• Le  Jura appartient, encore,  à la Franche-Comté, berceau de la Montbéliarde..., mais non, pas l'habitante de Montbéliard qui se nomme une Montbeliardaise, encore moins la saucisse, que  l'on  nomme  tout simplement saucisse de Montbéliard...

    Ceci posé,  je veux parler de la vache dont le lait sert à produire le fromage de Comté, et non le gruyère,  fromage à trou suisse...

    Pour vous en persuadez, en voici quelques portraits réalisés à Passenans, fin octobre.

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    - Bonjour les filles (faut toujours être  poli ...) 

    -  Je ne fais que passer (visiblement, j'éveille  la curiosité)

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    - On se méfie?  On  me regarde  à la dérobée?

    --------------

    Des vaches brunes et blanches

    Seriez-vous des  vaches hippies, mesdemoiselles avec veau (oups pardon) vos anneaux? 

    --------------

    Des vaches brunes et blanches

     Oui  je suis photographe pourquoi? Et vous voulez une photo?

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -Alors soit. Mais vous êtes sûre que c'est votre meilleur profil?

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -Oh  je sais bien que vous m'avez à l'oeil. Quant à moi, j'ai le votre...

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

    -  Allez, vous m'êtes  sympathique, je vous fait un mode portait pour le même prix...

    ---------------

    Des vaches brunes et blanches

     Et il a fallu aussi que je fasse un portrait de famille avant de  partir... juste avant que la  pluie ne s'abatte sur nous... Au revoir, mesdames, et merci pour votre accueil.

    ---------------

    A bientôt 

     Et n'oubliez  pas mon autre blog quotidien :  ici

     


    20 commentaires
  • Encore une fois,  je vous présente mes excuses pour ne pas venir plus souvent que cela en  visite chez vous. Mais cette période de l'année est toujours pour moi, très tendue. J'ai  même du mal à approvisionner ce blog. En dépannage,  il  y a  celui-ci :Une photo au jour le jour que  j'alimente , enfin j'essaye, avec une photo par jour comme son titre l'indique...

    -------------------

     Passé ce préambule,  je vous propose aujourd'hui  de me suivre en bordure de forêt pour profiter des dernières couleurs de l'automne... Hé oui, déjà!

    ----------------

     La forêt enchantée

    Ce qui  m'a  le  plus  frappé dans cet endroit  à 2 km de  a maison,  c'est l'opposition des styles  entre sapins, épicéas  et  feuillus

    ----------------

    La forêt enchantée

    Cela nous  procure  de  belles couleurs 

    ----------------

    La forêt enchantée

     

     Toute  la  palette des verts et des jaunes s'y retrouvent.

    ----------------

    La forêt enchantée

     Les arbres sont de  haute  futaie, ce qui ajoute encore à la magie de l'endroit.

    ---------------

    La forêt enchantée

    Ici ou là, ce sont des explosions de couleurs comme le bouquet d'un feu d'artifice

    ----------------

    La forêt enchantée

    Mais par endroit, le regard plonge vers l'obscurité de la forêt au-dessus d elaquelle  la canopée est en pleine lumière

    ----------------

    La forêt enchantée

    Comme ici... dommage que je n'ai pas fait un second  voyage en montgolfière au-dessus de ces forêts.

    ----------------

    La forêt enchantée

    Il ne me reste que d'admirer le spectacle depuis le plancher des vaches et surtout de vous en faire profiter

    --------------

    A bientôt. Promis,  je reviens dès que possible.


    7 commentaires
  • Désolé de ne pas être plus présent sur ce blog actuellement. Mais je suis bien accaparé par ailleurs.

    Alors aujourd'hui et avant de retrouver des photos de vacances  (Bretagne 2014), je vous offre une histoire sans paroles : un coucher de soleil près de chez  moi.

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Le soleil se couche...à l'ouest

    -----------

    Toutes ces  photos ont été réalisées au même endroit, avec juste un déplacement latéral d'une trentaine de mètres.

    -----------

    A très bientôt, pour d'autres photos plus chaudes.

     

     


    12 commentaires
  • Petit post dans le sens du cartophile ... bien que ce ne soit pas mon truc. Mais pour une fois j'ai cédé à l'ambiance.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    L'ambiance... oui c'était ça le truc. Et on comprend mieux en voyant le paysage par un soir d'automne, pourquoi les tableaux de l'enfant du pays, Monsieur Gustave Courbet, étaient si tristes. Et on a appelé cela "réalisme".

    -------------------------

     Chez M. Courbet

    Alors du coup, je me suis mis aussi au "réalisme"...

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Mais  je  ne suis pas allé  jusqu'à reproduire "l'origine du  monde", au "réalisme" torride, c'est un pas que  je n'ai pas osé franchir. Il n'y a que la Loue que  j'ai  franchie, en empruntant la  passerelle.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et  puis  j'ai découvert le "réalisme" de la nature avec les berges à l'ombre et les sommets illuminés des derniers rayons du soleil.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et c'est sans compter sur le "réalisme" des  hommes, bien  inspirés à engranger du bois, au plus près du foyer...

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et puis les hommes ont poussé le "réalisme"  à comparer  Ornans  à Venise, l'affublant du qualificatif de "Petite Venise comtoise"...

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Alors  poussons le goût du "réalisme" en zoomant pour découvrir quelques détails de l'architecture  particulière des bâtiments,  les pieds dans l'eau.

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Et puis même la  photo, ici passablement ratée, apporte du "réalisme" dans la  vision du quotidien avec le linge qui sèche!

    -------------------------

    Chez M. Courbet

    Voilà,  si d’aventure vous passez par là,  mais évitez le jour de "l'enterrement  à Ornans"... allez  musarder dans les petites rues, et puis faites un tour au musée Courbet,  histoire de  faire le plein de "réalisme"...

    -------------------------

     

     

     


    15 commentaires
  • Dernière partie de mon voyage dans les airs,  dernières photos. C'est aussi la fin d'une belle aventure que je ne pensais pas vivre, quatre jours auparavant. Je garderai de ce  voyage, un merveilleux souvenir avec la sensation de flotter dans un espace intemporel, où le silence vous gagne, où les  yeux s'écarquillent à chercher la "petite bête", où enfin on se sent tout petit et en même temps supérieur... Même  pas  la sensation de  vide. C'est vraiment extraordinaire.

    ------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 301m

    Devant nous, plus de vignoble. Nous sommes trahis par le vent. Au  loin, de droite à gauche, Messia,  Courlans, Courlaoux et au fond,  l'Etoile et Arlay.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 276,30m

    Sous  la nacelle,  la Vallière serpente, tranquille au soleil levant. Et droit devant,  le terrain d'aviation.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 240,6m

    Ici ou là, subsistent quelques bancs de brume, à moins qu'il ne s'agisse de  fumée.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 319,2m

    Tout  là-bas,  les ruines du château d'Arlay, mais à vol d'oiseau, il y a encore une dizaine de km ! Et puis surtout à son pied, tout un extraordinaire vignoble. Hélas, nous n'irons pas  jusque là-bas...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 347,9m

    Comme on peut le constater, le château est vraiment très loin... mais l'aire de poser par contre est tout en bas à gauche

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : 322,1m

    Une dernière photo en vol. Par  mesure de sécurité, ensuite, plus d'appareil photo, pas de bras hors de la nacelle et on attend tranquillement le poser...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Alt : le  plancher des vaches...

    Atterrissage en douceur à  proximité de la  piste d'envol. Il n'y a  plus qu'à attendre le véhicule suiveur pour nous aider à maintenir le ballon au sol, en descendre et replier  l'ensemble.

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    A présent,  il  faut expulser l'air de l'enveloppe pour pouvoir ranger...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Dernière  photo de notre vaisseau des airs... en effet, il faut prêter main forte au pilote pour le pliage, le démontage et le rangement...

    -------------

    La Voix du Jura prend la voie des airs - FIN

    Durée du vol : 57 minutes. Distance  parcourue,  + ou - 12 km. Carte éditée grâce à Lightroom 5 et au GPS de  mon APN Sony Alpha 99

    Comme on peut le voir, le vent nous a poussé au delà de la route 1083, qui marque la limite ouest du vignoble dans ce secteur...

    J'ai néanmoins pu réaliser quelques photos de celui-ci pour le journal. Et j'ai pu publier quatre photos pour mettre à l'appui de mon reportage.

     Reste le voyage. Certes loin de cinq semaines en ballon. Mais c'était déjà cela.

     Merci aux initiateurs de ce vol : le CIVJ = Comité Interprofessionnel des Vins du Jura et à mes collègues de la Voix du Jura pour m'avoir permis de faire ce reportage. Et  merci également à mon exceptionnel pilote.


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires