• Même si le carnaval de Pérouges n'a pas l'aura de celui d'Annecy,  il n'en reste pas moins vrai qu'il est plus facile d'y faire des photos. Enfin , je veux dire, un peu plus facile...

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

     

     Ici,  on  me rétorquera que ces costumes n'ont pas la "touch Venise".... Moi ce que  je constate,  c'est le travail fourni pour réaliser ces habits.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Il faut aussi de temps en temps oser les couleurs opposées mais complémentaires ou presque.
    (Ici  l’illustration du  : un  peu plus  facile de faire des  photos...)

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Les vieilles pierres de Pérouges autorisent de belles compositions avec la complicité des "masques".

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Savoir prendre la pose et surtout en changer constamment, toute une technique à dominer.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

     Le regard entretient une part du mystère...

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Une bonne idée  pour  le recyclage de certains objets.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Une double difficulté : celle d'harmoniser les costumes des deux sexes.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Un jeu pour quelques masques, celui du miroir. Mais ça l'est beaucoup moins pour le photographe.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Une image toute en charme, comme on aimerait en voir plus souvent...

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Encore et toujours la recherche de ce qui se cache derrière le masque à travers les yeux...

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Tout est soleil même le chien...

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    Mais la lune aussi  a droit de cité avec  ce Pierrot  à  la rose.

    -=-=-=-=-=-

    Pérouge costumée. - 3

    En rouge et noir... la dame au chat.

    -=-=-=-=-=-

    Il  me reste encore quelques photos, alors à bientôt.

     


    11 commentaires
  • 13 mai, la journée est magnifique. Au retour de Besançon, arrêt à Quingey dans le Doubs.

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

    Une halte s'imposait pour se rafraîchir ... le gosier. Pas loin de la terrasse accueillante, un pont datant de 1840 enjambe  la Loue.  On va y faire un tour et même un aller retour.

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

    La Loue est un paradis pour les amateurs de kayak et canoé. Pour  la  pêche, ça  l'est  beaucoup moins aujourd’hui, à cause de la  pollution dans certains endroits... Il reste qu'on peut s'y exercer à la pêche à la mouche.

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

     Les piles de l'ancien pont datant de 1590, sont encore visibles depuis le pont actuel côté barrage : le pont traversait la Loue un peu en aval du pont actuel et arrivait dans la Rue Royale. Il y avait également un bac avec un passeur pour traverser.

     -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

    Le soleil a décidé de  jouer avec  moi en  m'imposant ses reflets. Mais au final,  cela  ne  gâte pas trop  la photo.

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

    Arrivé au  bout du  pont, demi-tour pour voir le côté amont. Le canard est encore au calme mais avec les beaux  jours qui approchent, les touristes vont envahir le camping à droite et  sortir les embarcations sur l'eau...

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

     Une  graine d'une plante quelconque a décidé d'élire domicile  deux pierres du pont. Certainement au prétexte de donner un côté original à la  photo.

    -=-=-=-=-

    De chaque côté du pont.

    Dernier coup d'oeil sur le côté nature et champêtre du lieu pour le moment encore vierge de  touristes mais cela ne durera pas... Et souhaitons qu'ils aient  plus que  les  16 du jour.

    -=-=-=-=-


    5 commentaires
  • Le  10 mai, petite balade du côté de Frontenay et de son château.

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

     De ce château du XIIème siècle, magnifiquement conservé, nous ne ferons qu'une partie du tour de la bâtisse. A commencer par la terrase surplombant les  jardins et l'église du village

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

    Voici le porche d'entrée.  Plutôt imposant avec une véritable demeure le surplombant.

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

    Puis  on descend sous le château et l'on peut juger de l'excellent état de conservation de l'ensemble.

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

    De  nouveau un porche qui nous mène au jardin ou à l'église, suivant l'impulsion du moment...

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

    Le jardin derrière la grille est situé sous les terrasses vues au début du reportage.

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

     Et l'on repasse sous le porche pour revenir au point de départ. On peut juger de l'imposante  ouverture de la porte avec des pavés  garantis d'époque...

    -=-=-=-=-=-=-

    Sous les couverts de Frontenay

    Nous  voici de retour au début. Un endroit agréable qui dans quelques temps va vibrer des sons du Frontenay Jazz Festival , ici dans cette cour. Un festival auquel j'assisterai pour  faire quelques photos. Mon pass est déjà réservé...

    Infos festival,  ici  :   http://www.frontenayjazz.fr/

    -=-=-=-=-=-

     


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires