• Le temps ne m'a pas permis de sortir faire des photos. Je me suis donc plongé à nouveau dans mes archives et j'ai redécouvert ces quelques photos non publiées. Pardon Pastelle, elles ne sont pas de saison ...

    En ce jour d'été à Dole, un héron est venu à passer devant mon objectif. J'en ai profiter pour l'immortaliser. Mais je n'avais pas  mon téléobjectif, alors le résultat n'est pas à la hauteur de mes espérances et surtout des vôtres :

    Héron  petit patapon....

    Par chance, il a fait un autre passage, me permettant de le fixer un peu mieux :

    Héron  petit patapon....

    Puis il s'est posé m'offrant un peu de son profil :

    Héron  petit patapon....

    Puis il m'a regardé comme pour me dire : tu veux ma  photo?

    Héron  petit patapon....

    Désolé pour la qualité des photos 

    Quand je dis que  je n'ai pas fait de photos aujourd'hui, ce n'est pas tout à fait vrai : la preuve derrière chez moi :

    Héron  petit patapon....

    Le terrain de boules a pris l'eau et la rivière ses aises...

    Héron  petit patapon....

    A demain, en fonction du temps...

     


    7 commentaires
  •   

    Je vous avais  prévenu... Je fais les fonds de tiroir... Alors voici une série sur les papillons. Vous les aviez déjà vus  ici :http://apnendelire.eklablog.com/et-si-on-papillonnait-a46994777 . Comme  il me restait quelques photos, j'ai récidivé mais cette fois en croppant  (agrandissement ) mes  photos jusqu'aux limites du  raisonnable. N'étant pas plus entomologiste qu'ornithologue, je ne m'arrête  qu'à la beauté de ces insectes et mon esprit se refuse à assimiler tous ces noms... Mais  je reste admiratif devant celles et ceux qui qui  d'un regard parviennent à les identifier. Pour moi, c'est au-dessus de mes forces..  

     Néanmoins, merci à ceux qui ont éclairé ma lanterne, ce qui me permet d'afficher ici ma science : Voici donc une "petite tortue" au dos si  joliment velouté : 

    [Sans titre]

    Je m'en tiendrai sagement au nom basique d'abeille , car je suppose qu'ici aussi, il a une grande diversité d'individus...

    [Sans titre]

    Voici à présent "Robert le diable",  (merci Perrine)

    [Sans titre]

    La piéride du chou vient se délecter des sucs de la lavande... et par rapport au chou, il n'y a pas photo!

    [Sans titre]

    Mais ce festin est apprécié également par notre petite tortue.

    [Sans titre]

    La table doit être renommée dans les environs, car nombre d'invités se pressaient aux alentours.

    [Sans titre]

    Après  le plat de résistance, le dessert avec cette reine blanche... toujours pour la petite tortue.

    [Sans titre]

    A s'en lécher les mandibules...

    [Sans titre]

    Et à mon avis, en voilà une qui a mis les pieds dans le plat...

    [Sans titre]

    Série réalisée le 16 juin  2012, alors que l'on savait ce que soleil voulait dire.

    A demain, si j'ai le temps...


    9 commentaires
  • Voir le pays du matin calme
    Aller
     pêcher au cormoran
    Et
     m'enivrer de vin de palme
    En
     écoutant chanter le vent.

     
    Syracuse (1962) (Interprété par Henri Salvador)


    Bon, en fait je suis à Strasbourg, bien loin de ces  pays orientaux décrits par Henri  Salvador. L'environnement n'est pas fait de cerisiers en fleurs, mais de grues, de hangars, de silos,etc. Je suis au port du Rhin.

    Tout à ma quête de photos de trains, je n'ai d'abord pas remarqué ce volatile venu se poser sur un immense réverbère au-dessus des écluses voisines. 

    Je me suis aperçu peu après de sa  présence. J'ai tout de suite reconnu un cormoran, lequel faisait sécher ses ailes au soleil.

    Mais je n'avais pas équipé mon appareil d'un zoom. Trop loin pour le photographier. Il m'a fallu faire la manip en espérant que cet énergumène reste en place et surtout dans cette pose.

    On dit que les cormorans sont intelligents, à tel point qu'ils reconnaissent les voitures des pisciculteurs et évitent de s'aventurer dans les parages. Le mien devait être en mal de redorer le blason familial. Il est resté ainsi le temps que je modifie l'objectif et que je lui tire le portrait...

    Puis  il a quitté la pose. Moi je l'ai quitté des yeux un instant, le temps pour lui de disparaître en quête de nourriture dans le Rhin tout proche...

     Toutes ces photos ont été réalisées au 300 mm, à main levée, puis croppées (agrandies). 


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique