• 24 mars  2018. Le beau temps était revenu, d'où l'envie d'aller se promener pour poursuivre cette série sur l'eau dans le Jura.

     S'il  n'y a pas de rivière nommée Jura ... dans le Jura, il y a une rivière appelée Ain, qui a donné son nom à un autre département voisin...

    Et c'est à Champagnole, perle du Jura, que j'ai retrouvé l'eau de l'Ain... 

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Quelques barrages retiennent l'eau et calment celle-ci .

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Le bassin est d'une grande limpidité.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Des échelles à poissons permettent à ceux-ci de remonter le courant. Était-ce au temps où il y avait des saumons dans le Jura? Parce que maintenant ...

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    En cette fin de mois de mars, le débit à cet endroit est relativement limité, ce qui n'est pas toujours le cas.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Effet de reflets sur fond de roches.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Toujours des barrages. Mais il est regrettable que la rive droite, celle où je suis, ne soit pas mieux adaptée pour la vue sur la rivière. Car il va devenir bientôt difficile d'apercevoir la rivière, dès que la végétation aura repris sa croissance.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    La couleur de l'eau est ici aussi, extraordinaire.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

     Une grande partie de la ville de Champagnole se trouve sur les hauteurs. On en aperçoit les maisons derrière la cime des arbres.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Le pont de l'épée. Origine avant 1134, plusieurs fois reconstruit. N'a plus aujourd'hui qu'un rôle mineur.

    -=-=-=-

    L'eau du Jura - Tiens, l'Ain dans le Jura

    Il a d'ailleurs été doublé par le pont Neuf.

    A droite, la centrale hydroélectrique érigée en 1891. Champagnole devint ainsi l'une des  premières communes électrifiées de France. Le site de production appartiendra à EDF de 1948 à 1952, qui le cédera à la commune en 1980, après en avoir cessé l'exploitation en 1952. Remise en état, elle a aujourd’hui une puissance de  300 kW.  C'est une base de ressources  pour la commune qui  vend  l'électricité  à EDF. 

    -=-=-=-

     A bientôt.

     

     


    6 commentaires
  • 22 sept  2017 : Poursuite de la promenade au parc de l'étang de Gau.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Pas  facile d'isoler un flamant du reste de ses congénères. Pourtant l'un deux s'est détaché du groupe. Autant en profiter.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Et puis à ses côtés, un autre en fait de même. Pour le coup, j'ai deux profils avec en prime, les gouttes d'eau qui tombent du bec.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Sur une des maisons du parc, une cigogne en profite pour se refaire une beauté.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

     Un héron plus loin , est occupé à faire de même, bien campé sur un morceau de bois à demi immergé.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Un quatuor bien occupé, là encore, à faire un brin de toilettes, quitte à y laisser quelques plumes.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Le nettoyage semble être une activité importante dans la vie de ces oiseaux.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Mais il faut quand même de temps en temps penser à se sustenter...

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    Tiens, une aigrette un peu perdue dans ce monde de flamants et qui ne se mélange pas avec eux.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

    D'ailleurs, la cigogne non plus, ne semble pas être attirée par ces grands échassiers, somme toute, un peu bruyants au moment des repas. Repas dont on reparlera au prochain épisode.

    -=-=-=-

    Occitanie 2017 - La vie en rose - 3

     

    Et pour finir pour aujourd'hui, cette photo de quatre chevaux camarguais, qui me rappelle que je suis  chez eux.

    -=-=-=-

     A  Bientôt.


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires