•   

    Voici une série de photos qui datent un peu (11 août 2012...). Mais les photos s'est fait un peu pour ça. Dater et faire remonter les souvenirs.

    Lac de Chour (21) : un lieu de loisirs privé, à la limite du Jura et de la Côte d'Or. Je  m'y suis rendu pour une exposition photos de 3 copains. Mais ne connaissant pas l'endroit, je suis parti en balade.

    Tout d'abord, une vue de la plage avec la buvette-restaurant...

    Chour : lac et nature, etc...

    Puis on part faire le tour du propriétaire. Les abords des rives sont praticables.

    Chour : lac et nature, etc...

    Ce jour-là, soleil et ciel sans nuages aidants, l'eau avait des nuances magnifiques.

    Chour : lac et nature, etc...

    Les activités sont séparées et les pécheurs de carpes sont bien tranquilles.

    Chour : lac et nature, etc...

    Ici, on a affaire à des spécialistes de la pêche au gros...

    Chour : lac et nature, etc...

    Enfin, pas tous...

    Chour : lac et nature, etc...

    Il y a de la place pour tout le monde et le paysage nous procure un sentiment de bien être...

    Chour : lac et nature, etc...

    Nos pécheurs viennent passer deux jours ici, pour satisfaire leur passion et ils sont équipés.

    Chour : lac et nature, etc...

     Et même sans poisson, ils peuvent profiter du spectacle de la nature...

    Chour : lac et nature, etc...

    La promenade se poursuit, nous sommes à la moitié du parcours et de l'autre côté, on retrouve la plage.

    Chour : lac et nature, etc...

     Pour la suite, ce sera demain, enfin, je l'espère, en fonction de mon travail.


    5 commentaires
  •    

    Fin septembre, petit voyage en Ardèche au cours duquel je profite d'aller  faire un tour à Montélimar (qui est dans la Drôme...). A priori donc, voici un reportage sans queue ni tête. Et pourtant...

    Ces grilles, au début anodines, m'ont fait penser après coup à une prison... Mais un corset Mesdames, n'était-ce pas quelque part un carcan, une sorte de prison?

    Au pays du nougat.

    Puis mon regard se porte sur un édifice un peu particulier. Cette maison est établie dans la base de l'église, d'où l'expression : la maison de Dieu... (Eglise Ste Croix)

    Au pays du nougat.

    Immeuble Aimé Blanc, heureusement que l'intéressé ne s'appelait pas François Richard-Lenoir, j'aurais été obligé de traiter cette photo en N&B...

    Au pays du nougat.

    Tiens, le noir, on en parlait justement... Je le reconnais, c'est vraiment passer  du coq à l'âne... Mais j'avais prévenu au début!

    Au pays du nougat.

    Autant se rattacher à des valeurs sûres, surtout dans la région, avec le nougat.

    Au pays du nougat.

    Mais peut-on résister  à ce mix nougat-chocolat. Il me semble qu'il y a comme un goût d'amande.

    Au pays du nougat.

    Je me suis éloigné de la vitrine de ce maître "nougatier" pour m'installer à la terrasse d'une brasserie. Face au palais de  justice...

    Au pays du nougat.

    Mais surtout à côté d'Isabelle Otero, héroïne de la série TV "Diane, femme flic"... Pouvais-je rêver mieux pour finir mon après-midi?

    .Au pays du nougat.

    On a commencé avec des portes de prison, puis on a entrevu le Palais de justice. Au passage, j'aurais pu prendre une amande. Là, j'aurais été chocolat... car pas forcément tout blanc et personne pour m'ouvrir un parapluie ou m'offrir le secours de la maison de Dieu. Fiinalement me faire mettre les bracelets par Diane (Isabelle) eut été un doux plaisir...  même pour finir en prison!

    Pour un reportage sans queue ni tête, je m'en tire plutôt bien.

    A bientôt

     


    10 commentaires
  •   

    Aujourd'hui, partant en reportage, je suis passé à côté d'un étang, privé malheureusement.

    Le ciel chargé de nuages m'a fait m'arrêter pour vous livrer quelques images.

    Nuages sur l'étang

    Les différentes orientations par rapport au soleil que j'avais de 3/4 avant, m'ont donné l'occasion de jouer un peu avec mes réglages...

    Nuages sur l'étang

    Un mélange de gris et de blanc que j'affectionne particulièrement :

    Nuages sur l'étang

    Et puis, comme pour me narguer, un peu de bleu, alors que le soleil envoie mille étoiles sur l'eau.

    Nuages sur l'étang

    Voilà le temps d'aujourd'hui. D'aucuns s'en plaignent. Pas moi...


    9 commentaires
  •   

    Poursuite de la promenade chez l'ami Jean. Et les fleurs ne sont pas sa seule passion :

    Un jardin extraordinaire (Part 2 et fin)

    Ces choux de décoration sont également un régal pour les yeux.

    Un jardin extraordinaire (Part 2 et fin)

    N'est-il pas chou celui-là? A mon avis, il donnera naissance  à une fille...

    Un jardin extraordinaire (Part 2 et fin)

    Il y en a comme ça de toutes les couleurs, ou presque , car l'ami Jean sait planter les choux. 

    Un jardin extraordinaire (Part 2 et fin)

    Mais  ce qui adore  par dessus tout, ce sont les cucurbitacées (potirons, courges, gouges, calebasses, potimarrons etc...). Il en cultive sous toutes les formes

    Un jardin extraordinaire (Part 2 et fin) 

    Ici, il m'a avoué avoir renforcé la structure tant il y a de poids...

    Un jardin extraordinaire (Part 2 et fin)

    Puis tout va être entreposé... Suivant les variétés, certaines seront cuisinées, d'autres sécheront et serviront à des concours de décoration de cucurbitacées pour différents clubs...

     Un jardin extraordinaire (Part 2 et fin)

    Que de soupes de potiron en perspective, partagées lors de soirées de clubs ou d'associations...

    Un jardin extraordinaire (Part 2 et fin)

    On l'a vu précédemment, un rien sert de décoration, là preuve ici encore :

    Un jardin extraordinaire (Part 2 et fin)

    Tous ces légumes rassemblée semblent ainsi sortis d'un autre  monde. Il est vrai que l'on n'est pas loin d'Halloween...

    Un jardin extraordinaire (Part 2 et fin)

    En fait ils composent le tableau final dans le pré de l'ami Jean...

    Un jardin extraordinaire (Part 2 et fin)

    Merci à toi Jean pour m'avoir autorisé ces photos.

    Merci à vous amis bloggeurs pour avoir dans le reportage précédent (http://apnendelire.eklablog.com/un-jardin-extraordinaire-part-1-a57638405) , soulignés la qualité de son travail.

    A bientôt, pour un autre reportage, certainement d'un autre genre...


    10 commentaires
  •   

    A quelques  km de chez moi, réside l'ami Jean, dont la passion est le jardinage. Par respect pour lui, je tairai son grand âge, mais sachez qu'il a toujours bon pied, bon oeil. Et il faut bien cela pour s'occuper de ce splendide parterre.

    Un jardin extraordinaire (Part 1)

    On n'imagine pas la somme de soins attentifs qu'il faut pour s'occuper de cela...

    Un jardin extraordinaire (Part 1)

    Quelques photos dans le détail :

    Un jardin extraordinaire (Part 1)

    Pour l'ami Jean, c'est avant tout une passion pour lui mais surtout c'est faire plaisir aux autres : le plaisir des yeux.

    Un jardin extraordinaire (Part 1)

    Années après années, le jardin se renouvelle. Comme il le dit lui-même, il ne sait pas rester à ne rien faire...

    Un jardin extraordinaire (Part 1)

    Tout est bon pour lui pour agrémenter le jardin avec ce qui lui tombe sous la main. D'un rien, il fait quelque chose.

    Un jardin extraordinaire (Part 1)

    Le jardin, c'est une chose, mais il y a aussi la maison, couverte de floraison...

    Un jardin extraordinaire (Part 1)

    Amoureux des plantes et donc des fleurs, il n'a de cesse d'en mettre partout et surtout de tenter des floraisons différentes.

    Un jardin extraordinaire (Part 1)

    Ce n'est là qu'une facette de ses passions, demain, nous en découvrirons une autre, un peu plus pesante. Mais chut...


    13 commentaires
  •   

    Poursuivons notre visite de ce PALAIS IDEAL du facteur Cheval.

    Disséminés sur les façades, des palais (orientaux?) et des petits personnages qu'on pourrait prendre pour des santons. Notre  imagination travaille à plein, mais se trouve certainement loin de la source d'inspiration du concepteur.

     Car pour Ferdinand tout avait un sens qu'il nous est souvent bien difficile d'appréhender.

    Un Cheval  architecte et maçon (Part 2 et fin)

    Tout n'est que tours, minarets, animaux, enchevêtrements de végétaux rappelant quelque part sans doute l'Arbre de vie, l'arbre cosmique ou encore l'arbre kabbalistique des juifs voire l'arbre des druides, lien entre eux et les dieux.

    Un Cheval  architecte et maçon (Part 2 et fin)

    A l'angle des façades nord et ouest, un exemple du mélange des genres : visages humains, racines, animaux... Ferdinand Cheval puise son inspiration au travers les  lectures d'un journal nommé le "Magasin Pittoresque". Sa  bibliothèque est également composée d'un " Nouveau dictionnaire géographique ou description de toutes les parties du monde " ; d'un "Abrégé de la vie des saints" ; d'une "Histoire de l'Ancien et Nouveau Testament"  ou encore d'une "Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain". Faut -il après cela  s'étonner  de la diversité des compositions et créations relevées sur les murs?

    Un Cheval  architecte et maçon (Part 2 et fin)

     Le PALAIS comporte une galerie intérieure. Celle-ci est couverte d'animaux mais aussi de citations de notre facteur

    Un Cheval  architecte et maçon (Part 2 et fin)

    Par un escalier assez étroit, il est possible d'accéder à une terrasse. Malheureusement (ou heureusement...) des travaux de consolidation sont en cours et des échafaudages limitent l’accès  à cette terrasse. Néanmoins cet escalier  permet de se rendre compte par le dedans, du travail de  titan du facteur.

    Un Cheval  architecte et maçon (Part 2 et fin)

    Au sujet de la présence de tous ces animaux scupltés au PALAIS, je citerai Claude Didier : " A propos de l'avalanche d'animaux qui peuplent son PALAIS, notamment dans la galerie située à l'intérieur du monument, le facteur Cheval écrit notamment : " Il y a dans la galerie intérieure tous les animaux existants des temps anciens et modernes..."Ainsi, le PALAIS prend-il exemple sur l'arche de Noé."

    Un Cheval  architecte et maçon (Part 2 et fin)

    Dernier hommage à ce palais avec une vision "cinématographique" de la façade est.

    Un Cheval  architecte et maçon (Part 2 et fin)

    Un autre hommage encore plus cinématographique avec ces mots de Jeanne Moreau.

     Je peux vous assurer qu'elle n'a pas exagéré son propos. J'ai eu du mal à quitter ces lieux et j'ai pris moi aussi, ma dose de rêve.

    Un Cheval  architecte et maçon (Part 2 et fin)

    Et je voudrais terminer  par ces mots de Claude Didier, auteur de "Lecture ésotérique et symbolique du Palais idéal du facteur Cheval", livre qui m'a permis de commenter ce reportage : 

    "Naïf! Qui peut encore oser croire que Joseph Ferdinand Cheval était naïf?

     Utopique, oui. Naïf, certainement pas."

    -------------------------

    Nota : J'ai choisi de post-traiter certaines photos, pour sortir du cadre pur d'un reportage touristique, genre dans lequel je ne suis pas  à l'aise et j'espère ne pas avoir trahi la beauté de ce lieu.


    9 commentaires
  •   
     

    J'ai souvent entendu parler de cette maison de cailloux, de pierres et de béton. Les quelques représentations photographiques que j'avais eu l'occasion de voir, ne m'avaient pas donné une idée précise de ce PALAIS.

    D'ailleurs pourquoi ce nom de PALAIS à cet amas de pierres? Ni voyez là aucune connotation dédaigneuse mais c'était avant... Avant que je le découvre ce fameux PALAIS, à Hauterives dans la Drôme.

    Je ne vous ferai pas l'historique de la vie de son concepteur. Je vous renvoie à des sites spécialisés sur la toile.

    Visitons donc cette demeure, construite pierre après pierre, à partir d'un jour d'avril 1879 où le facteur Ferdinand Cheval buta dans une pierre, réveillant en lui un rêve ancien, celui d'un PALAIS IDEAL...  L'aventure se terminera en 1912, date de la fin de l'édification  de cette "maison".

     Jour après jour, il ramènera inlassablement des pierres... la preuve : Ici la façade nord.

    Un Cheval architecte et maçon

    Il n'est pas évident de savoir  pourquoi notre facteur a réalisé telle ou telle partie de ce PALAIS. Mais ce qui est sûr, c'est que tout ce que l'on va voir, n'est pas le fruit du hasard. Et tout a été bon pour lui servir de matériau de construction : pierres, galets, ciment bien entendu et même coquillages vides...

     Un Cheval architecte et maçon

    Sur la façade Ouest, où se mêlent diverses philosophies religieuses,  on découvre l'acte de naissance de notre ami :

    Un Cheval architecte et maçon

    Comme pour nous persuader que cette maison n'est pas dûe au hasard, voici une inscription qui nous rappelle que le PALAIS est la réalisation d'un vieux rêve en 1864 dans lequel il avait " bâti.... un palais, un château ou des grottes je ne peux pas bien vous l'exprimer

    Un Cheval architecte et maçon

    Façade Nord, peut être celle de la connaissance du bien et du mal avec l'apparition du "péché originel"

    Un Cheval architecte et maçon

    Il faudrait des centaines de photos pour décortiquer cette façade Est. Celle-ci conduit notre regard vers "le petit Génie" qui semble avoir le pouvoir d'éclairer le monde :

    Un Cheval architecte et maçon

    L'endroit ne laisse pas indifférent et de nombreux visiteurs célèbres ont laissé une trace dans le livre d'or, comme en témoignent les murs d'enceinte, servant de cimaise. Il faut dire qu'en cette année est célébré le centenaire de l'achévement du PALAIS IDEAL. D'où cette exposition extérieure dont est tirée cette  photographie.

    Un Cheval architecte et maçon 

     

    A suivre une seconde partie pour essayer de mieux comprendre le mystère de la création de cette maison.

    Nota : pour m'aider dans mes commentaires, je me suis inspiré du livre de Claude Didier "Lecture ésotérique et symbolique du Palais idéal du facteur Cheval".


    8 commentaires
  •   

    Après la pluie de cette nuit, je suis retourné dans les jachères fleuries (cf : http://apnendelire.eklablog.com/voyage-dans-le-cosmos-a57397777 ).

    Par endroits,  là où il n'y a plus de  fleurs, ne subsistent que des brindilles. Celles-ci sont couvertes de gouttelettes et brillent.  

    Après la pluie. 

    Vu de plus loin, l'effet est étonnant

    Après la pluie.

     Mais le spectacle est aussi sur la luzerne ...

    Après la pluie.

    Face aux pommiers, un zinnia persiste et signe...

    Après la pluie.

    Des cosmos qui tiennent encore vaillamment le coup : l'union fait la force.

    Après la pluie.

    Et tout autour de moi, des branches , des tiges, des feuilles, des fleurs, couvertes de gouttes de pluie.¨

     Après la pluie.

    Un dernier regard vers cette nature qui bientôt ne sera plus qu'un souvenir...

    Après la pluie.

    Et une photo montage pour immortaliser les belles des champs...

    Après la pluie.

    A très bientôt pour un reportage sur un endroit où un cheval a fait de l'architecture...

     

     


    9 commentaires
  •   

    Suite de mon reportage un peu décousu à Besançon  ( à voir ici  : http://apnendelire.eklablog.com/besancon-choses-vues-part-1-a57473845 )

    ------------------------------

    Plein centre ville, deux vieux bâtiments rénovés. Des balcons identiques mais des façades traitées différemment.

    Besançon - Choses vues - (Part 2)

    Square St Amour, un délire de collégiens, je les ai vus faire....

    Besançon - Choses vues - (Part 2)

    La dame du palais...

    Besançon - Choses vues - (Part 2)

    Ce palais, c'est le Palais Granvelle, devenu musée du temps. 

    Besançon - Choses vues - (Part 2)

    Musée du Temps, du temps qui passe,  à l'instar de ces nuées, là-haut dans le ciel...

    Besançon - Choses vues - (Part 2)

    Place de la Révolution. La fontaine serait-elle en ébullition?

    Besançon - Choses vues - (Part 2)

    Le temps encore, avec la pendule qui marqua l'arrivée de la ligne de TGV.

    Besançon - Choses vues - (Part 2)

    L'eau, toujours présente, sous sa forme liquide à la fontaine, ou à l'état de vapeur dans le ciel.

    Besançon - Choses vues - (Part 2)

    C'est ainsi que j'ai fini ma balade, le nez en l'air.

    A demain pour un autre reportage, mais d'un tout autre genre.


    6 commentaires
  •   

    Petit passage  à Besançon en ce  5 octobre.

    J'ai pu flâner dans les rues pendant une heure ou deux. Je vous propose donc un reportage en deux parties, qui n'a ni queue ni tête. C'est juste le résultat de mon regard.

    --------------------------------

    Un passage dans lequel on s'engage et tout à coup, on oublie le brouhaha de la rue...

    Besançon - Choses  vues - (Part 1)

    On se retourne sur soi même pour avoir l'illusion de vivre dans une cité moyenâgeuse.

    Besançon - Choses  vues - (Part 1)

    Au hasard de ma flânerie, le nez en l'air,  je découvre cette grille peinte en façade. L'effet est assez plaisant.

    Besançon - Choses  vues - (Part 1)

    Puis toujours dans une cour, cet appendice assez  singulier. Je m'interroge encore sur son utilité.

    Besançon - Choses  vues - (Part 1)

    Changement d'époque avec ce mobilier urbain. Bien lustré, il a dû recevoir bien des fessiers...

    Besançon - Choses  vues - (Part 1)

    Et puis en terrasse d'un restaurant, des piquets pour délimiter le passage. Idéal pour capter un reflet

    Besançon - Choses  vues - (Part 1)

    Un autre reflet ou le mélange des genres : vie citatdine  ou rurale?

    Besançon - Choses  vues - (Part 1)

    Et enfin, cette enseigne de magasin que je ne pouvais manquer pour rien au monde,  vu mon patronyme...

    Besançon - Choses  vues - (Part 1)

    Voilà pour ce premier tour fait de bric et de broc.

    A bientôt pour la suite qui en fait est  là : http://apnendelire.eklablog.com/besancon-choses-vues-part-2-a57475277


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique