• Juste avant les grandes chaleurs, les tournesols étaient magnifiques. Ce fut l’occasion d'aller leur rendre visite.

    -=-=-=-=-

    Quand  les tournesols  flamboyaient.

    Cette année,  par le jeu de l'assolement triennal, les champs de tournesols ne sont pas nombreux. Heureusement, quelques parcelles  près de chez moi m'ont permis de faire quelques  photos intéressantes à mon goût.

    -=-=-=-=-

    Quand  les tournesols  flamboyaient.

     Comme l'été semble serein, le bon côté de la campagne.

    -=-=-=-=-

    Quand  les tournesols  flamboyaient.

    L'église du village de Vers sous Sellières voudrait-elle jouer aussi au tournesol avec son clocher?

    -=-=-=-=-

    Quand  les tournesols  flamboyaient.

     Puis il faut s'approcher pour découvrir tout ce peuple qui travaille.

    -=-=-=-=-

    Quand  les tournesols  flamboyaient.

    Même le bourdon s'y colle et s'en colle plein les pattes... 

    -=-=-=-=-

    Quand  les tournesols  flamboyaient.

    Étonnant comme la robe des abeilles s'accorde avec le fond de décor... 

    -=-=-=-=-

    Quand  les tournesols  flamboyaient.

    Au  jeu de la photo, on pourrait multiplier les prises.

    -=-=-=-=-

    Quand  les tournesols  flamboyaient.

     Un peu de macro pour mieux voir le détail de l'architecture florale.

    -=-=-=-=-

    Quand  les tournesols  flamboyaient.

    J'ai presque cru voir un coeur ...

    -=-=-=-=-

    Quand  les tournesols  flamboyaient.

    Et pour finir, une petite variation pour s'amuser et se dire que finalement, le jaune lui va beaucoup mieux.

    -=-=-=-=-

    A  bientôt


    11 commentaires
  • Le regard peut s'élargir, mais peut aussi se resserrer pour ne plus voir qu'une partie du décor. Je ne suis pas japonais et je ne ramène pas au pays une tonne de clichés. J'ai déjà assez de travail  avec  la  malheureuse  petite dizaine  que je vous présente. Et donc  une  nouvelle  fois, vous verrez ce que tout le monde voit, mais  à travers  mon œil...

    -=-=-=-=-

    Images "dijonnesques" commentées  .

    Voilà qui sort de l'ordinaire, une  maison  classée  "X"...

    -=-=-=-=-

    Images "dijonnesques" commentées  .

    Et tant pis pour les bien-pensants (ou les mal-pensants ... )

    -=-=-=-=-

    Images "dijonnesques" commentées  .

    De toute  façon,  dans  le coin, même les chats le prennent de haut et vous rejouent "la chatte sur un toit brûlant"...

    -=-=-=-=-

    Images "dijonnesques" commentées  .

    Car à Dijon,  on ne vous le dit pas, on vous le chuchote...

    -=-=-=-=-

    Images "dijonnesques" commentées  .

    " Encore une fuite, décidément le vieux matériel est bon à mettre à la casse...

    Comment  je  peux  régler  ça avec  mon  petit matériel? "

    -=-=-=-=-

    Images "dijonnesques" commentées  .

    Et à Dijon,  j'ai découvert  une  nouvelle  façon de s'envoyer en  l'air...

    -=-=-=-=-

    En espérant vous avoir fait passer un petit moment hors du  temps.

     


    6 commentaires
  • Il y a  différentes  façons de voir une ville.  Mon regard n'est pas celui d'un touriste et n'a pas su s'intéresser au patrimoine bâti couru par tous les appareils photos. Alors au risque de  blesser mes voisins de Côte d'or,  voici  juste cinq "images" pour donner mon ressenti...

    -=-=-=-=-=-

    Images "dijonesques"

    -=-=-=-=-=-

    Images "dijonesques"

    -=-=-=-=-=-

    Images "dijonesques"

    -=-=-=-=-=-

    Images "dijonesques"

    -=-=-=-=-=-

    Images "dijonesques"

    -=-=-=-=-=-

    Voilà, était-il  besoin  de légender? Peu importe. Ce qui compte, c'est que le regard s'arrête, dissèque et reparte,  content ou non,  satisfait ou interrogateur.

     -=-=-=-=-=-

    A bientôt pour d'autres  photos un peu différentes de  Dijon,  réalisées  en  ce 13 juilet 2015.


    5 commentaires
  • Après  la cascade de la Frasnée,  direction Prénovel,  les Piards et Etival. Le paysage va se modifier. Une petite boucle très  plaisante donc par la variété des sites découverts.

    -=-=-=-

    Quelque part vers 1000m

     

    On atteint ici l'altitude de 1000 m. Le point haut maxi sera ici de 1036 m. Pour quelques centaines de mètres encore,  les sapins nous accompagnent avant de céder la place à de vastes prairies.

    -=-=-=-

    Quelque part vers 1000m

    Les effets du  printemps sont encore visibles par rapport à la  plaine. Les fleurs sont partout.

     -=-=-=-

     Quelque part vers 1000m

    Les  bordures des routes sont tapissées de fleurs diverses .

    -=-=-=-

    Quelque part vers 1000m

    Tout ce tapis végétal a pris de la hauteur. Les fleurs sont très hautes,  cherchant  vraisemblablement la lumière à travers les sapins.

    -=-=-=-

    Quelque part vers 1000m

    C'est bien sûr, un bonheur pour les insectes. Il y a à manger partout.

    -=-=-=-

    Quelque part vers 1000m

     Changement de cadre et  découverte d'un paysage typique du Jura à Prénovel.

    -=-=-=-

    Quelque part vers 1000m

    Autre typicité des paysages de montagne, les gentianes, ces grandes fleurs jaunes dont les racines servent à faire une célèbre liqueur. On dit aussi que  la  hauteur des  gentianes  à  l'été déterminera la hauteur de  neige en hiver... Au fond le village des Piards, dans  l'alignement de Prénovel.

    -=-=-=-

    Quelque part vers 1000m

    Puis on redescend pour jeter un oeil sur le lac d'Etival. Ici,  le grand lac. Derrière moi,  le petit lac, mais invisible, noyé dans la végétation.

    -=-=-=-

    Quelque part vers 1000m

     Nous sommes à 800 m d'altitude,  au pied d'une barre calcaire haute de plus de  100 m.

    -=-=-=-

    Quelque part vers 1000m

    Long de 1,2 km et large au  mieux e  150 m, l'endroit est apprécié des promeneurs pour sa tranquillité.

    -=-=-=-

    C'est là que s'arrête ce voyage en trois étapes, plus instructif que n'importe quel livre de géographie.

    A  bientôt,  pour un autre ailleurs.

     

     

     


    7 commentaires
  • Troisième passage dans le jardin d'Agnès Fougère qui n'est pas un nom de circonstance... et laissons nous guider par la  frénésie de croissance de toutes ces plantes qui font le  charme de l’endroit.

    -=-=-=-

    Art de vivre  - 3

    Quelques taches de couleurs suffisent  à composer  un tableau. Ici, c'est  le rôle de quelques  plantes accompagnées d'un papillon (moro-sphinx)

    -=-=-=-

    Art de vivre  - 3

     Une  halte?  je vous en  prie, asseyez-vous et jetez  un  oeil  à l'entour.

    -=-=-=-

    Art de vivre  - 3

    L'art de la composition, les plus petites plantes devant, les grandes derrière. Quant aux plus grandes,  on les verra après..

    -=-=-=-

    Art de vivre  - 3

    D'un rien, Agnès crée le décor. Ici, une vieille roue fera l'affaire, ce qui ne perturbera pas le papillon. Au  fait, vous l'aviez vu?

    -=-=-=-

    Art de vivre  - 3

     Par moment, un refuge ou un resto du coeur pour insectes...

    -=-=-=-

    Art de vivre  - 3

    Les différentes étapes du développement de la fleur...

    -=-=-=-

    Art de vivre  - 3

    Tiens, encore lui ou un autre. Mais ces  petits œillets semblent appétissants!

    -=-=-=-

    Art de vivre  - 3

    Chose promise, chose due. Voici les grandes plantes sous un décor improbable mais tellement visuel.

    -=-=-=-

    Art de vivre  - 3

    Encore un visiteur, mais cette fois-ci, il est presque caché dans la fleur

    -=-=-=-

    Art de vivre  - 3

    Comme des minis soleils, ils éclairent le fond. Pas étonnant qu'ils attirent les  papillons.

    -=-=-=-

    Il nous reste un épisode à regarder, avec  un regard qui  va s'élargir un  peu,  mais  ce sera pour plus tard.

     


    6 commentaires
  • Poursuivons la découverte de cette cascade de la Frasnée bien particulière.

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue - 2

    J'ai donc entrepris de remonter le long de la cascade pour mieux l'apprécier et peut être la comprendre...

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue - 2

    Puis je suis entré dans son lit, en passant sur les différents rochers moussus et glissants...

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue - 2

    A ce niveau,  j'étais entouré d'eau...

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue - 2

    A peu près la même photo mais en pose longue, sans trépied...  Du sport et il faut oublier de respirer, tout en tentant de garder son équilibre!

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue - 2

    Et tant on y est,  autant voir ce que cela donne en N&B... 

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue - 2

    Un  petit regard vers le bas, mais là  je suis de nouveau en dehors du lit de la rivière.

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue - 2

    Je  me dois à présent de vous donner une explication. Et regardez bien cette photo avec la falaise tout en haut.

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue - 2

    Voici un autre plan de l'endroit. Si  j'ai suivi un sentier pour aller voir plus haut, celui-ci est rapidement devenu impraticable. Et  pour cause

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue - 2

    S'il  y a  effectivement  un début de sentier, c'est  parce que  les touristes et randonneurs  ont  fait comme moi depuis des années. Mais il n'y a pas de chemin. Il s'agit en fait d'un déversoir naturel du torrent par où s'échappent les eaux lors des grosses intempéries. La rivière fait un coude juste au dessus et s'échappe du lit naturel, situé à gauche, lors des crues. D'où la présence de toutes ces  pierres, troncs et  branches qui se trouvent là...

    Je vous laisse à penser de la puissance du flot,  à certaines périodes de l'année!

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue - 2

     

     Mais aujourd'hui, le  lieu est calme et  le Drouvenant coule  paisiblement

    -=-=-=-

    Je quitte la Frasnée pour prendre de l'altitude.  Photos à venir. Alors à  bientôt.

     


    5 commentaires
  • Toujours le jardin d'Agnès Fougère. On y est si bien qu'on ne va pas le quitter comme cela...

    -=-=-=-

    Art de vivre - 2

    Nous sommes loin de la Provence.  Néanmoins, la lavande profite bien et nous invite à venir prendre une tasse de notre choix...

    -=-=-=-

    Art de vivre - 2

    Une  petite capture de ce citron  sur le rouge de la fleur...

    -=-=-=-

    Art de vivre - 2

    Un  petit coin propice à la médiation. Et  pour Agnès, toute récupération est bonne pour planter un décor.

    -=-=-=-

    Art de vivre - 2

    J'ai  aimé ce mélange de couleurs. Alors je me suis dit que vous pourriez en profiter aussi... 

    -=-=-=-

    Art de vivre - 2

    Petite sortie du jardin,  pour découvrir un peu du paysage environnant.

    -=-=-=-

    Art de vivre - 2

    Un tête à tête me paraît bien improbable. Il ne nous reste alors que l'imagination pour recomposer un tableau bucolique...

    -=-=-=-

    Art de vivre - 2

    Il restait quelques roses. Celle-ci semble née sur la branche 

    -=-=-=-

    Art de vivre - 2

    Tandis que cette autre  semble  faire une tentative d'évasion vers  le ciel.

    -=-=-=-

    Art de vivre - 2

    Les rayons du soleil traversent les feuilles pourpres de cette plante au raz du sol...

    -=-=-=-

    Art de vivre - 2

    Un subtil mélange de plantes. Un  joli désordre savamment orchestré qui donne  à ce jardin tout son charme.

    -=-=-=-

    A suivre,  si vous le voulez bien ...


    9 commentaires
  • La Frasnée dans  le Jura,  un petit village  caché au-dessus de Clairvaux les Lacs. Un endroit que je ne connaissais pas. Mais la Frasnée ce n'est pas qu'un village. Alors  voici  le début d'un reportage qui changera de titre au  fur et à mesure de mes déplacements.

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue

    Ce petit village est niché au creux d'une falaise.  Et ce que l'on remarque tout de suite,  c'est le clocher qui bien que non franc-comtois, n'en n'est pas moins orné de tuiles vernissées.

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue

    Une  petite  rivière, le Drouvenant, ici bien calme, a la particularité de tutoyer le lac de Clairvaux au nord mais au lieu de se jeter dedans,  il en récupère les eaux pour finir sa course dans l'Ain, du côté de Pont de Poitte.

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue

    Les hautes falaises dominent le minuscule village

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue

    Lequel  village est  par ailleurs  bien  fleuri,  un côté agréable du  lieu.

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue

    Mais en sortant du village par une route en impasse,  je découvre  une  pancarte  : Cascades ???. Curieux  je décide de m'y rendre.

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue

    A quelques  hectomètres en effet,  j'arrive au bout de la route pour découvrir la cascade.

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue

    Je  m'attendais  à voir plutôt une chute d'eau, comme  j'y suis habitué dans la région.

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue

    De cascades en fait,  je  ne vois qu'une succession de  sauts,  descendant la montagne. Je décide alors de remonter un peu le cours d'eau.

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue

    Puis  le chemin disparaît très vite. Malgré tout, j'ai  pu m'approcher du bord de l'eau et le spectacle est toujours là. 

    -=-=-=-

    Fraîcheur bien venue

     Une  petite  vue  à  l'ancienne  avant de  poursuivre  ma route. Mais ça c'est  pour un autre jour, car  j'ai  poursuivi  ma remontée...

    -=-=-=-

     


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires