• Bon,  il  pleut ou il a  plu. Et alors? Cela ne nous interdit pas de faire de la photo. Et comme le soleil va revenir, il faut en profiter avant que tout ne soit sec...

    ---------------

    Profitons de la pluie avant que le soleil...

    Je  n'ai  eu qu'à  franchir le pas de ma porte pour découvrir mes arbustes couverts de toiles d'araignée... et de gouttes d'eau!

    ---------------

    Profitons de la pluie avant que le soleil...

    Ici le phénomène est plus important avec des gouttes plus grosses.

    ---------------

    Profitons de la pluie avant que le soleil...

    C'est peut être ce qu'on appelle le goutte à goutte...

    ---------------

    Profitons de la pluie avant que le soleil...

    Chaque plante a ss texture au niveau des feuilles, ce qui fait que les gouttes n'y résident pas de la même façon.

    ---------------

    Profitons de la pluie avant que le soleil...

    Des gouttes sur les fleurs et les feuilles, mais pas que !

    ---------------

    Profitons de la pluie avant que le soleil...

    Étrange composition, où les  gouttes d'eau semblent tenir comme par magie. Un peu irréel.

    ---------------

    Profitons de la pluie avant que le soleil...

    Ici quelques gouttelettes donnent un aspect sucré à cette plante...

    ---------------

    Profitons de la pluie avant que le soleil...

    Sur la vigne vierge, peut être que les gouttes vont se rassembler pour faire une grappe...

    ---------------

    Profitons de la pluie avant que le soleil...

    Petit final avec une vue sur une ancienne baignoire devenue par la force des choses, un biotope naturel.

    ---------------

    A bientôt.

     


    7 commentaires
  • Suite de la découverte de la cascade de la queue de cheval. J'ai essayé de varier les prises, mais l'approche est réduite au minimum. Il n'y a qu'un  petit sentier entre la falaise d'un côté et le "ruisseau" en contre-bas

    --------------

    Hé, ça  mouille (Part 2 et fin)

    Difficile de croire qu'il y a 30m entre le haut et le bas. La distance écrase la perspective

    -------------- 

    Hé, ça  mouille (Part 2 et fin)

    La buée et les embruns perturbent considérablement la prise de vue.

    --------------

    Hé, ça  mouille (Part 2 et fin)

    Passage au 300m. Pour  faire  un  filé sans  trépied,  il faut ruser.

    --------------

    Hé, ça  mouille (Part 2 et fin)

    La solution : le sac  à dos coincé entre deux rochers à même le sol, l'appareil photo calé au maximum et moi sur une plate forme d'à peine un mètre carré....

    --------------

    Hé, ça  mouille (Part 2 et fin)

     Pour le coup, je remercie SONY d'avoir muni mon APN, d'un écran  orientable dans  toutes  les  positions. Ainsi on comprend mieux le pourquoi de l'appellation "queue de cheval"... 

    --------------

    Hé, ça  mouille (Part 2 et fin)

    Je quitte doucement ma position pour un nouveau regard vers cette cascade.

    --------------

    Hé, ça  mouille (Part 2 et fin)

    Et  là c'est  la découverte,  j'avoue vous  l'avoir caché...

    Il y a en fait deux cascades. Celle dont vous avez  vus les photos est située dans la partie basse de la photo, à partir du milieu de celle-ci. L'autre au-dessus est inabordable.

    Pour faire cette photo, je suis entré dans le lit de la rivière en passant sur les rochers glissants...

    --------------

    Hé, ça  mouille (Part 2 et fin)

    Et voici ici, la cascade supérieure. Il y a donc deux ressauts pour évacuer l'eau. En hauteur cumulée, cela représente  plus de soixante mètres.

    --------------

    Voilà encore un bel endroit du Jura.

     A bientôt

     

     


    9 commentaires
  • Située non loin de St Claude, dans le Jura,  la cascade de la queue de cheval est remarquable  à plus d'un titre. Mais  le  premier élément qui  frappe,  c'est  l'humidité. Elle est  partout et après mon passage en ce  lieu,  j'étais trempé de la tête aux pieds, sans tombé dans l'eau...

    Désolé  pour  la qualité des photos, mais  je n'avais ni trépied, ni monopode pour faire mes photos en filé. De plus, les embruns, les gouttes d'eau m'ont obligé à essuyer sans discontinuer mon  objectif... d'où un  léger voile de buée sur certaines.

    --------------

    Hé, ça mouille

    C'est par un chemin de chèvre que l'on parvient au pied de la cascade, après une demi-heure de marche. Dès l'arrivée, le spectacle est saisissant...

    --------------

    Hé, ça mouille

    Pour mieux juger du phénomène, j'ai décortiqué la cascade. Ici le pied .

    --------------

    Hé, ça mouille

    Du  pied,  on remonte d'un étage, où vient se briser l'eau sur un premier ressaut de la roche.

    --------------

    Hé, ça mouille

    Et enfin  le début de la chute...

    --------------

    Hé, ça mouille

    D'ordinaire, par temps sec, on peut aller jusque sous la grande cascade.

    --------------

    Hé, ça mouille

    Je suis contraint de  m'arrêter,  je ne peux aller plus loin mais pour l'instant je suis protégé de l'eau en suspension dans l'air 

    --------------

    Hé, ça mouille

    Un plan plus élargi, permet de mieux voir l'ensemble 

    --------------

    Hé, ça mouille

     Ici un petit traitement en  N&B,  pour  le fun.

    Cette  première partie de cascade représente une trentaine de mètre, mais ce n'est une partie. Demain la suite...

     

     


    7 commentaires
  • J'ai quitté les lieux humides pour prendre un peu de hauteur... Enfin  façon de  parler ou d'écrire, puisque de 300 m, je suis monté à 500m pour redescendre à 300m...

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

    Me voici donc arrivé  à Meillonnas, qui  possède encore de vieilles demeures à colombages remplis, assez extraordinairement de pierres.

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

     Petit détail sur l'ensemble. 

    Je dois à la vérité de dire que sur ces deux photos, j'ai du "éliminer" un câble électrique sur la façade, rançon de la modernité...

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

    La  position pour le moins originale du cadran de l'horloge, m'a interpellé...

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

    Dans le village coule  le Sevron

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

    Le village possède un savoir-faire très ancien en matière de faïencerie, datant de 1760, artisanat reconnu qui a dépassé les frontières de la région. Toutes les plaques de rue sont sur  ce type avec toujours un décor différent.

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

    Changement de  village. Je suis à 4km du précédent, à Treffort-Cuisiat

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

    Au sommet du  village, on trouve l'église et son château, dont j'emprunte le chemin de ronde, des  plus bucoliques..

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

     

     Nouvelle vue du clocher qui comme celui de Meillonnas, n'a plus rien à voir avec ses voisins francs-comtois... 

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

    Une des sept fontaines du village au style pompeux...

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

    Une  petite cour intérieure qui m'est apparue pleine de charme

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

      Voici enfin le château, propriété privée et en cours de restauration. Là encore ,  j'ai du enlever un câble électrique des plus laids...

    ---------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (3ème et dernière partie)

    Une des dernières tours du château. Il en existe d'autres mais qui n'ont pas été relevées

    -------------

     A une prochaine fois pour d'autres vues, mais d'ailleurs et sans doute d'un autre genre.


    8 commentaires
  • Nous poursuivons le chemin qui nous conduit, sous Corveissiat (01) jusqu’au fond de la reculée de la Balme 

    ----------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (part 2)

    Le gentil "ruisseau" de la Balme qui court dans le défilé a singulièrement grossi ces derniers jours.

    ----------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (part 2)

    Une autre photo de ce "ruisseau" mais dans des conditions techniques  différentes.

    ----------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (part 2)

    Un petit sentier aménagé permet de gravir la pente en surplombant le cours d'eau.

    ----------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (part 2)

    Le  bouillonnement est intense et il est même difficile de s'entendre

    ----------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (part 2)

    Là,  je me suis aventuré au plus près, à mettre les pieds dans l'eau pour avoir une vision qui sort un peu de l'ordinaire...

    ----------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (part 2)

    Au bout du chemin, l'entrée de la grotte au fond de la reculée, se découvre.

    ----------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (part 2)

    Son porche mesure 30 mètres de hauteur.

    ----------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (part 2)

    Enfin  voici  l'intérieur de la grotte...

    ----------------

    Hein? t'as été dans l'Ain? (part 2)

     

    Hélas, son entrée est fermée et réservée pour quelques visites dans l'année. C'est  le domaine des chauves-souris et je n'ai pu que faire une  photo à travers la grille. C'est un peu désappointé que je quitte l’endroit. Mais  j'espère bien pouvoir profiter un jour d'une visite...

    _________

     Demain,  poursuite dans d'autres conditions de ce voyage dans l'Ain.


    10 commentaires
  • Je ne réside qu'à 80 km de  l'Ain. Une bonne raison  pour aller voir chez les voisins, quelques uns de leurs trésors. D'autant qu'il s'est enfin arrêté de pleuvoir !

    Hein? t'as été dans l'Ain?

     J'ai rejoint la vallée de l'Ain. Elle est ponctuée de  nombreux  barrages. Juste après Thoirette, dernière ville jurassienne tout au sud, débute la retenue de Cize.

     ------------------

    Hein? t'as été dans l'Ain?

     Suite aux dernières grosses pluies, les eaux ont perdu de leur limpidité.

    ------------------

    Hein? t'as été dans l'Ain?

     La chaleur commence à faire son effet, à défaut d'avoir du soleil. Et c'est la brume qui prend possession de la surface de l'eau...

    ------------------

    Hein? t'as été dans l'Ain?

      Par ci,  par là, des embarcations hétéroclites attestent que l'endroit est poissonneux. Mon repas au restaurant m'en apportera la preuve...

    ------------------

    Hein? t'as été dans l'Ain?

    Petit effet de style pour immortaliser l'endroit...

    ------------------

    Hein? t'as été dans l'Ain?

    J'ai à présent quitté les rives de l'Ain  pour me rendre vers ma seconde destination, quelque part au pied des falaises. Au passage, une tache de couleur mérite mon attention . 

    ------------------

    Hein? t'as été dans l'Ain?

    Devant moi s'ouvre le  chemin dans le sous-bois vers ....

    ------------------

    Ça, vous le saurez demain. Promis.

     


    6 commentaires
  • Ils sont encore au repos, mais dans quelques minutes ils vont vibrer et remplir  l'espace de sons travaillés,  orchestrés.

    Ah oui , un set, c'est l'ensemble des morceaux joués pendant la soirée.

    ---------------------

    Before the set...

    Pour le moment, la guitare solo de Florent Lafosse se repose...

    ---------------------

    Before the set...

    Les toms-toms d'Olivier Goncalves sont encore muets...

    ---------------------

    Before the set...

    Tout somme la cymbale dont les sillons font immanquablement penser à un disque microsillon...

    ---------------------

    Before the set...

    Un micro qui semble d'un autre temps, mais dont la technologie est éprouvée.

    ---------------------

    Before the set...

    Les clés d'accord de la guitare rythmique de Rémy Fantauzzi sont aussi celles de la réussite

    ---------------------

    Before the set...

     L'ampli est déjà au rouge. Tout à l'heure,  il va chauffer pour de bon.

    ---------------------

    Before the set...

    Et tout ce que vous n'avez pas vu ...

    ---------------------

    Before the set...

    Et ceux que vous n'avez pas entendu , le groupe Deafers (Hard rock - Metal).

    Avec  

    au fond Olivier Goncalves

    à gauche  Noé Fantauzzi

     au centre Rémy Fantauzzi

     à droite  Florent Lafosse

    Merci à vous  les amis et à la prochaine séance. Concert au pub l'Atelier le 16 juillet 2014,  à Poligny.

     D'autres photos du groupe, ainsi que d'autres formations musicales dans mes albums sur ma page FB.

     


    9 commentaires
  • Le  village de Baume les Messieurs (Jura) se caractérise par son ancienne abbaye (  L'Abbaye St Pierre) mais aussi par ses vieilles maisons de pierre. Un cadre enchanteur. Alors  on part  faire  un  petit tour?

    --------------

    Vieilles pierres à Baume

    Le charme des vieilles  pierrres agit dès la vue depuis un petit pont enjambant  le Dard

    --------------

    Vieilles pierres à Baume

    Le  petit pont, sur lequel j'étais précédemment, n'est certes pas de bois, mais il mérite le respect.

    --------------

    Vieilles pierres à Baume

    Une  ouverture qui ne peut que faire plaisir à un photographe... Voilà qui change de la sempiternelle photo de face réalisée par tous les touristes.

    --------------

    Vieilles pierres à Baume

    Voilà ce qu'il y a si l'on passe le porche précédent...

    --------------

    Vieilles pierres à Baume

    Et de l'autre côté.

    A ma connaissance, cet endroit est privé, ce qui n'empêche pas certains de venir y pique-niquer

    --------------

    Vieilles pierres à Baume

    Et quand on prend de la hauteur, on découvre le lieu presque dans son ensemble...

    --------------

    Vieilles pierres à Baume

      Pour finir aujourd'hui, ces quelques fleurs sur fond de ... de vieilles  pierres. 

    A bientôt.


    8 commentaires
  • Il pleut, les cascades de la région retrouvent une apparence plus flatteuse. Celles de Baume les Messieurs n'échappent pas à la règle.

     Je m'y suis donc rendu. L'avantage, c'est que les touristes sont peu nombreux et donc le site est plus facile à prendre en photo. L'inconvénient, c'est la pluie, mélangée du crachin de  la cascade à cause du vent.

     Voici donc le résultat de mes élucubrations, où sous un parapluie, sans pied, j'ai fait quelques clichés, pour un résultat plus que moyen que j'ai tenté de masquer par quelques artifices...

     Pas de commentaires mais si vous tendez l'oreille, vous devriez entendre le bruit de l'eau qui tombe de la chute...

    ----------------------

    Baume : une cascade sous la pluie

    ----------------------

    Baume : une cascade sous la pluie

    ----------------------

    Baume : une cascade sous la pluie

     

    ----------------------

    Baume : une cascade sous la pluie

    ----------------------

    Baume : une cascade sous la pluie

    ----------------------

    Baume : une cascade sous la pluie

    ----------------------

    Baume : une cascade sous la pluie

    ----------------------

    Baume : une cascade sous la pluie

    ----------------------

    Baume : une cascade sous la pluie

    ----------------------

    Baume : une cascade sous la pluie

    ----------------------

    Merci  de votre  indulgence...  A  bientôt


    12 commentaires
  • C'est ici que se termine notre voyage parmi les fleurs, à Darbonnay, chez Tiphaine Fougère et sa Bulle à Parfums.  

    C'est un concept innovant, le seul en France, à visiter et c'est  ici : bulle-a-parfums.fr/

     Mais pour le moment, parcourons ce jardin rempli de senteurs et de fleurs...

    ---------------

    Sur la route des fleurs - Darbonnay - 39

    Avant que d'être à  présent des fruits,

    Il y eut des  fleurs avant aujourd'hui

    ---------------

    Sur la route des fleurs - Darbonnay - 39

    S'ouvrant comme des ombrelles,

    Elles portent une grâce naturelle 

    ---------------

    Sur la route des fleurs - Darbonnay - 39

    En boutons  ou  écloses

    Il s'agit toujours de roses

    ---------------

     Sur la route des fleurs - Darbonnay - 39

    Les  pétales sont fermés sur un secret :

     Le secret d'un charme discret.

    ---------------

    Sur la route des fleurs - Darbonnay - 39

    Fabuleux  mélange aux relents buissonniers, 

     Comme un vibrant hommage printanier. 

    ---------------

    Sur la route des fleurs - Darbonnay - 39

    Cette rose, telle une fractale,  

    Est un chef d'oeuvre ornemental

    ---------------

    Sur la route des fleurs - Darbonnay - 39

    La multiplicité des fleurs

    Dépose dans l'ombre, la couleur.

    ---------------

    Sur la route des fleurs - Darbonnay - 39

    Savoureux mélange de teintes

     Qui s'allient sans contrainte

    ---------------

    Sur la route des fleurs - Darbonnay - 39

    Seriez-vous  tout à coup bien las?

    Alors sans autre  forme de  blabla,   

    Je vous offre une chaise

    Et prenez toutes  vos aises

    ---------------

    Ainsi s'achève ce qui fut une journée magnifique, entouré que je fus de mes ami(e)s photographes.

    Et encore un grand merci à :

    Pépinière du Jardin des sources - 71310 La Chaux

    Hortus Veneris 795 Route de Sâne - 71500 La Chapelle Naude

    L'atelier jardin, Route de Cousance - 39270 Cressia

    La Bulle à Parfums,  25 chemin de la Brenne - 39230 Darbonnay

     

     

     A très bientôt

    ---------------


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires