...

    Le Chaos : art ou cauchemard?

    Je sais que le temps n'est pas au beau,  il fait gris et le ressenti est pesant, passé l'étonnemlent, il met mal à l'aise,  il dérange... Des murs noircis, des infrastructures métalliques dans tous les sens. Une forme de désordre qui donne peut être aussi son nom au lieu : la demeure du chaos...

    Le Chaos : art ou cauchemard?

    Le mot a été laché  :  cela dérange... car c'est là le noeud du problème. Cette propriété qui renferme un ancien temple protestant, a été transformée peu à peu par son  propriétaire Thierry Ehrmann, en un "lieu d'accueil pour un collectif d'artistes qui travaillent depuis  1999 à la réalisation de 4509 oeuvres d'art distinctes constituant le corpus de la Demeure du Chaos" (extr du fascicule  à disposition des visiteurs par Thierry Ehrmann - Ext Fasc TH)

    Le Chaos : art ou cauchemard?

    Pour une affaire de permis ou non de construire - je ne juge pas -  Thierry Ehrmann est en  procès avec la commune.  L'ensemble qui comporte un musée, "est selon les voeux de Thierry Ehrmann, son auteur, un musée  à ciel ouvert et gratuit à tout  public"  - Ext Fasc TH. "Mais la mairie [...]  s'acharne  dans son  négationnisme artistique et persiste  à demander la remise en état du bâtiment". -  Ext Fasc TH. 

    Le Chaos : art ou cauchemard?

    Pour aller au  plus rapide, il faut savoir que suite aux différents arrêts rendus, Thierry Ehrmann plaidera sa cause et celle de la Demeure du Chaos contre la France devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Mais revenons sur la physionomie des lieux qui ne manque pas d'intriguer.

    Le Chaos : art ou cauchemard?

    Nous sommes  à présent devant l'entrée gratuite mais fermée hélas,  le matin de ma visite. La première impression est celle d'être chez un ferrailleur. Mais à mieux y regarder,  il y a des détails qui ne trompent pas. Les  objets disséminés ça et là,  sont disposés selon un schéma qui répond à une logique mais pour l'heure,  je ne peux vous apporter de réponse.

    Le Chaos : art ou cauchemard?

    Voici pour ce premier tour d'horizon. Demain, on essayera de comprendre un peu plus le pourquoi de cette démarche..


    9 commentaires
  •   

    Voici la fin du calvaire... avec  la révélation des images précédentes.

    Tout d'abord,  un ravissant chapeau de pluie femme, par Myriam Lapp, modiste de Hautecourt-Romanèche dans l'Ain

    Jurassic art - Part 2

    Puis nous découvrons un des boutons de Dominique Morelli, de Morbier, émailleuse sur métaux.

     Jurassic art - Part 2

    Voici à présent un luminaire en porcelaine conçu par Raymond Guibert (Prémanon)

    Jurassic art - Part 2

    Bois, cuir et coton ciré, voilà le Kitsac de  Francis Gomes-Léal, chantourneur (Villards d'Héria)

    Jurassic art - Part 2

    Cyril Micol (Longchaumois),  maître verrier  présente un rideau ou vitrail escamotable en verre teinté,  plomb, étain et maille métallique

    Jurassic art - Part 2

    Et que peut nous proposer Benoit Jaillet ( Vevy) sinon de la sculpture sur bois... en fait des tabourets  pour enfants avec leur boite de rangement.

    Jurassic art - Part 2

    Quant à Martine Dotto, encadreur d'art  à St Claude, elle s'est penchée sur la pince à photo magnétique...

    Jurassic art - Part 2

    Pour Eric Vandroux, créateur de mobilier à Arlay, son truc, c'est la récup il fait des meubles avec du carton... (ici une  maquette d'une table)

    Jurassic art - Part 2

    Il me manque ici les photos des oeuvres de Claude Gros, ébéniste à Bois d'Amont et Sandrine Rongier peintre en décor du patrimoine à St Claude. 

    Tous ces artistes exposent  à l'Aire du Jura. Il s'agit d'une expérience pilotée par l'Atelier des Savoir-faire de Ravilloles  http://www.atelierdessavoirfaire.fr/ en  partenariat avec le Parc naturel régional du haut Jura. Il s'agissait d'accompagner dix artisans dans  une démarche design et un processus de création collective tourné vers l'innovation.

     

    Jurassic art - Part 2

     Merci à vous amis blogueurs pour l'intérêt porté à ce post qui sortait des sentiers battus. Et  bravo  à Chantal qui a eu  une bonne approche des photos.

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique